« Amargi ! », spectacle critique et ludique sur la dette

Amargi, de Judith Bernard« Amargi » est un mot qui vient de loin : en Mésopotamie, 2000 ans avant notre ère, il voulait dire « liberté ». Gravé sur des tables d’argile lorsque le roi prononçait un décret de libération des asservis pour dette, il signifiait l’annulation de toutes les dettes… Un tel effacement paraît aujourd’hui inconcevable, comme si les lois de la création monétaire l’avaient rendu impossible. Ce ne sont pourtant pas des lois ; juste des conventions et des croyances – une religion, au fond, qui fait de la dette un péché originel et de notre vie économique une longue pénitence.

A partir d’une copieuse documentation (Graeber, Lordon, Orléan, Friot), la compagnie ADA-Théâtre entreprend de démonter avec humour ce lugubre système, d’en explorer l’histoire, et d’en réinventer l’avenir. Parce que ni la dette ni la monnaie ne sont une tragédie : ce n’est qu’un « jeu de société » dont il nous appartient de changer les règles.

Texte et mise en scène : Judith Bernard

Avec Judith Bernard, Gilbert Edelin / David Nazarenko (en alternance), Benjamin Gasquet, Antoine Jouanolou, Toufan Manoutcheri, et Frédéric Harranger aux percussions. Création lumières : Rachel Dufly

Jusqu’au 6 juin 2018 à la Manufacture des Abbesses

Les dimanche à 20h, et les lundi-mardi-mercredi à 21h

Réservation : resa@manufacturedesabbesses.com (24€ / 13€)

(source : Réseau Salariat)

(321)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 837 articles sur ce site.


Laissez un commentaire

Why ask?