Alain Soral : qui sème la haine récolte la discorde

Alain-Soral-300Le Cercle des Volontaires a régulièrement été classé dans la « mouvance soralienne », parfois par des médias main-stream eux-mêmes bien incapables de définir ce que serait cette mouvance (et ce que ses membres auraient en commun), mais parfois également par de simples citoyens de bonne foi. J’ai personnellement toujours été très critique envers Alain Soral, du moins en privé. Pourquoi uniquement en privé ? Il est vrai que moi-même en particulier, et le Cercle des Volontaires en général, nous ne nous sommes quasiment jamais exprimés sur le personnage. Voici la cause : nous ne souhaitions pas participer à la curée générale (voici ce qu’est une curée), animée par des journalistes aux nombreux a priori insupportables. De plus, ses nombreux dérapages verbaux sur les noirs, les homosexuels, les juifs, les femmes nous paraissaient suffisamment évidents pour ne pas nécessiter de notre part que nous les soulignâmes. Ceci dit, et je développerai ce point un peu plus loin, Alain Soral est un facteur de division, y compris au sein du Cercle des Volontaires. Je ne saurais énumérer le nombre de réunions, dans des associations, des mouvements, des assemblées citoyennes ou autres, au cours desquelles nous avons passé une bonne partie des débats à nous écharper sur la simple personne d’Alain Soral… Au détriment de discussions sur des sujets autrement plus importants !

C’est pourquoi les récentes polémiques qui agitent la « dissidence » nous incitent donc à clarifier notre rapport à Alain Soral et à son association Egalité & Réconciliation (E&R). Contrairement à Etienne Chouard (et à Judith Bernard vis-à-vis d’Etienne Chouard), nous ne le faisons pas sous la contrainte et la pression de notre entourage. Et contrairement à certains anciens (plus ou moins) proches d’Alain Soral, nous ne le faisons pas parce que nous nous sentons trahis par lui, ou parce que nous viendrions de découvrir sa face sombre. Non, nous le faisons maintenant, car nous pensons que c’est le bon moment. « There is a Time & Place for everything » (traduction : il y a un temps et un lieu pour chaque chose). Le faire avant aurait été prématuré, attendre plus longtemps serait dommageable.

Alain Soral, ce grand résistant de gauche, ce séducteur au grand cœur

Cette tribune se veut légère. Car il y a d’autres sujets bien plus importants sur Terre que la petite personne d’Alain Soral. D’ailleurs, j’ai un temps pensé à un autre titre pour cette tribune : « Alain Soral, ce grand résistant de gauche, ce séducteur au grand cœur », notamment pour mettre un petit taquet à l’expression d’Etienne Chouard, somme toute plutôt saugrenue. En effet, un «  résistant » ne se comporte pas comme Alain Soral et son « con du mois », clamant partout qu’il ne faut pas tirer dans le dos d’un autre résistant, mais étant le premier à le faire dès que l’occasion se présente. Et un « homme de gauche » (la vraie gauche, pas sa caricature incarnée par la clique actuellement au pouvoir) respecte les autres citoyens, y compris ses adversaires politiques. Or, Alain Soral, s’il n’est pas violent physiquement avec autrui, est en revanche très violent verbalement et publiquement, sans qu’on puisse considérer que ce seraient là des emportements compréhensibles dans une âpre défense de la veuve et de l’orphelin.

Puisque la période est à la confusion mentale pour certains, j’ai donc opté pour un titre plus clair par rapport à ma pensée. En effet, nos détracteurs seraient capables de lire au premier degré un titre pourtant clairement humoristique (on l’a vu avec l’AFP qui a fourni une traduction corrompue d’une simple blague d’Hugo Chavez, alors en compagnie de Mahmoud Ahmadinejad, faisant ainsi croire que le président vénézuelien souhaitait attaquer les Etats-Unis).

Comprendre Soral

soral-150Pourquoi tant de citoyens, pourtant censés, sont-il autant indulgents avec Alain Soral ? Tout simplement parce qu’il dit parfois des choses intéressantes, et qu’il tient un discours qu’on pourrait croire inédit. Mais il l’enrobe de tant de choses proprement dégoûtantes (en tout cas, qui me dégoûtent, moi), que l’ensemble en devient nauséeux. Par exemple, je n’apprécie pas spécialement Stéphane Guillon, loin s’en faut. Mais je n’accepterai jamais les propos d’Alain Soral à son égard : « J’ai baisé sa femme. Peut-être qu’il m’en veut parce que j’ai baisé sa femme. Mais je trouve ça assez injuste qu’il m’en veuille pour ça à moi et pas à d’autre, parce que à l’époque, on lui était à peu près tous passés dessus… », le non-argument type, digne de la cours de récré, irrespectueux et indécent au possible.

Autre exemple, lorsqu’il évoque Houria Bouteldja (avec qui je ne suis pourtant pas souvent d’accord), il déclare ainsi « […] et je dirais à Houria Bouteldja, que j’ai croisée quelquefois à la télévision, qu’elle est la preuve de la réussite totale de la colonisation. Car sans la colonisation, cette petite algérienne serait aujourd’hui tatouée en bleu sur le front, dans un bled de moyenne montagne. Elle aurait déjà six gosses, parce qu’elle aurait été mariée de force, ce qui est normal dans une société patriarcale traditionnelle. Elle aurait déjà six gosses et elle fermerait sa gueule. C’est grâce à la colonisation et à la France si elle peut être une révolutionnaire anti-française haineuse ». Outre son indécence, on commence à comprendre son rapport à la colonisation, aux civilisations et aux groupes ethniques (un comble pour celui qui dénonce la colonisation israélienne en Palestine…).

Alain Soral a un ego démesuré ; il a ainsi déclaré « aujourd’hui, si Jésus était présent sur Terre (peut-être l’est-il), il serait ici à côté de moi ». Non, non, ce n’est pas de la calomnie de ma part, il a réellement dit cela. Il a également déclaré : « Y’a des gens ici qui n’ont pas le droit de m’interrompre quand je parle parce qu’ils n’ont rien prouvé dans leur vie vous voyez ? Il faut réintégrer ce sens de la hiérarchie et ne pas dire ‘Moi je, j’ai droit à l’égalité’. Les trois-quarts des gens ici sont des petits cons et n’ont droit à rien du tout car ils n’ont rien prouvé, ils sont des loosers, ils ont gobé toutes les conneries et caetera ». Toutes les conneries que vous débitez, M. Soral ?

Et bien sûr, s’il rencontre tant de problèmes avec des personnalités comme les journaliste Olivier Mukuna (auteur de 2 ouvrages et d’un film-débat sur Dieudonné), Tepa de MetaTV, ainsi qu’avec d’anciens collaborateurs de Dieudonné ou d’E&R (Farida Belghoul, Jo Dalton, Salim Laibi dit Le Libre Penseur, Ahmed Moualek ou encore Marc George), le problème viendrait forcément des autres. C’est ainsi que E&R titre un article censé répondre aux récentes attaques : « Entreprise de déstabilisation massive contre Alain Soral suite à la création de Réconciliation nationale ». Si Alain Soral est critiqué, ce n’est pas parce qu’il peut être critiquable, mais parce qu’il y aurait forcément une entreprise de déstabilisation massive contre lui, à laquelle bien sûr participeraient consciemment ou inconsciemment tous ceux qui osent émettre une simple critique. Analyse déplorable, délire de persécution…

On touche là un problème essentiel de la « Dissidence » sauce Soral : l’incapacité à se remettre en question. Là où quelqu’un comme Kemi Seba (pour ne citer que lui) s’interroge, et améliore sa pensée avec le temps, Alain Soral veut apparaître comme un monolithe omniscient ; quand l’un se bonifie avec le temps, l’autre se gâte avec les années, et nous montre un visage toujours plus sombre. Par ailleurs, cette posture du monolithe omniscient est on ne peut plus ridicule, surtout à notre époque, et surtout de la part de quelqu’un qui, justement, critique les monolithes qui sont au pouvoir. Quelqu’un qui souhaite changer le monde sans se changer lui-même, va projeter sur le monde ses propres zones d’ombre. Lorsqu’il prendra le pouvoir, il remplacera la corruption actuelle par sa propre corruption.

Et on le voit à travers beaucoup de sympathisants d’E&R, trop souvent promptes à défendre leur maître à penser, même quand ses propos sont objectivement indéfendables. Comme j’aime à dire, « montre moi tes commentaires, et je te dirai quel média tu es ». Et le moins qu’on puisse dire, c’est que des valeurs comme le respect, l’amour, l’harmonie, l’unité ne sont pas souvent défendues par les internautes qui commentent sur le site d’E&R. Or notre société actuelle souffre d’un manque de ces valeurs. Finalement, la seule unité réellement prônée par Alain Soral et E&R, c’est l’unité derrière lui ! L’unité pyramidale !

