Le cirque médiatique de Jean-Luc Mélenchon

Melenchon-300Jean-Luc Mélenchon aime à se plaindre de son traitement médiatique. Il fait pourtant partie des personnages politiques les plus récurrents, autant en télévision, qu’en radio, il est en très bonne place dans le petit théâtre des médias dominants. Malgré ses critiques il était présent il y a un peu plus d’un mois au pot de départ du chef du service politique de l’AFP, avec François Hollande, Manuel Valls, le patron des députés UMP Christian Jacob, Valérie Pécresse, etc. Curieux non ? Dans l’extrait suivant, présenté sur Canal+, on notera la virulence assez habituelle de la tête de proue du Front de Gauche… devant les caméras. Une savoureuse interview menée par le grand démocrate Patrick Cohen. Mais dès la fin de l’interview, le ton devient tout de suite plus amical. Jean-Luc Mélenchon en profitera pour avouer que c’est son ami « Juju », Julien Dray qui lui a appris quelques ficelles médiatiques.

(extrait vidéo provenant du grand journal de canal+)

« Juju » et sa carte American Express Centurion, un modèle spécial VIP fabriqué en titane dont il n’existe qu’une centaine de porteurs en France, inquiété dans de nombreuses affaires de mouvements de fonds suspects mais qui a toujours réussi à s’en sortir sans trop de dommages, ne serait-ce qu’avec un rappel à la loi en 2009 lui évitant la correctionnelle ; lui qui avait dépensé au moins 313 180 euros entre décembre 2005 et 2008, en montres, voyages et objets de luxe avec sa carte Centurion, dont plus de 130 000 euros pour ses seuls achats d’horlogerie sur le territoire français. La solidarité entre anciens collègues de pouvoir au PS et « Frères » Maçons doit bien être au-dessus de toutes ces petites péripéties pour JLM, lui le grand ennemi des riches et du pouvoir.

D’après un article du Parisien paru en 2010, Jean-Luc Mélenchon était, au sein du siège du Grand Orient de France, rue Cadet à Paris « couvreur : c’est l’officier chargé de garder la porte du temple. Il vérifie notamment que ceux qui y pénètrent sont bien des frères. Il est très scrupuleux sur le respect du rituel et de la tradition »

On se souvient également la petite manipulation lors d’une interview de Jean-luc Mélenchon réalisée par TF1. Bref, la collusion et les cachotteries ne datent pas d’hier. Lui qui en 2010 feignait, comment pourrait-il en être autrement alors qu’il est entré au PS dès 1977, de ne pas connaitre le diner du siècle rassemblant des personnes du monde médiatique, politique et financier parmi les plus influents de France. Et ce n’est pas la récente polémique avec Libération, dont les attaques sont tellement caricaturales qu’elles participent certainement plus à renforcer sa popularité parmi son électorat qu’à réellement égratigner son image ou son discours. Ceci par un mécanisme de rejet des médias qui profèrent ces attaques. Ces médias dominants et qui évitent soigneusement, ou traitent de façon partisane les sujets réellement importants. Cette polémique n’arrivera pas à faire croire au gens qui s’informent autrement que par les médias de masse que Jean-Luc Mélenchon n’est pas porté par la machine médiatique. Il remplit parfaitement son rôle sur l’échiquier politique bicéphale avec à ses deux extrémités deux partis politiques qui parlent de la création monétaire du bout des lèvres, ne proposent pas de sortir de l’Union Européenne et donc stérilisent d’emblée leurs projets politiques. En attendant, ils continuent de valider le système contre lequel ils prétendent lutter en perpétuant l’alternance UMPS par peur des extrêmes. Que l’on pense ou non que l’UPR puisse représenter une solution, leur travail pour dénoncer cette machinerie est remarquable (vidéo publiée en 2011).

Duncan McLéod

(280)

A propos de l'auteur :

a écrit 18 articles sur ce site.


