Marthe Agoh, Vice présidente du Front Populaire Ivoirien, à propos du coup d’état français en Côte d’Ivoire

marthe-agoh-fpi-600Le Cercle des Volontaires a interrogé Marthe Agoh, vice présidente du Front Populaire Ivoirien, venue à Paris pour une conférence de soutien au président du parti, Laurent Gbagbo, détenu depuis plus de 3 ans à La Haye en attente de son procès à la CPI.

Elle revient sur les circonstances du véritable coup d’état soutenu par la France qui a « sorti Gbagbo et installé Ouattara » selon Nicolas Sarkozy lui même, et dénonce l’absence de preuve incriminant le président élu démocratiquement en 2010.

Propos recueillis par Lawrence Desforges et Baptiste

(161)

A propos de l'auteur :

a écrit 54 articles sur ce site.


Laissez un commentaire

Why ask?