TOP 10 des plus gros mensonges médiatiques

manip médiaCertains identifient la genèse des médias alternatifs à l’essor d’Internet. D’autres, prenant une perspective plus large, voient dans les médias indépendants la continuité d’une longue tradition de journalisme populaire, existant déjà sous la forme des libelles au Moyen-Âge. De tout temps, les pouvoirs en place ont employé le langage comme une arme permettant de légitimer leur position au sein de la société, et de la faire évoluer dans le sens de leurs intérêts. Face à cela, les citoyens ont toujours su trouver les moyens de défendre la vérité, et de combattre les mensonges propagés par les plus puissants. Le Cercle des Volontaires se place dans la lignée du journalisme citoyen, dont l’objectif est la ré-information, et c’est pourquoi nous avons décidé de vous présenter aujourd’hui 10 des manipulations les plus importantes des médias de masse que nous ayons connu durant les trente dernières années.

10. La fausse interview de Castro par Patrick Poivre d’Arvor
Ayant eu peu d’incidence sur la scène internationale, cette interview trafiquée par PPDA est pourtant extrêmement révélatrice des pratiques des médias de masse, étant prêts à truquer, voire à fabriquer de toute pièce une information quand ils n’arrivent pas à l’obtenir par des moyens honnêtes. C’est Pierre Carles qui révéla au grand jour cette affaire.

9. La chute de la statue de Lenine en Ukraine
L’Ukraine a été au cœur d’une révolution au cours de l’Euromaïdan débutée en Novembre 2013. Ce que les médias ont sciemment oublié de mentionner, c’est qui étaient les acteurs de cette révolution, et dans quelles conditions celle-ci s’était déroulée exactement. Loin du mythe de la population ukrainienne désireuse de rejoindre l’Union Européenne et de s’émanciper du joug de son voisin russe, la réalité nous montre une image plus sordide : le retour du nazisme en Europe. En savoir plus…

8. L’affaire des charniers de Timisoara
Dans la volonté de vendre de l’information à tout prix, les médias de masse n’hésitent pas à surenchérir les uns sur les autres tels des courtiers, ne se gênant pas pour miser sur une information qu’ils n’ont même pas vérifiée. Ce fut le cas lorsque les médias occidentaux décidèrent d’annoncer des morts à Timisoara en Roumanie lors de la chute du régime de Ceausescu, allant jusqu’à déclarer que 70.000 personnes avaient été tuées, alors qu’aucune ne l’avait été. En savoir plus…

7. Les mensonges autour du crash du Malaysia Airlines
Prompts à vendre de l’information sensationnelle, nos médias, quand ils ne mentent pas sciemment, désinforment parfois sans même le savoir. Si nul n’est à l’abri d’une erreur, tout le monde est toutefois capable de corriger les siennes, et il devient nécessaire de le faire lorsque l’on a à son écoute des millions de personnes, et que certaines d’entre elles n’iront pas vérifier l’exactitude des informations présentées. Mais peut-être que laisser circuler des informations fausses, ou inexactes, fait partie du métier de journaliste quand on est rémunéré par des marchands d’armes…  En savoir plus…

6. L’attaque de la synagogue rue de la Roquette
Diviser pour mieux régner est aussi une technique des dirigeants pour s’assurer de la docilité de leur population. Créer un contexte de clivages est manifestement la politique du gouvernement actuel comme du précédent d’ailleurs, et nous avons démontré à de multiples reprises que des politiciens tels que Manuel Valls ou Nicolas Sarkozy agissaient en pompiers pyromanes pour tenter de gagner des voix, et brandissaient l’étendard de la guerre civile pour effrayer les citoyens et les pousser à se craindre plutôt qu’à s’unir. En savoir plus...

5. La chute de la statue de Saddam Hussein à Baghdad
Intervenir dans un pays sous couvert de venir en assister la population est une stratégie bien connue et employée à de maintes reprises depuis la guerre en Irak. Prenons l’exemple de la Libye ou encore la tentative de sauvetage forcé en Syrie, alors que rien encore ne nécessitait l’intervention de forces armées. Et si les images de la population en rage, fermement opposée à ces « dictateurs » que l’Occident fabrique, n’étaient en fait que des faux ? C’était le cas de la chute de la statue de Saddam Hussein, image ayant fait le tour du globe très rapidement.

