Benjamin Netanyahou, grand promoteur de la Troisième Guerre Mondiale « Islam contre Occident »

Netanyahou-Abbas-300

Benjamin Netanyahou,
Grand Architecte du Choc des Civilisations

L’attaque du Charlie Hebdo s’inscrit totalement dans le « Choc des Civilisations », non pas tel qu’il fût prophétisé par Samuel Huntington en son temps, mais bien tel qu’il a pris forme depuis le 11 septembre 2001 jusqu’à nos jours. Ce Choc des Civilisations que nous vivons hélas, Occident contre Islam, je m’y intéresse de près depuis les attentats des « Twin Towers » et du Pentagone. En effet, nous devrions tous vivre en Paix et en Harmonie, même si cela peut sembler bien utopique actuellement. Or, c’est tout le contraire qui se passe, et cela empire…

Je me rappelle très bien qu’à l’époque, déjà, Benjamin Netanyahou était monté au créneau pour désigner l’ennemi. Pourquoi ce Choc ? Est-il inéluctable ? Qui attisent les tensions ? À qui profite ce Choc des Civilisations ? Pendant toutes ces années, mon approche journalistique n’a pas été guidée par un dogme ou une idéologie particulière, mais par le désir sincère de comprendre, en s’appuyant sur une démarche citoyenne et honnête.

« Choc des Civilisations », Késako ?

D’abord, qu’est-ce que j’entends par « Choc des Civilisations » ? Loin de moi l’idée selon laquelle l’Islam et l’occident seraient inéluctablement, ontologiquement incompatibles, voir antagonistes par nature. On pourrait résumer ce Choc des Civilisations à plusieurs éléments, plusieurs événements récurrents :

attentat-11-septembre-300des attentats « djihadistes » ou des attaques perpétrés par des groupes se réclamant de l’Islam, et perpétrés dans des états occidentaux.

des guerres de représailles de la part de pays occidentaux envers des pays où la population est majoritairement musulmane.

une diabolisation de l’Islam, une suspicion excessive envers les citoyens musulmans dans les pays occidentaux, des actes islamophobes en augmentation constante.

un retour et parfois une crispation identitaire chez certains citoyens musulmans dans les pays occidentaux, mais aussi chez les autres citoyens.

un très profond sentiment d’injustice vécu par les populations musulmanes (à la fois en occident et dans les pays musulmans) face aux guerres menées par l’occident en terre musulmane, et face à leurs conséquences dramatiques.

C’est un cercle vicieux qui nous emmènent vers toujours plus de haine, de guerres, d’attentats, et de guerres civiles également ; aussi bien au Proche et Moyen-Orient, qu’en Afrique et en Europe. Nous nous retrouvons embarqués dans une « guerre contre le terrorisme sans fin », puisqu’il n’existe pas d’ennemi précis.

Lorsqu’on étudie de prêt les attentats dits « djihadistes », on s’aperçoit qu’une partie d’entre eux sont en fait perpétrés par des états, mais maquillés pour qu’ils apparaissent aux yeux de tous (enquêteurs, journaux, opinion publique) comme étant bien le fait de djihadistes. Ces états sont bien souvent occidentaux (services anglais, israéliens, américains et français principalement) ou alliés des occidentaux (turcs, saoudiens, pakistanais…). On appelle cela une « opération sous faux drapeau », et c’est malheureusement monnaie courante dans l’Histoire des attentats et des événements qui ont justifiés officiellement des déclarations de guerre.

A ce sujet, et puisque certains lecteurs réprouvent déjà mon texte -car on leur a dit tout le mal qu’il fallait penser des « complotistes »-, je répéterais cette fameuse phrase, si pleine de sens : « Il y a deux sortes d’idiots : ceux qui voient des complots partout, et ceux qui n’en voient nulle part »…

En ce qui concerne les guerres de l’occident contre des musulmans, elles sont très nombreuses, ces dernières années. « Guerres de représailles » en Afghanistan, au Pakistan, en Irak. Ce furent les premières. Puis il y eut le « printemps arabe » pour lequel l’occident a prétendu aller « se battre pour la démocratie » en Libye et en Syrie, avec le résultat que l’on sait. Désormais l’occident se bat également contre des islamistes au Mali, au Nigéria, en Centrafrique, au Yémen, en Somalie… Ces guerres comportent leurs lots d’horreurs, et participent à l’effondrement durable et quasi complet du système étatique des ces pays (on parle d’ailleurs de « somalisation » pour caractériser ce phénomène). Et les feux allumés embrasent également les pays frontaliers… Égypte, Tunisie, Turquie, Liban, Jordanie, etc.

