Lettre ouverte à Cindy Leoni, présidente de SOS Racisme (mais nulle en mathématiques)

Chère Cindy Leoni,

Vous vous êtes fendue d’une tribune aujourd’hui sur le site du Huffington Post intitulée « Je suis poursuivie pour antisémitisme par Dieudonné et Robert Faurisson ». Vous y parlez de la « nullité, au sens propre comme au sens figuré, de la procédure » engagée contre vous, et vous prétendez qu’il s’agit là d’un « acte d’intimidation à l’égard des associations antiracistes ».

Mais c’est de votre propre nullité, Madame Cindy Leoni, dont j’aimerais vous parler : votre nullité en mathématiques.

Votre nullité vous fait sous-entendre que l’antisémitisme n’est pas une forme de racisme, et je vais vous le démontrer par A plus B.

Il s’agit là du caractère extrêmement pernicieux d’une formulation que vous (et l’ensemble de vos prédécesseurs à la tête de SOS Racisme, ainsi que la quasi-totalité de la classe médiatico-politique) utilisez.

Dans votre tribune, vous expliquez en substance que cette procédure judiciaire vous fait perdre un temps précieux, et que vous préféreriez l’utiliser pour lutter « contre le racisme et l’antisémitisme ».

Cette formulation est incohérente (a minima), voir fallacieuse. Je vais vous l’expliquer, car il s’agit là de mathématiques, et plus précisément de la théorie des ensembles, notion que l’on abordait autrefois en 6ème au collège, grâce notamment au grand mathématicien Jean Dieudonné*… Ça ne s’invente pas ;-).

Si je vous dis que je suis contre le fromage ET le camembert, vous comprenez aisément que ma phrase est mal formulée, car le camembert, C’EST du fromage ! En mathématique, on dit que l’ensemble « camembert » est inclus dans l’ensemble « fromage ».

Une affirmation cohérente serait donc : je suis contre le fromage en général ET contre le camembert en particulier. CQFD !

En l’occurrence, l’antisémitisme, C’EST du racisme. Donc il n’est pas cohérent de prétendre lutter contre le racisme ET l’antisémitisme.

Non, la juste formulation serait : la lutte contre le racisme en général ET contre l’antisémitisme en particulier.

Le fait que vous utilisiez l’expression « lutter contre le racisme et l’antisémitisme » implique que vous sous-entendez que l’antisémitisme n’est pas une forme de racisme

Je comprends que la juste formulation ait du mal à passer, puisque l’utiliser reviendrait à reconnaître que, pour SOS Racisme, il y a des racismes pire que d’autres, donc des ethnies et des religions à protéger plus que d’autres, une sorte de hiérarchie peu tacite, qui ferait plaisir à Vladimir Jabotinsky **, s’il était encore en vie…

En espérant que cette leçon vous serve, et que vous ne reproduisiez plus cette grossière erreur au cours de vos prochaines interventions publiques, je vous prie d’agréer, Madame Cindy Leoni, l’expression de mes salutations les plus distinguées.

Raphaël Berland


* « A bas Euclide ! » . C’est le mot d’ordre lancé en 1969, il y a tout juste 40 ans, par le grand mathématicien Jean Dieudonné. Il s’agissait d’en finir avec l’enseignement traditionnel des mathématiques, où la géométrie tenait une place éminente (source).

** Vlamidir Jabotinsky (1880-1940), fondateur de la Légion Juive durant la première guerre mondiale et leader de l’aile droite du mouvement sioniste, il a combattu les Turcs en 1917 avec David Ben Gourion notamment) et se fera exclure de la Palestine par les Britanniques en 1929 car trop radical…

(273)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 866 articles sur ce site.


21 commentaires

  1. renaud dit :

    Excellent !!! 😀

    NB : fais juste attention à l’orthographe. 😉

  2. Isterio Larmakosa dit :

    Je ne suis pas tout à fait d’accord. Tout dépend de ce que l’on nomme « antisémitisme ». Si l’antisémitisme désigne, comme c’est le plus souvent le cas, par un abus de langage aujourd’hui devenu la norme, une anti-judaïsme, alors il ne s’agit pas de racisme, du moins pas plus que l’islamophobie qui est considérée comme une opinion recevable dans les médias, sauf à considérer que le judaïsme est une « race », une ethnie, mais ce serait raciste de penser ainsi.

    Or donc, l’antisémitisme est la critique d’une pratique religieuse qui, à l’instar de toute pratique religieuse, se doit d’être considérée comme rétrograde par la pensée éclairée moderne et progressiste.

    Logiquement, on devrait donc poursuivre pénalement les judéophiles autant qu’on harcèle les babouchophiles. Je ne comprends pas qu’une personne aussi « moderne » et « éclairée » que Cindy Léone puisse s’égarer à mener un tel combat d’arrière-garde en défendant une religion archaïque.

    • rolalalala dit :

      c’est vrai que la religion laic et progressiste est très moderne et « éclairé » regarder juste une cérémonie Franc maçonne.

    • @Isterio : je ne suis pas de votre avis. D’après moi, l’antisémitisme est la haine (ou la phobie) des juifs, il me semble en tout cas que c’est le sens communément admis. Certes, les sionistes sur-médiatisées s’en servent comme d’un anathème qu’ils jettent à tire-larigot à tous ceux qu’ils considèrent comme leurs opposants.

