Dieudonné / Charlie Hebdo : de la liberté d’expression à géométrie variable…

geometrie-variable-300J’ai entendu dire que ce dimanche, la France s’était mobilisée pour la liberté d’expression. Mais dès lundi, Bernard Cazeneuve était sur le pied de guerre pour la combattre. En effet, il s’indignait publiquement des propos de Dieudonné, qui a déclaré sur son compte Tweeter « Je me sens Charlie Coulibaly » (propos rapidement effacés ; voir ici la réponse de Dieudonné). Jusque là, pas de problème, chacun dit ce qu’il pense. Mais la liberté d’expression semble être interdite pour certains, puisqu’une information a été ouverte à l’encontre de Dieudonné pour « apologie d’actes de terrorisme »*… A cause d’une blague ! Certes pas drôle du tout pour beaucoup d’entre nous, certes complètement déplacée en période de deuil selon certains, mais cela reste une blague. Dieudonné n’incite personne à aller se battre en Syrie ou à commettre des attentats ici ou là-bas ! Il ne se reconnaît pas dans le tueur Coulibaly, il se reconnaît dans l’ennemi public que tout le monde haït (cf. « la minute de la haine » dans le roman « 1984 » de Georges Orwell), car il a lui-même été dans cette position.

En revanche, permettez-moi de rappeler que les gouvernements de Nicolas Sarkozy et de François Hollande ont clairement donné un mobile aux aspirants djihadistes, en diabolisant constamment Bachar Al-Assad et en encourageant (le mot est faible) les « rebelles syriens », dont la plupart sont en réalité des groupes djihadistes. On a ainsi pu entendre Laurent Fabius déclarer que « Bachar Al-Assad ne mériterait pas d’être sur la terre ». Une sorte de fatwa laïque… Et là, aucun information pour incitation au djihad n’est ouverte, bizarrement… Il ne s’agissait pourtant pas d’une blague de la part du ministre des affaires étrangères, mais bien de premier degré.

Et je ne parle même pas du soutien direct ou indirect que la France a apporté aux djihadistes notamment en Syrie et en Libye. Directement, en armant et en entraînant. Et indirectement, via des pays alliés comme l’Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie, qui ont financé pour les deux premiers cités, et créé des bases arrières et assuré les lignes de ravitaillement pour la dernière. Je vous suggère à ce sujet notre dernier entretien avec le journaliste Jean-Loup Izambert. On y apprend notamment que la Syrie de Bachar Al-Assad était l’un des alliés les plus coopératifs avec nos services secrets dans la lutte contre le djihadisme…

Charlie Hebdo a le droit de rire d'un attentat. Dieudonné, non.

Charlie Hebdo a le droit de rire d’un attentat. Dieudonné, non.

Je souhaite rappeler que la défense de la liberté d’expression, c’est comme l’ouverture d’esprit, l’indignation face à l’injustice, le respect envers autrui. Cela ne saurait être à géométrie variable. Soit on l’a pour tous, et c’est universel, soit c’est une posture temporaire, et c’est de l’hypocrisie.

Je terminerai cette tribune en donnant la liberté d’expression à Dieudonné car, qu’on l’aime ou qu’on l’aime pas, il touche dans ce sketch au cœur du problème que je soulève ici. Et il le dit avec ses mot à lui.

Raphaël Berland

* une vertu d’une loi anti-terroriste très controversée (voir ici la très intéressante conférence sur ce sujet que nous avons filmée). Patriot act, nous voila !

 

(450)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 777 articles sur ce site.


26 commentaires

  1. GregMTHZ dit :

    Bien dit, Raph!

    Quelles que soit nos divergences, je soutiendrai toujours ceux qui sont dans le camp de la liberté.

