Attaque de Charlie Hebdo : entretien avec Jean-Loup Izambert

fusillade_545x460_autocrop-600Suite à l’attaque de Charlie Hebdo, qui a fait 12 victimes, nous avons souhaité nous entretenir avec Jean-Loup Izambert, journaliste professionnel, écrivain, auteur du livre « Crimes sans châtiment » et spécialiste des liens incestueux entre le pouvoir politique français, et la mouvance terroriste.

Le Cercle des Volontaires tient à préciser que nous sommes affligés par cet attentat (comme par tous les meurtres de civils), ainsi que par ses conséquences hélas prévisibles. Nous tenons également à préciser que RIEN, à cette heure-ci, ne permet de conclure à la culpabilité de telle ou telle mouvance. La seule chose que l’on puisse dire, c’est que ceux qui se frottent les mains actuellement sont ceux qui souhaitent la guerre civile, la guerre de religions.

Raphaël Berland

PS : Je vous prie de bien vouloir nous excuser pour la piètre qualité sonore de cet enregistrement, je n’avais pas à disposition le micro que j’utilise d’habitude pour enregistrer des entretiens téléphoniques.

(362)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 855 articles sur ce site.


19 commentaires

  1. fayez chergui dit :

    À qui sert le crime?
    Trouver la réponse c’est trouver les meurtriers.

  2. lionel dit :

    Excellent Raphaël! Merci. Respect Maximum.

  3. franz dit :

    Merci pour cet entretien précieux, qui montre par contraste la vacuité et le sentimentalisme de jeune fille des média qui se disent « grands » !

  4. bord2mer dit :

    bonne interwiew d’un homme lucide et averti.

    on en manque dans cette france car je pense sincèrement que cet acte de barbarie est du : à l’ignorance,à l’hypocrisie et à la cupidité des 2 camps.

  5. Ariane dit :

    Tiens, je croyais qu’il ne fallait pas se précipiter pour accuser l’islamisme? Pourtant, M. Yzambert, n’arrête pas de prétendre que cet attentat serait en lien avec des mouvances islamistes avec lesquels le pouvoir français se seraient compromis. Plus incroyable, il relie cette attaque à la politique internationale de la France dans les régions musulmanes d’Afrique ou du Moyen-Orient, confirmant donc qu’il pense bien qu’elle a été commise par des islamistes! Pour ensuite laisser entendre que ce serait en fait un coup des services secrets français alliés à des organisations criminelles! Tout en nous disant que c’est un crime contre la liberté d’expression! Mais, s’il s’agit simplement d’un complot de plus pour favoriser l’amalgame entre islamistes et musulmans lambda et à préserver je ne sais quels intérêts colonialistes français dans ces pays, en quoi cela serait une atteinte à la liberté d’expression? Dans ce cas, ces journalistes-caricaturistes ne seraient que des victimes collatérales d’une conspiration qui n’a rien à voir avec la liberté d’expression! D’autant moins que Charlie Hebdo est aussi accusé en termes à peines voilés de complicité avec le pouvoir, ourdissant de sombres complots contre les musulmans. Sans compter que si ce crime avait quoi que ce soit à voir avec ce qui se passe au Moyen-Orient ou au Maghreb, on peut savoir pourquoi Charlie Hebdo a été attaqué? Après tout, les menaces qui pesaient sur la rédaction n’avaient rien à voir avec la politique étrangère française, mais avec le débat sur la liberté d’expression et le droit au blasphème en France.

    Bref, les propos de M. Izambert sont incohérents et illogiques à un point qui en serait risible s’ils ne concernaient pas un drame.

    • J’ai l’impression que tout le monde a compris ce qu’il disait, sauf vous… 🙂

      • franz dit :

        Dire qu’Ariane n’a rien compris est vraiment à la limite de l’honnêteté. Ses arguments sont précis, à vous d’y répondre précisément, et pas par une pirouette. Après tout, sa remarque initiale est fondée : PERSONNE ne peut à cet instant prétendre qu’il s’agit de façon certaine de terroristes islamistes.

        Je rappelle que pour le 11 septembre, la thèse officielle ne tient plus qu’au fil des médias, mais qu’à l’époque c’était « évidemment » des islamistes…

      • Effectivement, on ne peut pas certifier qu’il s’agisse de terroristes islamistes. L’interview n’en demeure pas moins intéressante à plusieurs points de vue. Désolé si je ne développe pas toujours mes réponses, le temps me manque. Mes réponses sont parfois bien trop condensées, j’en conviens…

    • fayez chergui dit :

      Brillante reflexion Ariane

  6. bord2mer dit :

    j’oubliais aussi : l’extrémisme (pour complèter les trois adjectifs qualifiants cet attentat.

  7. ZZZ dit :

    Les auteurs de l’attaque sont probablement des islamistes.Mais qu’en est-il des commanditaires ?
    Par ailleurs,de nombreuses zones d’ombre apparaissent comme :
    -cette carte d’identité perdue négligemment par des « tueurs professionnels » (?!),
    -les rétroviseurs de leur Citroen qui sont au départ blanches puis noires quand les terroristes l’abandonnent (???!),
    -l’absence de sang quand le terroriste « achève » le policier Ahmed,
    -le témoignage d’une journaliste de Charlie qui parle des beaux yeux bleus d’un terroriste alors qu’ils seraient tous trois basanés aux yeux foncés selon les portraits de la police,
    -la signature habituelle « Allah Akbar » mais curieusement pas de « paix soit sur lui » de circonstance quand les musulmans évoquent le prophète Mohamed,
    -les menaces,à peine voilée, de Netanyahou,lors de sa récente interview sur i-télé,à propos de possible(s) attentat(s) terroriste(s)…
    Bref beaucoup de faits étranges.

    • Casimir dit :

      Je reconnais que certains faits sont troublants.
      Mais concernant les rétroviseurs, il s’agit uniquement d’une différence de lumière. Il s’agit de rétroviseur « chromé » sur la partie supérieure. Les différences entre les photos ne sont dût qu’à une différence de lumière.

  8. bord2mer dit :

    je repond à zzz, sur les traces de sang manquantes:
    il est écrit sur la notice d’une kalach qu’on se met à saigné abondement dans la second et de manière visible
    après un coup porté à bout portant, même allongé comme était la victime, avec des parties non visibles étant côté bitume et de surcroit des vêtements de police qui(fort probable) retiennent les premières coulures.

    la carte d’identité perdu: tu vois bien qu’un d’entre eux perd sa chaussure qui est resté au bas de la portière,hein! c’est un détail qui ne te parle pas ça?
    mais la carte d’id.oh sacrilège;on ne fait pas le lien,non.
    quand tu fait un acte pareille,injuste et barbare,tu fais forcément des erreurs.
    pour la journaliste qui voit des yeux bleus,,il est à mon humble avis facile d’apporter les preuves du contraire.
    maintenet, les menaces de netanyaou,à voir si c’est le fruit du hazard ou pas.

  9. arno 07 dit :

    un grand plaisir de retrouver le journaliste et écrivain J.LOU IZAMBERT .

Laissez un commentaire

Why ask?