Licenciés, ils doivent former leurs successeurs polonais (francetvinfo)

Des salariés drômois récemment licenciés du groupe américain Newell Rubbermaid, fabriquant des stylos Reynolds notamment, vont devoir former leurs successeurs, contre une prime. Des salariés polonais reprenant leurs postes vont arriver dans le département pour suivre une formation dans les prochaines semaines.

La décision est plus que surprenante. Et la deuxième couche est difficile à avaler pour les salariés drômois du groupe américain Newell Rubbermaid de l’usine de Malissard.

[…]

Lire la suite sur www.franceinfo.fr

(65)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 919 articles sur ce site.


Laissez un commentaire

Why ask?