EXTERNE

Les trois adolescents israéliens et les trois mineurs palestiniens (L’Obs)

Voici un texte de Daniel Scheidermann à propos de l’injuste sémantique utilisée par nos médias pour décrire les récents événements en Palestine-Israël


palestiniens-300Trois adolescents israéliens, enlevés le 12 juin près de Hebron, dans les territoires palestiniens, sont retrouvés le 30 juin, assassinés par leurs ravisseurs. Les Israéliens soupçonnent deux militants du Hamas. L’affaire fait peu de bruit dans la presse internationale, jusqu’à ce que leurs corps soient retrouvés.

Les images des obsèques sont alors largement diffusées sur les chaînes de télé mondiales. Le Monde consacre à l’affaire toute sa page 2.

Dans un long article, les victimes sont désignées neuf fois, de différentes manières : par leur nom et leur âge (« Eyal Yifrach, Naftali Frenkel, Gilad Shaer, âgés de 16 à 19 ans »), par leur profession (« les trois étudiants en yeshiva, école religieuse »), par leur qualité dans l’affaire (« les captifs »), ou encore par le hashtag de la campagne Twitter appelant à accélérer les recherches policières (« #bringbackourboys »).

Au cours des opérations de recherche, nous apprend le même article :

« 420 Palestiniens ont été emprisonnés […] et 2 200 bâtiments ont été fouillés, au cours de cette opération durant laquelle l’armée israélienne a tué cinq Palestiniens, dont trois mineurs. »

Relisez bien : « dont trois mineurs ». Des « trois mineurs » palestiniens, qui ne sont mentionnés qu’une seule fois dans l’article, on ne nous dit rien, ni leurs identités, ni leur âge, ni leur état (étudiants ? Lycéens ? Autres ?), rien non plus de l’émotion éventuelle de leurs proches, de leurs parents, ni même si leurs morts ont été mentionnées sur Twitter. Leurs obsèques n’ont pas été retransmises sur les réseaux mondiaux.

[…]

Lire la suite sur rue89.nouvelobs.com

(138)

Raphaël "JahRaph" Berland

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

4 réflexions sur “Les trois adolescents israéliens et les trois mineurs palestiniens (L’Obs)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?