« Lettre ouverte au Président de tous les français : shoah, esclavage ; non à la hiérarchisation des horreurs de l’humanité », par Joëlle Ursull

joelle-ursull-2Lettre ouverte au Président de tous les français

Par Joëlle Ursull

Vous avez osé, M. Hollande, en 2015 au vu et au su de tous, insulter par omission des peuples, oui des peuples entiers. Lors de la commémoration du 70ème anniversaire de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz, vous avez affirmé que : « la Shoah est le plus grand crime, le plus grand génocide, jamais commis ».

Alors M. le Président je suis furieuse d’une telle déclaration. Car ou vous êtes inculte ou vous faites semblant de l’être…

C’est ce genre d’hiérarchisation des horreurs de l’humanité, qui engendrent d’autres discriminations, toutes aussi pernicieuses. Voilà pourquoi de nos jours en France, si vous marchez sur le pied d’un juif, c’est une agression antisémite. Mais le tort fait aux autres (Noirs, Maghrébins etc.) c’est juste du racisme ordinaire. C’est à s’y perdre M. le président.

Alors comment expliquer le fait lorsque vos compatriotes noirs, arabes ou asiatiques sont agressés par des activistes d’extrême droite, il ne se trouve aucun homme politique pour le dénoncer autant que s’il s’agissait d’un acte antisémite ? Et dans le dernier malheur ayant touché notre pays et fait 17 victimes, dont 4 juifs, l’attention du grand public n’est presqu’attirée, que sur ces 4 victimes.

Rendre hommage à la mémoire de ces victimes et compatir à la douleur de leurs familles est un devoir noble qui nous incombe tous. Mais n’est ce pas excessif et discriminatoire, de vouloir inscrire l’histoire de la shoah à l’école, en oubliant les autres histoires comme celle de vos compatriotes descendants de millions de déportés africains ? Mon but ici n’étant pas de chercher à communautariser ni l’Histoire ni les Mémoires, ce qui serait la porte ouverte à une hiérarchisation victimaire. Car il n’y a pas de degrés dans l’horreur, ni de monopole de la souffrance.

Aussi, comme l’histoire nous l’enseigne la Shoah et ses 6 millions d’innocents immolés, est une de ces taches indélébiles et inoubliables dans l’histoire de l’humanité. Mais force est de reconnaître aussi, que la dimension prise par la traite et l’esclavage dont ont été victimes les peuples noirs, dépasse en nombre de morts, en traitement des victimes déportées, en durée et en horreurs, tout ce qui l’avait précédée ou suivie.

La traite négrière, invention du monde arabo-musulman aura concerné près de 17 millions d’individus. Quant au commerce triangulaire – dont la France a une très grande responsabilité -, les historiens admettent qu’environ 11 millions d’Africains furent déportés dans le Nouveau Monde. Soit pour l’ensemble de ces déportations, 28 millions de malheureux ont été arrachés à leurs terres, pour subir les traitements les plus inhumains. Et que pour un captif, 3 à 4 autres furent décimés, du fait des guerres, des incendies de villages, de greniers et des épidémies résultant de ces horreurs.

Les statistiques sur le nombre des morts (environ 80 millions), donnent le vertige. Cette entreprise gigantesque, qui aurait pu conduire à la disparition totale des peuples noirs sur le continent africain, ne saurait être comparée à aucune autre dans l’histoire. Et aujourd’hui vos compatriotes descendants de ces horreurs, ont appris à panser leurs blessures dignement et en silence. Ils avancent sans courber le dos, la tête haute malgré tout !

Votre phrase est donc une offense pour tous ces peuples, une offense pour tous ces Noirs français et qui ont voté pour vous, moi la première (et je m’en mords les doigts)….

Quant à Mme Christiane Taubira, à quoi sert votre loi sur la traite négrière ? Votre silence me glace le sang ! Votre collègue ministre de l’Outre-mer G. Pau-Langevin est aussi muette que vous, encore plus muets, le sont nos présidents de régions et nos députés ultra-marins, c’est triste…

M. le président François Hollande, nous exigeons des excuses. Veuillez prendre connaissance du manifeste du « Collectif des Nègres Insoumis », pour vous rappeler certaines réalités de l’Histoire et rendez-vous aux prochaines élections !!!

