Etienne Chouard et François Asselineau invités sur France 2 : à quoi joue l’oligarchie?

francois-asselineau-etienne-chouard-300Après la participation d’Etienne Chouard à l’émission  « Ce soir ou jamais » vendredi 5 septembre, c’est au tour de François Asselineau, président fondateur de l’UPR, d’être invité sur le service public le 20 septembre. Et pas n’importe où, puisqu’il s’agit du grand talk show du samedi soir qui réunit chaque semaine entre 1,5 et 2,5 millions de téléspectateurs. C’est donc une belle fenêtre de tir qui s’ouvre à des idées normalement interdites d’antenne. Comment expliquer cette débauche de liberté dans un univers habituellement si hermétique aux opinions non labellisées UE ? Autant Frédéric Taddéi a maintes fois prouvé qu’il était ouvert aux libres penseurs, autant la séquence politique de « On n’est pas couché » est très largement réservée aux partis qui défendent bec et ongles le système ultra-libéral et néo-conservateur en place.

Quelle mouche a donc piqué l’oligarchie française ? Ou plutôt quelle est la stratégie poursuivie par cette apparente liberté de ton de France Télévisions ? Je soumets ci-après quelques pensées personnelles qui ne prétendent pas être des vérités révélées, il s’agit d’explorer des pistes de réflexion que chacun pourra reprendre, contredire, débattre, juger risibles ou dignes d’intérêt.

Le premier but non avoué est d’entretenir l’illusion de la démocratie, en présentant de temps en temps des idées qui sortent du cadre autorisé.  En effet, la plus grande peur de l’oligarchie est que les français comprennent l’arnaque absolue du système médiatique. Car un citoyen qui s’extrait de la manipulation des grands médias devient alors un homme libre et donc un danger pour le système en place. Libre de réfléchir, de faire ses propres choix, d’imaginer un autre monde et de comprendre qui est son véritable ennemi. Celui qui se libère de la prison mentale dans laquelle il meurt à petit feu se rend rapidement compte que les problèmes de la France ne sont ni les chômeurs, ni les fonctionnaires, ni les musulmans, ni les catholiques ni quelqu’autre bouc émissaire prêt à l’emploi, mais bel et bien ceux qui organisent notre division. Déjà, à son époque Jaurès dénonçait la perversité de la classe bourgeoise dont l’énergie s’employait à monter les paysans contre les ouvriers et les ouvriers contre les paysans.  Cent ans plus tard se sont toujours les mêmes procédés qui permettent aux ultra-riches de se maintenir au sommet d’une pyramide dont les étages inférieurs s’enfoncent de plus en plus dans une boue informe, mélange immonde du désespoir des chômeurs français et du sang des enfants palestiniens.

Le second but pourrait être l’affaiblissement d’un Front National qui monte à toute vitesse au point d’être aujourd’hui le premier parti de France si l’on se réfère aux dernières élections ainsi qu’aux derniers sondages. Le chômage de masse, la faillite des officines politiques du pouvoir bancaire dites de gauche et la montée de l’anti-islam orchestrée par les médias ont poussé beaucoup de nos concitoyens dans les bras du Front National, désigné comme unique alternative par ceux qui tirent les ficelles. Il est probable que si l’on montrait aux Français une autre voie que le Front National, ceux de ses électeurs non islamophobes seraient tentés de l’emprunter. Car il devient en effet de plus en plus difficile, après la sortie de Marine Le Pen sur la LDJ et celle d’Aymeric Chauprade sur la politique étrangère au Moyen Orient, de ne pas voir que le Front National est aujourd’hui un fer de lance de la doctrine du choc des civilisations théorisée par les néocons’.

Enfin, le dernier but de cette invitation suspecte pourrait être de créer la division au sein de ce que l’on peut appeler la « dissidence », terme assez vague qui comprend des gens venus de tous horizons mais qui ont au moins en commun d’avoir percé les mécanismes du système de domination qui nous asphyxie aujourd’hui. Et c’est sur ce point précis que doit se préparer François Asselineau, qu’il doit prouver qu’il est un véritable politique mais aussi un véritable résistant, en ne tombant pas dans le piège qui consistera à le faire dénigrer d’autres lignes dissidentes que la sienne. Car que l’on soit d’accord ou non avec toutes les voies dissonantes, personne ne peut nier qu’aujourd’hui nous sommes trop fragiles pour nous permettre une quelconque division que nos adversaires ne manqueront pas de provoquer. Il ne s’agit pas de passer sous silence des désaccords politiques, mais ce serait une erreur de tenter de marquer des points auprès de l’oligarchie en ralliant docilement les chasses à l’homme entreprises par les chiens de garde d’un système à l’agonie. Car nous aurons besoin de toutes les forces vives de la nation pour reconstruire le moment venu et il faudrait compter aussi avec ceux dont on ne partage pas forcement toutes les idées. Que l’on se sente plus proche d’un idéal communiste ou d’un idéal gaulliste, force est de constater que le consensus de ces deux mouvements ont apporté à la France les plus belles années du XXème siècle, et que 40 ans plus tard les charognards de la French American Foundation et autres organisations supranationales n’ont toujours pas fini de dépecer le monde du CNR tant les acquis obtenus pendant cet âge d’or ont été importants. Aussi François Asselineau devra marcher sur des œufs et ne pas se laisser embarquer à détruire involontairement le lien encore fragile qui unit les hommes de bonne volonté. C’est là que chacun pourra juger de son habileté politique, de sa capacité à se sortir d’un discours imposé, et de sa véritable volonté de rassemblement.

