Le point de vue de l’État islamique sur le sort fait aux chrétiens

islamistes-syrie-300L’information est une arme, surtout dans cet actuel temps de guerre. Et quand les pays arabes s’opposent comme les États occidentaux à l’émirat islamique, on pourrait se méfier  de l’information  univoque qui trouve chez eux leur source et qui est diffusée par les grands médias, chaînes TV, journaux comme sur les sites d’internet.

Des preuves de manipulation ont déjà été établies. Ainsi, le texte d’une fatwa circulant sur twitter depuis le 23 juillet s’est révélé un faux. ET un faux d’importance puisque ce texte indiquait que toutes les femmes résidentes sur le territoire du califat et âgées entre 11 et 43 ans devaient être excisées. De quoi bien sûr susciter la panique chez toutes les femmes vivant à proximité de l’émirat et d’attiser l’indignation des défenseurs occidentaux des droits de la femme. Ailleurs on voyait sur un site internet une photo d’une cérémonie chiite au Liban montrant un défilé de femmes en niqab dont une portait des chaînes comme la preuve que les djihadistes pratiquaient la traite des femmes. La vidéo du mariage d’un combattant islamiste est utilisée de la même façon mensongère pour montrer que le califat permettrait le mariage collectif forcé.

Les informations qui suscitent sans doute le plus d’indignations en Occident au point que le Pape s’en est ému et a même appelé à une sorte de croisade contre l’Etat islamique sont celles relatives au sort des chrétiens que l’on dit chassés de chez eux, spoliés, maltraités, voire massacrés. D’aucuns parlent même d’un génocide des chrétiens d’Irak. Or le 12 août sur le site Alteria le patriarche chaldéen Louis Sako démentait que les chrétiens de Mossoul et des environs eussent été attaqués physiquement. « Il y a eu un exode de masse et beaucoup de panique dans la plaine de Ninive…Il n’y a eu qu’un mort, un homme qui a tenté de traverser un chek point dans un moment de tension.« 

10402931_360440440773347_3766622137576899303_n

Le profil Facebook intitulé « Mous Redeyef » correspondant au profil Youtube « Tunisie Redeyef » qui a mis en ligne plusieurs vidéos tournées à Mossoul ou ses environs a publié un texte présenté comme la ligne de conduite de l’émirat envers les chrétiens. Dans ce texte, la « jyziah », impôt que les chrétiens devraient auprès de l’Etat islamique est donné d’un montant variable selon le montant de la fortune du « contribuable » : 4 dinars d’argent (500 dollars) pour les riches , 2 pour les classes moyennes, 1 pour les pauvres. Cet impôt est d’un montant inférieur à celui de la zakat, l’impôt pour les musulmans. Il n’est payé ni par les femmes, ni par les personnes âgées, ni par les handicapés. Il peut être annulé si la sécurité n’est pas garantie. Il donne droit à une pension de vieillesse. Le paiement de cet impôt donne le statut de dhimmis (protégé en arabe) et les dhimmis peuvent pratiquer leur religion en toute sécurité. La protection s’étend à leurs biens. De plus les dhimmis sont exempts de rejoindre l’armée islamique. Il est bien sûr impossible d’affirmer que le régime auquel l’Etat islamique entend soumettre les chrétiens qui tombent sous son obédience soit bien celui expliqué par Redeyef, régime qui n’est guère différent de celui commun à tout ressortissant d’un Etat en Europe de l’Ouest par exemple. Mais avoir connaissance de ce texte permet de relativiser sinon de remettre en cause les accusations de tyrannie envers les chrétiens portées sur le califat.

La recherche de sources diverses d’information comme la mise en perspective critique des documents en fonction de ce qu’ils montrent ou de ce qu’ils cachent doit nous aider à nous faire une notion plus juste de l’affrontement politico-religieux en Irak et en Syrie qu’un point de vue atlantiste voudrait comme naguère réduire à une lutte entre le bien et le mal. Des vidéos de décapitation témoignent certes d’une barbarie choquante. Mais celles montrant des carcasses de picks up après les frappes américaines en cachent une pire : plusieurs hommes déchiquetés ou mutilés pour chaque camion par un ennemi contre lequel ils ne peuvent ni se défendre ni se protéger.

Clément Dousset

Source : Esclavagisme, excision, mariage collectif : la manipulation des images sur l’EIIL (France24)

(306)

A propos de l'auteur :

a écrit 19 articles sur ce site.


8 commentaires

  1. Pierre dit :

    Lamentable article d »intox et de désinformation.
    Pitoyable !!!

  2. fayez chergui dit :

    La question à se poser est : qui est derrière l’état islamique?