Joëlle Ursull

Artiste guadeloupéenne et….. Française (uniquement sur papier sans doute) descendante d’esclaves africains et fière de l’être.


joelle-ursull-600Lettre ouverte au gouvernement et médias français

Le Collectif « Nègres Insoumis »

Nous, Nègres qui avons contribué à la richesse de la France gratuitement, esclavage oblige…

Nous, Négres qui avons allaité et éduqué les enfants des maîtres pendant l’esclavage(les femmes blanches avaient autre chose à faire)…

Nous, Nègres qui avons été trahi avec « leur BUMIDOM, sans dédommagement aucun…

Nous, Nègres, Indiens de le Réunion qui avons été adopté illégalement, avec la complicité de l’état…

Nous, Nègres qui avons nettoyé vos rues, quand aucun blanc ne le voulait…

Nous, Nègres empoisonnés par la chlordécone avec la complicité de l’état…

Nous, Nègres Guyanais laissés pour compte et surveillés par les renseignements généraux et légionnaires, sans compter les retombées inexistantes de Kourou pour la Guyane (Ariane etc.)

Nous, Iliens du pacifique qui avons été empoisonnés par les essais nucléaires Français

Nous, Nègres qu’un ex président français inculte a effacé des livres d’histoire !!!

Nous, Nègres, qu’un pape a traité de sans âme (pour pouvoir continuer la traite des nègres sans remords)

Nous, Nègres qui avons été dissidents, qui avons combattu au nom de la patrie FRANCE

Nous, Nègres spoliés de nos terres de notre histoire, de nos plantes, de notre culture,

Nous, Nègres avilis ,tués, emprisonnés à cause de notre peau

Nous, Nègres gendarmes, policiers, avocats, enseignants, infirmiers, docteurs, écrivains, chercheurs, aide soignants, artistes,

Nous, Nègres acteurs, sportifs, inventeurs, éducateurs etc. tous ceux qui contribuent à faire fonctionner la FRANCE

Nous, Nègres salis par des Zemmour, des animateurs, des journalistes, des humoristes et autres… donc par les médias…

Nous, Nègres qui avons supporté humiliations, pardonné, essayé le vivre ensemble

Nous, Nègres, Métis, Basanés, tous ceux qui ne sont pas vraiment blancs pour la France

Nous, Nègres, fatigués de ces clichés avilissants et répétitifs……

Aujourd’hui nous voulons le respect… un respect que nous ne quémandons pas mais que nous exigeons ….

Trop c’est trop

Quand nous, nous parlons d’agressions racistes, certains nous traitent de paranoïaques…..

Mais quand ce sont des agressions contre des personnes de confession juive, là ce n’est pas pareil, c’est flagrant….

Tous les jours des inconnus (noirs, métis maghrébins, indiens) subissent des agressions racistes

Et vous osez vous offusquer du racisme à l’envers de certains, comme vous aimez l’appelez …

Encore heureux qu’il y ait des lois pour empêcher de tirer à vue sur toutes personnes basanées…

Nous avons été des MARTIN LUTHER KING, des GHANDI…

MAIS NOS ENFANTS SONT des LUMUMBA, des SANKARA, des MALCOM X, des SHAKA ZULU, des ALIKER, des CESAIRE, des ROSA PARK, des BERTHELOT, des MONA, des VELO, des Guy KONKET, des Tiken jah FAKOLY, des Tidiane N’DIAYE, des Maryse CONDE… et j’en passe…

AU NOM DE LA PAIX ET DES 3 MOTS QUE VOUS CONNAISSEZ BIEN : LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE, NOUS N’ACCEPTERONS PLUS CES DISCRIMINATIONS

NOUS ALLIERONS TOUTES NOS FORCES, NOUS ECRIRONS, NOUS MANIFESTERONS. NOUS FERONS TOUT CE QUI PEUT ÊTRE FAIT ENSEMBLE….

UN TEMPS, CERTAINS ONT DIVISE POUR POUVOIR MIEUX REGNER. IL EST TEMPS DE CHANGER TOUT CELA

LE COLLECTIF « NEGRES INSOUMIS »

(source)

(50)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 736 articles sur ce site.