Baptiste Mannaia

(94)

A propos de l'auteur :

Citoyen engagé, je m’intéresse particulièrement à l'économie et la géopolitique. Je suis convaincu qu'en se passant le mot nous finirons par réveiller les français qui hibernent depuis trop longtemps et à reprendre la main sur nos institutions. Parce que nous ne pouvons pas laisser une partie de l'humanité sur le bord de la route, parce qu'un citoyen informé en vaut dix, parce qu'unis nous sommes une force inarrêtable, plus que jamais la ré-information est un devoir.

a écrit 54 articles sur ce site.


43 commentaires

  1. jocegaly dit :

    Question sacrément pertinente, à hauteur de la surprise de voir soudain se défaire cette censure intégrale!
    Il y a un renard….. sans doute des paroles seront reprises pour servir d’arguments à ceux qui chercheront à dénoncer des faiseurs de rêves.

    • Agone dit :

      C’est d’autant plus étonnant que ce prépare en parallèle un projet de loi de « lutte contre le terrorisme » qui prévoit notamment la censure directe, c’est à dire sans en aviser la justice, d’un site « jugé » terroriste.
      Quand on sait déjà que la grosse connerie de loi de « programmation militaire » prévoit l’espionnage et l’emprisonnement des « présumés » terroristes, surtout si ils viennent de l’intérieur.
      Je crois qu’on y est.. C’est 1984 d’Orson Wells..
      Quand l’État commence à considérer ses citoyens comme des ennemis et qu’il est prêt à les faire taire par la force, c’est la porte-ouverte au totalitarisme le plus exacerbé.

      • Daniel dit :

        Entièrement d’accord avec toi Agone !
        PS : 1984 est le grand livre de George Orwell, et non d’Orson Wells, tkt j’ai souvent confondu les deux aussi, haha !

  2. Big Annuaire dit :

    Je me suis posé la même question et j’en suis arrivé à la même analyse, sauf peut être pour le « premier but », mais les deux suivants et particulièrement le second me paraissent tout à fait plausibles.

    Ne reste plus qu’à patienter jusqu’à demain pour voir si cela va ressembler à un démontage point par point de programme de FA ou une véritable tribune.

    En tout cas, bonne analyse !!

    • jehaislescookies dit :

      C’est également ce que j’ai pensé dès le début; lacoincidence des dates est d’ailleurs parlante, l’invitation est venu tout à coup sans que rien n’ai changé à part justement ce sondage sur MLP qui a du faire peur à Hollande and co

  3. Pierre dit :

    Comment peut-on être « ultra-libéral et néoconservateur » n’est-ce-pas un peu contradictoire ?

    Ron Paul par exemple est libéral, voire quasiment libertarien, et il est contre le néoconservatisme qui implique de grosses dépenses subventions au complexe militaro-industriel, et l’agression de pays souverains sur de simples motifs préemptifs.

    Tout comme l’UE est jugée pas assez libérale économiquement par le libéral-conservateur Nigel Farage (du fait de la PAC, l’euro, l’inflation réglementaire) qui voudrait qu’elle se limite à un traité de libre-échange .

    Économiquement j’ai l’impression que vous critiquez le néoclassicisme cette école économique prône une « concurrence pure et parfaite » elle a été fondée par un socialiste Léon Walras (d’ailleurs beaucoup d’anciens trotskistes sont devenus commissaires européens)
    Les libéraux eux veulent juste qu’on n’empêche pas n’importe d’entrer sur un marché, s’il en a les moyens.

    L’UE a néanmoins aussi un côté ordo-libéral du fait de l’influence de l’Allemagne et de certains penseurs des années 60.

    Cordialement.