« Réconciliation Nationale », le mouvement politique par et pour Soral

reconciliation-nationale-300La vidéo où Alain Soral et Dieudonné annoncent le lancement de leur parti politique « Réconciliation Nationale » est pathétique. On y voit un Alain Soral triomphant, face caméra, tout sourire, et un Dieudonné perdu, de profil, regardant souvent le sol, dans son propre théâtre. D’ailleurs, Alain Soral coupe régulièrement la parole à Dieudonné. On voit clairement qui a l’ascendant sur qui ! Et qu’apprend-on dans cette vidéo de 40mn ? Quel est le programme du parti politique nouvellement créé ? Quel est l’objectif ? Mystère. C’est à croire qu’ils ne l’ont même pas encore défini ! Car mis à part un joli logo avec un lion représentant Dieudonné et un coq représentant Alain Soral, mis à part l’annonce que les deux comparses espèrent tirer des avantages personnels de ce parti, on n’en apprend guère plus…

J’en profite pour faire une petite aparté sur les pratiques d’E&R. J’ai contacté ce site il y a un mois environ, afin qu’il nous mentionne comme auteur lorsqu’il relaie nos vidéos. En effet, il venait de relayer notre interview de Kemi Seba en mentionnant « auteur : Kemi Seba », alors que nous sommes évidemment l’auteur de cette interview. Je vous fais grâce de tous les arguments fallacieux qui m’ont été opposés (en substance -ce ne sont pas des verbatim- : « techniquement c’est compliqué de changer, nos webmasters sont débordés », « de toutes façon dans vos vidéos, il y a votre logo, et puis, grâce à nous, vous êtes passés de 5 000 à 25 000 vues », « le droit de propriété intellectuelle vient du droit des lumières, auquel nous sommes opposés »). Finalement, E&R a décidé de supprimer nos vidéos de leur site internet. Elle est pas belle, la justice à la sauce E&R ? En même temps, si cela suffit à ce qu’on cesse de nous classer dans la « mouvance soralienne », on ne va pas s’en plaindre !

Diviser pour mieux régner

Nul doute que certains fidèles internautes, comme je l’ai constaté par le passé, vont s’empresser de répondre à cette tribune par des arguments du style « ne critiquez pas Alain Soral, sinon vous faites le jeu des sionistes », « vous êtes un suppôt d’Elfassi ». On en revient au fameux « Vous êtes avec nous, ou vous êtes contre nous » de George W. Bush, qui se décline de tant de façons différentes, de l’extrême-gauche à l’extrême-droite… Raisonnement pourtant extrêmement con !

Et il est intéressant d’entendre Alain Soral parler d’Etienne Chouard, car c’est bien une des rares fois où le boxeur ne dit pas du mal d’un autre penseur contemporain. Le seul reproche qu’Alain Soral lui trouve, c’est d’être « trop gentil » (trop gentil à son égard, peut-être ?). Cela sonne en tout cas comme un aveu en creux de sa propre méchanceté inutile et maladive, qui pourrit son discours et ses analyses qui peuvent parfois être brillantes. Le chantre de la réconciliation est le champion de la discorde et de la division.

Raphaël Berland

(297)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 737 articles sur ce site.


340 commentaires

  1. Altaïr dit :

    Vous devriez faire équipe avec Elfassi

    • Ah ah ah ! Tellement prévisible !!! Avez-vous lu ma tribune avant de réagir en « pur réac » ? Car j’anticipais exactement votre commentaire dans l’avant-dernier paragraphe. Tellement prévisible, et pathétique…

      • Carla dit :

        Ahahah! Ils sont possédés ceux – là …

      • Jérémie dit :

        Calmez-vous Raphaël, c’est probablement ironique.

      • BAGADOU dit :

        En fait ça vous fait juste chier qu’il n’y aie pas de lien pointant sur la coquille vide qu’est votre site…

      • @Bagadou : si notre site est une coquille vide, pourquoi le site d’E&R relaie nos vidéos ?

      • @Jérémie : j’ai bien peur que non… 🙂

      • Volapuk dit :

        Ton article est juste, mais juste navrant ! Voilà, il semblerait que la faille ait été enfin trouvé ! Que tu le veuilles ou non, la dissidence est une course avec beaucoup de contournements et tu viens de troquer une Ferrari pour une 2CV. Tout ça pourquoi ?
        Pour relever des aspects secondaires sans aucunes importances et défendre des individus indéfendables (genre Houria Bouteldja qui mériterait bien une fessée au passage) !
        Aspects totalement erronées, confondant le fond sur la forme. On s’en branle que quelques mots ait fusé ici et là ! Soral n’est pas un être aux qualités humainement attractives. Je me fous personnellement de son profil psychologique. Ce qui m’intéresse chez lui est exactement ce que tu lui reproches: son Omniscience.
        Il faudra que tu me trouves alors un équivalent pour avoir amené sur son terrain toute une jeunesse déclassée et effondrée sur le plan intellectuel !
        Mais tu seras certainement à la hauteur, toi et ta dissidence pour reprendre le flambeau ?

      • Alexhich dit :

        @Volapuk : ce commentaire est le reflet total de la déchéance contemporaine du genre humain, aussi et en premier lieu, je vous remercie bien sincèrement de faire de votre propos un pur cas d’école de ce qui va mal, en France comme ailleurs, aujourd’hui comme hier.

        Déjà, et dans un grand confort didactique vous vous affranchissez de la morale en bon politicien machiavélique : « Peu importe la manière, l’important est le résultat » ; « peu importe l’insulte, elle le méritait bien » ; « peu importe le bordel que fout Soral, l’important c’est qu’il fait du buzz »…

        Et bien, l’histoire de ces derniers siècles atteste de l’efficience d’un tel travers de l’esprit. Tout est dit dans l’article, remplacer blanc-bonnet par bonnet-blanc, en soit, à part perdre du temps et soulager des groupies à la réflexion stérile, ça nous mène où, politiquement, avec à l’horizon l’intérêt commun?

        Cela dit, et c’est important de le souligner, le machiavélisme et le calcul politique l’emportent dans 99.9% des cas sur la raison, en 2014. En soit, si l’on voulait se résoudre à envisager dans un même calcul la portée de votre propos, il serait très proche du silence, ou pire, du bruit inaudible.

        ça nous amène tranquillement à ce qui constitue le véritable frein à la souveraineté d’une nation : sa volonté errante de sacraliser et surélever l’Élite, de la suivre en omettant dans le même temps d’emporter avec soi son sens critique (on est plus léger, j’imagine), et de ne rien envisager dans l’avenir sans son concours.
        « Je ne suis rien sans mon maître, il est seul garant de ma liberté »

        Si cela vaut pour les politiques corrompus, le même raisonnement tient autant la route s’agissant de « stars » de la « dissidence »…
        Considérer A.Soral comme « omniscient », on en parle?
        (sans aucune mise en exergue religieuse de ma part, on va pas tirer sur l’ambulance non plus)
        C’est arriver à un degré effrayant de soumission à un système, qui certes n’est pas tenant du pouvoir, qui garde ce parfum authentique de l’ « underground », mais qui en définitive est régi par une logique systémique verrouillée.

        Soral est un acteur (important s’il en est, oui) de la dissidence. Il n’est pas le centre nerveux, la condition sine qua non d’un triomphe du peuple sur les élites, en aucune façon. Personne n’est indispensable, et la pensée parvient toujours à s’affranchir de ses détenteurs et à se diluer dans l’universel.

        Enfin quant à vos réactions de groupies prépubaires, j’aurai tendance à craindre l’exact inverse d’une chute de la logique pyramidale, mais sa confirmation à travers Soral, et espérer que ces opiniâtres opinions qui traversent votre commentaire ne sont que ce qu’elles paraissent : des réactions de gamins de 16 ans amourachés de la dissidence, dans une forme de conformisme de l’anticonformisme… Très souvent, avec de la lecture et de la maturation, cette phase ingrate disparaît, pour la majeure partie des ados débiles. Pour le reste, lâchez la politique, et passez à l’art déco, les MMO et la drague sur internet… Comme tonton Alain !

        De grâce, pour la Noël, offrez vous un sens critique, une volonté, et commencez donc à l’éprouver sur vous-même.

      • zou dit :

        Volapuk t’es génial. Tu admire « l’omniscience » de Soral parce que t’es manifestement trop débile pour t’être forgé tes connaissances et tes convictions. En fait t’es juste un mouton parfait. L’ignorant qui s’ignore puissance 100.
        J’aime pas Soral parce qu’il dit trop de bêtises, trop de choses fausses, trop de raccourcis à la portée du premier tebé.
        Soral fait trembler l’establishment ??? Parce qu’il fait quelques millions de vues et qu’il ramène les gens sans culture comme toi ?? Hahaha mais laisse moi rire ! Faut vraiment que vous sortiez de votre trip.
        C’est pas que c’est un « loup » ou qu’il soit trop radical, simplement qu’il est bête qui pose problème. Tout ne se vaut pas voilà tout.
        Retourne à tes bouquins.

      • alain poueyto dit :

        Rapahël il vous faudra lire quelques bouquins de Soral et revoir une vidéo sur youtube qui annonçait la tuerie de toulouse et son analyse.
        Pour le reste il a un caractère de cochon et alors ?
        Comme dit Dieudonné il est un peu punk mais le reste de ses analyses sont d’un autre niveau que les vôtres mais je ne vous en veux pas.
        De toute manière qui a gagné les mainstream et leurs sbires car il a fait le con avec cette pauvre fille mais ce n’est pas ça qui va me faire le détester et je dis dommage que par son caractère il a diviser nos troupes. Mais vu les attaques, les procès peut-être que j’aurai pu moi aussi pêter un plomb.

      • Alain prêche la réconciliation, mais provoque sans cesse des disputes, des désaccords, profère des insultes, etc. Je suis étonné que tant de gens ne saisissent pas le problème.

