Le CSA épingle Caroline Fourest et l’incite à faire preuve « de vigilance et de rigueur »

Caroline-Fourest-journaliste-et-essayiste-300Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a rappelé à l’ordre Radio France et son animatrice Caroline Fourest hier. Le CSA reproche à Caroline Fourest d’imputer des faits à des soldats ukrainiens qui n’ont pas été vérifiés. Voici le communiqué qu’il a publié ce lundi :

« Le Conseil a été saisi de plaintes au sujet de l’émission Le Monde selon Caroline Fourest diffusée sur France Culture le 6 mai 2014, en raison d’une chronique qui portait sur le conflit en Ukraine et au cours de laquelle la chroniqueuse a fait état d’exactions qui auraient été commises à l’encontre d’officiers ukrainiens, en précisant notamment que ‘les paramilitaires séparatistes venaient de leur arracher les globes oculaires avec un couteau’.

Il a considéré que cette information – eu égard à sa sensibilité – n’avait pas fait l’objet de vérifications préalables suffisantes.

Le Conseil a rappelé fermement à la société Radio France la nécessité de faire preuve de davantage de vigilance et de rigueur, notamment pour des sujets sensibles d’actualité. Il a, à cette occasion, rappelé les orientations de la recommandation du Conseil du 20 novembre 2013 relative au traitement des conflits internationaux, des guerres civiles et des actes terroristes par les services de communication audiovisuelle. »

Comme le remarque très justement Pascal Bonniface (qui lui avait consacré tout un chapitre dans son livre « Les intellectuels faussaires »), il est plutôt cocasse que LCP confie une émission à une journaliste qui traîne autant de casseroles… Surtout quand on entend Caroline Fourest promettre « d’enquêter, de vérifier, de faire la part du faux et du vrai » :


Cahiers de doléances – Bande-annonce par LCP

À ce sujet, vous pouvez regarder la dernière vidéo de Caroline Fourest, dans laquelle elle règle ses comptes assise sur son canapé, façon Soral. Elle y évoque une affaire qu’elle ne maîtrise pas du tout, et qui me concerne en premier lieu : l’article d’Hicham Hamza intitulé « 11-Septembre : Caroline Fourest prise en flagrant délit de bidonnage ». Dans cet article, l’auteur souligne que la journaliste a bidonné les sous-titres d’une personnes (floutée) en train de parler du 11 septembre. Cette personne, c’est moi. Et Caroline a eu le culot de porter plainte contre l’auteur de cet article, alors qu’il relaie la stricte vérité.

Je reviendrai bien sûr sur cette affaire, puisque c’est quand-même de mes propos dont il s’agit. Quand-même !

Raphaël Berland

PS : Caro, elle est zolie, ta photo, là ? Pas trop « grimaçante » ? 😉

(196)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 878 articles sur ce site.


9 commentaires

    • gael dit :

      raphaël, votre article a pour moi l’intérêt de révéler pas mal de métastases de la pensée des clodos du net. ces débiles ont bloqué la porte de l’ascenseur au 31 ème degré, pardon sous-sol, pour picoler leur gros rouge dans la lumière. pendant ce temps là ils ne rackètent personne.
      merci

  1. Beno dit :

    ‘Y en a tellement à reprendre, à chaque fois qu’elle ouvre la bouche c’est un torrent d’inepties.
    A 3:10, amalgame flagrant entre les termes « d’islamistes » et de « maghrébins ».

    Vers 3:35 elle fait carrément de la pub pour le livre de SORAL. Heureusement qu’il en fait autant pour elle…

    je n’ai aucun livre de SORAL, que je ne porte d’ailleurs pas dans mon cœur, mais je le « connais » suffisamment pour savoir qu’elle sort le terme de « beuricôt » du contexte du livre.
    Il y a assez de vidéo de SORAL où il sait faire la distinction entre une racaille de banlieue et un Musulman pratiquant.
    Nous ne sommes donc pas ici dans l’amalgame comme elle sait le faire à 3:10 par exemple.

    A 5:10 «des sites pro-islamistes ou complotistes» encore un…et elle ose se prendre pour une journaliste « pro », c’est l’hôpital qui se fout de la charité.

    FOUREST – SORAL => Même école, même canapé de psy-à-deux-balles, manipulateurs et grotesques.

    «Je reviendrai bien sûr sur cette affaire, puisque c’est quand-même de mes propos dont il s’agit. Quand-même !»
    Et donc? Vous avez été voir un avocat si vous pouviez attaquer FOUREST aillant déformé vos propos?
    Quel serait votre préjudice puisqu’au premier abord, on ne peut vous reconnaître dans la vidéo de FOUREST?

    C’est juste pour entretenir la guéguerre SORAL-FOUREST habituelle.

    • 1) Concernant l’affaire, c’est Caroline Fourest qui porte plainte contre Hicham Hamza, j’apporterai mon témoignage concernant mes propos, qui ont effectivement été bidonnés par Caroline Fourest et son équipe, comme le relate Hicham Hamza dans son article.

