François Hollande soutient Benjamin Netanyahou dans sa politique de répression meurtière

hollande-netanyahu-copains-comme-cochons-300Selon un communiqué de presse publié sur le site de l’Élysée, François Hollande a eu ce soir un entretien téléphonique avec le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou : « Il lui a exprimé la solidarité de la France face aux tirs de roquettes en provenance de Gaza. Il lui a rappelé que la France condamne fermement ces agressions. Il appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population face aux menaces. Le Président de la République rappelle la nécessité de prévenir l’escalade des violences. »

Encore un deux poids deux mesure flagrant dans l’attitude de François Hollande vis-à-vis des israéliens et des palestiniens. La partialité évidente du chef de l’État français et son soutien inconditionnel et permanent à Netanyahou pourrait bien lui couper, à terme, de nombreux soutiens à gauche.

Raphaël Berland


Source : www.elysee.fr

(154)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 854 articles sur ce site.


4 commentaires

  1. OSEF dit :

    Malheureusement rien de surprenant à l’attitude « bienveillante » de notre président à l’égard du régime d’extrême droite Israélien, en dehors de drame humain ce qui est dommageable, c’est que les crimes perpétrés à l’égard des populations civiles Palestiniennes, soient cautionnés par notre accord tacite puisque Hollande parle en notre nom et celui de la France historique.

  2. Guerre israélienne en Palestine : ça tangue à l’Elysée et au Quai d’Orsay (L’Humanité)
    http://www.humanite.fr/blogs/guerre-israelienne-en-palestine-ca-tangue-lelysee-et-au-quai-dorsay-547270

    Qui tenait le « manche » lorsque l’Elysée rendait publique la déclaration soulignant qu’il « appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population » ? Selon plusieurs sources, le Premier ministre israélien et son cabinet ont procédé à un véritable assaut téléphonique auprès de François Hollande pour obtenir ce texte écrit pratiquement sous la dictée.

Laissez un commentaire

Why ask?