DébatFrancePRODUCTION VIDÉO

Un nouveau CNR est-il possible et nécessaire ?

Le Cercle des Volontaires est allé couvrir l’Université d’Automne du M’PEP, qui se tenait à Aix en fin de semaine dernière. Parmi les nombreuses tables rondes de qualité organisées pendant ces 4 jours, voici sans doute l’une des plus intéressantes, puisqu’elle concerne l’évaluation de la possibilité et de la nécessité de créer aujourd’hui un nouveau Conseil National de la Résistance. Voici les intervenants :

François Asselineau (UPR)
Georges Gastaud (PRCF)
Jacques Nikonoff (M’PEP)
Jacky Omer (Front syndical de classe)
Jean-Luc Pujo (Clubs Penser la France)

Léon Landini, ancien résistant FTP-MOI, n’a pas pu venir, mais a tenu à écrire une lettre, qui a été lue au début de la conférence.

(240)

Raphaël "JahRaph" Berland

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

9 réflexions sur “Un nouveau CNR est-il possible et nécessaire ?

    • Ouais, ben si vous continuez à tous vous tirer dans les pattes comme ça le CNR 2.0 risque de passer au statut de projet mort-né.

      Répondre
  • François2

    Ce serait un CNR 3. Le deuxième CNR couvrait l’OAS (normal, au-dessus d’une

    Répondre
    • François2

      SUITE
      …au-desus d’une armée, un Conseil). Clin d’oeil de l’histoire, les deux premiers CNR avaient le même Président : Georges Bidault, démocrate-chrétien ; et le même délégué général, Jacques Soustelle, socialiste.

      Répondre
      • Depuis quand considère-t-on l’OAS comme un groupe de résistance? C’est juste une question…

  • pierre mistwood

    Quel jeune aujourd’hui a entendu parler du CNR ? Croyez vous que son coeur battra à cette évocation ? Est ce que être contre l’Europe veut dire renationalisation ? Le dépit anti-européen deviendra un débat nationalisation/privatisation. L’Europe, refusée par referendum, est illégale, voilà tout. On a le droit d’exécuter après jugement tous les députés et sénateurs du Congrés ayant participé au complot. Que vient faire le CNR et les nationalisations là dedans. Toutes les associations d’anciens déportés luttent contre l’antisémitisme. Vous aussi ? Vous n’avez pas bien analysé la question historique. Si le CNR n’a pas réussi à l’époque, c’est parce que la IIIème république était de retour. Les anti-munichois étaient victorieux. Les pacifistes (comme Céline) avaient perdu. Les Juifs avaient gagné. Au lieu du programme du CNR, ce fut l’Epuration, et elle dure encore ! Et c’est sur les listes de l’Epuration que vous figurez aux côtés des collabos ! Vous êtes objectivement d’extrême-droite. Vos copains sont Soral et Dieudonné. Tant que vous n’accepterez pas cette horrible vérité, vous ne pourrez avancer.

    Vous croyez que ce fut aisément que je me suis découvert d’extrême-droite moi-même, ex soixante huitard ? Mais quand on s’intéresse à la politique, il faut bien, au minimum, savoir où se situer sans faux semblant, les yeux ouverts, courageusement. Nous avons été trompés sur ce qu’était l’extrême droite. L’extrême droite, c’est vous et moi, les honnêtes gens. Les autres, c’est la troisième république à l’échelle européenne.

    Répondre
    • Vous n’avez toujours pas changé de sémantique depuis que je vous ai croisé sur Enquête&Débat. Toujours à lancer l’anathème, bien que vous soyez largement plus nuancé et moins fanfaron qu’un certain Shaul.

      Répondre
  • “Quel jeune aujourd’hui a entendu parler du CNR ?” Ce n’est pas un critère qualitatif, d’après moi…

    “Vous êtes objectivement d’extrême-droite. Vos copains sont Soral et Dieudonné.”
    Vous êtes objectivement accoutumé à la drogue. Le crack et la marijuana.

    Non mais sérieusement… Au Cercle des Volontaires, on trouve toutes les tendances politiques, y compris (et surtout les apolitiques). Les moins représentées sont sans doutes le PS, l’UMP et le FN. Perso, j’aime bien Dieudonné, il me fait rire. Les analyses de Soral m’ennuient, quand elles ne me mettent pas franchement mal à l’aise, eu égard à ses dérapages fréquents récurrents, à son agressivité permanente et à son égo surdimensionné.

    Nous ? D’extrême-droite ? Non, certainement pas… Ce n’est pas parce que tous mes voisins me disent que je suis un facho, que je suis effectivement un facho. C’est un peu plus subtile que ça, je crois…

    Répondre
    • “Subtil”, pas “subtile” ( sauf si accordé au féminin). Un bon militant d’extrême-droite veille à ne pas faire de vilaines fautes d’orthographe (lol).

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?