Colloque AGP : « le financement du terrorisme » (samedi 22 octobre)

financement-terrorisme-600Date : Samedi 22 octobre 2016, de 14h à 19h
Lieu : La Sorbonne, Paris

L’Académie de Géopolitique de Paris organise le 22 octobre 2016, de 14h à 19h à la Sorbonne un colloque international intitulé : « L’oubli du paramètre géopolitique au Moyen-Orient : le cas du financement du terrorisme »

L’Académie de Géopolitique de Paris, avec le centre Roland Mousnier, a le plaisir de vous annoncer le prochain colloque international de son cycle annuel d’analyse géopolitique du monde contemporain. Poursuivant son travail d’approche (pluridisciplinaire et totalement indépendante) des défis actuels, l’Académie a fait appel aux meilleurs spécialistes du terrorisme pour évoquer dans plusieurs communications la question, souvent évoquée mais également négligée dans ses dimensions les plus stratégiques, du financement du terrorisme.

Ce colloque a pour but d’étudier tous les aspects les plus fondamentaux de ce phénomène moderne. La question du détournement de la finance islamique, du blanchiment d’argent et des circuits financiers susceptibles de financer les activités criminelles du terrorisme, si elle est importante et sera largement traitée dans les communications, ne fait apparaître que le « comment ? » de ce financement du terrorisme dont les deux autres questions essentielles relèvent du « qui ? » et du « pourquoi ? ».

En effet, les organisateurs du colloque sont intéressés à la mise à jour de la nature profonde des mouvements et réseaux, les caractéristiques opérationnelles et les nouveaux modes opératoires du milieu terroriste, parce qu’ils révèlent des stratégies éminemment étatiques sous-jacentes (chaos au Proche-Orient et réseaux islamistes en Europe). Le colloque sollicitera l’analyse minutieuse de nombreux spécialistes retenus (universitaires, personnalités, militaires, diplomates, journalistes, etc.) auxquels il sera demandé d’élucider le rôle exact de monarchies du Golfe, l’Arabie Séoudite et le Qatar, ou la Turquie, par exemple, mais également la relation du blanchiment par le financement de contrats légaux notamment d’armements avec leurs partenaires occidentaux ainsi que par l’action plus ou moins institutionnalisée de multiples fondations jouissant dans ces pays de tous les privilèges. Les communications auront néanmoins à prendre en compte l’implication, à toutes les échelles géographiques et selon toutes les nuances de l’influence, des puissances locales, régionales et mondiales concernées.

Inscription obligatoire, avant le 18 octobre : cliquez ici.

(628)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 790 articles sur ce site.


5 commentaires

  1. keg dit :

    La Kalach est la preuve par Nice qu’elle n’est pas toujours nécessaire pour s’écraser….. ; Pas besoin de géostratégie pour s’en rendre compte. Demandez au 85 laissés pour compte sur le bi-tume ce qu’ils en pansent…..

    http://wp.me/p4Im0Q-1jN

    • Je ne suis pas certain que votre humour noir ait toute sa place en l’occurrence… Le « terrorisme islamiste » n’est pas apparu spontanément, et là, à part l’Histoire et la Géostratégie, je ne voie pas ce qui pourrait expliquer ce phénomène. Partant de là, l’étude du financement du terrorisme paraît essentiel. Cordialement,

      • Lavrov dit :

        Ce qui me gêne c’est que l’on essaie de faire croire à l’autonomie de pays comme le Qatar, si on peut appeler ça un pays et l’Arabie. Ces 2 entités ne bougent le petit doigt sans l’ordre direct des patrons. Donc , svp, soyez honnêtes et dites simplement la vérité. Au lieu de faire semblant de chercher qui paie qui.
        Les USA dont la monnaie est adossée au pétrole devrait vous suffire pour comprendre.Toutes les guerres dans cette région sont liées à ça. Le seul acteur indépendant dans la région est Israel.
        En réalité les 3 (USA+GB+Israel) membres de cet axe « occidental » ,aux visées impériales,s’interpénètrent et finissent par ne former qu’un seul bloc avec une même idéologie.
        Donc svp, ne perdez pas votre temps, en vous demandant qui paie qui.
        Je vais vous le dire, les « occidentaux » qui sont les vrais dirigeants du qatar er de l’Arabie saoudite, utilisent ces pays comme proxy afin de faire perdurer leur domination sur la région et ainsi protéger l’étalon pétrole qui adosse la monnaie US.
        A la périhérie, il est sûr que ISraêl joue un rôle trouble, Quant aux Turcs ils font ce que l’otant leur demande de faire, la seul limite étant l »idée d’un kurdistan sur le territoire Turc.
        Faites plutôt une conférence sur l’argent de la drogue Afghane.Là vous aurez de quoi bien rigoler. Avec les C-130 US qui font les livreurs.
        Allez bonne nuit hein.

      • Vous parlez des  »3 (USA+GB+Israel) membres de cet axe « occidental »  »
        Personnellement, je rajouterais volontiers la France à cette liste… 🙂

Laissez un commentaire

Why ask?