    • rastafarhigh dit :

      D’accord avec toi Altaïr

    • libertédopinion dit :

      Je trouve l’article d’une pertinence rare dans cette océan de médiocrité. Il est vrai que critiquer le maître à penser unique et absolue ne semble pas autorisé. Je perçois de ma petitesse les soutiens de Alain soral comme un groupe de moutons qui viennent de découvrir que leur berger si prompt à les protéger n’est en définitif pas plus différent que le méchant loup contre qui il met en garde. Il faut s’émanciper de la pensée unique aussi seduisante soit elle. Je RE soutiendrai soral quand il aura fait son autocritique. La cause avait besoin de lui, la cause fera sans lui. Sans rancune soral, je sais que tu trouveras tjs du soutien parmis les aveugles mais moi borgne je me retourne vers les vrais dissidents.

      • Volapuk dit :

        Quelle lucidité ! Retournes donc moutonner dans le silence abyssale de ta subversion tiède et indolore ! Oui, Soral est un Loup et personne n’est dupe. C’est une arme de destruction massive qui depuis son canapé à réussit à faire trembler l’Establishment. Est-ce que beaucoup pourrait en dire autant ? Haha certainement pas ce genre d’article…
        Vouloir lui faire la peau parce qu’il aurait froissé par quelque mots la susceptibilité des uns ou des autres ? D’une certaine manière ça ressemble à de l’indignation mièvre de cul bénit !
        On ne s’allie pas avec une chèvre pour combattre des loups…
        Un aveugle de plus.

      • Parler fort ne signifie pas (forcément) parler juste et bien

      • Volapuk dit :

        C’est ce que j’appelle une réponse de normand. Tu es vraiment à un très haut niveau !

      • Matthieu dit :

        Ne pas parler fort non plus 🙂 Quand on a dit ça, on a à peu près rien dit.

      • libertédopinion dit :

        Vous me faites marrer les groupies de sorael. Incapable d’accepter que le gourou est faillible. La perfection n’est pas de ce monde même s’il a bien voulu réserver à sa droite une petite place pour Jésus (sûrement sur son canap rouge). Ça en dit long sur la mégalomanie du gars. Quelques dizaines de milliers de vues et il se prend pour un prophète du dieu web. Que dire alors du dieu donnée et ses millions de vue. Retourne sorael à tes lubies, ta drogue, tes putes, tes amants, tes maîtres (ceux qui payent comme penninque) et satisfait toi du reste de tes sympathisants qui trop effrayer par le changement fermeront tjs les yeux face à l evidence. Promis on ne vous en voudra pas. Par contre fermez la à tout jamais (je reste dieudonniste dans l attente de son positionnement clair net et précis).

      • Scatt Cat dit :

        TU EXIGES DE SORAL, UNE « REPENTENSE » ???
        Bon courage…

    • Abdel dit :

      C’est incroyable, ce commentaire montre à quel point vous êtes bête. Soit vous avez lu la tribune et votre bêtise indomptable vous a poussé à écrire ce commentaire, soit vous n’avez pas lu la tribune et là aussi votre bêtise et votre âme d’esclave volontaire vous a poussé à écrire ce commentaire. Dans les 2 cas la bêtise semble innée.

    • bor2mer dit :

      mélangeons pas les serviettes et les torchons,il faut savoir peser la critique même si quelques points sont peu crédibles tel que: « diviser pour mieux régner » .mr SORAL reste et restera un homme de bien, pour beaucoup de gens de bon sens et de loyauté et pour ça,chapeau bas, car son honnêteté et son courage son rarement vue. il reste un homme d’exeption quoi qu’on en dise.

    • LePis dit :

      @ Altair: Votre commentaire n’est pas si idiot.

      Il n’y a pas d’autre chat à fouetter que d’affaiblir une « dissidence » déjà bien désunie?

      Et pourtant les sujets sont nombreux….

    • Fil dit :

      Soral est fou et dieudonne s est enfoncé à suivre sa route de taré

  2. David Rouzeau dit :

    Votre critique est trop sévère et, en partie, injuste, c’est dommage. Vous avez raison de défendre les grandes valeurs de respect, de recherche de la vérité dans le dialogue, etc. mais vous plaidez trop à charge.

    • Un autre Volontaire, qui pense plutôt comme vous, est en train de préparer une tribune qui devrait vous réjouir.

      • Sarah dit :

        Je ne trouve pas que vous ayez « plaidé » à charge. J’ai pu constaté moi même un à un les arguments avancés. Pour n’en citer que quelques uns:
        -J’ai passé des heures à lire les commentaires sur ER et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il y a un manque de respect manifeste et aussi beaucoup de violence verbales.(oserais-je ? »on reconnait un arbre à ses fruits »)
        -J’ai plusieurs fois été censurée lorsque j’essayais de rappeler à des valeurs plus nobles comme la tolérance, et si par hasard mon com passait, on me traitait d’antiraciste, ou de faire le jeu du système, ou de croire en la shoa…!!
        -J’ai aussi été censuré lorsque j’ai émis un doute sur la crédibilité dissidente d’un certain nomade patriote…là vraiment je n’ai pas compris pourquoi…
        -censuré lorsque comme beaucoup j’ai demandé des comptes sur le vrai faux communiqué de démission de la Fapec…
        Extrêmement déçue, j’y avait cru à la réconciliation, j’ai honte même de leur avoir donné mon argent(don) …Soral au pouvoir? Un bain de sang garanti! Une guerre civile assurée. Quand à Dieudonné, il s’est contenté lors de sa dernière vidéo de nous rappeler qu’il est un humoriste et qu’il s’expliquera plus tard..Non mais c’est du délire, ces gens ont monté un parti politique, il sont un peu dans l’obligation de s’expliquer. N’oublions pas non plus que gérer un pays requiert quelques compétences stratégiques, capacité à tenir l’ordre etc…j’imagine la gestion d’ici « on verra ça lors de ma prochaine vidéo »!!!

    • rastafarhigh dit :

      Vous jouez le jeux de nos adversaires et c’est très dommage. C’est devenu très facile de critiquer Soral. Bien plus que de reconnaitre son la justesse de ses analyses et son courage

      • Bof, argument éculé dont j’ai démontré (je crois) l’inanité dans mon avant dernier paragraphe

      • will dit :

        Merci, enfin, au cercle des volontaires de prendre enfin ses responsabilités, face à ce « dysfonctionnement » que représente à lui tout seul Soral et au tord qu’il cause à lui tout seul à cette approche noble et dissentante de notre société.
        Oui vivement que Dieudonné reviennent lui aussi à ses esprit et s’entoure de personnes qui lui servent de garde fou, loin du mythomane, du toxicomane, du moi-je hyper-narcissique qu’est Soral.
        Oui une lecture alternative à la pensée mainstream ambiante peut et doit se passer des personnages ambigu et omnisciente tel que Soral, imbu de sa personne et incapable de remettre en question.
        La résistance n’a pas besoin de gourou….

      • lantuti dit :

        Si je peux me permettre, vous avez prédit ce commentaire, pas démontré son inanité.

        Votre article joue effectivement le jeu de ceux qui veulent diviser la dissidence (qui se débrouille d’ailleurs très bien toute seule) ET le raisonnement de Bush est très con.

        L’un n’empêche pas l’autre.

        Vous critiquez l’enrobage, vous le dites vous-même, et c’est exactement le jeu des grands médias, même des petits ces temps-ci.

        Il me semble qu’on attaque Soral toujours ou presque sur son côté hirsute, sa personnalité, … et rarement sur ses analyses, ce qui serait autrement plus intéressant. Là c’est quand même plus proche de Closer (sauf votre respect).

        Vous critiquez son refus de se remettre en cause, ce qui est bien possible, mais je trouve que vous refusez vous-même de voir où mène votre logique, c’est-à-dire à l’exclusion de ceux qui ne sont pas suffisamment purs selon vos buts, constat et valeurs, ce qui tendra progressivement à ne plus accepter personne.

      • Volapuk dit :

        Bravo Lantuti ! Je partage ce point de vue.

      • lantuti dit :

        Et quand j’y pense, c’est aussi le jeu des Antifas.

        Ca n’est pas un argument bien sûr, si BHL dit qu’il fait beau dehors, ce n’est pas automatique qu’il se trompe, à vrai dire je vérifierais quand même deux fois.

        Par contre, quand je suis d’accord et avec BHL et avec les Antifas, là toutes mes alarmes se mettent à sonner.

        Je ne dis pas que ça prouve que vous avez tort, je dis juste : « n’oubliez pas de saluer vos compagnons de lutte ! »

        (Et oui je suis méchant je sais)

  3. Bien, sage, en retenue….Bien.
    bonne continuation,
    Steve

  4. Fred dit :

    Vous avez absolument raison.
    Soral est un mythomane, mégalomane et raciste.
    Vous avez eu la gentillesse de ne pas parler de l’affaire de la mannequin Binti qui a porté plainte contre Soral pour injures raciales et harcèlement sexuel.

    Ce type est à fuir, son rôle est de rabattre les populations issues de l’immigration vers le FN.

    Sans compter les attaques permanentes contre François Asselineau dont il n’arrive même pas à la cheville.

    • rastafarhigh dit :

      Fred soit tu ne comprend rien, soit tu es très malhonnete. Il suffit de voir ce que Soral répond dans sa derniere interview à tous vos trollages

      • Vro dit :

        Ce n’est pas la main d’Alain Soral qui tient le téléphone d’Alain Soral prenant une photo à poil d’Alain Soral sur ce selfie ?! Il dit ça dans sa vidéo ?
        Ce même mec qui dit qu’il est sur écoute, régulièrement piraté et même qu’il craint pour sa vie prendrait le risque de se photographier dans une telle posture et de l’envoyer à une femme noire (donc pute ?) qu’il n’a jamais rencontré ! Atterris mec !