    • franz dit :

      Il y a un problème avec le sens de « libéral » qui n’est pas du tout le même des deux côtés de l’Atlantique. Pour un Américain « liberal » voudra dire progressiste, un peu plus à gauche (avec plein de guillemets). Pour nous, quand on dit ultra-libéralisme il s’agit en fait de néo-libéralisme, c’est-à-dire en gros l’école de Chicago de Milton Friedman, la « stratégie du choc » que cherchent à appliquer aujourd’hui les néo-conservateurs…

      Et pour revenir aux trotskistes, le père de l’idéologie néo-conservatrice, Irving Kristol, était un militant trotskiste très actif !

  4. Thomas dit :

    Je ne pense pas qu’on puisse généraliser totalement sur le journalisme comme étant à la solde de l’oligarchie (même s’il est vrai que c’est une tendance lourde et en pleine croissance). Certaines émissions sont plus indépendantes que les autres même si elles se font rarissimes et à des heures de très faible écoute et certains journalistes font très bien leur travail (heureusement il en reste quelques uns).

    Pour revenir au fond du problème, je pense surtout que les médias et l’opinion publique sont actuellement en totale défiance envers les politiques (ce qui explique largement le vote FN qui monte proportionnellement au nombre de scandales et autres erreurs grossières de nos dirigeants et de la classe politique).
    De ce fait, ils en viennent à rechercher d’autres voies et d’autres solutions à nos problèmes, ce qui donne du crédit à certains (ex) exclus du système médiatique et du temps de parole. On ne pourra pas s’en plaindre. A eux de saisir ces opportunités pour démontrer qu’ils ont des idées pertinentes et une intégrité perdue depuis des décennies dans la classe politique.

    En tout cas la question est en effet très pertinente

  5. HerveLE dit :

    Je vote le second but.

  6. CrazyT dit :

    Le marché transatlantique qui est mis en place dans notre dos est la cerise sur le gâteau du capitalisme. Comme si les multinationales ne s’empiffrent pas assez… Elles auront le droit d’attaquer en justice les gouvernements qui limitent l’expansion de ces dernières par des mesures protectionnistes… C’est à dire qu’elles veulent se servir directement dans les poches de nos Etats. En gros appauvrir la classe moyenne davantage. La paupérisation est en marche… la France doit se soulever d’une seule voix. Vive FA et « Vive la France ». D’ailleurs depuis quand un président n’a plus prononcer ces mots? Depuis que ces marionnettes sont de mèches!

  7. David dit :

    Peut-être plus simplement qu’ils écoutent le vent et en ce moment les termes de démocratie participative, revenu de base… trouvent un écho énorme sur internet.
    Sans compte le bouquin des avocats de Dieudonné qui arrive en seconde position, après le bouquin de Trierweiler (pas sûr de l’orthographe là…) sur le classement Amazon. Donc ils font les girouettes, ils sont juste cons…
    Mais je me rassure peut-être…

  8. Stan dit :

    « Car un citoyen qui s’extrait de la manipulation des grands médias devient alors un »….complotiste 😉

  9. Stan dit :

    @Pierre :
    L’école de Vienne 🙂

  10. Stan dit :

    Chouard et Asselineau ?
    Normal en ces temps politico-médiatico-sondagiers difficile :
    le système qui pêne avec grande peine et a besoin d' »idiots utiles » pour se maintenir en diluant les mécontents et diminuer l’Adversaire qui prépare sa rentrée pour mieux perdurer.
    De la simple stratégie comique, rien plus plus ni moins.

  11. Jean dit :

    Je doute franchement que Chouard et Asselineau tombent dans le piège de l’oligarchie. Cela fait 7 ans que FA bataille avec l’UPR, comment pourrait-il se soumettre si facilement? Il doit avoir un certain orgueil qui fait qu’il ne lâchera rien de la charte et du programme de l’UPR qui à eux seuls sont iréprochables et se suffisent très largement!

    C’est pas comme Chauprade qui en 3 mois de boulot se soumet histoire d’avoir un poste au parlement européen.

  12. Riva Darmi dit :

    « le Front National est aujourd’hui un fer de lance de la doctrine du choc des civilisations théorisée par les néocons »

    C’est aussi ce genre de commentaires puis les atrocités des égorgeurs de l’etat islamique qui font monter le FN.

    je rencontre ici et là lors de mes nombreux déplacements métropolitain de plus en plus de personnes de gauche qui se tournent vers ce satané FN disant qu’il est le plus crédible et volontaire pour lutter contre cette idéologie terroriste du fascisme islamique à la conquête sanglante des pays occidentaux.

    Quand on a vu des milliers de manifestants pour Gaza (ce qui pour moi semble normal) on s’interroge que les mêmes manifestants restent bien au chaud chez eux lorsqu’il s’agit de dénoncer et combattre ce putain d’état islamique qui veut détruire nos civilisations des Lumières, nos démocraties et nos libertés ! Et là je ne peux pas leur donner tord.

