Jacques Baud, sur le conflit Ukrainien : « En quoi ce conflit est plus sanctionnable qu’un autre ? »

Jacques Baud, ex-agent du renseignement stratégique suisse, est l’auteur du livre « Poutine, maître du jeu ? » sorti aux éditions Max Milo. Dans cette vidéo-entretien, il interroge le deux poids deux mesures en terme de conflit : quand les russes attaquent, c’est mal, mais quand c’est l’occident qui attaque, c’est bien. Il évoque également la promesse faite à Volodimir Zelensky que l’Ukraine intègre l’OTAN si elle se faisait attaquer par la Russie. Selon lui, l’état ukrainien et la population ukrainienne ont été sacrifiés par les occidents pour leurs propres intérêts. Enfin, Jacques Baud révèle que, d’après les informations dont il dispose, Vladimir Poutine n’avait pas l’intention d’attaquer l’Ukraine avant janvier/février 2022.

 

(1016)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 943 articles sur ce site.


4 commentaires

  1. jacques dit :

    Merci beaucoup d’avoir partagé l’enregistrement de cet entretien avec Jacques Baud.

    Bien cordialement, Jacques

  2. Tutu dit :

    Ecœurement, dégout et colère :

    A peine le spectacle de marionnettes du 24/04 fini, la France s’enorgueillit de livrer des canons à l’Ukraine, dans l’ultime espoir de … de quoi au fait ?

    De faire reculer les russes? Foutaises

    De faire la nique aux ricains qui se vautrent dans les promesses de milliards de dollars de livraison d’armes ? Sornettes.

    Qu’attendent tous ces criminels ? La bavure qui déclenchera la foudre ? Les remerciements des peuples médusés ?

    Leurs piètres calculs, leurs minables spéculations sur le gaz, le blé cachent mal leur trouille, leur lâcheté.
    Leur avenir face à une cour populaire est scellé.
    Après nous avoir éborgné, amputé d’une main, enfermé trois mois, inoculé un poison, licencié, interdit de soins, empêché de travailler, de voyager, de visiter nos anciens, d’accompagner nos morts, marqué comme du bétail au QR code, ils bombardent, éventraillent, charcutent, amputent, et tuent en NOTRE NOM !

    Décidément, le démocratisme a une agonie bien sanguinaire

    https://democratisme.over-blog.com/2020/10/en-solde-1.html

  3. Tietie007 dit :

    Pourquoi ce conflit n’est pas comme les autres ? Car c’est une puissance européenne qui attaque une autre puissance européenne …et que tout le monde sait que Poutine veut refaire l’URSS.

    • Ce n’est pas la question posée. Évidemment que chaque conflit est unique… La question posée est « En quoi ce conflit est plus sanctionnable qu’un autre ? ». Vous répétez la propagande anti-Poutine (“tout le monde sait que Poutine veut refaire l’URSS”), mais vous n’apportez aucun élément concret qui va dans ce sens. Le livre de Jacques Baud est très étayé, dense, et intéressant. Tout le contraire de votre commentaire !

Laissez un commentaire

Why ask?