Du feu qui consume les peuples européens (1/6) : France

Un énième reportage invraisemblable, diffusé il y a de cela quelques jours dans un média mainstream (évitons de lui faire de la pub…) m’a poussé à reprendre du service – écrit -. Pendant que nous nous émouvions devant ce stupide reportage qui s’étonnait de voir la neige tomber en France au mois de Mars, les peuples européens, eux, ne cessaient – et ne cessent toujours pas – de mourir à petit feu… Tentant de rassembler leurs dernières forces pour faire passer un message significatif adressé par-delà les frontières, avec l’espoir que non seulement l’Europe, mais également le monde, réagissent à cette persécution économico-sociale dont ils sont victimes.

Mes chers amis, les différentes manifestations qui secouent durablement les différents pays de l’Union Européenne, en réaction aux demandes démesurées de la Troïka (Union Européenne + FMI + Banque centrale), sont d’une rare violence et d’une régularité alarmante ! Ceci est parfaitement observable, tant sur le nombre de manifestants, que sur leur détresse, si bien que le principale semble, à mon humble avis, nous échapper. Les médias de masse occultent magistralement ce phénomène, tenant le peuple français largement désinformé sur le sujet.

Je cherche ici à résumer l’actualité récente des pays persécutés par la Troïka, et à répertorier les pays principalement touchés par nos chers « énarques » européens, ô combien clairvoyants et bienveillants à notre égard. Que nous réservent-ils encore ? Si l’on devait reprendre tout l’historique des plans de rigueurs et de toutes les manifestations depuis le début de la crise en 2007-2008, ce n’est pas d’un article dont nous aurions besoin, mais d’un livre ! (C’est d’ailleurs une idée à considérer…)

En introduction de cet article, et pour renouer avec l’actualité des dernières années,  je vous renvoie à l’excellent zapping réalisé par Maurice sur le sujet.

Avant toute chose, jetons un œil à la courbe du chômage en Europe.

Les chiffres datent de fin 2012. On imagine facilement leur progression depuis 3 mois….

Pour une meilleure visibilité, ou pour une consultation personnalisée, je vous renvoie directement sur le lien du graphique.

En Janvier 2013, le taux de chômage de la zone Euro s’élevait à 11,9% soit environ 19 millions de personnes de la population active…

Je vous invite également à consulter cet article de France 24 suivi d’une carte interactive de la situation économique des principaux pays européens touchés par la crise. Les chiffres datent tous de fin 2012 et seront repris régulièrement tout au long de l’article.

Pour ce qui est de l’ensemble des plans de rigueurs contractés, je vous conseille la lecture de cet article du monde, hélas disponible uniquement pour les abonnés du journal… (J’en profite pour lancer un appel : Si un abonné du Monde aurait la bonté de nous faire parvenir la carte en question, nous lui en serrions très reconnaissant ! Ou si quelqu’un arrive tout simplement à trouver une carte de l’ensemble des plans de rigueur en Europe depuis le début de la crise : Même tarif 🙂 ). Sinon, sont disponibles les chiffres des plans de rigueurs de 2011 pour vous forger un début d’opinion à ce sujet.

La situation en France

Les principaux chiffres de l’économie française

Quoi de neuf sous le soleil français ? Bien que nous soyons en pleine récession, il me  semble que beaucoup de français ne saisissent pas la gravité de la situation, et qu’ils sous-estiment la dégradation économique à venir. Saviez-vous que 800 emplois étaient supprimés par jour en janvier 2013 ? Aujourd’hui, nous en sommes à 1 000 par jour (chiffres du mois de mars)… Une véritable saignée ! Regardez la liste des suppressions d’emplois dans le monde, mais surtout en France depuis Mai 2012 : pour constater vous-même cette hécatombe, je vous suggères de jeter un œil sur le blog de Pierre Jovanovic qui tient à jour très régulièrement cette liste. Mais pour ce qui est de l’avenir ? Car oui, qu’est-ce qui peut être pire que la suppression progressive du CDI (cf. l’ANI), du chômage de masse, de la croissance négative et des plans de rigueur ?

Auteur inconnu. Source : le huffington post

Apparemment nous pouvons/devons faire mieux : Et pourquoi pas baisser le salaire des français de 30% ?! C’est ce qu’a « conseillé » Goldman Sucks au président Hollande…  Ne soyons pas dupe : tout ce qu’ils ont souhaité, les banksters américains l’ont obtenu. Je ne vois vraiment pas ce qui pourrait changer la donne cette fois-ci, à moins que le peuple français nous sorte une de ces révoltes populaires historiques dont lui seul à le secret. Ce qui ne semble pas être pour tout de suite… A croire qu’il va vraiment falloir attendre que notre réfrigérateur et que le stade de France soit vide pour commencer à contempler la réalité. Et pourtant, l’euro-scepticisme gagne du terrain au pays de Molière… Pour vérifier ce constat, voir les infos dont on parle peu n°20 du Captaine Anderson à la minute 19 ; pour consulter le sondage des euro-sceptique en France, voir les infos dont on parle peu n°21 à la minute 16.

Rendez-vous demain pour la seconde partie de cette série, seconde partie qui sera consacrée au Portugal et à la Grèce.

(368)

A propos de l'auteur :

a écrit 41 articles sur ce site.


1 commentaire

    Laissez un commentaire

    Why ask?