Le coup d’Etat militaire n’est pas une option à exclure pour le Lys Noir

Le Lys Noir est un journal qui a beaucoup fait parler de lui ces derniers temps. En effet, on a pu récemment y lire ceci :

« Ceux qui évacuent d’un revers de main toute possibilité de coup d’Etat militaire en France feraient bien de réviser leurs classiques ».

Le Ministre de la Défense et celui de l’Intérieur prennent la menace au sérieux, et l’on s’informe et s’interroge sur cette publication qui appelle au coup d’état. Le printemps français nous guetterait-il ? Sera-t-il kaki ?

« Un contexte favorable à la grogne »

C’était à prévoir ; il est de plus en plus probable que la grande muette donne de la voix. Il faut dire que sa mise en pièce et les vexations multiples qu’elle a subit sont des facteurs favorables à l’émergence en force de ce genre d’idée. Il faut également comprendre que notre armée a autant de généraux que la Chine, et autant que les USA et la Russie réunies.  Avec, par contre, bien évidemment une armée moindre : il faudrait que notre armée soit composée de 2,6 millions d’hommes pour que nos généraux puisse commander des troupes dues à leur rang. Pourquoi ? Pour une raison très simple : parmi les 5 500 généraux, beaucoup ne sont plus des militaires, aimant leur patrie, prêt à se battre quand la Nation est en danger. Beaucoup ne sont plus que des hommes politiques. grassement payés, donc contrôlables, et totalement inclus dans le système. Par contre, les soldats, eux, ont de gros problèmes de retards de soldes à cause du nouveau système de paie « Louvois ». On assiste au même problème de rupture entre la base et les gradés dans la police et la gendarmerie.

Mais paradoxalement, c’est le « mariage pour tous » qui semble être la cause de l’accélération du réveil. En effet, beaucoup de nos militaires sont catholiques, et donc, pour forcer le trait, plutôt contre. Certains de leurs enfants ont « goûté » à la garde-à-vue. Une rumeur circule selon laquelle les franc-maçons demanderaient le fichage des militaires (et de leurs familles) participants à la manif pour tous. D’après le Lys Noir, le Grand Orient tenterait de prendre le contrôle de l’armée, et l’entourage du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian  ne serait pas pour les rassurer.

« Une révolution des Œillets à la française »

Concernant les autres thèmes traités par le Lys Noir, on retrouve l’armée, la décroissance, les paradis fiscaux.. Bref, on n’aime pas l’empire, et les gens qui se vendent… Le message est totalement anticapitaliste.  Il y a de nombreux groupes et sous-groupes de cellules diverses. Notamment le M6M – Mouvement du 6 mai – qui est le front de combat chargé de propager leur message auprès de l’armée.

Nous sommes bien là face à un journal d’inspiration Maurrassienne, qui a déjà trouvé ses héros : les généraux Benoît Puga (chef d’état-major particulier du président de la République), Pierre de Villiers (numéro deux des Armées) et Bruno Dary (ancien Gouverneur militaire de Paris). Ils n’ont pour l’instant pas réagi à la suggestion de coup d’Etat militaire.

Le journal quand à lui est massif, documenté et distribué gratuitement entre 10 000 et 35 000 exemplaires, on le trouve également dans une édition numérique.

« Une république Royale » (sans Ségolène)

C’est la formule magique pour eux ; elle fut utilisée fréquemment en Europe, et notamment pendant la république Royale de Naples de 1647. Mais qui serait alors son leader ? Un conte, un duc, un roi, Marine Le Pen ? Et bien non… C’est  Jean-Pierre Chevènement comme père de la nation ! Avec déjà des propositions de ministres : Max Gallo, Nicolas Dupont-Aignan , Regis Debray, etc. En effet, ce journal se sent plus proche de Chevènement que du FN. Il n’aime pas la gauche, et encore moins la droite, et ne porte pas le FN dans son cœur. Les cartes semblent par moment brouillées, mais au final il semble y avoir une certaine cohérence.