En résumé, ces guerres sont justifiées officiellement par le « besoin de sécurité » des pays occidentaux (Israël compris), mais parfois également par la nécessité « d’exporter la démocratie », quand ce n’est tout simplement pas pour « venger nos concitoyens qui ont été sauvagement assassinés ».

Pourquoi accuser Benjamin Netanyahou ?

C’est vrai, ça ! Pourquoi lui ? Parce qu’il est juif ? Serais-je antisémite ? Noooooon… Plus sérieusement, n’est-ce pas Netanyahou qui nous a averti des graves menaces qui planaient sur notre pays ?

En même temps, bien que Netanyahou cherche là visiblement à se positionner comme un ami qui veut nous protéger, cet avertissement sonne comme une menace. Netanyahou donne l’étrange sentiment d’être la personne qui a éteint la lumière dans la « pièce très sombre » dont il parle… Mais vous n’avez que faire de mon intuition, me direz-vous…

Et bien, nous pouvons avoir une confirmation de l’étendue de sa duplicité, de sa fourberie même, grâce à la vidéo qui suit, dans laquelle il avoue à des colons israéliens que les accords d’Oslo, c’est de la merde, que les palestiniens n’ont qu’à s’asseoir dessus, et qu’il a bien arnaqué tout le monde, Bill Clinton le premier ; bref, qu’il n’y a pas à s’inquiéter, que c’est « settlement as usual »*

Enfin, pour bien avoir le décor en tête, je vous encourage à visionner ci-après le documentaire « Diffamation », réalisé par un israélien, qui démontre très clairement comment le souvenir de la Shoah est utilisé sans aucune honte à des fins politiques (avec menaces d’accusations, et accusations abusives d’antisémitisme). Une des séquences choquantes est le voyage d’adolescents israéliens en Pologne ; les adultes encadrants maintiennent les ados dans une psychose vis-à-vis des habitants, qui seraient la plupart encore antisémites…

Sur le sujet, et si vous avez le cœur toujours bien accroché, vous pouvez risquez un œil à cette vidéo dans laquelle, à l’occasion d’une visite de musée de l’armée israélienne, on constate que le lavage de cerveau commence dès le plus jeune âge… Toute une génération d’israéliens est élevée, conditionnée à haïr non seulement les palestiniens, mais également tous les arabes.

Mais d’où vient le terrorisme ?
De Ben Laden et compagnie, non ?

oussama-ben-ladenPour beaucoup de mes concitoyens, s’il y a bien quelqu’un à blâmer dans toute cette histoire, c’est Oussama Ben Laden ! Et bien non, grosse erreur… Ce n’est pas lui qui est le coordinateur ni même le commanditaire des attentats du 11 septembre. Sans rentrer dans les détails, car il faudrait un dossier tout entier, je vous livre deux éléments qui devrait faire réfléchir. Premièrement, Ben Laden n’a jamais revendiqué les attaques du 11 septembre. Il a même nié y être lié d’une quelconque façon, dans une interview qu’il a accordée à un journal pakistanais dans les semaines qui ont suivi l’attentat. Il expliquait notamment que le meurtre de civils et d’innocents étant contraire à l’Islam, il ne visait que des cibles militaires, comme l’USS Cole (navire de guerre américain touché par un attentat en 1998). Par ailleurs, le FBI n’a jamais inculpé Ben Laden pour les attentats du 11 septembre. Mais si ce n’est pas Ben Laden qui est à l’origine de cet attentat effroyable, alors qui est-ce ?

En réalité, le « terrorisme islamiste » moderne est né en Afghanistan et au Pakistan, juste avant et pendant la guerre déclarée par l’URSS à l’Afghanistan en 1979 ; ses créateurs sont américains. Hillary Clinton elle-même l’avoue devant une commission d’enquête parlementaire américaine :

Pour les plus curieux d’entre vous, voici une vidéo de Zbignew Bresinsky datant de cette époque (1979). Collector ! On y voit clairement l’actuel conseiller en politique étrangère d’Obama manipuler des afghans, en jouant sur leur ferveur religieuse, afin de les envoyer se battre contre l’URSS. Il s’en vante d’ailleurs dans une interview accordée au Nouvel Observateur en 1997 et relatée ici.