3 commentaires

  1. Veilleur dit :

    En mai 2014, vous colportez toujours cette foutaise de soit-disant « manipulation de TF1 et Mélenchon ».
    Ce faisant, vous vous décrédibilisez.
    Ca ne vous prendra que peu de temps de vérifier votre erreur à ce sujet : vous vous êtes laissé berné par une soit-disant « image qui parle d’elle-même », alors que c’est cette image la manipulation.

    Cette photo a en effet été prise dans une rue adjascente à la manifestation, 1h avant le départ de celle-ci. C’est un fait parfaitement et facilement vérifiable, encore faut-il se donner la peine de recouper ses informations avant de se jeter sur son clavier pour pondre un billet incendiaire… et erroné.

    • Nicolas Roueille dit :

      Pourquoi le cadreur a pris soin de s’ajuster au millimètre pour chercher à donner l’impression qu’il y’avait le plus de monde possible. Franchement… ces petites mises en scènes sont d’un pathétique.
      Je ne vois pas en quoi cette image est une manipulation, elle montre simplement la même scène sous un autre angle…

      Les médias accordent de l’importance aux détails qui les intéressent.

      Même si je n’aime pas « le Petit journal » voilà ce qu’ils en ont dit.
      http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/c-le-boucan-de-canal/cid981982-melenchon-et-sa-mise-en-scene.html

      Et si vous avez vu la réaction de Jean-Luc Mélenchon sur le plateau du Grand journal de canal+ lorsque les journalistes lui en ont parlé, vous avez bien vu qu’il ne niait pas la « mise en scène » mais nous a refait un sketche pour éviter d’assumer totalement le truc. Encore une fois pathétique.

      Ce n’est pas la MANIPULATION du siècle je le concède, mais une de plus à mettre dans son escarcelle.

  2. Antoine dit :

    Message au Cercle des volontaire et à l’attention du rédacteur « Duncan McLéod ».

    Bonjour,

    Au sujet de cet article intitulé :
    Le cirque médiatique de Jean-Luc Mélenchon (du 18/05/2014)

    En cherchant à me faire une idée plus précise des éventuelles contradictions e J.L. Mélenchon, je parcours l’internet afin de comprendre dans quelles mesures ses discours de « progressiste social » pourraient entrer en contradiction avec d’autres de ses interventions (d’éventuelle compromissions).

    Alors que je n’en trouvais encore pas (car l’histoire du dîner du siècle ne me parait soit pas encore assez étayée pour le décrédibiliser complètement soit trop peu significative) je tombe sur cette page et sur la vidéo qu’elle contient (vidéo du grand journal) qui met en scène Mélenchon se prêtant presque à l’insulte gratuite.

    Or, comme je vérifie toujours tout, j’ai été choqué de découvrir la différence entre le montage du grand journal qui fait passer Mélenchon pour un fou dangereux, insultant, et la « vrai » vidéo prise dans les studios (non sortie de son contexte donc), dans laquelle on comprend le déroulement de l’interview.

    Voici la vidéo originale :
    https://www.youtube.com/watch?v=PRqIT6mf_60

    Comparez…

    Vous vous rendrez compte que du coup, tout le passage qui fait suite à l’interview est complètement succeptible d’être interprété différemment, ce qui enlève du coup également beaucoup de crédibilité à votre article. On se rend compte que Mélenchon parle de technique « de réponses » aux agressions journalistique et non plus uniquement de technique « d’agression verbales ».

    Je pense que le simple fait d’avoir utilisé la vidéo de canal+ dans votre article est dangereux et constitue un relais à la désinformation. Je pense que vous illustrez de ce fait vos propos en utilisant un exemple type de désinformation.

    Je pense donc que par soucis d’honnêteté intellectuelle il est urgent de corriger cet article en y ajoutant la vidéo « originale » en y rajoutant le passage où il parle de Dray à la fin de la vraie vidéo sinon… c’est vous qui pratiquez la désinformation, peut-être par manque de vérification des sources soit par opportunisme. Mais dans les deux cas c’est grave et susceptible de décrédibiliser le site du « cercle des volontaires ».

    Bien à vous.

Laissez un commentaire

Why ask?