      2) Au départ, je n’étais pas flouté. J’apparais ainsi dans le Dossier de Presse envoyé aux professionnels du secteur quelques semaines avant la première diffusion. Ayant eu vent de cela, j’ai contacté la boîte de prod avec laquel Caroline Fourest travaille, afin de leur demander de flouter mon visage. On m’a ri au nez. J’ai alors contacté France Télévision (le diffuseur), qui a naturellement accédé à ma légitime requête.

      3) « FOUREST – SORAL => Même école, même canapé de psy-à-deux-balles, manipulateurs et grotesques. » Non, ce n’est pas ce que j’ai dit. Simplement, j’ai remarqué qu’ils s’affrontaient tous les deux par vidéo interposée, dans lesquelles ils parlent tout seul assis sur un canapé en regardant la caméra. Il y a un petit côté narcissique et cour de récré, c’est tout, et ce n’est que mon avis.

      • Beno dit :

        « FOUREST – SORAL => Même école, même canapé de psy-à-deux-balles, manipulateurs et grotesques. » Non, ce n’est pas ce que j’ai dit.

        C’est ce que moi, j’observe.

        Elle intéresse qui FOUREST? Elle a une clientèle cette assistée du PAF?

        «Simplement, j’ai remarqué qu’ils s’affrontaient tous les deux par vidéo interposée, dans lesquelles ils parlent tout seul assis sur un canapé en regardant la caméra. Il y a un petit côté narcissique et cour de récré, c’est tout, et ce n’est que mon avis.»
        Je ne vois pas l’intérêt de regarder des « gamins » se chamailler. Est-ce constructif de compter les points entre ces deux parasites pour notre avenir?

        SORAL ainsi que FOUREST, n’ont rien d’autre à vendre que leur propres intérêts.

    • franz dit :

      @ Beno : « je n’ai aucun livre de SORAL »… eh bien vous devriez, ou plutôt vous devriez en avoir lu (la propriété n’étant pas l’élément essentiel), avant de lancer ce genre d’ineptie :

      « FOUREST – SORAL => Même école, même canapé de psy-à-deux-balles, manipulateurs et grotesques. »

      Je vous invite par exemple à lire « Comprendre l’Empire » (mais d’autres ne sont pas mal non plus, comme « Chroniques d’avant-guerre » ou « Vers la féminisation ? ») pour comprendre une fois pour toutes qu’on ne parle pas de ce qu’on ne connaît pas. Surtout que le temps long de l’écrit permet à Soral de s’affranchir de ses défauts d’orateur (il revendique le côté improvisé de ses vidéos).

      Soral est l’absolu opposé de Fourest : d’une très grande rigueur de raisonnement, incapable de faire la moindre concession aux pouvoirs en place (alors que Fourest est l’archétype de la « collabo », lâche avec les forts, cynique et agressive envers les faibles), d’une honnêteté qui confine à la brutalité et qui lui donne ce côté asocial, car toute vie en société nécessite une part de mensonge diplomatique.

      Soral en est apparemment incapable. C’est sa personnalité, qui n’est sans doute pas sans rapport avec son histoire personnelle et son passé de toxicomane. Mais il restera du bon côté de l’Histoire, quand Fourest pourrira dans ses poubelles.

      Relisez Montesquieu.

      • Beno dit :

        Pas besoin de lire « comprendre l’empire » puisque je connais déjà cet « empire ».
        SORAL profite depuis environ 2007 d’internet pour faire sa pub sur You Tube.
        J’ai l’impression qu’avant cette date, pour certains débiles qui ont besoin de maîtres à penser, l’empire n’existait pas encore.

        Donc à défaut de lui filer du fric, j’ai simplement écouté ses innombrables vidéos où il ne fait que d’enfoncer des portes ouvertes bien avant sa naissance.

        SORAL ne crée rien, il recycle le travail d’autrui.

  2. Beno dit :

    Entre l’une qui fait la promotion d’une idéologie nauséabonde fasciste comme le sionisme et l’autre qui fait la promotion d’un parti fasciste comme le FN, vos cœurs balancent?

    ‘Faut que je lise «comprendre l’empire» pour avoir droit à ma carte du FN?

  3. Hutin gonzague dit :

    Poussive, primaire, pleine de préjugés bon ton à St Germain des prés ou syr les pavés de mai 68 ou Katmandou.
    Elle n’interview pas, elle déforme, injecte, déjecte, moque, persiffle, tire des bordées maladroites et empane souvent. Elle croit démonter et pourfendre les croyances aux complots, elle les conforte par ses arguments inexistants. On dirait qu’elle serait au service de ceux qui craignent ces convaincus de complot. Bref elle m’énerve souverainement. Le Président de l’ IRIS l’avait bien analysée. Incomprehensible que LCI lui confie de telles émissions qui devraient être remises à de grands analystes! Chancel n’est plus… Mais fort heureusement Fréderic Taddeï est encore là: donnons le à fond, avec des émissions où au moins une dynamique ferait avancer nos différents schmilblicks de base, telle la question des guerres répétées au Proche-Orient.

Laissez un commentaire

Why ask?