15 commentaires

  1. charlot dit :

    Je ne sais plus où j’ai entendu cela:à ce moment de l’Histoire où il y a un tel partage d’informations,l’ignorance est un choix.
    François un inculte ou faisant semblant de l’être?
    A ce niveau de responsabilités,cela reste de toute façon grave.C’est dire la restriction du champ de conscience…
    D’autres qui ont déjà pointé ce questionnement quant à la hierarchisation de l’horreur sont aujourd’hui taxés de criminels,quand bien même ils présenteraient des faits argumentés(histoire de la conquête des amériques notamment)
    La France est belle.D’autant plus parce qu’elle est colorée
    A force de la rabaisser en entretenant notamment la culpabilité,elle va se révolter
    Salutations

  2. bkouche dit :

    Très beau texte? La hiérarchisation des crimes contre l’humanité est abominable. Il est bon de le rappeler.

  3. Laetitia dit :

    Bonjour!
    Je vis en Guadeloupe depuis bientôt 13 ans. J’ai eu le bonheur de grandir en Martinique et Nouvelle-Calédonie. La Chance d’avoir des parents qui arrivaient chez les Martiniquais,chez les néo-calédoniens et non en « pays conquis ». Petite,mes pépés,mémés,tantes,cousin(e)s,oncles,amis,et moi étions de couleur de peau différentes et ça n’a jamais été un problème.
    En France hexagonale (à mon retour, je faisais du « racisme » anti-blancs!) j’ai eu la chance d’avoir une prof d’histoire qui nous a enseigné le merveilleux de l’adaptation du corps humain selon l’endroit ou l’on vit dans le monde: la couleur noire nous protégeant des effets « nocifs » du soleil : d’ailleurs nous, »blancs » ne bronzons-nous pas?
    Arabes,maghrébins,noirs,blancs,jaunes,européens,palestiniens,asiatiques,catholiques,juifs,témoins de jéovah,bouddhistes…Nous sommes Humains avant tout, il est temps de le réaliser dans le sens : amener là,sur cette Terre,le vivre enfin!
    Lorsque j’entends Mme G.Pau-Langevin dire qu’il faut continuer le chloredécone, que je vois l’inaction de nos représentants DOM-TOM face aux injustices commises,je les plains, tout comme je plains ces politiques tellement pris par leurs égos,tellement manipulables,tellement loin de ce que nous vivons question solidarité,échanges,partages,absences de la peur de l’autre,de la peur de ce que l’on va penser de nous.
    Je leur souhaite de vivre ce que nous vivons de bien-être quand nous dépassons toutes ces prisons appelées différences pour vivre l’union dans ce qui nous assemble,le partage de nos vécus religieux,historiques…
    Je leur souhaite d’avoir moins peur de « l’autre » ,je leur souhaite de savoir faire pour le bien commun plutôt que pour le bien de l’économie…

    MERCI pour cette lettre,Madame, MERCI pour Votre manifeste,cher collectif. Il est temps que « le peuple » reprenne son pouvoir et Vous commencez ainsi.Que nous soyons nombreux à ne plus annihiler notre liberté pour quelques-uns.

    Je Vous souhaite belle vie à toutes et tous.

    Laetitia

  4. Marooleau Gurvane dit :

    I read and heard your call loud and clear for all of us to built a better tomorrow;it’s obvious that politicians have been useless in representing and answering our needs:- for justice,-decent living wages,-accomodation- and safety to enjoy our freedom and furthemore.
    So I chose to stay me,the artist,the mother the sister and do my thing so ride on sister and all the luck with that powerful and needing wakening.

  5. Laetitia dit :

    Bonjour!

    Il me vient de dire ceci : le racisme est une idée de certains dans le sens où il est parlé de LA race Humaine. Etre raciste,ce serait donc ne pas s’aimer soi-même. Ne m’aimant pas,comment puis-je aimer « l’autre »?
    Utiliser ce mot me fait penser à « diviser pour régner ».
    MERCI à chaque personne d’être ce qu’elle est,MERCI pour ces différentes façons de proposer la Vie.MERCI pour les choix que cela me permet de poser.
    Je Nous Aime.

