Cristiano Ronaldo ou l’effigie de l’autre monde

Vous l’aurez peut-être remarqué, les papiers concernant le joueur-vedette du Real Madrid ont envahi tous les médias depuis ce week-end. Sachez-le, simple mortel, « CR7 » est triste !

Les faits remontent à dimanche dernier – 2 Septembre 2012 – alors que le joueur portugais inscrivait ses 149ème et 150eme buts sous la tunique merengue contre la modeste équipe de Grenade, fait inhabituel, ce dernier ne célébra aucun de ses deux buts.

Cliquez ici pour voir son premier but et sa non-célébration, et cliquez ici pour visualiser son second but.

Il n’en a pas fallut bien plus pour déclencher la paranoïa chronique de certains supporteurs, voir de certains journalistes. Toutes les possibilités ont été évoquées, pesées et analysées. Les rumeurs les plus folles ont couru. Cet état de panique laissait penser qu’il s’agissait d’une question de vie ou de mort, non pas seulement pour la planète football, mais surtout pour l’Espagne, ce qui n’a rien d’étonnant lorsque l’on connait l’importance du football de l’autre côté des Pyrénées,  encore plus depuis que le pays est touché par une grave crise.

Les médias sportifs se sont alors lancés dans une véritable chasse aux sorcières – pendant le match ! – afin de démasquer la raison de ce mécontentement. Un problème personnel ? Cette piste n’avait rien d’ubuesque – son père décéda le 2 septembre 2005 – mais vite démenti par le premier concerné pendant l’interview d’après match :  “C’est professionnel”. Rien de personnel donc.

L’orgueil du natif de Funchal aurait-il été touché par la remise du prix du meilleur joueur européen UEFA, Jeudi dernier à Monaco, à Andrès Iniesta, milieu de terrain à tout faire du FC Barcelone ? Le principal intéressé a démenti : « Non, ce n’est pas lié au prix d’Iniesta, il y a des choses plus importantes. Mais au club, ils savent ».

Pour visualiser l’interview d’après-match, cliquez içi.

Mais quelle est donc cette raison que l’ailier portugais juge inutile de divulguer au grand publique ? (mais que le club n’ignore pas…)

Selon les informations qui circulent – vérifiées par mes soins -, la cause du conflit porterait autour d’une revalorisation salariale que le club madrilène rechignerait à accorder à son protégé. Rappelons que son salaire actuel s’élève “seulement” à 10 Millions d’euros par an…  De quoi faire jaser le commun des mortels ! Le pauvre chou encaisse mal qu’un Zlatan Ibrahimovic puisse gagner 14 Millions d’euros net ou qu’un Samuel Eto’o touche le double de son salaire en Russie, au point d’en devenir jaloux ! Certains journaux iront même jusqu’à affirmer que C. Ronaldo serait en approche du PSG, seul club européen qui pourrait satisfaire son appétit financier et être revalorisé à sa juste valeur. Information démenti dans la foulé par Leonardo, Directeur Sportif du club de la capitale française.

Oui, lorsque l’on s’appelle Cristiano Ronaldo et qu’on ne touche “que” le 10eme meilleur salaire de la planète football, forcement c’est inconcevable. Ajoutons à cela que le portugais ne se sent pas soutenu par son club et ses coéquipiers dans la confrontation pour l’obtention du Ballon d’or en fin d’année, face à Lionel Messi. Tout irait mal donc…

On l’a compris, pour la vedette de la Liga, un salaire conséquent est plus important qu’une distinction personnel et donc, par extension, qu’un titre. Cela vous place la mentalité de cette tête-à-claque et capricieuse du football business moderne : vivant dans un cocon, complètement coupé des réalités.

Une expression circule en ce moment en Espagne qui rejoint la réalité du pays et de la crise sociale : “Tu n’as pas le droit d’être triste quand tu as un travail“.

Pour un espagnol lambda, peut-on être triste lorsque l’on exerce un des métier les plus prisés du monde, que l’on joue dans l’un des meilleurs clubs du monde, autour des meilleurs joueurs de sa génération, entraîné par l’un des meilleurs entraîneurs de son temps, gagnant un salaire faramineux, adulé par tous les supporteurs du monde pour son talent -qui n’est plus à démontrer-, que l’on est marié une femme comme Irina Shayk ?! Bon nombre d’entre nous serait ravi d’être triste comme C. Ronaldo !!

La pilule est très mal passée du côté des supporters… Car il est évident que l’ancien joueur de Manchester United a usé des médias pour mettre son club dans embarras, en prenant les supporters en otage, et ainsi lui forcer la main pour accéder à ses revendications.

Cette réaction capricieuse est-elle digne d’un joueur de son talent?

Mais le plus incroyable dans l’histoire, c’est que Ronaldo bénéficiera sans aucun doute de sa revalorisation salariale, tant il est indispensable dans le jeu du Real. les chiffres et les faits sont là pour le rappeler : 60 buts toutes compétitions confondus, vainqueur de la Liga, demi-finaliste de la dernière édition de la ligue des champions, demi-finaliste à l’Euro en Ukraine et en Pologne. Palmarès assez conséquent… de l’unique saison dernière ! Le nouveau galactique n’a pas fini de nous rappeler qu’il n’appartient plus à notre monde. Dans le sien, les valeurs de l’argent prennent le pas sur les valeurs humaines. Nul doute que ce joueur doit être très mal conseillé par un entourage parasitaire, et qu’il n’a peut-être pas pu bénéficier d’une certaine éducation.

Les espagnols sauront très certainement lui rappeler son insolence à l’occasion du prochain match du Real Madrid à Santiago Bernabeu en ligue des champions contre Manchester City le 18 septembre prochain, profitant de ce match pour ramener le petit Ronaldo sur le droit chemin au moyen de banderoles et de sifflets bien appuyés !

Edit : Démenti de Cristiano Ronaldo sur sa page Facebook. Déclaration du 5 Septembre 2012 : « Le fait que je me sente triste et que j’exprime cette tristesse a provoqué une grande agitation. Je suis accusé de vouloir plus d’argent, mais la preuve que c’est faux sortira un jour. A l’heure actuelle, je tiens seulement à garantir aux fans du Real Madrid que ma motivation, mon implication, mon dévouement et mon envie de gagner toutes les compétitions ne seront pas affectés. J’ai beaucoup trop de respect pour moi-même et pour le Real Madrid pour donner moins que ce dont je suis capable ».

Bien qu’il nous faille peser le pour et le contre, le portugais ne nous éclaire guerre plus sur les motifs de sa bouderie en se contentant uniquement de démentir… Pas sur que cela suffise à calmer les ardeurs du peuple espagnol, lui qui commence sans doute à sentir qu’il a commis une bourde irréparable.

(228)

A propos de l'auteur :

a écrit 41 articles sur ce site.


4 commentaires

  1. Nightwing dit :

    Mon dieu, n’être payé que 10 millions d’euros par mois. Allez on va

  2. Nightwing dit :

    Pardon, je voulais dire on va faire une opération humanitaire pour CR7.

  3. Lisandro Dias dit :

    Je transmet la proposition au président du Real Madrid – Florentino Perez – qui sera, j’en suis sur, ravi ! Vu que les espagnols ne peuvent plus cotiser autant demander aux français qui le peuvent encore.

    Ps: C’est 10 millions d’euros par an, quand même…

  4. cheta julie dit :

    Muito bom trabalho que estas fazendo, é sempre bom ver jovens a progredir continua assim…
    Parabens

    Um beijinho Patatuco

Laissez un commentaire

Why ask?