      • PasTapéPasTapé dit :

        Non, être antisémite n’est pas être anti juifs. Je m’explique.
        D’abord les juifs d’israel ne sont, pour la grande majorité, en aucun cas sémite.
        Les arabes sont des sémites par exemple.
        Donc ce terme d’antisémite utilisé à tout va et décrivant une attitude de haine envers les juifs n’a pas lieu d’être utilisé. (voir vidéos d’Alain Soral, qui l’explique à merveille)
        La faute aux médias qui rentre ce terme dans la cabosse de la plupart des gens.
        Cordialement, un quenélier

      • Je ne parlais pas de l’étymologie, mais du sens communément admis

  3. rolalalala dit :

    Avez vous pensez au fait qu’éventuellement l’antisémitisme soit un anti racisme?

  4. molok dit :

    Nice shot !
    +1

  5. j.michel dit :

    c’est de la logique mathématique : si l’antisémitisme est inclus dans l’antiracisme, c’est qu’être juif est appartenir à une race, et donc la race juive existe. Et comme la race juive n’existe pas, c’est que le postulat de départ est faux : l’antisémitisme n’est donc pas inclus dans l’antiracisme (sauf à parler de la race sémite, mais comme les arabes sont aussi sémites…)

    • Non, il me semble que le racisme, selon sa définition, est la haine, le rejet, la phobie de personnes en fonction de leur appartenance à une « race » (en fait son ethnie ou sous groupe ethnique), mais aussi en fonction de leur couleur de peau, de leur orientation sexuelle, et leur appartenance religieuse, etc.

  6. Gadje dit :

    Je n’apprécie vraiment pas ce genre de conne inutile mais il me semble qu’il y a méprise sur ce que sont les sémites. Je sais que nous vivons à l’époque des glissements de sens mais bon… Les sémites ne sont en aucun cas une race, ce sont des peuples de culture, de langues, d’organisation sociale et de religion sémitique. Mais qu’est ce donc qu’être sémite… C’est tout simplement le fait de se penser comme que descendant de Sem, l’un des fils de Noé, à l’instar de ceux qui sont persuadés descendre de Cham, (autre fils de Noé) et qui se prétendent Chamitique. Le raisonnement mathématique est bon mais l’un des termes y est sémantiquement corrompu.

    • L’important ici n’est pas l’étymologie du mot « antisémitisme », mais son sens communément admis dans son usage courant depuis bientôt un siècle.

      • Gadje dit :

        C’est donc bien ce que je dis, glissement de sens et corruption des idées… De plus les idées admises par les masses, n’en font pas pour autant des vérités, quand bien même furent elles usitées depuis mille ans. Cela n’en fait tout simplement que de vieux mensonges supplémentaires.

  7. « Antisémite, pas raciste, donc c’est encore plus grave… »
    C’est surtout grave d’être aussi con et de passer à la télé !

    https://www.youtube.com/watch?v=ZN4xQ4dlW6Q

  8. mars dit :

    bon et sinon le Larousse définit l’antisémitisme de cette façon :
    « Doctrine ou attitude systématique de ceux qui sont hostiles aux juifs et proposent contre eux des mesures discriminatoires. »
    Ca me semble suffisamment clair.
    Et que Dieudonné la poursuive pour antisémitisme est déjà une blague en soi. Quel petit rigolo celui-là.

  9. Rhizome dit :

    Ôte-moi d’un doute, Raphaël : Tu n’as jamais entendu parler de la LICRA, et tu ne sais absolument pas ce que veut dire cet acronyme ?
    Tu es donc totalement inconscient, au sujet de la hiérarchie des racismes, que ceux-ci ont été historiquement construits de manière séparée (en raison d’intérêts corporatistes divergents) pour mener à cette distinction ? (d’abord lutter contre l’antisémitisme (LICA), puis par extension contre le reste, mais l’antisémitisme étant l’exemple historique archétypal du mal, il est nécessaire de le garder à part : on peut ne pas être d’accord avec cette manière de penser, mais je ne vois absolument aucun rapport avec la théorie des ensembles, bien que celle-ci soit éminemment intéressante par ailleurs)
    Tu es bien conscient qu’elle n’y est pour rien, la pauvre Cindy Leoni ? Pourquoi ne pas avoir fait un billet sur la LICRA dès le départ ? (dont Desproges se moquait déjà en son temps pour cette même raison)

    • @Rhizome : Je connais la LICRA et la signification de cet acronyme. A la base, j’avais écrit (mais non publié) cette démonstration pour Claude Bartolone qui avait organisé il y a un an un « événement » à l’Assemblée Nationale (notamment avec Chalgoumi à la tribune), pour dénoncer le racisme ET l’antisémitisme.

  10. Rhizome dit :

    Erratum : l’allusion de Desproges se trouve dans « Les étrangers sont nuls », chapitre sur les belges, quand il énonce : « le Pr Léon Métastasenberg, président de la Ligue pour le racisme sauf l’antisémitisme (LICA) » en écho à cette séparation absurde qui ne date pas de septembre 2013. (ce qui est le sens de mon premier message : on a affaire à une représentation structurelle, comme le montre la vidéo youtube que tu as mise en commentaire, et non à un problème individualisable, dans la mesure où la question de la lutte contre le racisme suppose beaucoup d’attention au politiquement correct, et celui-ci te dicte de bien séparer les deux. C’est con, mais c’est comme ça…)

  11. SOUIDI dit :

    Bravo,cette différence m’insupporte et vous avez eu raison de le signifier à cette personne,salutations et bonne continuation pour vôtre excellent travail de journalisme!

Laissez un commentaire

Why ask?