    Laetitia

  6. Réponse envoyée par « Les Pacifistes de Tunis » :

    Lettre ouverte à JOËLLE URSULL et aux Africains: pour en finir avec la question de l' » »esclavage »musulman » »

    La Lettre de protestation de la Guadeloupéenne JOËLLE URSULL aurait pu être utile si elle n’était pas confuse et erronée et manquait son but en servant le système d’oppression qu’elle prétend dénoncer. Le fait qu’elle prenne pour vérité d’Evangile « la Shoah et ses 6 millions d’innocents immolés » (sic) est moins grave que les faits suivants:

    De manière frappante, elle ne mentionne ni un génocide récent (le Rwanda) ni un, plus lointain (celui des Indiens d’Amérique). Par contre, par sa lettre à « Mr le Président de la République Française », pour qui elle dit avoir voté…., Madame rend un bon service au Système en voulant relativiser les crimes de l’esclavagisme « occidental ». Elle tient à rappeler d’emblée (citons): « La traite négrière, invention du monde arabo-musulman aura concerné près de 17 millions d’individus ».

    Or, ce chiffre est archifaux et fait un « buzz » en ce moment sur la Toile depuis qu’un chercheur africain (NDIAYE) a publié un livre qui est en fait un tissu d’affabulations que lui ont soufflées les Stink Tanks néoconservateurs aux USA, soit le centre du sionisme international. En anglais, l’expression signifie « réservoirs de réflexion puante », comme dans une porcherie (avec tout notre respect pour ces gentils animaux qui, tant dans les deux Bibles que le Coran, sont des créatures de Dieu. Voir plutôt le livre du philosophe Gilles CHATELET: « Vivre et penser comme des porcs »)

    Mieux, Ndiaye et beaucoup d’autres, africains, sont sollicités et souvent financés par les mêmes Néoconservateurs (donc les sionistes) pour servir de caution à leurs thèses racistes et vicieuses visant toujours à diviser pour régner… C’est ce qu’on appelle le « néo-africanisme » (une vision déformée de l’Afrique suscitée par le néo-colonialisme) comme il existe le « néo-orientalisme » quand il s’agit d’une vision volontairement déformée de l’islam servant les intérêts de l’impérialisme. Par exemple, on voit ainsi de plus en plus de Berbères sécessionnistes s’efforçant de réécrire l’histoire de leur intégration à la civilisation arabe et, particulièrement depuis le 11 septembre 2001, certains groupes de gens à la peau noire (et aux masques blancs) cherchant à relativiser l’histoire de l’esclavagisme.

    Madame URSULL, en citant Christiane TAUBIRA, fournit un bon exemple de néo-africanisme. Pour le bas-peuple africain, il est clair que la députée française n’est rien de plus que la « Noire de service » (le cas OBAMA obéit à la même règle) qui sert de caution et d’opium du peuple. Les musulmans, eux, ont eu droit à Rachida DATI pour prendre un exemple de néo-orientalisme en politique. Il s’agissait en fait d’une « Musulmane de service », qui, par un surprenant « lapsus » (quand on connaît l’importance de la pudeur dans cette religion), révéla son affinité, sa familiarité, voire les deux, avec une certaine pornoculture bénie urbi et orbi le 11 janvier 2015 à Paris. Il s’agit bien sur de la même pornoculture entérinée par Bernard LEVY dont le subconscient sioniste lui a évité de faire un lapsus similaire puisqu’il a dit les choses crûment, et dans un anglais sophistiqué, aux journalistes d’Al-Jazeera (English) qui l’interrogeaient sur les chefs d’Etats arabes résistants aux plans de l’impérialisme…

    Bref, le sionisme manipule tout le monde en permanence. Il fait maintenant croire aux Africains que l’ « esclavagisme » « musulman a été extrêmement meurtrier et plus ou moins équivalent à l’esclavagisme « chrétien »… Si le Christ a parfois été invoqué pour ce dernier alors que l’enseignement du prophète en question est tout à l’opposé, il y a tout d’abord, dans le cas de l’accusation contre l’islam, une immense différence, qualitative et quantitative. Non seulement, du point de vue du nombre de morts, le chiffre de 17 millions est une invention et un canular mais, sur le plan qualitatif, la nature même de l' »esclavage » en islam à travers l’histoire, n’a rien à voir avec ce que le terme recouvre pour les « Occidentaux ». Nous avons déjà publié à ce sujet et récemment un commentaire sur Le Grand Soir et nous invitons nos amis, frères et sœurs africains et compagnons de lutte contre l’impérialisme à consulter également un commentaire sur Reseau International (par XC264) qui débute par le constat suivant : « Le Coran est le seul livre religieux établissant un plan d’État et privé d’affranchissement systématique et progressif des esclaves, tel que l’allocation d’une part du budget de l’État pour l’émancipation ».