Dire que la plupart des guerres qui ont suivi le 11 septembre (en tout cas celles qui s’inscrivent dans ce Choc des Civilisations) étaient prévues et planifiées à l’avance, ce n’est pas être complotiste, c’est au contraire être bien renseigné, et avoir écouté le témoignage du Général américain Wesley Clark :

On peut légitimement commencer à penser qu’il y a anguille sous roche, voir même qu’il y a quelque chose qui pue, qui pue très fort. Pour ceux qui n’ont pas peur de vomir, parce qu’ils souhaitent regarder la réalité en face avant tout, je vous suggère fraternellement l’interview du cinéaste américain Aaron Russo, dans laquelle il raconte les confidences que Nicolas Rockefeller lui aurait faites à propos des attentats du 11 septembre, avant que ceux-ci n’aient lieu.

On pourrait également mentionner le  rapport du PNAC. En effet, le « Plan for a New American Century » ou plan pour un nouveau siècle de domination américaine sur le monde, est un document publié en 2000 et co-signé notamment par Dick Cheney, Donal Rumsfeld et Paul Wolfowitz, qui seront un an plus tard les plus hauts responsables de l’administration de George W. Bush. Ce fameux rapport estimait que « le processus de transformation, même s’il apporte un changement révolutionnaire, sera probablement long en l’absence d’un événement catastrophique et catalyseur – comme un nouveau Pearl Harbor »

OK. Mais en lisant l’indispensable ouvrage des américains John J. Mearsheimer et Stephen M. Walt, « Le Lobby israélien et la politique étrangère américaine », on se rend compte que les sionistes américains ont une influence prépondérante concernant la politique étrangère américaine au Proche et au Moyen-Orient. Excellents, ces livres ! Surtout quand ils sont aussi bien sourcés et rigoureux dans leurs analyses.

A propos des liens incestueux entre sionisme et antisémitisme…

comprendre-etat-israel-153On continue donc avec l’ouvrage de Yakov Rabkin, universitaire canadien, qui démontre dans « Comprendre l’Etat d’Israël » que le sionisme chrétien a précédé historiquement le sionisme juif, que le sionisme juif était ultra-minoritaire au départ au sein de la communauté juive d’Europe, de Russie et des Etats-Unis, et complètement étranger à la mentalité des juifs séfarades. Il explique que l’antisémitisme était nécessaire à la promotion de l’entreprise sioniste. Car tant que les juifs européens se sentaient bien en Europe, ils n’avaient aucune envie d’émigrer en Palestine. De même, les juifs qui vivaient depuis longtemps en Palestine, ou qui s’étaient installés depuis peu mais en accord avec les populations locales vivaient en harmonie avec les chrétiens et les musulmans. Ces juifs vivant en Palestine voyaient donc d’un très mauvais œil l’arrivée de juifs suprématistes.

Ainsi, Yakov Rabkin nous relate les propos de Ruth Blau activiste juive, et femme de Amram Blau, grand rabbin antisioniste fondateur de Netourei Karta : « L’analyse que font les sionistes des Arabes est une aberration pour un juif orthodoxe qui, comme mon mari, est né dans la veille ville de Jérusalem au début du siècle. On a transformé les Arabes en une sorte d’ennemi universel du peuple juif. Cela est complètement faux. Juifs et Arabes vivaient en paix côte à côte jusqu’à ce que les Anglais, puis les sionistes jugent qu’il était dans leur intérêt de semer la discorde » (« Les Gardiens de la Cité : Histoire d’une guerre sainte », Flammarion,‎ 1978).

Là, nous commençons à toucher au nœud gordien du problème…

Une des nombreuses cartes d'Eretz Israël

Une des nombreuses cartes d’Eretz Israël
Voir également Israel Shahak

Les sionistes ayant créé une fracture ouverte avec les palestiniens et avec les autres nations arabes, ils ne cherchent pas le compromis avec ses voisins. Israël n’a pas de constitution, parce qu’il n’a jamais souhaité délimiter ses propres frontières (en cela, cet état est dans l’illégalité depuis sa création en 1948). Les sionistes cherchent à étendre leur territoire autant qu’ils peuvent, par étape, jusqu’à atteindre l’étendue d’ « Eretz Israël », territoire mythique aux frontières floues, mais bien plus larges que les frontières actuelles d’Israël, même en incluant les moignons de territoire qu’on appelle aujourd’hui « La Cisjordanie et Gaza ».

