Expulsion de migrants à Paris : une journaliste de BFMTV agresse un citoyen qui contredisait sa version des faits

journaliste-bfm-tv-citoyen-600Lundi 8 juin 2015, les forces de l’ordre expulsent des migrants à la halle Pajol à Paris. Lorsqu’une équipe du Cercle des Volontaires arrive sur place, des restes de gaz lacrymogènes trainent encore ; mais surtout, notre caméraman filme un homme souffrant, au sol ; les gens du quartier réagissent. Les CRS ne sont pas les bienvenus, comme cet autobus de police où l’on voit des mains se déployer à travers les vitres pour nous crier : « liberté ! ». Les citoyens s’interrogent sur la violence passée, jusqu’à une nouvelle attaque, celle-ci venant… d’une journaliste BFMTV ! En effet, celle-ceci n’a pas supporté qu’un citoyen contredise sa version des faits (séquence à 11’10).

Le lendemain, au même endroit, nous avons droit à un pathétique festival de récupérations politiques ; mais pas un mot sur la surprenante agression journalistique, tellement symptomatique du décalage croissant entre citoyens et journalistes “mainstream”.

Reportage réalisé par Gérôme Mary-Trebor

(510)

A propos de l'auteur :

a écrit 1 articles sur ce site.


9 commentaires

  1. Valenty dit :

    La vidéo du citoyen agressé par la journaliste serait la bienvenue,pour rétablir la vérité !

  2. jean dit :

    Je suis vos actualités très régulièrement mais franchement, je trouve aussi que la foule est très agressive vis à vis de la police, insultes, invectives, harcèlement. La France est envahie, par des migrants qui ne font que tenter leur chance, qui ne sont coupables de rien, ni la police non plus. Que ces manifestants aillent plutôt demander des comptes à nos politiques, à ces messieurs d’hier et d’aujourd’hui, et qui envoient nos armées partout dans ces pays du sud, pour le compte des grandes multinationales et de la finance apatride. Ouvrez les yeux la France se meurt, la vraie France, celle des grands principes et de l’indépendance en vis à vis intérêts hypocrites. La gauche ; une salle d’attente pour le fascisme. La droite, idem. Tous pourris. Insurrection.

  3. demitrius dit :

    lamentable ! tous ces défenseurs des réfugiés qui ne comprennent pas qu’ils creusent leur propre tombe ! lamentable ce gouvernement qui souffle le chaud et le froid dans ce pays jusqu’à ce que ça pète ! lamentable cette destruction de la france par tous les bouts !!!

  4. LeParia dit :

    c’est bidon. s’il y avait eu des violences à cette manif, les flics ne se seraientjamais laissés encercler par la foule, et il ne seraient pas sortis sans casques en mode pépere.

    Apres,on devient vraiment une société de faibles ; “ils m’ont tabassé” la nanan n’a pas un bleu, et ne semble pas avoir ete specialement malmené.

    Et toi qui te fait gifler par BFM.
    Certes on ne frappe pas une femme, mais si elle veut jouer au bonhomme on la remet a sa place avec une tartine en pleine face. Ne te laisse pas faire, bon sang !

  5. Didier Lagasse dit :

    Pourquoi le journaliste n’a pas demandé à visionner le document du témoin agressé par la journaliste de BFMTV ?

    Cela aurait permis de démasquer l’imposteur !

  6. Quand Olivier Besancenot essaie d’empêcher l’évacuation d’un campement de migrants

    https://www.youtube.com/watch?v=XPptGOCL7wM

  7. Le Brennos dit :

    Il a Raison Gérome sur le “pathétique festival de récupérations politiques”.
    Il y a de BONS CLIENTS au festival sur la place publique, c’est incontestablement pathétique.

  8. France dit :

    Les Besancenots et consorts sont la chienlit d’aujourd’hui. Qu’ils les prennent chez eux les migrants, mais ils sont tous bien à l’abri ces gens-là, confortablement installés dans leurs pensées pré-fabriquées et leurs logements aussi confortables que leurs porte-feuilles. La m…. c’est pas pour eux,c’est pour les autres, càd les prolos qui se paupérisent toujours davantage, les malheureux français qui lapident encore plus. Les ennemis de classe ce sont justement ceux qui se prétendent être les défenseurs des plus faibles. Besansenot et tous les gôchos de service sont les plus grands ennemis des malheureux français qui subissent tous les assauts dans toutes les sphères de leur vie.

Laissez un commentaire

Why ask?