    Pour résumer, l’esclavage a certainement existé dans l’islam mais n’avait rien à voir ni qualitativement ni quantitativement ni humainement (frères de religions) ni socialement (statut différent) avec les crimes du colonialisme « occidental ». Africains ou descendants d’africains, si vous n’avez pas le temps de faire des recherches indépendantes, consulter objectivement les sources (souvent censurées) ou, tout simplement, lisez les deux commentaires signalés, ou, alors, réfléchissez quatre secondes seulement:

    -1ère seconde: Comment une religion qui a commencé par libérer les esclaves et a eu comme premier muezzin un homme à la peau noire (BILAL), pourrait-elle être esclavagiste?

    -2ème seconde: Comment une religion, malgré des torrents d’attaques permanentes et des dénis d’humanité, et ayant aujourd’hui des centaines de millions de fidèles à la peau noire pourrait-elle être esclavagiste? Ces foules de gens seraient-elles toutes naïves, auquel cas ce serait aussi une insulte raciste à l’intelligence de toutes ces personnes ?

    -3ème seconde: Comment une religion, qui était celle de Mouammar AL-GADDAFI, chef d’Etat révolutionnaire ayant déclaré officiellement regretter de ne pas être né avec la peau noire, et dont l’un des piliers de son système politique de gouvernement était « Le pouvoir au peuple, noir en particulier » (titre d’un chapitre du Livre Vert et slogan que l’on trouvait également à l’aéroport de Tripoli), pourrait-elle être esclavagiste?

    4ème seconde: Comment une religion, comme celle du même Guide libyen, à propos duquel Nelson MANDELA lui-même, a déclaré que, sans lui, la victoire sur l’apartheid (donc une forme d’esclavage moderne) n’aurait pas été possible, pourrait-elle être esclavagiste?

    Les faits sont têtus. L’islam a libéré la femme de son temps et l’esclave de son temps et a toujours considéré l’esclavage comme une abomination (voir les deux commentaires qui citent des sources primaires). BILAL en est la preuve, lui qui était un esclave. Au passage, l’islam a également libéré les animaux de tortures horribles avant que n’advienne la religion nouvelle. C’est tout le mystère de la notion de « Rahma », centrale dans le Coran et l’Islam et qui se traduit en réalité par « Amour Miséricordieux » (voir notre récent commentaire sur Tunisie Secret).

    Il y a des racistes partout, moins toutefois dans certaines cultures que d’autres. La vérité est là que les Musulmans, quelle que soit leur couleur de peau, sont des frères. Soyez vigilants vis-à-vis des manipulations de vos propres chercheurs par l’impérialisme. C’est comme si, dans quelques siècles, des historiens prétendaient révéler la « vérité » sur la vie quotidienne des Musulmans en citant à l’appui les sermons du « Calife » du dénommé «  »Etat Islamique » (DASH). C’est antihistorique et anti-scientifique.

    Nous terminerons par deux questions:

    -Pourquoi, au lieu de supplier (comme dans une démarche d’esclave s’adressant à son maître) le président Rose (et dont le parti est responsable majeurs des dégâts immenses causés à la Guadeloupe et à l’Afrique par l »invasion pornographique) situé dans la lointaine métropole, ne sollicitez-vous pas l’aide de Fidel Castro, chef d’Etat Rouge d’une île voisine de la vôtre ? En plus de 60 ans, l’impérialisme et le sionisme n’ont pas réussi à faire plier Cuba, où tant l’esclavage que la pornographie n’ont pu être rétablis.

    Néo-colonisés d’Afrique et d’ailleurs, descendants d’esclaves, réveillez-vous ! Tous unis contre les coups vicieux du sionisme destinés à diviser les peuples en lutte partout dans le monde.

    Sources à consulter:

    > Commentaire des Pacifistes de Tunis au sujet de l’esclavage. 17 janvier 2015

    http://www.legrandsoir.info/terrorisme-musulman-a-qui-la-faute-counterpunch.html#forum112676

    > Commentaire de Wxc264 à propos de l’esclavage. 21 novembre 2013

    http://reseauinternational.net/temoignage-dune-djihadette-on-ma-promis-le-paradis-alors-je-me-suis-livree-a-152-hommes/#comment-222330

    >Les mensonges de la guerre de l’Occident contre la Libye. Par Jean-Paul Pougala, le 25 Août 2012

    http://tsimokagasikara.wordpress.com/2012/08/25/les-mensonges-de-la-guerre-de-loccident-contre-la-libye/

    « Kadhafi est dans le cœur de presque tous les Africains comme un homme très généreux et humaniste pour son soutien désintéressé a la bataille contre le régime raciste d’Afrique du Sud ».

