Le Dîner du Cercle #7 – Arrivée actuelle de réfugiés : causes et conséquences – avec Pierre Henry, Francis Cousin et Bassam Tahhan

DDC7-refugiesPour cette septième émission, le Cercle des Volontaires reçoit trois personnalités pour débattre des causes et conséquences de l’actuelle arrivée de réfugiés : Pierre Henry (association « France Terre d’Asile »), Francis Cousin (philosophe) et Bassam Tahhan (islamologue, géopoliticien). Pourquoi cet afflux soudain de réfugiés ? Alors que la Syrie, l’Irak, l’Afghanistan et la Libye ont été ravagés par des conflits meurtriers, largement alimentés par des pays étrangers, nous constatons actuellement une augmentation soudaine du nombre d’immigrés qui tentent de se réfugier en Europe. Quelles seront les conséquences de ces arrivées sur notre continent ? Nous tentons de répondre à ces questions avec nos trois invités.

Raphaël Berland

(595)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 855 articles sur ce site.


13 commentaires

  1. johann dit :

    Mr COUSIN pose des jalons de conscience par ses interventions et les autres intervenant continuent leurs discours comme si il n’avaient rien entendu.
    Quand j’entends Mr Cousin, tout est clair, et les autre par leurs interventions de surface sans recul font sans le vouloir la réciproque des ses théories…

  2. WWS dit :

    Une bien belle émission, bien que M P Henry soit passé à côté en ayant systématiquement ironisé sur ce qu’évoquait M Cousin – pas de langue de bois avec lui, ça fait un bien énorme à écouter – ou en voulant, parfois, donner des leçons à M Tahan qui, pour une fois à perdu de sa sérénité – qui peut l’en blâmer sachant que c’est aussi son pays que nous détruisons – lui qui est si doux, comme beaucoup de syriens le furent autrefois, puisque je me doute que bien des comportements ont changés là-bas.
    Je garde dans ma mémoire, de tous ces voyages dans ce pays merveilleux (enfant, adolescent, je vivais en Irak et j’eusse souvent l’occasion d’aller en Syrie, celle du père de Bachar, et j’en préserve des souvenirs merveilleux, tant pour l’accueil du peuple syrien que pour les vestiges historique)
    Puisse le peuple syrien et M Tahan retrouver cette paix qui caractérisait si bien la Syrie d’avant la déclaration de guerre américano-sioniste à leur encontre. La Syrie prouve, encore une fois, qu’un peuple unis ne peut jamais être vaincu.
    Merci au CDV pour cet échange, à M Cousin pour sa franchise, M Tahan pour sa lucidité, M Henry pour avoir essayé de faire bonne figure en défendant l’humanisme en chacun.
    WWS

    • Merci à vous pour votre commentaire et vos encouragements !

      • WWS dit :

        :o) … C’est avec joie au regard de l’énorme travail que vous accomplissez au CDV – avec tant d’autres – afin de sortir nos concitoyens de leurs léthargies et d’aborder, avec convivialité, tant de sujets variés, très enrichissants, difficiles, parfois.
        Puisse Sa Paix vous soutenir où que vous soyez où que vous alliez.
        WWS

  3. Eric dit :

    Quel collabo ce Pierre Henry ! Et bien sûr, comme chez tous les gauchistes, on a droit à l’inévitable reductio ad hitlerum (« vous parlez comme les gens d’extrême droite ») à l’encontre de tous ceux qui ne partagent pas leur avis. Il se fait l’avocat du grand remplacement en alignant les mensonges : les Syriens sont en réalité ultra-minoritaires ainsi que les femmes, les enfants et les vieux ; il ne parle pas des faux passeports syriens que détiennent les envahisseurs, de leurs téléphones portables, de leur mépris pour la nourriture non halal, des agressions qu’ils commettent vis-à-vis des chrétiens d’Orient, des viols, des Allemands de souche expulsés de leur logement pour que les envahisseurs puissent y habiter…

    Cet imbécile ose même dire que la France est une démocratie ! Si la France était une démocratie il y aurait eu un référendum portant sur l’accueil des migrants et la majorité des Français auraient refusé de les accueillir.