      • GregMTHZ dit :

        Tu devrais plutôt lire le témoignage de Binti.
        Si les SMS sont si durs, c’est que ce ne sont pas des attaques contre elles mais des rappels de ce qu’elle-même avait analysé de sa condition. C’est pas pour rien qu’elle était amoureuse de Soral…

      • Tu devrais plutôt écouter l’interview de Binti (au moins on est sûr que c’est bien elle).

        https://soundcloud.com/negronews/interview-binti-x-negronews

    • Sony75 dit :

      Rien de mieux à dire ! Bravo 😉

      Et en effet A.Soral crache sur des gens dont il n’arrive pas à la cheville..

      Ceux à qui Soral fait le plus de mal, sont la « dissidence » justement.

    • BigD dit :

      Si Soral rabat les « populations issues de l’immigration » vers le FN alors il aura fait quelque chose de bien parce que ces mêmes populations ne semblent pas savoir où se trouvent leur intérêts, ceux de la France et non de l’Anti-France dans laquelle elles ont tendance à s’enfoncer ! Votez FN c’est être pragmatique, ce n’est pas le messie mais c’est le seul vote intelligent, le moindre mal pour les plus démocrates libéraux, histoire de faire avancer le schmilblick un tant soit peu ! Bref tout français pas trop con qui a compris la supercherie de la dite démocratie et sait que le seul pouvoir qu’on détient sur la politique c’est un pauvre vote tous les 5 ans s’emploie au moins de l’user au mieux s’il ne se bouge pas déjà sur le terrain pour faire bouger les choses.

      • lantuti dit :

        Voter FN, c’est déjà ne pas voter PS, un grand pas.

      • Khetah Krim dit :

        « le seul pouvoir qu’on détient sur la politique c’est un pauvre vote tous les 5 ans s’emploie au moins de l’user au mieux »
        Le seul « pouvoir » je dirais plutôt « droit » que l’on a c’est de choisir par qui on va se faire sodomiser pendant 5 ans sous le regard alléché du pourvoyeur en GROS de vaseline : les Medias.
        Quant-à-l’analyse de Soral sur les « populations issues de l’immigration » elle fait des coupes drastiques sur QUI constitue ces populations. Exit les quinquas franco-algériens mariés à des Françaises de souche, qui ne sont pas sous les feux de la rampe, les medias leur préférant les islamo-racailles, exit tous ceux qui constituent la société civile française qui bossent partout, dans tous les secteurs, hôpitaux, avocats, ouvriers, exit les étudiants, les collégiens qui sont sérieux,exit les enfants de couples mixtes etc…Soral, combattant du système devant l’éternel, ne propose que des analyses issues de l’info borgne du système. Le pompon étant quand il déclare que les musulmans( Tous les franco-immigrés ne sont pas musulmans comme lui et ses ennemis » voudraient le faire croire) devraient se constituer en lobby pour rivaliser avec les juifs et les asiatiques (SIC).Merci pour le projet.
        Tiens. Une petite perspective pas si irréaliste que ça pour 2017.
        « JUIN 2017 LE FIGARO :

        Politique intérieure : Le ministre de l’immigration Zemmour, du gouvernement Lepen, accompagné de la première division blindée des Alpes Maritimes vient de poser la première pierre du mur qui entourera les quartiers Nord de Marseille. Cette mesure s’appliquera à tous les quartiers « communautarisés » de l’hexagone. La supervision du chantier est dévolue à M. Johnson, qui a réalisé le mur séparant Mexique-US, et Blumberg celui qui vient de s’achever en Israël. C’est la Roumanie qui fournira la main d’oeuvre et Bouygues le ciment. Il est à noter que le ministre de la culture, Alain Soral, qui a largement contribué au vote FN des franco-immigrés de ces quartiers, a déploré cette mesure. Il y fera d’ailleurs une dédicace, avant les travaux, de son best seller, préfacé par Eric Zemmour : « Comment se faire sodomiser par l’Empire en quatre decennies. »
        Economie : Jackpot pour l’entreprise familiale boulanger : elle vient de décrocher le contrat de fabrication de 15 millions de tondeuses. Comme l’avait promis Me Lepen ( ce qui l’a faite gagner de 1 voix face à Sarkozy) elles serviront à la tonte de 15 millions de Françaises qui se sont mariées et ont eu des enfants avec des immigrés remontant jusqu’à à la 5e génération.
        ‘A bon entendeur.

    • Volapuk dit :

      De toute façon on va voir ce que va devenir cette Dissidence divisée et les conclusions sortiront d’elles-même.
      Personellement, je ne considère pas Asselineau comme un dissident. La preuve en est son passage chez Ruquier… En dehors de son analyse sur l’Europe, il est totalement has-been sur le reste des sujets. Je ne parle même pas de son incapacité à se remettre en cause face à Étienne Chouard. De plus, son trollage anti-FN est complètement bidon et totalement suspect, même Caron à reussit à le mettre en difficulté sur ces contradictions, c’est dire sa capacité face à l’adversité… C’est une sorte de Dupont-Aignant versus bis, un Merluchon de Droite destiné à discréditer le vote utile anti-libéral !

      • « Personellement, je ne considère pas Asselineau comme un dissident. La preuve en est son passage chez Ruquier… »

        Et alors, Alain Soral est passé chez Ardisson ou je ne sais qui, ça le discrédite à vie ?

      • lantuti dit :

        De la nuance bordel !

        Asselineau est très bon dans sa critique de l’UE, un sacré historien, un bon communicant pour les csp+.

        Asselineau a une voix insupportable, un ego surdimensionné, incapable/pas volontaire à réfléchir à une idée qui lui couperait l’herbe sous le pied.

        Asselineau incarne la résistance propre.

        Là où je trouve son cas intéressant, c’est que sa critique très juste du système est acceptée par celui-ci tant qu’Asselineau accepte de
        * cracher sur Soral
        (surtout) trouver que l’amalgame fait entre lui et Soral est insultant.

        En partant du principe que si le Système s’en sert (Il peut faire des erreurs des fois mais globalement il est cohérent dans Ses choix), c’est qu’Asselineau lui est utile.

        Pour moi, ça me conforte dans l’idée que le « Politiquement Correct », bien mettre sa main devant sa bouche quand on hurle sa douleur, est ce qui protège le plus le Système. « Vous la condamnez cette violence ? » Ca ne vous rappelle rien ?

        « Vous les condamnez ces gros mots ? » « Vous la condamnez cette photo à poil ? »

        Pourquoi ne pas parler de ce qui nous réunit plutôt ?

      • lantuti dit :

        Ce que j’essaie de dire en vingt lignes c’est que si Asselineau devenait Président de la République ou même Roi de France, je considérerais ça déjà comme un grand pas en avant.

  5. franz dit :

    J’ai l’impression que vous n’avez pas LU Soral après avoir lu cet article. En effet la question qu’on doit se poser face à quelqu’un qui met le doigt là où ça fait mal et révèle au plus grand nombre (au sens photographique) les tares centrales de la société française, et au-delà occidentale (impérialisme américain, impunité des lobbies sionistes…) n’est pas « est-ce que Soral est un sale con ? » mais « est-ce que ce sale con a raison ? »

    Que connaissez-vous du caractère des grands hommes que l’Histoire a retenus jusqu’à aujourd’hui ? Pas grand-chose en vérité, car vous n’avez pas pu voir leurs vidéos YouTube ou Dailymotion. Il faut vous contenter du texte, soit le noyau dur de la pensée. Du coup vous parlez des « dérapages » de Soral sur « les Noirs, les homosexuels, les juifs, les femmes »… alors que quiconque le lit (ou même l’écoute) sérieusement sait qu’il n’est ni raciste, ni homophobe, ni antisémite, ni misogyne. Bien au contraire, même : mais il dénonce avec sa violence habituelle la récupération communautaire de toutes ces catégories par les lobbies qui y ont un intérêt, et qui au final leur font du tort.

    Critiquer Soral, c’est bien (et même souhaitable) ; mais il faut auparavant se hisser à son niveau de compréhension de la société (car c’est un vrai, et brillant, sociologue) pour éviter d’en faire une critique purement émotive, lui-même étant un hyper-émotif incapable de policer son discours, et arriver au niveau d’analyse rationnelle où il se trouve. Car c’est bien son discours rationnel qui le rend infréquentable aux yeux des grands media, et non ses « dérapages » : comptabilisez donc les dérapages de nombreux personnages publics, bien moins superficiels que la castagne verbale à la Soral, et constatez l’indulgence coupable des media envers eux…

    Vous semblez ne pas prendre conscience que la violence verbale de Soral est directement liée à la violence souterraine de notre société, violence qui prend sa source dans les nombreux mensonges que le système politico-médiatique entretient depuis des décennies, pour ne pas dire des siècles : illusion de la « démocratie », illusion de la « libération » de la France par les « alliés », illusion de la « défense des droits de l’homme », illusion du « développement durable », illusion de la « libération sexuelle »…

    Votre analyse de la vidéo du lancement de Réconciliation Nationale fait pitié : vous faites, inconsciemment sans doute, la même analyse que ceux qui mettent en doute l’intelligence de Dieudonné et son libre arbitre ! (le « C’est un nègre ! » de Bernheim rappelé dans la vidéo). Et pourtant, il faudra vous y faire : Soral aura toujours le même débit de mitraillette, Dieudonné toujours le même regard doux et la même voix posée, sans que cela ait le moindre rapport avec une soumission de l’un à l’autre.