  2. sabel masilia dit :

    «  La télé est dangereuse pour les hommes. L’alcoolisme, le bavardage et la politique en font déjà des abrutis. Était-il nécessaire d’ajouter encore quelque chose ? Le mal est fait… Personne ne pourra empêcher maintenant la marche en avant de cette infernale machine. Adieu travail ! Demain, on pensera sans effort, puis on ne pensera plus et on crèvera enfin de la plus triste vie. »

    (Louis-Ferdinand Céline, Cahiers 1957-1961 1)

  3. madou dit :

    vous avez totalement raison. la liberté d’expression est à géométrie variable depuis très longtemps : les femmes musulmanes ne peuvent pas exprimer leur foi (voile), les chrétiens ne peuvent pas exprimer leur mécontentement face aux attaques cathphobes ( sinon on les traite d’extrémistes); et j’en passe.
    Dieudonné a eu une excellente idée d’aller manifester dimanche 11, car il a prouvé à la France et au monde l’incroyable hypocrisie du gouvernement. Si on l’accuse d’apologie du terrorisme, ne doit-on pas accuser aussi Charlie hebdo qui s’étonnait qu’il n’y ait pas eu d’attentats en janvier (en ref à sa dernière une). c’est fou tout de même
    mais les gens font semblants de ne pas voir. le jour où nous simples citoyens seront arrétés pour avoir critiqué Valls par exemple, faudra pas s’étonner.
    on a les lois qu’on mérite, on les laisse faire alors ils profitent!!!

  4. franz dit :

    Je ne suis pas d’accord du tout pour dire que c’était une blague pas drôle : « Je me sens Charlie Coulibaly », c’est au contraire très sérieux et ça veut dire quelque chose de très simple : je suis pour la liberté d’expression, et je suis traqué comme le dangereux terroriste qu’était Coulibaly. On ne peut pas faire plus condensé pour décrire la situation.

    Si ça continue, l’intelligence, voire la poésie vont être interdites dans ce pays ! Et à côté de ça on sponsorise un Houellebecq ou pire, un Nabe… c’est à gerber.

    • Pas drôle pour certains, drôle pour vous. Un peu de tolérance vis-à-vis du goût humoristique des autres svp ! Pour ce qui est de l’explication de texte de sa blague, je croyais l’avoir déjà faite dans ma tribune 😉

      • Antoine WS dit :

        La blague n’était ni drôle, ni pas drôle, puisqu’elle n’en était pas une.
        Son avocat l’a bien précisé au micro de je ne sais plus quelle radio, Dieudo a simplement voulu exprimer un ressenti.
        Certainement qu’il aurait du tourner 7 fois son texto dans son portable avant de tweeter ce ressenti ambigüe. Quoi qu’il en soit, même sans ce tweet équivoque, les chacals aux aguets du moindre truc émanant de lui auraient fini par trouver un os à ronger à la suite de quoi il auraient pu lancer une nouvelle curée.
        Le pire dans tout ça c’est qu’il y a quelques jours mon fils 9 ans est revenu de l’école en nous disant que pour sa maîtresse Dieudonné n’aimait pas les juifs.
        La diabolisation de notre Coluche des années 2000 n’est pas seulement dans les medias mais aussi dans les écoles. Le formatage des esprits c’est à tous les niveaux.