    « Si Kadhafi avait été un homme égoïste, rien ne l’obligeait à attirer sur lui les foudres des occidentaux pour soutenir financièrement et militairement l’ANC dans sa bataille contre l’apartheid. C’est pour cela que à peine libéré de ses

    27 ans de prisons, Mandela décide d’aller rompre l’embargo des Nations Unis contre la Libye le 23 Octobre 1997. A cause de cet embargo même aérien, depuis 5 longues années aucun avion ne pouvait atterrir en Libye. Pour y arriver, Il fallait prendre un avion pour la Tunisie ; arriver à Djerba et continuer en voiture pendant 5 heures pour Ben Gardane, passer la frontière et remonter en 3 heures de route par le désert jusqu’à Tripoli. Ou alors, passer par Malte et faire la traversée de nuit, sur des bateaux mal entretenus jusqu’à la côte libyenne. Un calvaire pour tout un peuple, juste pour punir un seul homme. Mandela décida de rompre cette injustice et répondant a l’ex Président Américain Bill Clinton, qui avait jugé cette visite «malvenue», il s’insurgea : «Aucun Etat ne peut s’arroger le rôle de gendarme du monde, et aucun Etat ne peut dicter aux autres ce qu’ils doivent faire ». il ajouta : « ceux-là qui hier étaient les amis de nos ennemis, ont aujourd’hui le toupet de me proposer de ne pas visiter mon frère Kadhafi, ils nous conseillent d’être ingrats et d’oublier nos amis d’hier ». En effet, pour l’Occident, les racistes d’Afrique du Sud étaient leurs frères qu’il fallait protéger. C’est pour cela que tous les membres de l’Anc étaient considérés des dangereux terroristes, y compris Nelson Mandela. Il faudra attendre le 2 Juillet 2008, pour que le Congrès Américain vote une loi pour rayer le nom de Nelson Mandela et de ses camarades de l’ANC de cette liste noire, pas parce qu’ils ont compris la bêtise d’une telle liste, mais parce qu’on voulait faire un geste pour les 90 ans de Nelson Mandela. Si les Occidentaux sont aujourd’hui repentis de leur soutient d’hier aux ennemis de Mandela et sont vraiment sincères lorsqu’on lui donnent des noms de rue et de places, comment continuer à faire la guerre à celui qui a permis la victoire de Mandela et son peuple, Kadhafi ? »

    >Zionist Point « Charlie 2.0 » et son arme redoutable et vicieuse. 19 janvier 2015