4. La traduction « erronée » des propos d’Ahmadinejad
L’Iran n’est pas épargné non plus par la propagande de guerre des atlantistes, et c’est Mahmoud Ahmadinejad qui en fit les frais lorsque l’une de ses déclarations à l’encontre du gouvernement d’Israël fut traduite de manière erronée, de sorte qu’il n’est encore pas rare d’entendre des gens déclarer que l’ancien président iranien avait annoncé vouloir « rayer Israël de la carte ». Et cela bien que le ministre israélien du Renseignement ait confirmé que le chef d’État iranien n’avait jamais prononcé de telles paroles. En savoir plus…

3. Le détournement des propos de Chavez par l’AFP
Hugo Chavez a connu, tout le long de son mandat présidentiel, une campagne de diffamation de la part des médias occidentaux. Bien qu’il n’ait jamais envahi (ou même projeté d’envahir) qui que ce soit, les médias ne se sont pas gênés pour dresser de lui le portait d’un chef d’État belliqueux, l’AFP allant jusqu’à couper volontairement au montage les propos du président afin de les détourner de leur sens originel.

2. L’affaire des couveuses au Koweït
A l’origine de la guerre du Golfe, qui avait opposé Saddam Hussein à une coalition de 34 États, une sordide histoire de bébés enlevés des couveuses et laissés pour morts sur le sol. Histoire qui s’est avérée n’être qu’une fable répétée et orchestrée pour mieux préparer l’opinion publique à l’invasion des Occidentaux.


1. Les armes de destruction massive en Irak

Bien que ces mensonges dignes de la plus grotesque propagande de guerre aient été réfutés, les États-Unis ne renoncèrent jamais officiellement à la théorie des armes de destruction massive fabriquées par Saddam Hussein, et ne reconnurent jamais avoir déclenché une guerre illégale sous de faux prétextes en Irak. Soutenus par les médias occidentaux lors de cette propagande de guerre, c’est ce mensonge qui permit de semer le chaos en Irak, chaos qui conduit aujourd’hui à l’essor de Daech. En savoir plus…

 

Arby

 

 

(633)

A propos de l'auteur :

Arby, 20 ans, autodidacte invétéré, je souhaite partager ce que j'ai accumulé par moi-même. J'ai rejoint le Cercle des Volontaires pour son sérieux ainsi que pour la diversité des opinions qui y sont diffusées.

a écrit 14 articles sur ce site.


7 commentaires

  1. Tutu dit :

    Les mediats dénoncent régulièrement ce qu’ils appellent « la pensée unique », alors qu’ils en sont le principal vecteur, et souvent le plus enthousiaste producteur. Cette dénonciation se devra d’être inversement proportionnelle à la servilité du médiat, c’est-à-dire exprimée avec d’autant plus de force que les liens avec le pouvoir (économique, politique, culturel…) sont étroits et cachés.

    http://democratisme.over-blog.com/article-mediatisme-123904157.html

  2. qui dit :

    Le peuple contre les puissants, les dirigeants … ? contre le pouvoir en fait ? ->> pouvoir au peuple, anarchisme (vrai sens) 🙂 ?

    Qui a établi cette liste, vous ou cela vient d’autres classements ? Sur quels critères, avis personnel d’Arby ?

    • Arby dit :

      Je n’ai pas bien compris la première question, quant à la deuxième, j’ai établi la liste avec l’aide d’autres volontaires, et le choix et le classement des faits a été établi en fonction de l’impact de ceux-ci sur le monde d’aujourd’hui, ainsi que le degré de désinformation appliqué par les médias de masse.

  3. qui dit :

    la 1è c’était plus une réaction par rapport à la phrase « De tout temps, les pouvoirs en place ont employé le langage comme une arme permettant de légitimer leur position au sein de la société, et de la faire évoluer dans le sens de leurs intérêts. » qui dit assez clairement que TOUS les pouvoirs manipulent pour garder leur pouvoir.

    La 2è, ok !

  4. franz dit :

    Vous auriez dû titrer « Top 10 des plus gros mensonges médiatiques avérés« . Car personnellement j’en vois bien un au-dessus de tous les autres, qui date de bientôt 15 ans, et qu’il est rigoureusement interdit de contester sous peine d’être traité de conspirationniste antisémite d’extrême-droite… 😉

Laissez un commentaire

Why ask?