  5. FredFromBel dit :

    De Charlie à Charlot… Je ne suis déjà plus Charlie !
    Le pire ennemi de la raison est probablement l’émotion. Cela est tant vrai que même pour moi, politiquement conscient et consistant, je n’ai pu m’empêcher de ressentir la tristesse s’entrelacer à la colère.
    Tristesse car la mort de quiconque me peine, je qualifie l’humain au dessus de ses opinions et origines. Je pense aux familles, leur deuil, leurs antinomies, c’est évidemment déchirant.
    Tristesse car la violence et les morts qui s’ensuivent sont autant d’échecs qu’il nous est donné à porter.
    Tristesse car chacun tant soit peu peut conscientiser politiquement sait que les actes terroristes, depuis la nuit des temps, ont toujours servi nos élites qui s’empresseront de les transformer en fumier servant à faire prospérer leurs viles petites affaires.
    Pour preuve immanente la gesticulation des débris de la « république » profitant de régler leurs comptes avec l’humoriste Dieudonné. Quelle galipette que de pouvoir, au nom de la liberté d’expression brimée par 3 terroristes, mettre en garde à vue un artiste pour un tweet satirique qui pourrait être interprété de 100 façons. Valls et Cazeneuve lancent une fatwa contre Dieudonné, se joignants aux censeurs de la pensée. Comment rester Charlie ?
    Tristesse car cette marche « républicaine » où nous nous trouvions tous derrière certains grands criminels de l’histoire récente. Les milliers d’innocents morts à travers le monde ont dû mourir une seconde fois. Force est de constater que nous pouvons nous indigner variablement selon la proximité. Chaque mort devrait nous peiner identiquement.
    Mais la tristesse devra laisser place à une colère saine et adulte ou nous reprendrons le pas sur nos émotions.
    Nous ne pouvons plus suivre la politique telle qu’elle est organisée aujourd’hui, il faut se lever et reprendre le pouvoir sur nos destins. Malgré le cinéma des derniers jours, ces morts sont un échec cuisant de nos politiques et ils doivent en assumer les conséquences. Debout maintenant !

    • Martin dit :

      Pareil, je ne suis plus CHarlie
      Ils nous ont volé le signe, le nom, le symbole et la force de la foule pacifique. Ils vont en faire un fscisme.

  6. Julien dit :

    Après visionnage de cette vidéo, j’ai envie de poser la question : Depuis quand le Christ est-il un prophète, M. Dieudonné ?

    • Chacun a son avis sur la question, on est pas tous d’accord, acceptons le et respectons nous.

      • Julien dit :

        Il ne vous aura pas échappé que ma question s’adressait à Dieudonné et non à JahRaph ou à « chacun ».

      • Jankito dit :

        Si la question est une provocation imbécile, Dieudonné a certainement autre chose à faire qu’à répondre. En revanche si elle procède d’une réelle interrogation, chacun effectivement interprète les fables au gré de son imagination, et vous avez là votre réponse. N’est-ce pas l’essentiel ?

    • K.Pelisson dit :

      Il me semble que dans l’islam, Jesus est un prophète, mais si quelqu’un veut bien vérifier cela je ne suis pas contre du tout !

      • Je vous confirme que l’Islam reconnaît non seulement Jésus (« Îsâ ») comme un prophète authentique, mais également les autres prophètes juifs (en tout cas les principaux) ; par exemple « Ibrahim » (Abraham), « Moussa » (Moïse), « Daoud » (David), « Soleyman » (Salomon), etc.

    • K.Pelisson dit :

      C’est dure en ce moment de prendre du recul de dézoomer…
      D’un côté 4 million de personnes descende dans la rue sans compter les rassemblement spontanée.
      J’ai énormément de critique à faire sur Charlie Hebdo, mais ils ont le droit de dessiner, de rire, de parler, de gueuler. Une notion qui me semble dangereuse fait son chemin depuis peu, celui de « respect » dans la liberté d’expression. C’est un chemin miner et chaotique à l’avance. J’entend des gens de confession musulmane dire (après être sincère sur la condamnation des faits) qu’il faudrait être plus respectueux vis à vis des religions et ici du prophète. Mais c’est une grande erreur : ils peuvent le dire même faire des procès si cela est trop ambigüe ils ont le droit, c’est la liberté d’expression. Mais le respect de qui ? de quoi ? chaque personne perçoivent des choses différentes. C’est en cela (réaction au commentaire plus haut de Nickname ) qu’on peut rire de la shoah des juifs des pauvre des riche de tout le monde. Sinon, si le respect doit être de vigueur, je porte plainte tout les quatre matin contre les représentant de la 5ème République pour trahison et non respect du peuple.
      Bien évidemment elle est a géométrie variable. Malheureusement je vois ce dessiner un avenir vraiment noir, lorsqu’ils auront réussi leur coup de diviser la population en « Je suis Charlie » et « Je ne suis pas Charlie »… on a déjà entendu sur France 2 qu’il fallait « traquer tous ceux qui ne sont pas Charlie »… Catastrophe !