  3. Lenainduseizième dit :

    L’EIIL qui est une création US (et sioniste) tout comme la été a une autre époque les Talibans (devenu Al Quaeda par la suite).
    L’EIIL dont le but a été au début de déstabiliser et de renverser Bachar El Assad et été détourné de ces objectif principaux.
    Simplement parce que les USA ne pouvais pas décemment faire une nouvelle guerre a l’Irak a cause de l’opinion publique mondial.
    Car, il faut savoir que beaucoup contrats pour le pétrole ont été signé par le gouvernement Irakien avec les chinois (c’est pour cela qu’il fallait le changer entre autre…), alors que les USA ont investi 6000 milliards de dollars dans deux guerres pour voler ce pétrole.
    Pétrole que les chinois ont eu honnêtement et pour bien moins cher, et sans massacrer la population irakienne.
    De plus, il fallait montrer a ce peuple martyrisé que sans les amis Etasuniens, ils ne peuvent rien, y compris avec « les amis de la Syrie » des mercenaires « islamistes » si peu musulman armés par l’Europe et les USA.
    C’est pour cela aussi ,que la Chine a prévenu qu’une attaque contre l’Iran (un gros fournisseur) serait une réelle menace contre les intérêts de la Chine et que les USA devront en subir les conséquences.

  4. geedorah dit :

    sacrée argumentation Pierre, encore un qui parle pour ne rien dire…

    j’ai vu la dernière émission d’Arret Sur Image, sur l’ EI en question, et depuis je relativise…
    évidemment, ils ont des règles qui peuvent choquer pour un occidental, mais ils ne jouent pas aux barbares ( ils y a des cons partout, je parle de l’ei et non de certains de leurs soldats)
    (miséricordieux avec les gens « biens », sans pitié avec leurs ennemis)
    il me semble que si on regarde notre société de plus prés, nous ne valons guère mieux… (peine de mort ds certains pays, corruption des élites et j’en passe…)
    il faudrait que tous aient les mêmes valeurs (genre occidentale), bien sur leur charia n’est pas parfaite (genre voilage intégral de la femme), mais chez nous non plus on ne vie pas dans la perfection…
    dernière chose, il me semble qu’en arabie saoudite ils lapides, laissent peu de place au droit de la femme etc… mais bon, eux, ils nous vendnt du pétrole… circulez y a rien à voir…
    comprendre son environnement est un des premier signe d’intelligence dans le régne animal…j’ai bien peur que l’homme dans sa majorité vaille moins qu’un poulpe…

    • Abominable ! abominable ! Et ce serait les frères de ces résistants à cette monstrueuse occupation qui seraient des monstres ! Oui les Américains sont bel et bien en majeure partie responsables de la formation de l’Etat islamique mais pas de la façon dont l’envisagent certains propagandistes chiites qui clament que les membres de l’Etat islamique sont des agents de la CIA ou du Mossad déguisés. Ils le sont parce qu’ils ont poussé à bout les sunnites irakiens sur lesquels ils ont exercé cette férocité relatée là. Comment ne pas comprendre alors que nombre de sunnites irakiens ne veulent plus rien avoir à faire avec cet occident qui a tenté de les asservir, les violenter autant que les coloniser. Je ne veux pas mettre dans le même panier tous les chiites irakiens. Nombre d’entre eux se sont battus aussi contre l’occupant américain à l’instar de Moktada Sadr. Certains ont voulu refonder une unité nationale en combattant avec les sunnites dans une résistance unie contre l’occupant. mais d’autres aussi, hélas!, ont été avec les GI les gardes-chiourme des résistants prisonniers, d’autres ont fait partie de ces milices qui traquaient les résistants et les massacraient après les avoir torturés.
      C’est la raison pour laquelle je ne crois pas qu’un Irak uni rassemblant chiites, sunnites et kurdes soit encore possible. Je crois qu’il doit y avoir une partition de l’Irak et que les sunnites doivent y avoir un territoire autonome où ils seront libres d’avoir la structure étatique qu’ils souhaitent…

      • C’est le plan des néo-conservateurs américains (et des sionistes)… La partition de l’Irak et de nombreux pays de la région.

      • bien sûr, c’est au moins ce qui se dit depuis fort longtemps. Mais la question n’est pas de savoir de qui c’est le plan. La question est de savoirt s’il y a d’autre plan possible sans la perpétuation de la guerre à outrance actuellement menée. Jamais les sunnites à moins d’être exterminés ou complètement asservis, n’accepteront de faire partie d’un Etat où les chiites sont aux commandes comme maintenant. L’unité de l’Irak a pu fonctionner sous Saddam Hussein mais le pays était une dictature extrêmemnt dure, il ne faut pas l’oublier. Sans l’invasion américaine, il y aurait peut-être pu y avoir encore une unité irakienne m^me après Saddam. Cela ne peut plus être le cas actuellement. Peut-être dans l’avenir mais à condition que la guerre de destruction contre l’Etat islamique cesse vite.

Laissez un commentaire

Why ask?