    Le pire, c’est qu’avec cette analyse, vous donnez une fois de plus raison à Soral… je vous conseille de lire « Vers la féminisation ? » pour comprendre ce que je veux dire (et comprendre qu’il n’est pas misogyne) !

    • Effectivement, je n’ai pas encore lu « Comprendre l’Empire ». Mais Alain Soral se dévoile tellement (à la fois lui-même ainsi que son paradigme de pensée) à travers ses très très nombreuses vidéos que je n’ai pas ressenti le besoin de lire son livre avant d’écrire cette tribune. J’ai tout de même lu « dialogue désaccordé ». Et je suis en désaccord avec vous.

      Ce qu’il y a de bien, avec les soraliens, c’est que quoi qu’on dise, on donne toujours raison à Soral… 🙂 Magnifique !

      • franz dit :

        Vous me décevez profondément, parce que vous refusez obstinément de vous placer sur le plan rationnel. Et si j’ai un conseil à vous donner, c’est de lire autre chose que « Dialogues désaccordés », livre-foutoir très décevant et décousu. J’avais commencé par ça : mauvaise idée.

        Enfin, quand on accuse les autres de « confusion mentale », il vaut mieux éviter d’en faire soi-même : comment mettre sur un même plan les critiques d’un Mukuna (avec un article de 2011 haineux et d’un niveau pitoyable), de Jo Dalton (lamentable dans son numéro de black paternaliste incapable d’aligner une phrase correcte) ou de Tepa (avec qui je me sens totalement en phase, parce qu’il sait justement revendiquer une liberté d’expression sans tomber dans le dénigrement facile et superficiel) ? Même Kemi Seba, après une première réaction sans doute trop à chaud, a su avoir un discours réfléchi bien qu’encore pas assez universaliste à mon goût :

        http://www.agenceinfolibre.fr/kemi-seba-je-ne-peux-plus-sentir-concerne-par-la-dissidence/

        Bref, si c’est ça la ligne (et surtout le niveau intellectuel) du Cercle des Volontaires, je pense que je vais cesser de le recommander. Il ne suffit pas d’être moins agressif que Soral pour le critiquer (ça, c’est pas dur…), encore faut-il être suffisamment intelligent pour le faire avec des arguments pertinents, plutôt que reprendre bêtement les clichés qui le concernent.

      • Lenoir dit :

        « Ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise »

      • Oui, enfin je vais pas m’associer à Jacques Attali pour autant 😉

      • Malik dit :

        Le gourou !

      • Malik dit :

        Comprendre l’emprise 🙂

      • BAGADOU dit :

        « Quoi qu’on dise » : comme si tu fais autre chose qu’enfoncer des portes entre-ouvertes avec cet article… On dirait que tu as écrit LE truc pertinent qui devrait ouvrir les yeux des gens, ce n’est pas le cas, un peu de modestie STP.

      • Maurice dit :

        @ Raphaêl.
        Bonjour, votre critique représente certainement votre opinion sur Alain mais, permettez moi de vous dire que faire une critique de ce Monsieur en avouant n’avoir jamais lu « comprendre l’empire », c’est un peu comme critiquer la religion (catholique) sans avoir lu les évangiles! (je suis athée) Certes, le clergé s’est trop souvent roulé avec délices dans la fange, mais cela n’a aucun rapport avec le contenu des évangiles et ne saurait modifier leur message!

        Pour avoir exercé 60ans de pratique dans le monde de la finance, j’ai la possibilité de vous dire que TOUT ce qui est expliqué et dénoncé dans ce livre est parfaitement exact et même que cela tient du prodige venant d’un simple « français moyen autodidacte »

        Aussi, je vous exhorte, avec la plus grande véhémence, à lire le plus vite possible « comprendre l’empire » afin de vous faire une opinion plus exacte sur cette formidable révélation que ce Monsieur offre à ses lecteur comme éclairage réaliste d’un monde qu’ils subissent sans trop comprendre qui en tire les ficelles, ou comment ils procèdent, insidieusement dans les coulisses.

        Si je juge cet ouvrage tellement remarquable c’est que j’ai la capacité professionnelle de le faire et suffisamment d’expérience de terrain pour attester sur l’honneur que, dans son genre, c’est bel et bien un « chef d’œuvre », n’en déplaise à certains, point! (et je suis prêt à en débattre quand vous voudrez)

        Par ailleurs, je trouve également fort dommageable, tout autant que vous, que cet Alain là soit un espèce de « crucifié du traversin » (c’est une expression de C. Aznavour) et qu’il émaille trop souvent ses propos d’expressions ordurières ou insultantes!

        MAIS, je préfère lui accorder de l’indulgence car, à mon avis, il ne doit pas bien en mesurer tous les effets dévastateurs pour son image et par ricochet pour le crédit que chacun devrait accorder à son œuvre de critique, réaliste et fondée, d’un système qui n’a pour but ultime que la mise en esclavage définitif de toute l’humanité ! ! !

        Face à un projet aussi monstrueux fomenté par une oligarchie mondialiste et apatride que d’aucuns pensent même « satanique », permettez moi de remercier ici et pour son travail remarquable un individu qui dénonce cette manœuvre abominable; quand bien même son comportement public ne serait pas toujours suffisamment courtois; ce qui est, hélas, la stricte vérité que l’on peut observer sur le terrain ou sur Internet.

        Tout le reste n’est que billevesée…..
        Mais, ce n’est aussi que mon seul avis.

      • Alain Soral est-il surtout un écrivain, ou bien surtout un polémiste en vidéo ? Combien a-t-il écrit de lignes ? Et combien d’heures a-t-il passé devant une caméra, que ce soit sur le PAF, ou sur son canapé rouge ?

        Présenter Alain Soral comme un écrivain, c’est presque aussi malhonnête que de présenter BHL comme un philosophe. Oui, Alain Soral a écrit UN livre. Waouw.

      • franz dit :

        « Présenter Alain Soral comme un écrivain, c’est presque aussi malhonnête que de présenter BHL comme un philosophe. Oui, Alain Soral a écrit UN livre. Waouw. »

        Bon, là, Raphaël, vous venez de chuter au zéro absolu question crédibilité.

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Soral#.C5.92uvres

        Bon, comme on dit au théâtre : « Rideau ! »

        Ou encore… « Ferme-là, et à tout jamais ! »

        Je comprends mieux le vide de l’article, maintenant (et je précise que je méprise tout autant les Soralolâtres incultes que les Soralophobes incultes).

      • J’avoue, j’ai dit une grosse connerie dans un commentaire 🙂 Il en a écrit DOUZE !!!

      • franz dit :

        @ Maurice : entièrement d’accord avec vous. Certains ici n’ont pas le sens des priorités, sans doute parce qu’ils ont perdu le contact avec le concret. Se nourrir, se soigner, éduquer ses enfants… autant de fondements de la civilisation qui sont aujourd’hui remis en cause par une oligarchie financière folle.

      • Pseud dit :

        Wow !

        Savez-vous seulement qu’il a écrit pas moins de 12 livres ? Vous débarquez ou quoi ?

        Vous devriez commencer par en lire un, un vrai, pas Dialogues Désaccordées qui n’est que la retranscription d’emails sur des sujets traités les uns après les autres et sans véritable logique. Vous seriez déjà en meilleur position de le critiquer.

        Sur votre l’article, c’est comme ailleurs, du superficiel sur le bonhomme, rien sur le fond car finalement, vous savez qu’il dénonce les mêmes dérives de notre société que vous mais vous semblez trop effarouché pour ne plus vous choquez publiquement de certains de ses propos, il est clair, parfois disgracieux. Mais tout le monde le sait. Votre article est un coup d’épée dans l’eau. Vous n’allez faire qu’une chose, perdre des gens qui vous suivent à travers E&R.

        S’il y a une chose qu’il arrive à faire et dont vous êtes incapable sur le Cercle des volontaires, malgré les sujets intéressants que vous pouvez traiter, c’est de capter l’attention des nouveaux et « non éclairés » pour faire grandir le mouvement. Son comportement et ses phrases choquantes pour certains, c’est justement ce qui fait parler de lui afin qu’on s’intéresse ensuite à son analyse, qui elle, est sérieuse, à ma connaissance, pas encore réfutée aujourd’hui. Il l’explique très bien dans une interview récente. Vous qui préférez regarder des vidéos, là voici: https://www.youtube.com/watch?v=t5KfqGYyhNI
        C’est pour cette raison qu’E&R est, de plus en plus, le site politique le plus visité en France.

        Prenez-en de la graine !

      • vincentgétorix dit :

        Argument rationnel : Soral est pris dans un CONFLIT MIMÉTIQUE. Pour qui connait un peu René Girard, c’est évident . Avez-vous remarqué comme le chef prend les travers qu’il dénonce dans sa critique du suprématisme juif. Arrogance et se considérant lui-même comme pouvant se permettre plus que e vulgus pecum, jamais de remise en cause, sectarisme, attribuant une valeur à partir de la valeur économique ( comme s’il pouvait rouler Satan avec un site rentable), considérant qu’il est « l »origine » et surtout le plus important: Soral est une victime et cela serait la preuve de la véracité de son discours.
        Difficile de ne pas voir un double mimétique. C’est parfaitement compréhensible et même pardonnable mais parfaitement nuisible

      • Franz (un autre) dit :

        Pour votre information, AS a écrit au moins douze ouvrages.

