Guerre israélienne en Palestine: ça tangue à l’Elysée et au Quai d’Orsay (L’Humanité)

Francois-Hollande-Benjamin-Netanyahu-300L’article de L’Humanité est une bombe. D’après celui-ci, le fameux communiqué de presse de l’Elysée, que nous évoquions dans cet article, et dans lequel le président François Hollande affichait un soutien sans condition à l’État d’Israël dans son offensive militaire contre Gaza, et bien ce communiqué de presse aurait été dicté par… le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou !

Raphaël Berland, pour le Cercle des Volontaires


(extrait de l’article de L’Humanité)

C’est un diplomate français de longue date et proche de la retraite qui le susurre désabusé : « Sur Israël et la Palestine, on navigue à vue, sans savoir qui tient le manche ». La déclaration l’autre soir à la mi-temps du match de football Pays-Bas- Argentine de François Hollande provoque toujours dans les couloirs du Quai d’Orsay étonnements et ricanements. Qui tenait le « manche » lorsque l’Elysée rendait publique la déclaration soulignant qu’il « appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population » ?

Selon plusieurs sources, le Premier ministre israélien et son cabinet ont procédé à un véritable assaut téléphonique auprès de François Hollande pour obtenir ce texte écrit pratiquement sous la dictée.

[..]

Source : http://www.humanite.fr

(171)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 859 articles sur ce site.


2 commentaires

  1. Natsu dit :

    Rien d’étonnant. Ce n’était sans doute pas la première récitation de Hollande et ça ne sera pas la dernière. Après lui, c’est Valls qui continuera le bal des marionnettes. La France est une province israélo-américaine, normal que les véritables dirigeants soient ceux qui dictent les textes officiels du « président des puppets ».

Laissez un commentaire

Why ask?