Complotisme : la chasse aux sorcières bat son plein

Pierre-André Taguieff

Pierre-André Taguieff, dans le documentaire diffusé sur France 3

Voici quelques extraits du film « Complotisme, les alibis de la terreur » de Georges Benayoun et Rudy Reichstadt. Il s’agit d’un documentaire de propagande qui tente de faire croire que notre média, ainsi que des intellectuels et journalistes comme Étienne Chouard, Michel Collon, Frédéric Taddéï ou Edwy Plenel, alimenteraient le complotisme donc le terrorisme… Si, si… C’est bien la thèse soutenue !!

Ce documentaire, loin d’être le premier à tenter de salir la réputation de ces intellectuels et de notre média, est tout-à-fait symptomatique de cette véritable chasse aux sorcières qui bat son plein. Les anathèmes sont des mots tels que « confusionniste », « complotiste », « pro-dictateur » (et plus précisément « pro-Poutine », « pro-Assad » ou « pro-Chavez »), « extrême-droite », « fasciste » voir « antisémite ». Bien sûr, ces anathèmes sont lancés sans argumentation solide, usant et abusant de syllogismes et condamnant par association (la base de l’amalgame). Les personnes qui jettent ces anathèmes fuient les débats honnêtes avec les personnes qu’elles tentent de discréditer.

Le point commun des intellectuels et des médias ainsi attaqués ? Ils condamnent tous, fermement, les guerres et les gouvernements qui la provoquent. On peut même dire que ce sont ceux qui vont le plus loin dans le recherche de la « cause des causes » (même si elles sont souvent multiples) du déclenchement de ces guerres. Et honnêtement, l’occident en général, et des pays comme la France, les États-Unis et Israël en particulier, n’ont pas forcément le beau rôle. On comprend mieux pourquoi des « chaînes d’état » de ces pays (ainsi que des chaînes détenues par des « oligarques » occidentaux) tentent de rendre la parole de ces dissidents inaudible.

L’un des meilleurs exemples est Pascal Boniface, le fondateur de l’IRIS, un think-tank, à la renommé internationale, et dont les financements sont plutôt indépendant. L’IRIS aborde de nombreux sujets géopolitiques, dont le « conflit-israélo-palestinien », pour reprendre la Novlangue consacrée (1). Malgré l’excellence de leurs travaux, l’institut et son fondateur sont très régulièrement attaqués depuis plusieurs années (notamment sur le thème de de l’antisionisme et de l’antisémitisme), au point que l’existence de cet institut en soit aujourd’hui menacé.

Voici l’interview en mode « chienne de garde » de Pascal Boniface par Sonia Mabrouk sur CNews :

Bien sûr, pour jeter le doute et la suspicion sur les dissidents, l’on use et abuse du terme de « fake news », sans qu’on sache très bien qui est habilité à décréter quelle nouvelle, présentée par tel ou tel média, est une « fake news » ou ne l’est pas… Ou pire : que tel ou tel média (généralement un média indépendant bien sûr) est un diffuseur de « fake news »… Même le Pape François a récemment déclaré la guerre aux Fake News : il les a déclarées « sataniques »… Anathèmes, et bientôt, excommunication ??

Raphaël Berland


Notes :

(1) En effet, il ne viendrait à personne d’utiliser l’expression « conflit américano-indien » pour parler de la colonisation de l’Amérique du Nord et du massacre/génocide des indiens.

Pour aller plus loin :

À propos de Rudy Reichstadt et de Pierre-André Taguieff :

Faux antifascistes et Indymedia Paris soumis au détecteur de mensonge (Observation du Néo-Conservatisme / CdV)

Rudy Reichstadt : un opportuniste de la galaxie néo-conservatrice (Observation du Néo-Conservatisme)

Le documentaire « Complotisme, les alibis de la terreur » en entier (France Télévision – 60mn – en replay)

(1253)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 824 articles sur ce site.


5 commentaires

  1. Bouddha Vert dit :

    Bonjour,

    Le site « Les crises » a subit les mêmes affres de la part du site du Monde (Beuve-Méry) et de son outil « le décodex ».
    Les crises on fini par porter l’affaire devant les tribunaux, il faut désormais que la justice passe, mais cela coûte cher, que que soit le verdict et il faut des soutiens et de la logistique.

    L’idéal serait, sans doute, une plainte conjointe des différents acteurs incriminés dans ce « documentaire ».

    Bonne inspiration et bon courage.

  2. Didier dit :

    La palme de la police de la pensée revient cependant à l’inénarrable site « Conspiracy Watch », « l’observatoire du conspirationnisme » [sic], créé par un Français très proche des néo-conservateurs américains : Rudy Reichstadt dont le rôle précis a été décortiqué par des observateurs avisés et précis.
    https://anticons.wordpress.com/2013/09/09/rudy-reichstadt-opportuniste-neo-conservateur/
    Cette officine s’est fait une spécialité des dénonciations calomnieuses contre quiconque prononce le mot de CIA, ou remet en cause la version officielle des événements tels qu’ils sont présentés par Washington
    https://www.les-crises.fr/rudy-reichstadt-ou-la-denonciation-calomnieuse-de-complotisme-pour-combattre-la-liberte-dexpression/

    Ses réseaux d’influence, notamment Conspiracy Watch de Rudy Reichstadt et ProChoix de Caroline Fourest, pratiquent – au vu et au su de toute la profession journalistique – une véritable police de la pensée, usant de la diffamation, de l’intimidation, des insinuations et des amalgames, pour calomnier, traîner dans la boue et tenter d’interdire de parole tout responsable qui ne se plie pas à la politique impérialiste de Washington.

Laissez un commentaire

Why ask?