    A méditer…

    • Baptiste dit :

      Avec la sortie du film d’Oliver Stone, une partie du grand public comprit que la version officielle de l’attentat de JFK était une mascarade. Il aura fallu attendre 30 ans alors que dans les mois qui ont suivi cet événement, des libres penseurs émettaient déjà des réserves.
      En 2001, le monde a découvert que les US avaient financé, armé et entrainé Al Qaida. Pourtant des libres penseurs dénonçaient déjà ces faits bien avant.
      En 2020 le grand public découvrira que l’État Islamique était une création des US. Pourtant des libres penseurs le dénoncent déjà aujourd’hui. Allez-vous avoir un train de retard toute votre vie?
      Comment pouvez-vous encore tomber dans un panneau aussi gros?

  13. senouci dit :

    Ghandi dit, a propos des oppresseurs, « First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you then you win »
    Après la phase 1 ils viennent de passer à la phase 2. On l’a bien vu avec Attali qui a essayé de ridiculiser Chouard.
    Je pense que le système essaye de discréditer la dissidence.

  14. Ruoma dit :

    Selon moi, il manque une autre option qui me semble non négligeable : s’opposer au développement de son mouvement en le ridiculisant en public dans une émission dont le fil conducteur est le divertissement (dans les deux sens) mettre l’invité sur la sellette en cherchant à le déstabiliser et en espérant faire le buzz.
    Peut-être une émission ayant une bonne audience, mais certainement pas une émission de questions ou de débat politiques.

  15. Sephy47 dit :

    Il y a aussi le discrédit, Chouard s’est fait démonter par Attali.
    La plupart des gens qui regardent la télé ne font pas l’effort d’aller chercher les infos sur internet, ils ne connaissent donc pas les arguments d’Etienne Chouard dans le détail et sont forcément convaincus par les réponses absurdes d’Attali.
    Asselineau se fera discréditer sur le même principe.
    J’espère quand même que ça leur fera un peu de pub et que les gens iront voir ce qu’ils disent en intégralité et ne vont pas se contenter de seulement 10min de parole.

    En résumé, les médias utilisent l’ignorance du peuple pour lui montrer que les idées dissidentes sont stupides

  16. Beno dit :

    C’est très louable à vous de permettre la critique ouverte au débat d’idées que vous proposez.

    •1] Pour commencer, comparons ce que vous appelez une partie de «la dissidence»:

    Je me permet de vous faire remarquer que François ASSELINEAU (FA) et Etienne CHOUARD (EC) n’ont pas du tout le même profil, ni la même démarche, ni les mêmes buts.
    Ils peuvent paraître complémentaires et pourtant l’un se porte bien sans l’autre (et inversement).

    – a] Je ne pense pas que l’on puisse les comparer au delà de cela sans écorcher les responsabilités et les compétences que FA, a eu ou, possède en vue de gouverner un pays.

    – b] Sans non plus vouloir rabaisser EC, je pense, sa réflexion toute aussi utile soit-elle, qu’il s’inscrit dans un combat plus utopique qui ne pourra jamais trouver d’issue tant que le peuple français ne trouvera pas celles de l’UE, de l’€uro et de l’OTAN.

    Ce qui sera une première preuve comme quoi le peuple peut se faire entendre, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

    ‘Faudrait-il avant tout que le « peuple » sache ce qu’il veuille.
    Et en cela, les médias ont toute responsabilité. Je rejoins donc votre 1er point mais en l’idée de désigner précisément une oligarchie médiatique.

    L' »O »ligarchie est hiérarchisée et ce n’est pas KISSINGER qui se fera repeindre son scooter en couleur dorée si une partie du peuple se sent berné.

    Autrement dit, certains fusibles oligarchiques n’ont pas la volonté de sauter.

    •2] Parlons-en de ces fusibles,

    Je ne pense pas que l’on puisse comparer TADDEI à l’équipe RUQUIER.

    – a] Autant EC a pu bénéficier d’une émission d’une relative qualité pour exposer la vision utopique d’une quête pour une démocratie qui s’en approche le plus (mais le public lambda l’a-t-il compris comme cela?), autant il s’est fait clouer le bec par la grandiloquence éprouvée d’ATTALI qui a, de ce fait, annihilé toute la démonstration et fait passer EC pour un doux rêveur utopique au yeux du public.

    EC s’est fait piéger par le format de l’émission qui ne permet pas d’exposer des idées demandant une réflexion approfondie et encore moins en présence de trolls.

