Imbroglio à la CPI : Laurent Gbagbo finalement pas (encore) libéré…

CPI : Gbagbo libéré !

De gauche à droite et de haut en bas : Geoffrey A. Henderson, Cuno Tarfusser, Olga Herrera-Carbucci et Laurent Gbagbo

[article mis à jour le 17 janvier 2019] Les trois juges de la CPI, Geoffrey A. Henderson, Cuno Tarfusser et Olga Herrera-Carbucci, ont prononcé le 15 janvier 2019 l’acquittement de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo vis-à-vis des accusations de crimes contre l’humanité qui pesaient sur lui. Ils ont ordonné sa libération immédiate, ainsi que celle de son ancien ministre Charles Blé Goudé, après qu’ils aient effectué respectivement 7 et 4 années de prison préventive…

Mais, nouveau rebondissement, malgré l’annonce du rejet de l’appel du procureur dans la journée du 16 janvier, la CPI a retourné sa veste et a annoncé dans la nuit du 16 au 17 que Laurent Gbagbo restera finalement en détention ! Pour cela, le procureur a argué que l’actuel président ivoirien Ouattara aurait indiqué qu’en cas de nouvelle demande de comparution de Laurent Gbagbo devant CPI, il y opposerait un refus.

La Françafrique a conduit l’armée française à chasser illégalement un président du pouvoir en 2011, ce qui a permi le transfert de Gbagbo à la CPI (alors que la Côte d’Ivoire n’avait même pas ratifié ses statuts…). Pour mieux comprendre les dessous de cette page sombre de l’Histoire contemporaine de la France, nous recommandons de regarder l’émission « Guerre & Paix » qui lui était consacrée.

1ère partie

2ème partie

(463)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 860 articles sur ce site.


7 commentaires

Laissez un commentaire

Why ask?