États-Unis : 150 proxénètes arrêtés, 105 enfants et adolescents libérés par le FBI (Ouest France)

Le FBI a annoncé lundi l’arrestation de 150 proxénètes et la libération de 105 enfants au cours d’une vaste opération contre la prostitution infantile à travers les Etats-Unis.

Le FBI vient de mener un coup de filet gigantesque dans le milieu de prostitution. 105 enfants ont été libérés et 150 proxénètes ont été arrêtés.

Cette opération, la plus importante de ce type jamais réalisée, conduite ces trois derniers jours dans des casinos, des motels et des aires de repos pour routiers, à travers 76 villes américaines, a été menée en partenariat avec le Centre national pour les enfants exploités et disparus (« National Center for Missing and Exploited children« ).

« Nombreux enfants vendus sur internet »

Elle concerne en majorité des adolescentes âgées entre 13 et 16 ans, a indiqué lors d’une conférence de presse Ronald Hosko, directeur du FBI chargé des enquêtes pénales. « Facilement manipulées », ces jeunes femmes sont plus vulnérables car elles évoluent en dehors du cadre familial et sont en général placées dans des centres d’accueil.

« Cette opération démontre combien d’enfants américains sont vendus pour le sexe chaque jour, dans de nombreux cas sur internet », a déploré John Ryan, président de cette organisation. « Notre objectif est de discuter ouvertement du trafic d’enfants », a déclaré M. Hosko. « Nous essayons de sortir ces crimes de l’ombre et de les mettre en pleine lumière », a-t-il déclaré, estimant que cela avait été « un élément crucial dans le succès de cette opération ».

Source : Ouest-France.fr

(102)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 863 articles sur ce site.


Laissez un commentaire

Why ask?