    – b] Pour FA, pas mieux pour ce soir. Il va participer à une émission d’une qualité comparable au niveau d’une conciergerie alors qu’il prétend au poste du bureau du dernier étage… :-/

    On pourrait en rire s’il s’agissait de son fait, mais ce n’est pas FA qui va décider dans quelle émission il va passer. C’est une proposition:

    « Tu veux ou tu veux pas? Si tu veux c’est bien, si tu veux pas, tant pis! »

    C’est toujours mieux que de finir à la cave mais ce n’est pas un grand débouché. Et puis s’il refuse cette émission, on va dire de lui qu’il chipotte ou qu’il se dégonfle…

    Qu’auriez-vous fait à la place d’ASSELINEAU si pour vous exprimer à une grande échelle on ne vous proposait que les chiottes? Car c’est bien ce que pense l’oligarchie de FA: «Aux chiottes FA! Aux chiottes!»

    Voilà, c’est exactement là où ils l’ont autorisé à parler.

    Il faut arrêter avec l’idée que le FN monte, c’est faux. Si vous voulez parler de sa meRdiatisation je suis d’accord, ça, elle monte mais ça ne fait pas pour autant monter le nombre de votant réels; au contraire, bien au contraire:
    https://www.upr.fr/actualite/europe/entretien-francois-asselineau-voix-de-la-russie-elections-europeennes-fn

    C’est le parti de l’abstention qui monte, c’est pour ça que ceux qui ne s’abstiennent pas de voter FN remportent des élections et rien d’autre.

    Pour votre 2nd but, il se pourrait bien, si ASSELINEAU se sort de cette expérience sans trop de casse, qu’il arrive effectivement à piquer des voix au FN mais aussi à l’abstention.
    Mais ce sera au grand dam de l’oligarchie.

    Pour votre 3e point ASSELINEAU sera mené par le bout des questions qui lui seront posées, il n’aura donc que peu de choix pour s’exprimer.
    Il va être mené comme un toutou dont la laisse est tenue par une bande d’irresponsables: «assis, debout, couché, lèves la papatte, vas chercher, etc…»

    Pour cette raison, je trouve votre 3e et dernier but assez malhonnête ou naïf de votre part, malgré toute la considération que j’aimerais vous porter.

    Merci en tout cas de me permettre ce « petit » mot qui consiste plus à mettre en lumières les circonstances que les acteurs principaux.

    • ELFORDY dit :

      Pour info est-ce que beaucoup de Merdias a publié cet info.

      rue89.nouvelobs.com/2014/03/29/a-saillans-les-1-199-habitants-ont-tous-ete-elus-premier-tour-251062

  17. Théobald dit :

    Et si, tout simplement, c’était le fait que ces deux personnages sont devenus tellement populaires sur le net que les journalistes commencent à leur reconnaître leur notoriété ?

    Adhérent UPR depuis plus de 3 ans, je connais parfaitement l’évolution de mon parti. Nous sommes simplement persévérant et avons un discours qui n’est ni raciste, ni antisémite, ni homophobe, ni conspirationniste.Etre dissident ne signifie pas être d’extrême droite… (à méditer pour les « dissidents » qui se disent victimes du système).

    Et si tout simplement tout ça n’était que le fruit d’un long travail mené avec dignité ?

    Salutations,

    • Baptiste dit :

      Ce sont les médias qui décident qui est raciste, antisémite, conspirationniste etc…
      Le jour où Asselineau constituera une menace réelle pour le système, il sera également diffamé. Il suffira de parler de sa conférence chez Ayoub, de faire un reportage bidon du type Jeudi Investigation ou Envoyé Spécial avec de beaux amalgames et raccourcis. Le tout sera repris par la presse et martelé suffisamment pour que les gens y croient.

      • franz dit :

        Absolument : il suffit (mais qui en est aujourd’hui capable ?) d’écouter et de lire posément Soral pour se rendre compte qu’il n’est ni raciste ni antisémite, alors que Jakubowicz l’est en plus d’être « conspirationniste » (« s’en prendre au système c’est s’en prendre aux juifs », d’après lui) ! Soral n’aime pas la religion juive, et surtout le sionisme, c’est son droit le plus strict, il se place sur le plan des idées, pas de la « race » qui n’a pour lui aucune signification.

        De même, être traité encore aujourd’hui de « conspirationniste » quand on ne croit pas à la version officielle du 11 septembre, c’est le comble de l’absurde : d’abord parce que le 11 septembre 2001 est DE TOUTE FAÇON une conspiration (mais de qui, c’est la vraie question), ensuite parce que la moindre analyse un peu sérieuse des images diffusées par les chaînes de télé américaines montre des avions qui violent allègrement les lois de la physique.

