Propagande : Le Monde publie une « Fake News » pour salir Poutine et la Russie

Propagande anti-russe par Le Monde

Fake News ? Si la fausse nouvelle salit la Russie et Poutine, pour Le Monde, ce n’est pas grave…

Mais que font Adrien Sénécat et son mentor Samuel Laurent ? En effet, les deux animateurs vedettes du Decodex se sont donnés pour mission de traquer les « Fake News », ces fausses nouvelles diffusées volontairement, ou par manque de vérification et par biais idéologique. Pour mémoire, le Decodex est une application développée par le journal Le Monde afin de noter les journaux selon leur fiabilité, via une grille de notation opaque, et donnant des résultats rocambolesques…

Mais que font donc nos deux chasseurs de fausses nouvelles ? Ont-ils été pris de cécité temporaire ? En effet, le journal Le Monde a annoncé la mort d’un journaliste russe en Ukraine, Arkadi Babtchenko, égratignant au passage un peu plus la Russie et son président Vladimir Poutine. Malheureusement, il s’agissait d’une mise en scène opérée par le gouvernement ukrainien. Nul doute que les Décodeurs, pourtant d’habitude peu avares en tacles tous azimuts, feront profil bas sur ce coup-là : dénoncer les « Fake News », oui, sauf qu’elles viennent de leur journal, cela semble être leur ligne de conduite.

Il est notable que le premier article, annonçant la mort du journaliste russe, a été partagé 13 000 fois, alors que le second article, qui corrige le tir, n’a été partagé que 3 000 fois… Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose !

Raphaël Berland

Source : Le Monde

L’article de départ :
Le journaliste russe Arkadi Babtchenko, critique virulent de Poutine, assassiné en Ukraine

L’article qui corrige le tir en mode « C’est pas notre faute c’est la faute à l’Ukraine » :
L’Ukraine annonce avoir mis en scène l’assassinat du journaliste russe Arkadi Babtchenko, qui est bien vivant

(951)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 840 articles sur ce site.


5 commentaires

  1. Ceux qui attendent un Mea Culpa de la part du Monde pourront attendre longtemps, visiblement…

    « Fausse mort du journaliste russe Babtchenko : les médias critiquent la mise en scène de l’Ukraine »

    https://www.lemonde.fr/international/article/2018/05/31/fausse-mort-du-journaliste-russe-babtchenko-les-medias-critiquent-la-mise-en-scene-de-l-ukraine_5307262_3210.html

  2. Remarquez à quel point on dirait, à les lire, que Le Monde a le cul tout propre : le journal n’aurait pas fait de fausse annonce, et n’aurait pas perdu en crédibilité… C’est la faute à l’Ukraine ! Et puis de toutes façons, c’est la Russie qui ment ! Le journal met toute son énergie à combattre les « Fake News » (je paraphrase l’article que je viens de lire)…

    Navrant… Mais hélas pas surprenant…

    « La fausse annonce, par la police ukrainienne, de la mort du journaliste russe Arkadi Babtchenko est dangereuse à plus d’un titre et donne du grain à moudre aux fanatiques des théories du complot

    Un journaliste assassiné en Ukraine : l’information, annoncée mardi 29 mai par sa famille, puis confirmée par la police à Kiev, était si tragiquement familière qu’elle nous a paru justifier la « une » de nos éditions imprimées.[…]

    Cette opération a permis d’arrêter le donneur d’ordre intermédiaire, un Ukrainien agissant pour le compte des services russes. Faut-il croire aujourd’hui cette version ? Nous ne sommes pas en mesure de l’accréditer, et c’est là la conséquence la plus grave de cette rocambolesque affaire : la crédibilité des autorités policières et judiciaires ukrainiennes est à présent sérieusement entamée. La décision de tendre un piège aux commanditaires de l’attentat peut se comprendre ; celle d’orchestrer une telle mise en scène, dans laquelle ont été enrôlés le journaliste, sa famille et, malgré eux, l’ensemble des médias, est nettement moins défendable.

    D’abord, parce qu’elle donne du grain à moudre aux fanatiques des théories du complot et autres pourfendeurs des médias et des journalistes, nombreux à triompher sur les réseaux sociaux mercredi. Rien ne comble plus d’aise les adeptes des « fake news » que de voir les médias classiques pris au piège de ces fausses informations, que nous mettons tant d’énergie à combattre.

    Ensuite, parce qu’elle conforte le Kremlin dans sa stratégie du mensonge. »

    Remarquons au passage que Le Monde n’était pas non plus en mesure « d’accréditer » la mort d’Arkadi Babtchenko, mais cela ne l’a pas empêché d’en relayer la « nouvelle » car elle paraissait si familière… Mais familière à quoi ? A leur manière de voir la Russie ?

    https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/05/31/ukraine-une-manipulation-toxique_5307515_3232.html

  3. Razorsharp dit :

    Je trouve ça un peu limite de critiquer Le Monde sur ce coup là (et pourtant dieu sait que je les saque pas). Cette information a été donnée à la base par l’Ukraine:

    « Le ministère ukrainien de l’Intérieur a annoncé mardi soir qu’avait été assassiné Arkadi Babtchenko, écrivain et correspondant de guerre d’origine russe qui résidait en Ukraine. Selon le ministère, le journaliste avait été mortellement blessé par balle près de son domicile. »

    https://fr.sputniknews.com/international/201805311036608825-kremlin-farce-ukrainienne-babtchenko/

    Donc quand le ministère de l’intérieur d’un pays annonce la mort de quelqu’un, on est censé les croire en principe. Absolument personne ne pouvait savoir ni même envisager la possibilité qu’il n’était pas mort. Donc le seul responsable de cette fausse information c’est l’Ukraine. On ne peut rien reprocher aux autres médias (Le Monde ou autres). C’est mon avis.

Laissez un commentaire

Why ask?