      • Avel dit :

        Alain Soral a écrit pas moins de 13 livres (le premier datant de 1984). Son ancienne carrière médiatique est intégralement basée sur ses ouvrages.

        Vous venez de démontrer que vous ne connaissez même pas le minimum à savoir concernant la personne que vous critiquez. Félicitations.

      • Cesny dit :

        … »Je suis en desaccord avec vous »… des explications Raphael?
        Je trouve les critiques de Franz envers differents points de votre texte sur Soral tres pertinentes, je pense qu’il vous a fait vous remettre en question et que vous ne voulez pas l’admettre. Me trompe-je ou puis-je copier-coller une ligne de votre texte en en changeant le nom propre:
        « On touche là un problème essentiel de la « Dissidence » sauce Raphael : l’incapacité à se remettre en question. »?

      • Prphl dit :

        @Franz

        J’ai lu « Comprendre l’empire », Soral met en évidence pas mal de faits cachés. Mais il ne va pas jusqu’au bout. Pour lui, le mal s’arrête aux juifs et à la franc- maçonnerie.
        Il n’ose pas aller jusqu’au bout caril fait partie du système, que cela vous plaise ou non.
        Que dire de ses amitiés avec Christian Bouchet, membre de l’Ordre des Templiers de l’Orient (OTO), et auteur prolifique d’ouvrages sataniques ? Vérifiez vous-même !
        Que dire de sa proximité avec Alexandre Douguine, sataniste caché derrière l’église russe orthodoxe ? Voir sa récitation d’Aleister Crowley et sa proximité avec les juifs kabbalistes…
        Drogué, obsédé, égoïste, diviseur, d’extrême droite, pas du tout croyant, et cachant 2 messages dangereux sous 10 vérités, et ne respectant personne, sauf lui et ceux qui l’admirent.
        Soral sais bien à quel clan il appartient. Et le ne fait que contribuer au plan d’Albert Pike (voir lettre de Pike à Mazzini 1871), sous ses airs de rebelle, il contribue à la préparation de la 3ieme guerre voulue et planifiée par les satanistes, manipulateurs suprêmes des sionistes et de l’EIL.
        Verifiez vous-même et allez au bout de la recherche…

      • franz dit :

        @ Prphl : c’est vraiment n’importe quoi d’écrire « pour lui, le mal s’arrête aux juifs et à la franc-maçonnerie ». Je doute que vous ayez vraiment lu « Comprendre l’empire », ou alors… sans le comprendre.

        Car il dit tout autre chose, même s’il ose parler des juifs et des francs-maçons, là où tout le monde sort un crucifix et une gousse d’ail, mais c’est justement pour en faire une analyse sociologique rationnelle en termes de réseaux d’influence plus ou moins occultes, parmi d’autres, et à une période historique donnée (la montée du capitalisme).

        Soral est exactement l’inverse dans ce livre de ce que vous laissez entendre : un analyste froid et profond des mécanismes du pouvoir, et non quelqu’un qui serait obnubilé par telle ou telle catégorie de personnes. Si demain le Grand Schtroumpf manipulait en cachette les réseaux sionistes, il nous saoûlerait avec le Grand Schtroumpf.

      • lantuti dit :

        La critique de Drac sur « Comprendre l’Empire » me parait très juste et honnête si jamais vous vouliez en avoir un aperçu.

      • Prphl dit :

        @Franz
        Merci d’essayer de m’apprendre à lire « comprendre l’empire », mais l’absence de réponse ou d’arguments sur ses liens avec Bouchet et Douguine est remarquée…
        Evidemment, c’est plus facile de gober du tout cuit « à la Soral » plutôt que de faire ses propres recherches…

      • Natroy dit :

        franz fait un commentaire pertinent et rationnel et vous l’esquivez complètement. :/
        Décevant, et dommage ; j’ai l’impression que vous privilégiez la forme par rapport au fond en ce qui concerne Alain Soral.
        (Personnellement, je ne suis pas soralien mais pour des raisons de fond, bien que je lui reconnaisse un intérêt et une stratégie.)

    • Vvardenfell dit :

      Franz, je veux vous remercier pour votre post. Vercingétorix et Jean Moulin étaient bourrés de défauts ! Deux grands narcisses, et il y a eu bien d’autres.

      Rions un peu : si Soral n’avait PAS existé, qu’aurait fait Raphaël « JahRaph » Berland – que j’apprécie au passage ?

      Simple : voyant que personne n’insiste sur les réseaux se cachant derrière le théâtre médiatico-politique et que le puissant activisme sioniste, fort de son impunité, est devenu nuisible, il aurait :
      – fait l’effort d’écrire un essai comparable à « Comprendre l’Empire » sur le fond (la critique de l’activisme sioniste radical) et à « Vers la féminisation ? » (critique d’une idéologie dont l’excès transforme les moeurs et nous empêche de vivre) ;
      – développé en quelques mois un charisme comparable à celui de Soral qui lui aurait permis, grâce à une motivation sans borne, de captiver et éveiller une partie du peuple du monde…

      Et ce, sans dérapage verbal.

      Génial.

      Non, plus sérieusement : n’exprimer aucune gratitude pour le « sale con », c’est la preuve que vous perdez ce bon sens qui vous a toujours caractérisé, M Raphaël Berland, habituellement profond démocrate, prince du recul, de l’équité, de l’objectivité et de la prudence intellectuelle en France. Mais là, je ne vous reconnais plus, vous divaguez !

      Vercingétorix et Jean Moulin étaient bourrés de défauts ! tous les deux ultra-narcissiques ! on serait bien cons si on avait retenu ça ! moi je retiens la critique des activismes sous-jacents, je retiens l’incroyable tartufferie des droits-de-l’homme, des valeurs « républicaines » qui sont interprétées de façon à être aptes à cacher le tribalisme sioniste.

      Je vous jure que vous êtes bête. Sinon vous auriez au moins exprimé une gratitude intellectuelle envers le narcisse A. Soral.

      • La gratitude intellectuelle viendra (sous la forme d’une tribune, venant d’un autre Volontaire), mais j’estime avoir le droit de dire ce que je pense.

        « si Soral n’avait PAS existé, qu’aurait fait Raphaël » : euh… exactement la même chose ! Pourquoi ?

        Et avant de « développer mon charisme », je souhaite d’abord donner la parole aux autres, écouter, analyser. Pour ce qui est de mon premier livre, qui sait, peut-être sortira-t-il prochainement ? 😉

      • sakandiar dit :

        Salut,

        En lisant les commentaires sur ce site et d’autres, concernant Soral, il se dégage l’impression que beaucoup considère Mr Soral comme un penseur original qui a produit une critique et un raisonnement inédit…Cela montre a quel point ces fan de Soral sont mal informés. Tout, absolument tout se que Soral présente comme son apport intellectuel est une ré explication de Mr Rene Guenon….jusqu’au titre de « vers la féminisation » qui est le titre d’un chapitre du  » regne de la quantité » écrit en 1938 environ…! Voyez donc l’original, et lisez René guenon, vous en sortirez grandis.

      • LYS75 dit :

        @sakandiar
        « .jusqu’au titre de « vers la féminisation » qui est le titre d’un chapitre du » regne de la quantité » écrit en 1938 environ…! Voyez donc l’original, et lisez René guenon, vous en sortirez grandis. »

        ?!

        Je ne me souviens pas de ce chapitre. Ne confondez-vous pas avec un autre livre ?

    • musto dit :

      oui bien sur faite ce que je dis mais pas ce que je fait.
      Ces dans les actes que l’on juge la valeur d’un homme.

    • Hijack dit :

      franz,

      Tout à fait d’accord avec ton commentaire et sur le fait que cet article met de l’eau dans le moulin Soral plus qu’il ne l’accuse ! Merci pour lui.

      En effet, même si je ne le connaissais pas et lisais ces critiquettounettes, ça m’encouragerai d’en apprendre un peu plus.

      Comme tu le soulignes : si d’aucuns peuvent penser que Soral est raciste, antisémite, islamophobe, homophobe et tout le reste, ils font bien de s’en séparer, même virtuellement.

    • guillaume dit :

      Tu as exactement résumé ma pensée. Très bonne analyse.

    • guillaume dit :

      Mon message était dédié @ franz : Très bonne analyse.

    • maxiime dit :

      Je suis tout à fait d’accord avec Franz, vous (Raphael) n’avez pas lu Soral dans son oeuvre et vous critiquez la personne. Faites la Critique de son oeuvre, si vous éleverez votre niveau puis ensuite, refaites nous un article.
      merci

  6. ERU dit :

    J’ai regardé à peut près tout ce qu’a dit Soral et je me retrouve dans votre analyse. J’apprécie son sens de l’analyse géopolitique mais depuis quelques temps (et quelques vidéos donc) je trouve que le niveau de réflexion baisse, tandis que l’ego déjà fort développé, explose.
    la vidéo de présentation du « parti » était effectivement pathétique. je ne crois pas l’avoir regardé jusqu’au bout d’ailleurs alors que des analyses de 4h passaient comme une lettre à la Poste il y a encore quelques mois.
    Ma sidération a été à son plus haut niveau lorsque j’ai vu circuler des justifications personnelles à l’endroit d’une fille dont je ne me souvient pas le nom et qui relevait de la sphère privée uniquement. J’ai dû même creuser pour comprendre la raison de cette déferlante … en vain. j’ai été choqué également de cette intervention publique, rabaissant l’auditoire à de vulgaires ignares.