Les sionistes imaginent qu’Israël est entouré d’un milliard et demie d’ennemis : les arabes, les musulmans. Et à force d’agir avec ce phantasme en tête, ils ont donné naissance à cet antagonisme mortifère pour l’Humanité. Car à présent, les sionistes ont besoin d’alliés, étant donné que les juifs israéliens ne sont que quelques millions, et donc très très largement en infériorité numérique. Ces alliés, qu’ils souhaitent entraîner dans leur folle entreprise guerrière contre le monde musulman, c’est bien sûr l’occident.

Dans cette perspective, on comprend mieux les attentats comme ceux du 11 septembre. C’est une manière pour les élites sionistes de forcer la main à l’occident.

Et pour vous aider à mieux réaliser le fondement du problème, je vous propose cette petite devinette : qui a dit « J’ai une idée formidable : attirer des antisémites honnêtes, et les inciter à détruire des propriétés juives » ? Je vois des mains qui s’agitent au fond de la salle… Non ! Il ne s’agit pas d’Adolf Hitler. Visionnez cette vidéo, et vous aurez la réponse :

Et oui ! Il s’agit de Theodor Herzl, qui est pourtant considéré par tous comme le père fondateur du sionisme.

Retour aux attentats de Charlie Hebdo

Qui importe le conflit ? Franchement, des fois, on est en droit de penser que ce sont nos hommes politiques.

Ainsi, Maître Gilbert Collar, du Front National, déclare à l’Assemblée Nationale : « On ferait bien, sur certains points, de s’inspirer de la législation israélienne. Eux ont l’expérience ! ». On cherche à calquer ce qui se passe ici avec ce qui se passe là-bas.

Ce n’est pas un phénomène nouveau. En effet, Nicolas Sarkozy avait déjà fait appel à « l’expertise israélienne » : « Le ministre israélien de la sécurité publique Gideon Ezra et le préfet de police Moshe Karadi sont partis dimanche 11 décembre 2005 pour une visite de quatre jours en France pour conseiller les acteurs locaux sur les méthodes de traitement du type anarchie qui s’est produite au cours des émeutes des banlieues de Paris ces dernières semaines » (LeGrandSoir). Comme si les jeunes de banlieue étaient l’équivalent des palestiniens !

Festival de récupération politique

Benjamin Netanyahou et François Hollande à la Grande Synagogue de Paris, après la grande manifestation Je Suis Charlie à Paris

Benjamin Netanyahou et François Hollande à la Grande Synagogue de Paris, après la grande manifestation Je Suis Charlie à Paris

Lorsqu’Avigdor Libermann, ministre des affaires étrangères de Netanyahou, profite de l’attentat du Charlie Hebdo pour faire la promotion de l’émigration en Israël, il y a quelque chose de très malsain. Premièrement parce qu’Avigdor Libermann est un homme politique racialiste (pour ne pas dire raciste), d’extrême-droite. Je n’ai pas le courage d’aller chercher sur Internet des citations de ses propos odieux à l’encontre des palestiniens. Et Deuxièmement parce que Coulibaly n’a pas cherché, semble-t-il à tuer des juifs. D’après ses déclarations, il s’était donné pour mission de tuer des policiers. Et quand il a eu son accident de voiture sur l’avenue près de Porte de Vincennes, il s’est réfugié dans la première rue qui venait (une impasse), et dans le premier commerce qui se trouvait là (une épicerie « hyper » cacher). Donc, dire que ses victimes ont été tuées parce que juives est une escroquerie. [Erratum 20-01-2015 : toutes mes excuses pour le terme « escroquerie » ; les informations dont je disposais étaient éronnées]

On continue avec le discours de Manuel Valls, ce « petit prédicateur de la haine », qui nous rappelle les heures les plus sombres de l’histoire…

Mais le pire est à venir, avec deux discours de Netanyahou, dont l’un prononcé dimanche après la manifestation, à la Grande Synagogue de Paris, en présence de François Hollande, « l’idiot utile » de service. Son interprète n’est autre qu’Habib Meyer, député UDI qui n’hésite pas à mentir à l’étranger pour faire passer les français pour des antisémites…