        La seule conclusion qui s’impose à quiconque a un peu confiance en ces lois est la suivante : oui, le 11 septembre est avant tout une conspiration MEDIATIQUE, où le système de domination, certes plutôt doué dans la production d’images de synthèse pour faire porter à d’autres la responsabilité de ses crimes terroristes, a tout de même négligé de vérifier les compétences scientifiques de ses experts vidéo et les a laissé produire quelques boulettes qui sont autant de preuves de sa culpabilité…

        Et pour revenir à Asselineau, ça n’a pas manqué, les roquets de garde de l’oligarchie (Caron plus précisément) lui ont collé l’étoile jaune de la conférence « chez Ayoub », comme si c’était la honte absolue… Faut arrêter avec ces conneries, personnellement, même si je trouve Ayoub ridicule et qu’il a un look caricatural de facho, il suffit de l’écouter en ignorant ses grimaces de sous-Mussolini pour constater qu’il n’appelle ni à la violence, ni à la haine contrairement à d’autres. Et surtout, il n’est pas au pouvoir, lui !

        Comme l’a bien dit Asselineau, ceux qui n’ont de cesse de faire peur avec « la montée de l’extrême-drouââte » feraient bien de se rendre compte que l’extrême-droite, elle est au pouvoir MAINTENANT ! Presse muselée, Etat policier, arrestations arbitraires et violentes (Kemi Seba…), soutien à des régimes racistes et totalitaires, recherche de boucs-émissaires, tout y est !

        https://www.youtube.com/watch?v=GH95-Xbv5rM

      • Je ne suis absolument pas d’accord avec vous.

        Ne pas aimer, c’est une chose, la détestation, c’en est une autre.
        Pour moi, la détestation d’une religion est une forme particulière de racisme, que la cible soit la religion musulmane, juive ou autre.

        Et je ne suis pas certain que la famille de Brahim Bouharam apprécie non plus votre manière de présenter Ayoub.

  18. reneegate dit :

    Effectivement nous avons tous vu Attali agresser Chouard pour le décrédibiliser sur le tirage au sort auquel il n’a vait d’ailleurs pas fait référence (pas fou), puis sur France 2 après la conférence de presse, des journalistes paniqués, déconcertés n’ayant plus aucun appui et laissant paraitre leur nullité (O.giesberg et consorts). Donc à mon avis c’est le 3ème point mais avec une pointe de panique de la part des journalistes qui réalisent à quel point ils se sont fourvoyés et tenteraient un petit peu de point 1 (on sait jamais)
    Sinon vous avez raison, c’est ensemble (communistes et gaullistes) qu’il y a un peu d’espoir.

  19. Dex dit :

    Faire monter médiatiquement les petits partis pour faire baisser le FN.
    Après Mélonchon, le NPA et DLR qui ont tous échoué, voilà qu’on laisse sa chance à d’autres.
    Je ne vois pas d’autre explication.

    Voici ce que je prédis :
    Il est certain que ce soir F.Asselineau sera prié de bien démolir le FN… et ainsi conforter les moutons de l’UMPS dans leur défiance à l’égard du FN.
    Pour le reste, sa critique de l’UE, des USA, et autres clés de notre soumission, doit tomber à l’eau (que le message soit mal perçu).

    Ce que veulent les stratèges du Système c’est une guerre au sein même de l’opposition au Système, en jouant précisément sur ses nombreuses divisions afin d’empêcher qu’une unité de la Dissidence (pour qu’on puisse vraiment la reconnaître comme une entité concrète et non comme une abstraction) se fasse comme un front dressé tout entier contre l’oligarchie.

    Si mes prévisions se confirment, alors Asselineau est un idiot utile du système de domination.

    • Mais arrêtez de croire que le FN s’oppose au système alors que :
      – une véritable opposition ne saurait trouver de boucs émissaires (les immigrés)
      – le FN fait partie du système, c’est un ‘épouvantail consentant’. Sinon, comment expliquer la nouvelle ‘doctrine Chauprade’, et les discours de Marine LePen qui s’inscrivent complètement dans le Choc des Civilisations imposé par nos élites ?

  20. Beno dit :

    Bien alors nous sommes le 20/09/2014, il est 23:54 et ça fait un moment que j’ai décroché de l’émission.

    Quelques constats:

    Avant l’émission, annonce de France 2 concernant le passage de SARKOZY demain à 20:00 pour nous « expliquer » son grand retour!

    Tout un programme… à vomir

    Ensuite dans cette émission d’attardés (désolé, je ne vois pas d’autres qualificatifs), ils parlent de Serge MOATI nous sortant un N ième bouquin sur Jean-Marie LE PEN.