    Bref je continuerai à me faire ma propre idée du personnage sur ses futures vidéos tout en ressentant une légère impression d’avoir été floué.

    Bien cordialement

    ER

    • Volapuk dit :

      Le message n’est pas le messager. Soral peut se lever à l’heure qu’il veut, sauter les filles qu’il veut, insulter les gens qu’il veut…
      L’Ego, ah oui ! Je reprendrais l’exemple de Guenon énoncé plus haut. Soral n’invente rien certes, mais il syntétise un certains nombres de concepts pris aux autres pour reproduire sa propre dialectique et, étrangement cette dialectique a planté le décor de fond d’une multitude de pensées plurielles, dont celle des « Volontaires ».
      La belle ironie est que, malgré cette accusation de sifonage par ER des sites internet, beaucoup de personnes comme moi ont découvert le « Cercle » par Soral…

  7. Le Peps dit :

    Bonjour,

    je ne pense pas qu’il faille spécialement se détacher ou au contraire adhérer à Soral, le bonhomme, mais faire comme avec tout le monde, ne s’intéresser qu’à ses analyses et en parler si elles sont pertinentes (ou pas d’ailleurs). Le reste n’a pas la moindre importance dans une démarche de compréhension du monde qui nous entoure. Bref, perso, je privilégie le contenu au contenant et j’évite d’avoir un avis sur la personne que je ne connais absolument pas finalement. Continuez à nous informer sur les faits plus que sur les gens, c’est ce que j’attends d’un media alternatif. Bonne continuation.

  8. Albert L dit :

    si l’ attaque contre Guillon est effectivement en dessous de la ceinture ( en dehors du sujet politique) je trouve par contre celle sur Houria Bouteldja totalement pertinente. Elle critique la colonisation mais en tant que femme elle a bien profité de la colonisation.

    Souvent avec Soral c’est le ton qui est souvent choquant plus que les analyses, parfois les attaques personnelles hors sujet politique.

    Il est ostracisé et sa ressort sous forme de rancœur.

    On peut le prendre comme source d’ information mais bien sur ne pas le donner comme référence, car on ne sait jamais quel dérapage il y aura le lendemain. Il est donc dangereux de le donner comme référence. C’ est comme signer un chèques en blanc.

    • franz dit :

      J’adhère totalement à votre commentaire sur Houria Bouteljda. C’est effectivement du Soral tout craché : provocateur dans la forme, mais ô combien pertinent sur le fond (et ni raciste ni misogyne pour ceux qui savent analyser rationnellement).

      Je pense que beaucoup n’ont pas encore compris que la solution aux problèmes de notre société ne peut être que vers le haut, c’est-à-dire par une exigence quasi obsessionnelle de raison et de foi mêlées. Soral le fait à sa manière, qui n’a pas à être imitée comme le font trop souvent certains de ses admirateurs bas du front (qu’on trouve autour de TOUTES les personnalités marquantes), mais qui va dans la bonne direction puisqu’elle permet de dépasser les antagonismes anciens (pour ceux qui se donnent la peine de le lire ou de passer outre son caractère de sale con…).

      Dernière chose : si Soral dit « aujourd’hui, si Jésus était présent sur Terre (peut-être l’est-il), il serait ici à côté de moi », c’est justement parce qu’il ne se prend pas pour Jésus. Personnellement j’y ai vu une allusion très claire à Dieudonné…

      • tonio dit :

        je vois pas trop comment on peut être « ni raciste ni mysogyne » et sortir des tirades telles que celle que j’ai lue ici à ce propos (et encore il y en a de bien plus crades encore qui trainent sur la toile). Même tout bourré au bar, je sors pas des … dégueulasseries.. pareilles. Je le juge sans avoir lu ses 12 livres, c’est vrai. Vu la publicité grossière qu’il en fait à travers ses propos, ses attitudes… je ne me sens pas les … « couilles » des les lire, ses livres. Et encore moins de les acheter, d’ailleurs…
        Je ne comprends pas comment des soraliens peuvent se mêler à des « démocrates » au sens.. disons, gentils virus, et prétendre qu’on partage un même combat. On peut appeler des ses voeux un « despotisme éclairé », un « état catholique », crier en choeur après Soral que « la France est le plus beau pays catholique du monde on est vachement plus civilisés que les voisins », que les colonies françaises c’était formidable, pourquoi pas. Mais pourquoi alors, prétendre partager le combat de groupes qui précisément luttent contre cette mentalité??? Nécessairement cela mène à une grande confusion, c’est limite débile de s’en étonner…
        Par ailleurs Soral ne dit pas que des conneries. Sarko non plus. Ma ptite nièce de 3 ans non plus. Et puis c’est probablement vrai aussi qu’on partage quelques ennemis. Mais bon… tous les ennemis de mon banquier ne sont pas mes amis, y a même d’autres banquiers dans le lot…
        Pour l’instant, Soral ne m’a RIEN apporté de constructif dans ma compréhension de ce qui m’entoure. Il m’a juste un peu fait marrer grâce à Manolito… c’est tout…

      • clak3d dit :

        peut être la bonne chose à dire aurait été  » si jésus était sur ce canapé JE serai à SA droite…  » et ça me semble encore bien prétentieux … comment on peut être aveugle à ce point…
        ce que dit Raphaël est vrai, je l’avais remarqué mais je n’arrive pas à m’y faire tellement c’est fou : quasi aucune personne qui soutient Soral n’ose émettre une seule critique.. rien que ça devrait vous mettre les yeux en face des trous et vous interpeler … comment on peut être binaire à ce point… je reconnais les talents d’orateur et d’analyste de Soral mais ce n’est pas pour autant que je ferme les yeux sur le reste… plus haut j’ai lu « ce qui compte ce sont les analyses, pas l’attitude »
        vous rendez vous compte que quand quelqu’un arrive au pouvoir ce sont ces faits qui ont un impact sur la vie des gens? pas ses dires…. sinon ça donne du François Hollande et son combat virtuel contre la finance, ou Obama et la reconnaissance d’un état Palestinien… réveillez vous… cet homme fait tout ce qu’il reproche aux gens qu’il critique en face. j’ai la preuve qu’il censure à gogo sur ER les commentaires objectifs (captures d’écran avant la suppression), sans insultes ni haine, juste car ça ne va pas dans son sens… ( c’est la démocratie ça?) si ça commence comme ça…
        et le coup d’état contre Farida au cœur des JRE (techniques qu’il reproche sans cesse aux sionistes ou autres personnes pas sur sa ligne) et les insultes sur le physique à des gens avec qui il a partagé ses combats durant plusieurs années, juste parce qu’ils n’ont pas voulu prendre parti dans une embrouille d’ego… c’est justifié?
        et reprocher à Teupa de Meta TV de ne pas aller dans son sens en invitant des gens qu’il n’aime pas et en l’insultant de fils de pute et de rappeur raté, vous trouvez ça normal? il reproche à un media de ne pas faire comme les médias qu’il dit critiquer et combattre, à savoir : inviter que leurs alliés stratégiques et ne surtout ne pas inviter les autres pour éviter le débat, donc la réconciliation en quelque sorte… en fait, c’est exactement ce que fait BHL sur TF1 ou d’autres chaines, exercer une pression, du lobbying!! jusqu’où allez vous avoir les yeux cousus…
        et le fait que 80% des bénéfices d’ER aillent dans ses poches et non dans l’asso (ce qui est completement illégal), ça ne vous choque pas? que cet argent lui serve à acheter ses billets d’avion en premiere classe pour les Etats Unis et aller voir la petite Binti ne vous dérange pas? (voir sms affaires Binti…) c’est votre argent, personnellement je connais des gens qui lui ont filé pas mal de maille à ce mec, des envois paypal (dont moi pour quelques livres indirectement) je trouve ça légitime de demander des comptes et surtout de creuser un peu. et la seule raison qui fait qu’il n’a pas encore éjecté et lynché dieudo comme les autres est qu’il a besoin de lui tout simplement, mettez vous ça dans la tête, réfléchissez-y.
        vous pensez tout de même pas que toutes les personnes avec qui il s’est violemment clashé sont des menteurs malhonnêtes? pour s’embrouiller avec Teupa, et surtout Farida il faut franchement le vouloir, surtout que ces 2 derniers font des vraies actions et ne passent pas leur temps à critiquer les autres, leurs actes sont en parfaite harmonie avec leur discours.

    • J'vous l'dirais pas.. dit :

      Nan mais sérieux…
      C’est comme dire à une femme qu’elle devrait s’estimée heureuse de bénéficier d’un viol car par la suite elle a une la chance d’enfanter..
      Parler colonisation d’Algérie (des bien-faits) de la façon dont il l’a fait est plus que grossier, et pas du tout factuel… je crois qu’il y a une statistique comme 2% des enfants en Algérie qui accédaient à l’instruction.. Qu’a la conquête de l’Algérie les soldats de chez nous pour la plupart ne savaient ni lire ni écrire contrairement aux Algériens la plupart éduqués dans les écoles coraniques (intégristes qu’ils étaient..). Qu’il y avait des aqueducs, que l’agriculture y était prospère, c’est d’ailleurs pour des factures de blés impayés qu’on leur fit la guerre..

