Le président du Venezuela tord le cou à une rumeur sur sa nationalité (Romandie)

Nicolas Maduro – Juan Maduro / AFP

GUAYAQUIL (Equateur / Guayas) – Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a tordu le cou à une rumeur qui lui attribuait la nationalité colombienne, accusant mardi l’opposition d’avoir colporté ces inventions démentes afin de le déstabiliser.

La droite vénezuélienne n’a pas pu vaincre la révolution, a lancé M. Maduro lors d’un sommet régional à Guayaquil, en Equateur. Elle ne le pourra ni avec des putschs et des contre-putschs, elle ne l’a jamais pu avec les élections et maintenant elle se livre à des inventions démentes, a-t-il ajouté.

Le président vénézuélien a démenti les informations d’un ancien ambassadeur panaméen auprès de l’OEA (Organisation des Etats Américains) Guillermo Cochez, à l’origine des rumeurs. Ce dernier avait diffusé un soi-disant certificat de naissance de M. Maduro issu de la localité colombienne de Cucuta, à la frontière avec le Venezuela.

Je me sentirais fier si j’étais né à Cucuta, fier d’être Colombien (…) mais je suis né à Caracas, a poursuivi le chef de l’Etat vénézuélien.

Le même jour, un responsable de l’administration colombienne chargé des registres des naissance, Carlos Arias, a confirmé que le document présenté par l’ancien ambassadeur était un faux, qui ne présentait pas les mêmes caractéristiques que les certificats colombiens.

La suite sur Romandie.com 

(93)

A propos de l'auteur :

a écrit 158 articles sur ce site.


Laissez un commentaire

Why ask?