Comment la Kabbale a pénétré le Judaïsme pour donner naissance au Sionisme, par Youssef Hindi (1/2)

itw-youssef-hindi-600Youssef Hindi est un historien, écrivain et chercheur indépendant. S’il fallait le présenter autrement, je reprendrais les dires descriptifs de Jean-Michel Vernochet qui qualifie Youssef Hindi de « géologue des idées ». Pourquoi ? Parce qu’il traverse les couches de l’Histoire, strate par strate, pour retrouver le fil conducteur de l’histoire originelle du messianisme sioniste, de la source biblique et eschatologique de la dite « stratégie du Choc des civilisations », mais aussi le messianisme judéo-protestant.

Le Cercle des Volontaires, en collaboration avec le canal associatif Share Views, a interviewé Youssef Hindi à propos de son livre « Occident et Islam ». Voici la première partie de cet entretien :

Cela dit, Youssef Hindi ne s’arrête pas là, car il montre, preuves à l’appui (références, sources, notes de bas de page et définitions ne sont pas ce qui manque), comment ces différents ésotérismes kabbalistiques ont pénétrés de l’intérieur les différentes familles aristocratiques européennes dans un premier temps puis, dans un second temps, les plus grands empires historiques (ottoman essentiellement) pour respectivement mieux les pénétrer et les détruire de l’intérieur.

Il faut comprendre que ce sont ces vagues préméditées, dont certaines peuvent sembler s’être soldées par des échecs cuisants au vu de la fin de leurs protagonistes, qui ont permis l’avènement du sionisme tel que nous le connaissons aujourd’hui et pas inversement, car l’idéal Herzelien n’est pas apparu instantanément du jour au lendemain. Ces mêmes vagues anagogiques ont aussi donné, par ricochet, naissance à diverses idéologies réformistes comme le wahhabisme au XVIIIème siècle ; et l’action messianiste perdure jusqu’à présent avec la géostratégie du sionisme actuel (suivant, entre autres, le plan Oded Yinon) avec l’aide et l’aval des néo-conservateurs américains.

L’auteur met ainsi en avant que ce sont les idées qui orientent l’Histoire, contrairement aux idéologies hégéliennes et marxistes, réhabilitant ainsi Ibn Rushd, ou du moins son livre ‘Le discours décisif’ où il disait : « Tout ce qui est issu de la génération est promis à la corruption et tout ce qui est éternel est incorruptible » (Ibn Rushd, ‘Le discours décisif’, p. 133).

Si vous voulez en savoir plus sur des personnages clés comme Abraham Aboulafia, Solomon Molcho, Sabbataï Tsevi, Jacob Franck ou encore Mohamed Ibn Abd-Al Wahhab, je vous conseillerais vivement de vous procurer le livre de M. Hindi. Cet ouvrage est excellemment documenté comme je l’ai dit ci-haut car il contient plus de 420 notes, définitions et références. De plus, ces dernières – références – sont en partie celles de Charles Novak (écrivain spécialiste du Frankisme) et Gershom Scholem (historien et philosophe juif, spécialiste de la kabbale).

Othman Meslouh

(165)

A propos de l'auteur :

Je suis ingénieur électronicien né à Casablanca. Passionné par différents domaines (sciences, économie, finance, littérature, politique, théologies, etc.), j’aime bien échanger avec les gens et débattre avec eux. J’ai commencé à écrire des articles dès 2010, notamment sur Romain Gary et sur le révisionnisme scientifique. Je suis ingénieur d’études dans le domaine électronique et je suis, pour l’instant, responsable de recette (électronique) et de qualification au sein de l’Observatoire de Meudon.

a écrit 2 articles sur ce site.


5 commentaires

  1. jean-claude thériault dit :

    intéret pour la discussion

  2. Dinh dit :

    Ils veulent forcer la venue du Messie ils se prennent pour qui?? pour Dieu ?? C’est incroyable et en plus je viens de discuter avec des gens pro Israël ils sont dans leur dénie, non Alexandre le Grand n’a jamais conquis Gaza les juifs sont là depuis la nuit des temps bref ils ne chercheront en effet jamais la paix et le pire que j’ai entendu hier c’est sur france24 : »en signe d’apaisement les israëliens ont rendu 23 corps palestiniens à leur famille » entre parenthèse : »ils ont attaqué Israël » mais de qui se moque t-on depuis quand rendre des cadavres vont apaiser des gens pffffff un grand carton rouge contre les sionnistes que tous les juifs ne suivent pas d’ailleur

  3. Tutu dit :

    Caricaturer les théories marxistes à ce point est banal, mais falsificateur. Je suppose que si ce jeune homme s’est avalé la kabbale en six mois, il a du digérer Marx dans la semaine.

    Quant au sionisme, c’est une hérésie du judaïsme. Ce qui est nouveau,et qui est une rupture, c’est qu’Israël a pris naissance grâce à (à cause de) l’action de juifs athées, qui étaient combattus par les rabbins. Que par la suite, l’idéologie sioniste se soit adaptée à sa clientèle d’une part et que par ailleurs certaines branches du judaïsme aient intégré le sionisme dans leur mystique est une autre histoire…

    http://democratisme.over-blog.com/

    • Nanita dit :

      Tutu On entend parler de Marx depuis le lycée . On peut donc l’évoquer sans être pris pour des falsificateurs surtout si on a fait des études supérieures en droit ou en sociologie.

  4. Mennicken dit :

    le problème dans les arguments sur la fin: c’est que les dirigeants technocrates principaux de la BRICS sont des anciens du FMI ou banques américaines.

Laissez un commentaire

Why ask?