« Gazage en Syrie », une analyse signée Trouble Fait

Gazage en Syrie, par Trouble FaitNous vous présentons aujourd’hui le travail remarquable réalisé par la chaîne Trouble Fait, sur le récent bombardement français en Syrie suite aux accusations d’attaque chimique.

En cinq vidéos de moins dix minutes, « Gazage en Syrie » démonte les soit-disantes « preuves » invoquées par Emmanuel Macron pour justifier les « représailles » de l’armée françaises. Pire : tout laisse à penser que les images diffusées lors de « l’attaque chimique » sont le fruit d’un habile opération de propagande, pour justifier les frappes occidentales…

Raphaël Berland

(1075)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 840 articles sur ce site.


2 commentaires

  1. bertry dit :

    Sarajevo, Bagdad, Tripoli, Alep… mêmes causes, mêmes effets désastreux … Le Nouvel Ordre Mondial aura t-il la peau de l’humanité ? Un dossier en 5 volets pour informer vos lecteurs de ce que nous savions déjà dans un espace-temps noyé d’ironie présentant non seulement comme désavantage de « fastidier l’auditoire » comme l’eut dit Pagnol mais, plus malencontreusement, d’induire un doute.
    Car c’est certain, zéro attaque chimique perpétrée par Bachar, de toute évidence. D’assez nombreux reportages courts et démonstratifs parlant d’eux-mêmes sont disponibles en ligne depuis des mois (mot-clés: par exemple: Syrie mensonges ou Syrie vérité) et l’on se demande même quelle mouche vous a piqué de les relater si tardivement. Il eût suffit d’un titre bien senti en chapeau suivi de quelques liens en guise de rappel s’il ne s’agissait que de cela.
    N’empêche: merci d’exister et à bientôt.

  2. bertry dit :

    Je découvre que ça date de mai alors méa culpa !
    Vous fûtes qd-même assez réactifs !

Laissez un commentaire

Why ask?