Le ton est entre l’anarchie et la monarchie, les textes, qu’on les aime ou pas, sont pour certains bien écrits, d’autres moins, et certains titres ne font pas dans la finesse. L’éloquence d’un des responsables du journal qui s’expriment sur le site Nouvelle de France, laisse à penser qu’il est tout sauf « bas de plafond ». Certaines des ses remarques sont presque poétiques, il y a du charisme, un certain romantisme. Certaines personnes en quête d’absolu pourraient bien se laisser embarquer dans l’histoire !

La « grande muette » l’est de moins en moins, et pourtant, les médias ignorent ces appels à l’aide. Par exemple, la semaine dernière, Info Libre a publié une interview du Caporal Chef Slim Rehouma, dont le témoignage a atteint plus de 60 000 vues en quelques jours. Là encore, cet écho dissident n’a résonné que dans les médias alternatifs ou sur les réseaux sociaux !

Affaires à suivre !

http://lysnoir.tumblr.com/

http://www.ndf.fr/mots-clefs/le-lys-noir

 

 

 

(965)

A propos de l'auteur :

a écrit 3 articles sur ce site.


6 commentaires

  1. Laurent Coq dit :

    À partir du moment où un homme (une femme) rejoint le corps militaire, il admet de suivre les ordres, d’obéir à son gouvernement. Si il a un (ou des cas) de conscience il est libre de quitter le corps militaire.

    La guerre d’Afghanistan est liée au 911 (acte délibéré et prémédité Sioniste) uniquement crée pour obtenir le monopole de l’OR-NOIR et ayant pour finalité la chute de l’Iran.

    Je pense que ce jeune homme devrait rejoindre le SAMU ou offrir son temps à des associations d’aide humanitaire.

    • Je trouve votre commentaire assez péremptoire. Beaucoup s’engagent dans l’armée sans avoir de conscience politique, puis « réveillent » leur conscience une fois sur des « théâtres d’opérations ». Mieux vaut tard que jamais. On peut quitter l’institution en silence, mais on peut également le faire avec fracas. Je comprends tout-à-fait la démarche de ce Caporal-Chef.

      Ce jeune homme soignait des vies avant de partir en Afghanistan ; il en soignait là-bas. Et maintenant de retour en France, il continuer à soigner des vies. Voilà pourquoi je trouve votre commentaire un petit peu péremptoire. Je me garderais bien de donner des conseils à quelqu’un que je ne connais pas.

  2. SIMONS dit :

    Moi ancien caporal du 13°BCA je vous soutien j’ai participé a plusieur mission pour les entreprises capitalistent en Afgha et en Afrique. Les témoins vont parler grace à votre initiative.
    Bravo et merci .

  3. Olivier dit :

    Bonjour,

    le nombre de 5 500 généraux que vous mentionnez me sidère !! Non pas que je pense que vous ayez tort, je vous suis depuis assez longtemps pour vous faire confiance quand vous donnez des chiffres, mais ce nombre est effarant…
    C’est en tout cas typiquement le type d’information dont 99% des gens n’ont aucune idée mais qui en choquerait la plupart.

    Je n’ose imaginer combien toutes ces personnes nous coûtent en salaires/retraites/avantages divers et variés…mais je suis sûr que cela me donnerait envie de rejoindre l’armée, rien que pour pouvoir participer à un éventuel coup d’état…

    Olivier.

  4. cousin dit :

    je suis un ancien militaire et mr COQ pense que les militaire sont des robots sans conscience il n’y a que les nazis pour agir comme ça.
    Je vous soutiens, Slim, dans votre révolte nos « élites » prennent les autres pour des esclaves.
    Le temps des troupes « chair à canon » est révolu et l’obéissance aveugle est terminée surtout quant les ordres sont donnés par des poussas bedonnants qui n’ont rien à foutre de la vie des exécutants.

  5. Koryan dit :

    Bravo mr rehouma.
    Soutien total!
    merci de nous devoiler les réalités du terrain…

Laissez un commentaire

Why ask?