Le Ministre allemand des affaires étrangères réclame la cessation des livraisons d’armes à la Syrie (Romandie)

La position russe tendrait-elle à prendre le pas sur le conflit syrien ?

Depuis ces dernières semaines, les tentatives jusqu’au-boutistes occidentales n’ont pas entrainé de changement majeur dans le rapport de force syrien. Désireux de mettre à bas le régime de Bachar Al-Assad, dans le cadre d’une stratégie plus vaste de remodelage du Moyen-Orient, des rumeurs infondées ont imputé aux troupes de Assad l’usage d’armes chimiques contre la population syrienne.

Résultat ?

Une enquête officielle sous bannière onusienne faisant dire à la procureure générale du TPIY, Carla Del Ponte, que l’usage d’armes chimiques devaient être imputé aux rebelles syriens. Conclusion lui ayant valu d’être désavoué par ses pairs aux Nations Unies. On ne touche pas au storytelling.

Toujours est-il que le régime demeure et les récents raids aériens menés par Israël, en violation des règles de droit international, ont eu le mérite de mettre en alerte l’ensemble des puissances du globe. Et il semble que la position russe, une postion de respect de la souveraineté syrienne, s’impose. La solution du dialogue interne Etat syrien/ASL commence à germer dans l’esprit de certains acteurs indirects européens (derrière l’Europe, les Etats-Unis et Israel poussent leurs pions contre l’intérêt de la France, de l’Allemagne, etc.).

Et voilà que cette position est défendue tout récemment par le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle. Ce dernier « a réclamé l’arrêt des livraisons d’armes à la Syrie, (en) parlant vendredi à Varsovie au coté de son homologue russe, Sergueï Lavrov.

Nous sommes convaincus que les livraisons internationales d’armes à la Syrie doivent cesser et que nous devons tout faire pour donner une chance à une solution politique, a-t-il dit. »

Monsieur Fabius, qu’avez-vous à dire sur cette position du Ministre allemand des affaires étrangères ?

——–
Pour aller plus loin :http://www.cercledesvolontaires.fr/2013/04/28/actualite-internationale-entretien-avec-regis-chamagne/
——–

Source : Romandie
http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___Westerwelle_les_livraisons_d_armes_a_la_Syrie_doivent_cesser75100520131638.asp?

(98)

A propos de l'auteur :

a écrit 92 articles sur ce site.


4 commentaires

  1. Byblos dit :

    Pas très claire, la position du ministre allemand. s’il faut se fier à la lettre de ce que vous en rapportez. En effet, il parle, selon vous, d’«arrêt des livraisons d’armes à la Syrie».

    Mais qui livre des armes? Qui est «la Syrie» qu’il mentionne?

    S’agirait-il, par exemple, de forcer la Russie ou l’Iran de livrer des armes au gouvernement légitime de la Syrie pour l’aider à défendre le pays contre l’agression dont il est victime?

    Ou s’agirait-il (ce qu’on espère sans trop y croire) pour l’Allemagne de s’interdire à elle-même ainsi qu’au camp auquel elle appartient de cesser d’armer les mercenaires chargés de déstabiliser le pouvoir légitime en Syrie, et de semer la mort et la désolation dans ce pays depuis plus de deux ans? Si tel est le cas, il y a plus qu’un changement de position. Il y a un effroyable aveu.

    • Maurice dit :

      @Byblos,

      Je pense qu’il parlait pour tous les acteurs « cachés » du conflit. Il utilise les termes de « livraisons internationales d’armes » ce qui est pratique pour lui, car il ne se mouille pas. Mais faire cette déclaration au côté de M. Lavrov laisse penser qu’il cible les franco-anglais agissant pour le compte des Etats-Unis.

      A défaut d’aveu en bonne et due forme, nous avons des signes…

      Cdlmt

  2. Byblos dit :

    Bien sûr, il faut lire : «S’agirait-il, par exemple, de forcer la Russie ou l’Iran à cesser de livrer des armes…»

Laissez un commentaire

Why ask?