    MOATI hein… qui parle tellement bien de JMLP qu’il serait atteint du syndrome de Stockholm selon la chroniqueuse…

    Si c’est pas de la pub ça… mais quand on a vraiment du succès, on n’a pas besoin de pub, et si le système méprisait tant que ça le FN, il ferait venir ses responsables après 00:00 comme pour ASSELINEAU.

    A part ça et leur « bêtisier » politique de la semaine, on va regarder FA.

  21. Beno dit :

    Inutile de comparer les prestations de François ASSELINEAU (FA) avec Etienne CHOUARD (EC): Trop de différence de format d’émission.

    Ici, pour FA, c’était le format « interrogatoire » alors que pour EC, c’était plutôt le « forum VIP ».

    Je trouve que FA s’en est très bien sorti. Il a cloué plusieurs fois le bec de ses 2 adversaires qui n’ont pourtant pas cessé de l’empêcher de répondre.

    CARON s’est bien fait remettre à sa place… FA ne peut que progresser dans la joute verbale.

    Malheureusement, FA qui s’est vanté de ne pas avoir de service d’ordre dans cette émission risque de le regretter à partir de ce soir.

    Il a montré à mon sens qu’il pouvait être une réelle menace pour le système et donc, à partir de maintenant, il risque vraiment sa vie.

    A moins que les médias continuent de l’ignorer… mais ce n’est pas ce que j’ai compris de l’accueil que RUQUIER a fait à FA.

    Pour ceux qui voudrait critiquer FA sur le fait qu’il aurait attaqué le FN, ce sont les 2 chroniqueurs qui l’ont cherché sur ce point.
    Et ils en ont profité également pour faire de la pub à SORAL…

    C’est toujours mieux que de parler de l’UPR, du fond des problèmes et des problèmes de fond…

  22. Tipol dit :

    Bla-bla-bla, c’est bien évidemment encore une manipulation pour la masse. Les raisons, et les explications sont multiples pour noyer le poisson dans l’eau.
    Mais :
    Le seul vrai et unique but de tout ça est de faire la promotion que la nouvelle Constitution indispensable est réclamée par le peuple ; et qu’après ça ira mieux.
    Le peuple aura sa nouvelle Constitution.
    Quand ça sera assez engagé, cette nouvelle Constitution, le peuple sera évidemment encore enfumé.
    On enterrera le peuple, la démocratie, la souveraineté, ça ne sera plus qu’un traité de féodalité, d’esclavagisme moderne, et d’ultralibéralisme, tout ça gravé dans la pierre.
    La nouvelle Constitution ne sera jamais écrite par ces premiers promoteurs qui seront réduits en cendres anonymes.
    Si Asselineau dispose d’un crédit intellectuel démontré, les autres sont des manipulateurs de masse, des orateurs forts dispensables sans aucune importance, ni capacité autre que faire du brassage d’idées révolutionnaires.
    On réécrira l’histoire, le Front de gauche qui aura alors définitivement éradiqué les mots communiste, communisme… et toute la théorie sera libéralisé par une nouvelle fondation Saint-Simon adaptée au Front de gauche.
    Mélenchon est de cette nature, c’est sont œuvre de franc-maçon.
    Les élites mondialistes très organisées, structurées, financées par toutes sortes de fondations de la CIA… ne se sont pas arrêtées aux portes de la France, ni aux portes des mouvements alternatifs.
    Ils les ficellent ou noyautent tous. Pas un seul mouvement de pouvoir médiatique ne peut échapper à la pénétration.
    Le peuple est tellement idiot en général, qu’il se laissera berner comme toujours, moutons à suivre les plus imbéciles des leaders ; tous ces leaders qui n’ont de consistance que celle des indemnités, des allocations de fauteuils.
    Le nouveau traité de féodalité moyenâgeuse sera signé, réclamé par le peuple lui-même.
    La signature sera rendue possible parce que nos assemblées, nos institutions sont remplies d’escrocs, de voleurs, de prédateurs, de pédophiles, de repris de justice, d’imbéciles incompétents… qui cherchent sans cesse les portes de la corruption, et du trafic d’influence.
    Avec cette nouvelle Constitution, une pelouse mal rasée sera un acte de terrorisme.
    La nouvelle Constitution marquera probablement toutes les indépendances, la justice, le nouveau système bancaire, les nouveaux pouvoirs… que sais-je encore, et on se gardera bien d’expliquer que toutes ces indépendances ne le sont que du peuple, que de la souveraineté.
    Toutes les Fondations, les Organisations Mondiales, les Organisations non Gouvernementales… tout ça représente déjà le nouveau pouvoir de gouvernement qui détient le contrôle de tout ce qui est indépendant… du peuple !