« Voici la vérité : notre ennemi commun est l’Islam radical. Pas l’Islam, mais l’Islam radical. ça, c’est la vérité. Israël est aujourd’hui aux côté de l’Europe, mais je voudrais que l’Europe soit aussi aux côté d’Israël. Tout comme le monde civilisé se tient aujourd’hui aux côté de la France contre le terrorisme, il doit se tenir de la même façon aux côté d’Israël qui combat le terrorisme. C’est exactement le même terrorisme. Ceux qui ont massacré des juifs dans une synagogue à Jérusalem et ceux qui ont massacré les journalistes et les juifs à Paris appartiennent à la même mouvance terroriste mondiale. Il faut les condamner de la même manière, et les combattre de la même manière. »

Dans le second discours, prononcé le 9 janvier à Tel Aviv aux côté de l’ambassadeur de France, le premier ministre israélien déclare « la guerre aux Forces de l’Islam », ni plus ni moins ! Tout un programme…. Merci qui ? Merci Bibi** !!

Ces terroristes ont tué des journalistes à Paris. Ils ont décapité des travailleurs sociaux en Syrie. Ils ont kidnappé des écolières au Nigeria. Ils ont dynamité des églises en Irak. Ils ont massacré des touristes à Bali. Ils lancent des rockets sur les civils de Gaza ; et font leur possible pour construire l’arme nucléaire en Iran. Ils portent différents noms : ISIS, BOKO HARAM, HAMAS, AL SHABAB, AL QAIDA, HEZBOLLAH. Mais ils sont tous animés par la même haine et le même fanatisme sanglant. Ils cherchent tous à détruire nos libertés et à nous imposer une tyrannie moyeanâgeuse et violente.

C’est un combat mondial. Traduire en justice les meurtriers de Paris en est le commencement. Ensuite devra suivre une vaste agression contre les forces de l’Islam dans le monde entier. C’est le combat que chacun doit mener.

On appréciera au passage l’amalgame grossier entre des groupes qui n’ont rien à voir les uns avec les autres. Netanyahou cherche ainsi à diaboliser deux contre-pouvoirs à son hégémonie dans la région : Le Hezbollah libanais, et l’Iran.

Conclusion

Voilà, je pense vous avoir présenté l’essentiel des éléments qui me font dire qu’aujourd’hui, celui qui attise les haines entre les peuples, c’est bien Benjamin Netanyahou, le faux ami aux paroles mielleuses. Lui seul, avec ses amis sionistes aux plans infernaux, a le mobile fou de provoquer une troisième guerre mondiale entre l’occident et le monde musulman. Il espère en tirer les marrons du feu, comme le rabbin Rav Ron Chaya l’explique très bien avec son allégorie du combat de coqs.

À l’heure où « l’opinion publique » est émue par l’effroyable assassinat de caricaturistes français, n’oublions pas que dans l’Histoire, le premier caricaturiste assassiné fut… palestinien ; et que ses assassins étaient… le Mossad (services secrets israéliens). C’était en 1987, comme nous le rappelle Gilles Munier dans cet article.

larry-silverstein

Larry Silverstein.
Son alibi pour le 11 septembre vaut son pesant de cacahuètes…

D’ailleurs, j’ai une dernière devinette pour la route : qui est le célèbre ami de Larry Silverstein, cet américain qui a acquis pour un bail de 99 ans les Twin Towers deux mois avant les attentats du 11 septembre, et qui a gagné 4,65 milliards de dollar sur ce drame grâce aux assurances souscrites ? Je vous le donne dans le mille : Benjamin Netanyahou…

AllezCherchez, et vous trouverez 😉

Raphaël Berland


* « Colononisation, comme d’habitude » ; en référence à l’expression « Business as usual »

**Bibi : surnom de Benjamin Netanyahou

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 724 articles sur ce site.


39 commentaires

  1. franz dit :

    Indispensable article, à diffuser au plus grand nombre, merci ! Juste une critique : « malgré que », ça écorche un peu les yeux !