    • Julien dit :

      Jésus est un prophète dans l’Islam. Son nom est Issa pour les musulmans si ma mémoire est bonne.

  7. Martin dit :

    100% d’accord avec toi, Jah Raph.
    QUe Dieudonné se sente comme l’ennemi public n°1, c’est une thématique qu’il a développée depuis quelques mois déjà, il suffit pour s’en convaincre de regarder l’iconographie de son nouveau spectacle : tenue orange des prisonniers Guantánamo, halo d’un mirador braqué sur lui, et en plus représentation de lui-même en monstre (un seul oeil). Le titre de son spectacle aussi va dans ce sens : « La bête humaine », indiquant qu’il se sent présenté à la foule comme un monstre, pas tout à fait humain, encore un peu animal…

    Dans ce contexte, sa référence au vrai ennemi public n°1 n’est pas gratuite, elle est en totale cohérence avec ce spectacle qu’il joue depuis des mois…

    Mais après tous ces jours d’émotion, il faut un bouc émissaire aux plus frustres – la mort des tueurs ne suffit pas. Monsieur Valls a été fortement émotionné, il nous met donc Dieudo en garde à vue tandis que d’autres vont taguer des mosquées…. hummm les beaux jours qui s’annoncent !!

    (je tiens à préciser que je ne soutiens pas particulièrement Dieudonné, il m’a fait rire mais SOral me gonfle donc je ne m’intéresse pas plus que ça à son cas. En revanche mettre qq’un en garde à vue pour un « charlie coulibaly », qui ici signifie qqchose, qui n’est pas grauit, ça ça me fait plus flipper que les menaces d’un quelconque extrémiste religieux)

  8. Robert Fion dit :

    Tout comme l’année dernière, Valls et les services de censure du gouvernement s’en prennent à Dieudonné à la veille de sa tournée, histoire de le couler financièrement.

    Les médias officiels ont repris leur propagande calomnieuse sur les thèmes de « même ses fans sont choqués », « c’est un dangereux prédicateur antisémite », un « danger pour l’unité nationale », « un criminel multirécidiviste » etc… etc…
    C’est dingue comme les articles se ressemblent tous, dans les arguments comme dans leur structure. À croire qu’ils viennent tous des mêmes auteurs 😀

    Si un crétin vient me suriner comme quoi nous vivons en « démocratie » et que nous jouissons de la « liberté d’expression », je crois qu’il va se prendre ma main dans la gueule…

  9. Charlie Hebdo, Dieudonné, Zemmour : Liberté d’expression ? BTLV

    https://www.youtube.com/watch?v=906PgWVZ35E

  10. Dieudonné « complice de ce qui s’est passé porte de Vincennes » pour Frédéric Haziza

    https://www.youtube.com/watch?v=Btd6dc9mT6o

  11. Nickname dit :

    Ah ce cher Dieudonné. C’est sur que comparer la caricature d’un prophète et la shoah qui est juste l’extermination de plus de 5 millions de personnes innocentes c’est la même chose…

    • Encore un qui n’a même pas écouté les paroles de la chanson « Shoananas » et qui prend donc pour argent comptant ce que les médias lui ont dit (en tout cas sur ce sujet précis). Donc, pour votre information, dans cette chanson, Dieudonné ne se moque par de la Shoah et de la mort d’innocents -désolé, il est plus subtile que ça-, mais de l’instrumentalisation de la mémoire de la Shoah à des fins politiques et mercantile ; voir sur ce sujet obscure le très bon livre de Norman Finkelstein « L’industrie de l’Holocauste ».

      Si ce sujet vous intéresse

  12. Convoqué pour apologie de terrorisme ! – Thierry Noirtault

    https://www.youtube.com/watch?v=3WnlwQT9V1Q

Laissez un commentaire

Why ask?