    Tous ces gens sont des rhétoriciens qui expliquent fort savamment aux sans culottes, aux sang impur, aux sans dents, aux illettrés du peuple que de se faire mettre est bon pour la santé, et que c’est devenu obligatoire, et que de s’y opposer est un acte de terrorisme envers la nouvelle Constitution.
    La France n’a besoin de rien d’autre avant d’avoir éliminé tous ses nombreux adepte de nouveau Diable.
    Alors, tous ces promoteurs de pouvoirs populaires et alternatifs, je ne les suivrai pas. Qu’ils réclament plutôt la mise en œuvre d’une guillotine moderne qui éradiquera définitivement de la vie politique, économique, et financière tous ces êtres malfaisants, qu’ils aillent travailler 35h pour un salaire limité, avec un contrôle de leurs comptes.
    La France, et toute la planète ira très vite beaucoup mieux.

    • Beno dit :

      «Le seul vrai et unique but de tout ça est de faire la promotion que la nouvelle Constitution indispensable est réclamée par le peuple ; et qu’après ça ira mieux.»

      Il n’y a pas de « nouvelle constitution » prévue au programme de l’UPR. Vous parlez uniquement de l’intervention de CHOUARD.

      «Si Asselineau dispose d’un crédit intellectuel démontré, les autres sont des manipulateurs de masse, des orateurs forts dispensables sans aucune importance, ni capacité autre que faire du brassage d’idées révolutionnaires.»
      Là, je me demande si vous ne confondez pas CHOUARD avec ASSELINEAU (?).

      Vous parlez des « orateurs » du type ATTALI? Aucun de ce type n’étaient présent en face d’ASSELINEAU.

      «Le peuple est tellement idiot en général, qu’il se laissera berner comme toujours»
      On n’a pas besoin du peuple en entier pour changer les choses. On a besoin des plus déterminés seulement, les Oui-Oui émotifs n’étant bons qu’à suivre.

      La vie sur Terre n’est pas une fin mais un passage. Ne la gâchez pas dans l’obscurantisme d’une fatalité dictée par les médias (du genre « on n’est pas couché » ou des journaux télévisés) et rejoignez les rangs de la résistance qui vous inspire, ne serait-ce qu’en pensée.

      «tous ces promoteurs de pouvoirs populaires et alternatifs, je ne les suivrai pas. Qu’ils réclament plutôt la mise en œuvre d’une guillotine moderne qui éradiquera définitivement de la vie politique, économique, et financière tous ces êtres malfaisants»
      Le programme politique de l’UPR est une guillotine aux dessins mondialistes de l’élite industrielle et financière.
      Une fois au pouvoir, on pourra seulement commencer à « faire le ménage » de « ces êtres malfaisants ».
      Mais n’avoir comme programme que de couper des têtes ne vous permettra pas de prendre le pouvoir, à moins de vouloir risquer la vie d’autrui car les élites n’hésiteront pas à faire couler le sang de ceux qui veulent leurs têtes.

      ASSELINEAU est la seule voie pacifique à ce jour.

      «qu’ils aillent travailler 35h pour un salaire limité, avec un contrôle de leurs comptes.»
      Rassurez-vous, l’argent reste la propriété des banques, qu’il soit sur votre compte, sur celui de votre patron ou placé sur des comptes off-shore, qu’il circule d’un compte à un autre, l’argent reste dans le système bancaire.

      A moins de le sortir et de le transformer en quelque chose de concret, l’argent n’appartient à personne d’autre que le système bancaire.

  23. Maya dit :

    J’ai regardé hier soir pour la première fois l’émission « on n’est pas couché ». Après m’être profondément ennuyée pendant la 1ère partie, j’attendais que Mr Asselineau s’exprime.

    En fait, IL N’A PAS PU S’EXPRIMER : les 2 « ersatz de journalistes » Léa Salamé et Aymeric Caron n’avaient visiblement en tête qu’un objectif : l’assimiler au Front National sans lui laisser le loisir de parler de son programme.

    Leurs questions, ou plutôt leurs attaques, furent d’un niveau tel que des sanctions pour non professionalisme devraient être prononcées à leur égard.

    Je ne regarderai plus cette émission qui suinte la désinformation télécommandée.

  24. Beno dit :

    Commentaires au sujet de l’émission ONPC de Françsoi ASSELINEAU:
    https://www.facebook.com/upr.francoisasselineau/posts/10152762027257612

    «On peut certes regretter que l’ampleur des coupes ait fait disparaître des pans entiers de mes réponses.
    […]
    Il ne faut pas oublier que ONPC n’est pas une émission politique ni intellectuelle, mais d’abord et avant tout une émission de divertissement.»

    Sa page Fessebouc pour de plus amples détails:
    https://www.facebook.com/upr.francoisasselineau

Laissez un commentaire

Why ask?