    À propos d’attentat sous faux drapeau, il faut aussi s’intéresser sur l’attentat de Buenos Aires en 1994, qui fit 85 victimes en touchant le centre de la communauté juive locale. L’Iran fut immédiatement accusé. Maria Poumier y a consacré un film qui montre les invraisemblances de la version officielle :

    http://allainjules.com/2014/07/16/documentaire-videos-amia-repetita-le-film-qui-revient-sur-lattentat-de-buenos-aires/

    Ceux qui pensent que des juifs (mais le Mossad peut-il être considéré comme « juif » ?) ne peuvent pas s’en prendre à d’autres juifs devraient étudier l’histoire : ceux qui ont refusé le boycott de l’Allemagne nazie alors qu’Hitler devenait de plus en plus menaçant pour les juifs allemands, ce sont les sionistes juifs qui faisaient passer la création de leur Etat en Palestine avant toute chose !

  2. Bizon dit :

    Très bon article, très complet. Merci

  3. franz dit :

    Juste une suggestion à propos de « chercher et trouver » : je pense que c’est encore l’anarchiste et pacifiste américain Ace Baker qui nous emmène le plus près de la vérité… et en musique en plus !

    https://www.youtube.com/playlist?list=PLEA05F393EC843D80

    Attention… ça décoiffe ! Et surtout ça éclaire d’une lumière totalement nouvelle le 11 septembre en s’intéressant à l’essentiel : les médias.

  4. Avlula dit :

    Au début :
    « je m’y intéresse de prêt » => près

    Merci pour cet article qui survole dans les grandes lignes la théorie du complot israélien dans l’attentat du 11/09/2001, en présentant des éléments forts et invitant ceux qui le souhaitent à creuser le sujet, ou au moins à comprendre ceux qui privilégient cette piste.

  5. Un petit incident très révélateur…

    Le Premier ministre français, Manuel Valls, excédé par le service d’ordre du Premier ministre israélien est rentré brièvement dans une colère noire contre un agent de sécurité israélien. « Ce n’est pas vous qui faites la loi, ici ! Vous assurez la sécurité du Premier ministre israélien, un point c’est tout. Cela ne veut pas dire que c’est vous qui faites la loi ! », s’est-il emporté. Le Premier ministre israélien est alors rapidement intervenu pour calmer la situation.

    http://www.lemondejuif.info/2015/01/exclusif-synagogue-de-la-victoire-clash-entre-valls-et-la-securite-de-netanyahu/

  6. Les attentats influencent le marché immobilier israélien

    Environ 25% des transactions immobilières en Israël sont effectuées dans une démarche de refuge contre l’antisémitisme. En 2014, les Juifs français représentaient 29% des acheteurs du marché immobilier israélien.
    Publicité

    Les actes terroristes survenus la semaine dernière à Paris, et plus particulièrement l’attaque d’un supermarché kasher, sont des événements susceptibles de déclencher un nouvel exode en Israël des citoyens européens, et en particulier les Juifs français. C’est ce que prédit dans ses colonnes le journal israélien Haaretz.

    http://www.lefigaro.fr/immobilier/2015/01/16/05002-20150116ARTFIG00242-les-attentats-influencent-le-marche-immobilier-israelien.php

  7. Vague de manifestations dans le monde musulman contre les caricatures de Charlie Hebdo

    La dernière Une de Charlie Hebdo a soulevé une vague de protestations dans le monde musulman. Des milliers de personnes ont défilé après la prière du vendredi contre la publication par le journal satirique d’une caricature du prophète Mahomet. Des violences ont émaillé les manifestations au Pakistan et au Niger.

    http://www.itele.fr/monde/video/vague-de-manifestations-dans-le-monde-musulman-contre-les-caricatures-de-charlie-hebdo-108040

  8. lionel dit :

    A nouveau, grand respect pour ton travail JahRaph!

    Le Saker francophone a changé d’adresse et s’est renforcé:http://lesakerfrancophone.net/

    Nous sommes ensemble contre la manipulation, le mensonge, la psychopathie! Entre 3 et 5% des personnes qui nous entourent sont dépourvus d’empathie. Ils nous ressemblent mais le spectre de leurs émotions est bien plus limité que le notre. Ils sont intérieurement glacé tout en étant capable d’imiter à la perfection les émotions qui caractérisent l’humanité, la rendant manipulable, influençable à leur gré, à moins que nous soyons conscients, informés, et confiant dans la « victoire du bien sur le mal ». Ils infectent toutes idéologie, toutes religions à moins d’en être conscient…

    Respect

    https://www.youtube.com/watch?v=nj1PSL2C_Zw
    https://www.youtube.com/watch?v=RXFmo6WipNk

