Interview de Mère Marie Agnès de Syrie

Le Cercle des Volontaires, avec la Brigade du Tigre, a interviewé Mère Marie Agnès lors de son passage à Paris le 13 décembre 2012. Boudée par les médias français au service de l’idéologie de l’ingérence, Mère Marie Agnès nous conte son expérience, et partage ses espoirs pour la Syrie, pays dans lequel elle vit depuis 18 ans. Son témoignage est précieux, car totalement apartisant, ne défendant aucune des parties en conflit (ni Bachar Al-Assad, ni l’ASL), et non déformé comme le sont la plupart des témoignages retenus par nos « Médias Mainstream ».

(136)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 842 articles sur ce site.


3 commentaires

  1. Florian dit :

    La situation au Proche-Orient devient chaque jour de plus en plus insoutenable. Alors qu’on psychote à propos de l’Iran- qui est certes pas un régime démocratique, qu’on ferme les yeux sur les agissements d’une droite dure israélienne ouvertement raciste, motus et bouche cousue sur les politiques étrangères du Qatar et de l’Arabie Saoudite ( qui finançent les tenants du Djihad Planétaire).

    Paradoxe, les US ont penché pour ces monarchies du Golfe ultralibérales et rétrogrades- alors qu’elles sont les premières à encourager les croisades contre le Grand Satan Américain!!! A moins que ce ne soit fait en sorte pour que les peuples orientaux se tapent sur la gueule et qu’au lieu d’avoir une guerre mondiale on n’aurait qu’une somme de conflits intra-orientaux qui s’appuieraient sur des différents géostratégiques et territoriaux.

    Vu de l’Occident, on ne peut que tomber dans le panneau. Qui ne souhaite pas à l’Autre de connaître une seule once du bonheur qui l’anime?

    1) Ainsi les Israéliens sont surs que leurs voisins palestiniens ne pourra pas bénéficier d’aide massive pendant quelques temps, leurs Frères occupés à guerroyer entre eux.

    2) On empêche l’émergence d’une puissance qui peut remettre en cause l’axe Qataro-Saoudien. Depuis l’Irak devenu une zone de tensions permanentes entre communautés, la Tunisie où après une dictature personnalisée des milliers de citoyens vont devoir affronter des barbus, l’Egypte que les Frères Musulmans vont pouvoir contrôler au fur et à mesure de stratagèmes, la Lybie où la sodomie d’un tyran préfigure l’adoption de la Charia.

    3)Bémol, Assad est un petit plus résistant que les autres. Sans compter que les Peuples Orientaux ont plus de deux mille ans d’existence. Les US, eux, n’en ont que 229.

    4)Dixit Richard Millet ( que je n’apprécie pas des masses): les chrétiens d’Orient sont les sacrifiés de l’histoire. Car la plupart de ces  » dictatures laïques » les protégeaient bon gré mal gré.

    5) Deux pays vont poser problème dans cette optique de refaire la carte du Moyen-Orient. L’Iran et la Turquie. Les deux sont des puissances potentielles. Pour un peu plus- sans les Printemps Arabes- on aurait assisté à la naissance d’un axe Ankara-Damas-Téhéran sous la bénédiction de Moscou. Pour la stabilité de l’Orient cet axe était cent fois plus sain. D’une part parce que ces pays montraient des signes d’évolutions largement supérieurs à leurs rivaux Qataris et Saoudiens.

    La Turquie connaît actuellement des tensions internes entre Laïcs et Religieux, qui est une partie d’échecs interminabes. Il y a aussi le cas du Génocide Arménien, qui commence à faire débat. Malgré les dernières action d’Erdogan, l’Armée- aidée des services secrets- peut très bien fomenter un coup d’état et instaurer un régime autoritaire.

    L’Iran, contrairement à ce qu’on entend, ne dépend pas du seul Ahmadinedjad. Il y a les Mollahs derrière. Les services secrets Iraniens seraient par-ailleurs constamment en contact avec leurs homologues du Mossad. Et ensuite, la majorité des jeunes Iraniens en ont ras-la-casquette du dogme islamique ( certains d’entre eux se rendent dans les campagnes pour joindre des Rave Party où ils peuvent boire et baiser à volonté, quant d’autres- je sais plus le terme exact- utilise une espèce de certificat qui autorise un mariage à durée limitée). L’Iran qui est le seul pays d’Orient où un individu est tout a fait dans son droit de changer de sexe.

    6) Si les US comptent foutre la merde, il ont disposition une autre carte à jouer qui pourrait faire des dégâts. Celle d’appuyer les Indépendantistes Kurdes dans leurs projets de faire un Grand Kurdistan, dont les territoires qui le composent  » empiètent » sur quatre pays: L’Iran qui a reconnu sa minorité Kurde, l’Irak où les Kurdes ont une Région Autonome, la Syrie qui a toujours refusé de leur concéder quoique ce soit, et la Turquie qui a toujours cherché mille moyens à tuer l’oeuf.

Laissez un commentaire

Why ask?