Article marqué avec : "Judith Bernard"

« Amargi ! », spectacle critique et ludique sur la dette

« Amargi ! », spectacle critique et ludique sur la dette

« Amargi » est un mot qui vient de loin : en Mésopotamie, 2000 ans avant notre ère, il voulait dire « liberté ». Gravé sur des tables d’argile lorsque le roi prononçait un décret de libération des asservis pour dette, il signifiait l’annulation de toutes les dettes… Un tel effacement paraît aujourd’hui inconcevable, comme si les lois de la création monétaire […]

Lire la suite ›
La « sorcière » s’est rétractée

La « sorcière » s’est rétractée

La « sorcière » Judith Bernard a finalement cédé au supplice de la question. Elle s’est rétractée et a dénoncé l’hérétique vis-à-vis duquel elle dit maintenant n’avoir « aucune proximité idéologique ». Dans sa confession, elle se libère de ses péchés en accusant le vil Étienne Chouard – comme cela lui avait été fortement recommandé par la docte Inquisition – […]

Lire la suite ›
« Serais-je cette sorcière ? », par Judith Bernard (blog personnel)

« Serais-je cette sorcière ? », par Judith Bernard (blog personnel)

Le mouvement « M6R » connaît actuellement de fortes turbulences. Des personnes estimables, des citoyens engagés en faveur de plus de Démocratie se font calomnier par quelques-uns, nous vous en parlé récemment. Le Cercle des Volontaires tient à apporter afficher son soutien à Judith Bernard dans la controverse initiée récemment par Pascale Fautrier sur son blog. C’est pourquoi nous relayons […]

Lire la suite ›
m6r : compte-rendu à chaud de la réunion du comité d’initiative (Vigilance citoyenne)

m6r : compte-rendu à chaud de la réunion du comité d’initiative (Vigilance citoyenne)

Nous suivons de près les premiers pas du mouvement m6r lancé par Jean-Luc Mélenchon. Nous relayons ici l’intégralité de l’article de Pascale Fautrier, publié initialement sur son blog Medipart « Vigilance citoyenne » (vous pouvez participer au débat sous l’article original ; les internautes ont déjà laissé plus de 100 commentaires en moins de 48 heures). Nous avons laissé le […]

Lire la suite ›