    http://www.tortillaconsal.com/albared/node/5142

    Par Les Pacifistes de Tunis

    #JeNeSuisPasCharlie

  7. PACE dit :

    Madame,
    J’ai lu attentivement votre lettre ouverte à Monsieur le Président de la France et de tous les Français, je vous apporte les précisions suivantes :
    – vos propos sont identiques à ceux d’un certain Dieudonné M’Bala M’Bala
    – la méconnaissance les définitions exactes de génocide, traite négrière, esclavage et crime nécessitent un peu de linguistique.
    Le génocide : c’est l’extermination systématique d’un groupe humain par racisme ou par folie.
    La traite négrière : c’est un commerce d’hommes, approvisionnant le marché de l’esclavage.
    L’esclave : personne non libre, pouvant être vendu ou acheté sous la dépendance d’un maître, considéré comme un bien.
    Crime : Sens 1 : meurtre, homicide volontaire
    Sens 2 : infraction la plus grave au sens juridique
    Sens 3 : acte blâmable, condamnable
    La Shoah : c’est l’industrialisation programmée de la mort des juifs d’Europe mise en œuvre par l’idéologie nazie –l’antisémitisme constituant la substance centrale de cette idéologie nazie – il ne faut pas oublier les tziganes, les opposants politiques, les homosexuels – donc c’est un homicide volontaire, un meurtre, un crime
    La traite négrière : le commerce triangulaire – la traite atlantique – attribuée aux européens a été estimée entre 11 et 13 millions d’hommes déportés et asservis. Ils étaient déracinés, déportés sur un autre continent pour travailler, ce n’était pas une idéologie d’extermination. Les morts dus à la maltraitance, aux conditions de transfert et à la barbarie de certains exploitants négriers ne sont pas quantifiables avec exactitude et restent des actes blâmables, condamnables. Il ne faut pas omettre que la traite atlantique, la plus intense, fut effectuée au profit des Européens et aidée aussi par certains chefs africains. Cette période sombre de l’histoire est indélébile aussi bien pour les européens que pour le continent africain.
    C’est aussi un crime contre l’humanité mais pas dans le sens de génocide comme la Shoah.
    Vous ne voulez pas hiérarchiser les victimes et cependant vous le faites en alignant les chiffres. L’horreur et la souffrance ne se comptabilisent pas en milliers ou en millions de victimes. Au contraire les peuples qui ont souffert devraient mieux se comprendre.
    Vous ne voulez pas être antisémite et cependant vos propos démontrent le contraire à propos des attentats subis par notre pays. Oui 4 victimes juives à l’hyper cacher de Montrouge le 9 janvier 2015. Que s’est-il passé le 7 et 8 janvier. Avez-vous été informée pendant ces 2 journées ? Aucune information, pas de débats sur les 12 morts ? Pas un mot sur la jeune policière martiniquaise abattue dans le dos le lendemain ? Le peuple français n’a pas attendu, il me semble le 10 janvier pour descendre dans la rue. Dès les attentats de charlie hebdo, les marches ont commencé.
    Merci Monsieur le Président : oui la Shoah est le plus grand crime, le plus grand génocide, parce que programmé.
    Parce que cette horreur a eu lieu au 20° siècle mettant en cause nos générations – avec la participation active d’une partie de la population – contrainte ou non – à ce processus d’extermination et qu’encore quelques bourreaux finissent leurs vies paisiblement.
    Oui il est indispensable d’en parler et urgent de rassembler autant de témoignage que possible auprès des survivants âgés de la Shoah, avant qu’il ne soit trop tard.
    Pour témoigner de la démission de la communauté internationale qui a laissé faire dans une indifférence et un silence assourdissants ; pour rendre hommage aux disparus ; pour affirmer l’espoir que les générations présentes et futures apprennent à vivre en harmonie.

    Il s’est écoulé depuis l’abolition de la traite négrière : 1848 – 2015 = 167 ans
    Il s’est écoulé depuis la fin de seconde guerre mondiale : 1945 – 2015 = 70 ans
    Comment parlera-t-on de la Shoah dans 100 ans Madame ?
    Une page dans un livre d’histoire ?
    Oui, merci Mme Taubira pour ce 10 mai 2001, le devoir de mémoire est indispensable.
    Oui, merci Monsieur Chirac pour la création d’une journée annuelle de la mémoire de l’esclavage.
    J’ai autant de respect pour le peuple africain que pour les personnes de confession juive, Madame.
    J’ai eu la chance de visiter par deux fois la Maison des Esclaves sur l’ile de Gorée au Sénégal, le guide exceptionnel avait pour nom Boubacar Joseph N’Diaye qui a fait connaitre la Maison des Esclaves partout dans le monde. Lors des visites, sa voix chaude et vibrante n’avait aucun accent de haine et le silence profond des visiteurs était une marque de respect. Il a dit « le 10 mai est une grande victoire »
    L’homme politique que j’admire et que je respecte profondément est un certain Nelson Mandela, dont certains devraient s’inspirer. Il a dit : « la haine n’est pas innée – les hommes apprennent à haïr – et s’ils peuvent apprendre la haine – alors on peut leur enseigner l’Amour – car l’amour gagne plus naturellement.
    Aussi permettez-moi, Madame, de ne pas vous dire « bravo…. L’artiste »

    Peut-être pourrions-nous parler également du génocide arménien, du génocide du Bangladesh, le génocide cambodgien, le massacre des Hereros en Namibie, génocide allemand début du 20° siècle, le génocide tibétain, le meurtre des Ibos au Nigeria, les actes génocidaires d’Idi Amin Dada, le massacre des Indiens du Guatemala, le génocide des Indiens du brésil et le génocide rwandais de 1994.
    La traite négrière a affecté le développement économique du continent africain, mais pourquoi encore tant de dictateurs africains ? Que font ces dirigeants pour que la population puisse accéder à l’éducation, la formation, construire le continent africain ? Pourquoi sont-ils élus à vie ?
    Une française par naturalisation, immigrée italienne, fière d’être française et des valeurs républicaines, – à qui l’école a enseigné « mes ancêtres les gaulois » et cela ne m’a nullement ni choquée, ni frustrée – avec des convictions politiques et qui ne changera pas son vote, même si pas toujours satisfaite.