  9. Charliegate / Partie 1 : Tentative de coup d’état coloré idéologique en cours ? (Franco Persia)

    https://www.youtube.com/watch?v=aJ97a7Yt6Zc

  10. Ancien dirigeant du Fatah : la franc-maçonnerie travaille pour établir un gouvernement mondial

    https://www.youtube.com/watch?v=9y8QHrnqT7s

  11. Jérôme dit :

    Texte d’utilité public…heu pardon, de salut public. Merci.
    Juste un petit clin d’œil : un texte qu’aurait pu signer Alain Soral. Comme quoi, les divergences sont plus de forme que de fond, au moins sur ce thème.
    Bien à toi et bravo pour ton engagement.

  12. Alexandre Mingat dit :

    Bonjour, merci pour cette article formidable qui devrait en inspiré plus d’un. Tout laisse à penser en effet que ce fameux conflit de civilisation arrive à grands pas. cette étape bien connue dans les écrits devrait arrivé d’après moi uniquement du fait de certaines erreurs des sionistes et de leurs alliés dans leur campagne contre la Syrie puis contre de la Russie. La troisième guerre mondiale va permettre à cette poignée de crapule qui a endetté le monde de rester au pouvoir. L’éclatement du moyen et proche orient va bientôt arrivé à son terme, et à ce moment là ces portions de terroristes totalement démesuré viendront menacer l’occident. Cet évolution géopolitique et due uniquement du fait d’accords secret entre puissances occidentale principalement pétrolière et militaire avec l’état hébreu, ce qui formera en soit l’entité sioniste. Afin de piller cet région du mon riche en hydrocarbure une partition à était pratiqué en effectuant une destruction systématique des pays ne voulant pas collaboré. pour ce faire des extrémistes ont étaient sans cesse formés puis armés pour semer le KO. Afin de centralisé les échanges de matière premières les frontières d’Isarel vont être agrandie et pour ce faire des terroristes vont savamment être rependue dans ces pays là qui sont frontalier. C’est un engrenage dont il va être de plus en plus dure de sortir car comme j’ai dit les vrais terroristes maintenant vont finir par réellement venir frapper chez nous. Pour ce préparer à cet charge certains événements ont étaient instrumentalisé récemment il s’agit d’une fusillade dans un magazine d’extrême gauche du nom de Charlie hebdo. Cet événement à servie également de recentré sur les socialistes une pluridisciplinarité qui consisterait a les instituer en fervent combattant du terrorisme alors que c’est eux même qui ont permis à très grande échelle ce fléau. des sommes colossales vont être dépenser pour allez combattre ces hommes dans ces pays tiers au frais du contribuable français pendant que nous nous battrons chez nous contre des intégristes qui serons constamment provoquer et entretenue bien entendue. Les médias français sont maintenant intégralement contrôler par des partisans de ce conflit, il va être très difficile d’y échapper. Une restriction des libertés va être également opérer sous couvert d’antisémitisme l’anti-sionisme va être réprimer. Un rassemblement républicain va être pratiqué pour centralisé les bon peuple aveuglé et bien conditionné à une guerre entièrement préparer qui consistera à faire croire que la liberté sera menacé.

  13. Sionistes déguisés en Al Qaïda pour encourager l’Islamophobie

    https://www.youtube.com/watch?v=cNlQ50eMMhQ

  14. Coopain des bois dit :

    La guerre contre le terrorisme est un motif idéal pour les grandes puissances guerrières, et les lobbys qui tirent les ficelles des gouvernements corrompus. Car le terroriste n’a pas de visage, n’est jamais défait, n’est pas négociable, ne laisse pas de trace puisque manipulé pour se suicider dans l’acte, n’est donc jamais définitivement défait, son inhumanité dont on le caractérise justifie l’usage de tous les moyens, jusqu’aux pires pour en venir à bout …. une guerre totalement incontrôlable, qui implique et justifie à elle seule le couvre feu obligatoire de toute vie démocratique. Merci de participer ainsi et si bien à la dénoncer ce lavage de cerveau globalisé.

  15. Tambour dit :

    Raph, bonne synthèse ou résumé c’ au choix du sujet brûlant qu’est ce Grand Bordel Organisé ! Beau travail !

  16. LAMARCHE dit :

    Etes vous encore « vivant » ? Etes vous toujours là ???? parce que bravo….

Laissez un commentaire

Why ask?