    Comme tous les gauchistes il déteste la démocratie car la démocratie donne le pouvoir à la majorité et non aux minorités extraeuropéennes ou aux déviants.

    • ola! dit :

      Mec!
      Soit plus bienveillant …
      On sait pas au fond qui est sincère et qui ment consciemment.

      Ce mec représente en quelque sorte la gentillesse absolue, naïve, l’accueil total .. il est donc dans son rôle ici, et donc il évolue dans des milieux où une certaine pensée manichéenne est en place (càd tous les milieux en fait^^)

      – Tu as l’air de connaître « tous les gauchistes », ça te fait un paquet de connaissances, ou alors c’est une généralité sur un mot qui ne veut d’ailleurs rien dire, comme tant d’autres étiquettes. Et notamment conspirationniste, voire extrême-droite, donc ne fais pas la même aux autres :-/

      – pour la France est un démocratie, là, on peut pas grand chose pour lui hihi 😉 … même si j’ai pas compris ton avis sur la démocratie, les 2 dernières phrases me paraissent se contredire ?

      Bien à toi

  4. 1001haddock dit :

    Bonjour,

    Un grand merci à vous pour cette rencontre.
    Je voudrais saluer l’extrême pudeur et courtoisie de Mr Cousin ainsi que Mr Tahhan face à un Mr henry moqueur et irrespectueux.
    Je me dois de rajouter que certaines prestations de connivence laissant supposer l’humanisme et la charité, ne trompent en réalité personne ici. Certains chiffres non plus : 40% de femmes parmi les migrants !! 5 millions d’immigrés en France !!
    Stupidité ? Mensonges ? Merci de nous éclairer sur ces chiffres.

  5. Tutu dit :

    La critique radicale de Francis est inattaquable. Il est dommage cependant qu’il n’ai pas eu le temps de s’exprimer plus amplement sur la nécessaire solidarité immédiate.
    Mais la solidarité, ce n’est pas la charité dont les ONG soi disant non gouvernementales se nourrissent. Les bons sentiments ne font ni une politique, ni une analyse. Ils ne servent qu’à nous aveugler et nous manipuler.
    La solidarité ne s’exprime que dans la lutte contre l’esclavage organisé, et dans la critique de ces ONG qui, en dernière analyse, sont complices de ces déportations.
    Que faire ?
    Il n’y a pas de solution.
    Je perds ma vie à la gagner… Il n’y a pas de solution.
    Je perds ma vie à fuir la guerre, ou la misère… Il n’y a pas de solution.
    Alors soulager? OK, soulage ONG, mais ne viens pas nous emmerder avec ta culpabilité, nous n’avons rien à t’offrir, sinon la colère.
    http://democratisme.over-blog.com/

  6. fayez chergui dit :

    ça ressemble au Diner de cons

  7. Free dit :

    Bonjour,

    Sur un point précis.

    Les discours des uns et des autres n’était pas toujours sur le même plan, ne visant pas tout le temps les mêmes objectifs. L’un œuvrait face à la situation de crise alors que les deux autres expliquait les causes de la situation de crise.

    À juste titre et par image, empêcher les conditions qui cause une maladie est beaucoup plus efficace que de devoir se soigner (le dicton français dit qu’il vaut mieux prévenir que guérir). Mais lorsque la maladie est déclarée, un médecin est toujours le bienvenue.
    Soigner le drame et les causes du drame ne devrait pas être contradictoire.

    Il aurait été intéressant de le faire remarquer car je pense qu’une bonne partie de l’énervement et de l’agacement que certains intervenants est venu de là.

  8. Marcel dit :

    Le mot de conclusion de Pierre Henry : « un débat sans langues de bois » me semble complétement inapproprié en ce qui concerne sa participation. Enfin, c’est honorable qu’il se soit prêté au jeu.

  9. Anne DL dit :

    C’est là où on voit que la pensée de Monsieur Cousin est révolutionnaire. Ce Pierre Henry ne peut le comprendre. Il aime, il a besoin de faire la charité, d’être bon. Pour cacher quoi ?

Laissez une réponse

Why ask?