    • Fabien Chas dit :

      Vous avez raison Madame sur presque tout, cependant, et pour défendre un « certain » m’balla m’balla, il semble que les camps allemands aient aussi été des camps de travail, les allemands étant à court de main d’oeuvre pour faire tourner les usines. C’est vous madame qui faites l’ échelonnement des intentions criminelles sur une confusion du mobile. Les chiffres sont malgré tout des faits calculables froidement, comme par exemple la comparaison du nombre de victimes et prisonniers en Palestine, des deux côtés. Ne vous en déplaise madame l’histoire, c’est du révisionnisme scientifique froid.Pas la censure aux historiens.(6-3=6).La haine est dans le refus d’examiner les faits au-delà de l’idéologique. Vous dites « les peuples qui ont souffert devraient mieux se comprendre »:Les peuples ayant souffert de despotes non-élus ou autres malheurs indépendants de leur volonté n’ont justement plus le devoir de compatir à quelque autre souffrance que ce soit.Laissons-les enfin tranquilles. Non vous et moi ne sommes responsables des malheurs de l’histoire que dans la mesure où nous ne nous intéressons qu’au passé et laissons le présent hypothéqué par nos élites mafieuses. Continuer de diaboliser l’idéologie nazie ne nous fait pas mieux la comprendre, comme protéger des criminels parce qu’ils sont juifs ne sert aucune justice.
      Oui madame l’humanité n’est pas intrinsèquement mauvaise et même peut-être trop bonne à défiler à côté de despotes criminels… et contre quoi ?
      Ceux qui mettent les pauvres sur le champ de bataille sont aussi ceux qui reçoivent les médailles ,madame, et le butin de guerre.
      Cessez je vous prie d’utiliser le terme antisémite (à côté de racisme) qui ne recouvre plus aucune réalité (boogie man), et expliquez donc plutôt ce que le néo-colonialisme produit comme actualité aujourd’hui.
      Au cas où vous ne le sachiez pas, ce fameux 11 janvier a vu défiler un authentique nazi ukrainien (entre autres crapules) aux côtés de nos dirigeants bien-pensants qui les avaient eux-mêmes mis au pouvoir.(cf.vos despotes africains).
      Merci de me lire aussi attentivement.

  8. claudius dit :

    Il semble impossible d écrire ou de parler sans parti pris. Que nous soyons auteur d un article ou celui d un commentaire nous batissons nos raisonnements sur la base de celui-ci. Que ce soit l esclavagisme millénaire présent dans toute les civilisations ou l antisémitisme également millénaire ces deux drames sont une horreur dans l histoire de l humanité. Apporter à ceux ci une notion de degré par l utilisation de chiffres sur le nombre de victimes sur la durée ou l intensité des massacres me semble humiliant pour tous ceux qui ont connu ces souffrances. Les coupables de ces actes ne sont pas à rechercher dans une race une politique ou un système économique particulier mais plutôt dans le caractère humain foncièrement mauvais. La culture des vertus humanistes est la seule alternative aux partis pris querelleurs, aux désirs revanchards voir haineux des noirs contre les blancs, des arabes contre les juifs des blancs contre les arabes, des bruns contre les roux et la liste peut s allonger au gré de nos sectarismes, nos égoïsmes, nos intérêts ou simplement le besoin d avoir raison. Les crimes du passé sont ceux de nos aïeux, nous pouvons en concevoir de la tristesse du dégoût mais pas de la culpabilité personnelle. Il en est de même pour les rancoeurs, n epousons pas les rancunes du passé cela n aide en rien à construire l avenir. Vivre dans le respect de l humain cultiver tout ce qu’ il y a de bon et généreux même si l’autre ne le fait pas, c est peut être aller à contre courant du monde actuel mais c est le seul chemin vers la paix personnelle.

  9. George Pau-Langevin réponse à Joelle Ursull: Les esclaves africains ont été de simple travailleurs

    https://www.youtube.com/watch?v=ilCklDJxyew

Laissez un commentaire

Why ask?