      Il est bien là le problème avec Soral.. personnellement j’aime son travail mais je connais ses défauts et son coté excessif (dans les conflits).. et son attitude d’infréquentable. J’ai déjà eu des amis pire que ça.. Mais quand je vois des groupies valider sans aucunes nuances ses grossiers dérapages je vois bien qu’il y a mal donne..
      Le plus terrible c’est que Soral ne m’a jamais déçu car je suis plutôt tolérant et pas trop naïf.. mais voir son fan club s’extasier devant les dérapages, crier à l’injustice devant les critiques je reste sans voix.. Soral a toujours critiqué violemment les autres, n’es-ce pas un peu normale qu’ils lui répondent?
      Qu’es-ce qu’en a à faire le lobby sioniste des frasques de Soral puisque tout le monde est déjà au courant? L’affaire Binti c’est du foin, Soral n’est pas raciste il est excessif..
      J’espère que Soral continura à faire du bon travail ( faire avancer les choses) sans foutre trop de bordel en même temps.. et que toutes les critiques fait à son égard seront adressées. Car sur le fond toutes les critiques sont les bien venues si elles l’amènent à devenir un peu meilleur?
      PS: sur E&R j’ai remarqué que plusieurs fois des vidéos étaient postées sans faire mention du site d’origine.. je ne suis donc pas surpris. Sur les forums, les modérateurs sont variés, ils sont souvent très bien mais il y a au moins une pomme pourrie dans le panier.. C’est bien ça le soucis : il y a parmi le groupe des gens qui n’ont pas le niveau..

      • Alexhich dit :

        Dommage, j’aurai pu économiser un peu de mon temps et de ma prétention si je vous avait lu avant de poster mon commentaire. Soral est difficilement critiquable sur le fond, ce qui n’est pas le cas pour sa base militante débilitée pour laquelle il serait audacieux de dénicher un fond.
        Créer une mouvance dissidente, c’est bien. Compter sur un soutien d’une masse fébrile, manipulable, et exempte d’un certain courage intellectuel, c’est plutôt médiocre comme projet.

  9. Didier Lagasse de Locht dit :

    On devient complice quand on ressent le besoin de se justifier face aux détracteurs véreux. Dommage.

    • Ah ah ah !!! Plutôt drôle, celle-ci !!

      Notre devise est « Ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise ». Lorsque l’on constate qu’un élément perturbateur n’en finit plus de diviser, y compris dans les milieux des citoyens qui réfléchissent à un autre système, meilleur et moins corrompu, on se doit de dénoncer ce facteur de division.

  10. nadia dit :

    On parle souvent de mouton, il y a même un nouveau mot propre a la dissidence concernant les personnes encore englué par les mainstreams les mougeons. Plus le temps passe « contrairement a certains je lis les articles je ne m’arrête pas aux titres » plus je remarque que le système critiqué s’installe aussi du côté soit disant dissident, manipulation, mensonge, trahison, hypocrisie, histoire d’argent etc… Et sans oublié les mougeons de la dissidence!!! Et oui vous pensiez être plus intelligent que d’autre? Non. lorsque qu’ont entame une conversation, les mots, les phrases parfois même les arguments sont du copié coller. Apres Belghoul au tour de LLP de se lacher sur Soral pourquoi avoir attendus l’attaque personnelle pour vider les fond de tiroir? Au final ils sont tous pareils au final on est tous des mougeons… réveillez vous!!! Réfléchissez par vous même et surtout plongez vous dans la lecture pour faire vos propre analyses et ne pas attendre les vidéo du mois pour vous faire une opinion…

  11. bor2mer dit :

    très bonne analyse de jahraph qui devrait freiner les ardeurs des pro soral,même si j’apprécie ses idées contre le système et les corrompus;il y a une parole divine qui dit : dans chaque élite ou grand homme, il y a des bassesses que tu trouvera si tu creuse au bon endroit(exeption faite à JESUS).

    • seven75 dit :

      Quelle ignorance…
      Il n’y a jamais eu être plus clivant que Jésus.

      « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère; et l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison. »

      Soral ne dénonce pas la « race de vipères » à moitié. Cela dérange ceux qui préfèrent rester dans l’apparence de la dissidence.

      • Conchita Wurst aussi, elle clive. Y a ceux qui aiment, beaucoup, et ceux qui n’aiment pas du tout… (bon, y en aussi qui s’en foutent !). Franchement, cliver n’est pas forcément une bonne chose.

        Cliver peut être une bonne chose, lorsqu’il s’agit d’une prise de conscience qu’on propose (voir qu’on impose) à la société, sur un sujet de grande importance. En l’occurrence, Jésus de Nazareth clachait le judaïsme de l’époque, grâce à l’enseignement essénien qu’il avait reçu entre autre. Jésus a amené une parole de justice, de probité et d’amour dans une société dont les élites en avait oublié le sens.

        Jésus n’est pas venu amener la zizanie ! Car c’est bien cela que Soral a fait dans sa propre « dissidence ». Il a divisé pour mieux régner… Je n’appelle pas ça cliver utilement.

      • « Qui sème la discorde, travaille pour la grange du diable. » Proverbe alsacien

  12. jocelyne38 dit :

    Votre réponse est pathétique et suis extrèmement décue par analyse qui est ridicule. Alain a l’audace de ne pas pratiquer le politiquement correct qui nous tue tous et de ne pas se cacher contrairement aux autres hypocrites.. ET Dieudonné est au contraire très intelligent et responsable de ses actes..C’est une honte de votre part de le faire passer pour ce qu’il n’est pas.
    Je n’irai plus consulter votre site..

  13. flamanrose dit :

    La devise de ce site est « Ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise ». Pourtant il semblerait que pour vous les dérives dues au caractère de Soral sont plus fortes que les idées qu’il décrit dans son oeuvre. Je trouve que vous manquez de mesure.

    En relisant les commentaires je vois que vous n’avez pas (ou presque) lu Soral. Comment peut-on être crédible en critiquant un auteur si on a pas – a minima – lu son oeuvre majeure (Comprendre l’Empire) ?

    Je vous invite sincèrement à lire ce livre, puis à méditer sur votre slogan.

    • Je ne critique pas un auteur, mais un tribun. Pour une ligne qu’il a écrite, il a déclamé 100 phrases (en encore, le ratio doit être plus grand en réalité).

      Notre devise ne veut pas dire qu’on doit absolument s’allier avec n’importe qui à n’importe quelle condition. Ni que l’on doive se priver de critiquer qui que ce soit.

      Dire que quelqu’un divise, c’est diviser ? Mouai, ok…

      • lantuti dit :

        Sur ce point Flamanrose a raison, ce qui vous divise avec Soral est plus fort que ce qui vous unit.

        Et se séparer d’un diviseur, ça reste de la division, contrairement à votre slogan.

        Si Attali dénonçait subitement les lobbies, il doit y connaitre un rayon, son travail (sur ce point) mériterait d’être relayé, en soulignant ses incohérences peut-être mais il faut prendre le meilleur de chacun, pas s’attacher aux défauts. Quand Dupont-Aignan dit quelque chose de vrai à la télé je suis content, même si je me méfie de lui comme de la peste.

        Il me semble qu’en rejetant le travail de Soral pour sa personne que la pureté (mentale, intellectuelle, sentimentale…), le non-défaut/perfection sont plus importants pour vous que la résistance à l’ordre établi.

        Peut-être que vous pourriez le rajouter, ça sonne bien :

        « Ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise, sauf avec Soral ».

        ou « sauf avec les antisémites et/ou grandes gueules et/ou homophobes et/ou islamophobes et /ou misogynes et/ou raciste et/ou puant des pieds ». C’est plus clair, mais c’est plus long c’est sûr.

        Et avec Chouard ? Et avec Bricmont ? Et avec Atzmon ? Et avec … ?

        J’essaie de comprendre :

        soit le slogan est juste là pour faire joli, faut avouer que ça rend bien et il n’y a donc pas de cohérence à avoir.

        soit vous considérez que Soral n’est pas un résistant ? Mais alors quid de son message sur le pouvoir bancaire, les lobbies, l’arnaque du PS, … ? Il me semble que c’est un point de vue pertinent, qu’il prend des risques (physiques) et qu’il est harcelé à cause de cela par les médias aux ordres (et d’autres antifas et Ulcan) là-dessus, pas parce que c’est un gros con qui prend des photos de sa chteub.

        Soit il faudrait que vous clarifiez « ce qui vous unit », parce que là je ne suis plus très sûr de ce à quoi vous vous référez.

  14. Oui dit :

    Frere ce qui devait arriver est arriver,je suppose que ses commentaires sur son facebook ont précipité cet article?Ses reactions ont été decevantes par contre en ce qui concerne ce qu’il dit ou a dit peu de choses me genent vraiment.Mais il faut appeler un chat un chat,son arrogance et son mepris sur facebook son degueulasse,et j’ai hate d’en apprendre plus sur les pratique de son assoc grace a la soraloscopie,on a vraiment decouvert un nouveau(le vrai?) Soral ces dernieres semaines.

  15. Malik dit :

    Excellente analyse !LLP l’a très bien demontre ds sa soraeloscopie, 2 eme épisode ce soir 21 h

  16. Solow X dit :

    Ça résume malheureusement très bien le personnage. PS: pas mal votre libre antenne sur MetaTV

  17. Ridouche dit :

    Merci de dévoiler la face sombre du personnage « Alain SORAL ».
    Cela fait 5 ans que je suis de prés ces interventions, en soupçonnant une certaine de folie, tout en ignorant les détails.

    Vous (le cercle des volontaire), Kémi SEBA,LLP, Farida, et d’autres, nous ont démontré à quels points Satan peut prendre plusieurs facettes!

  18. walid dit :

    Je trouve, contrairement à vous, le moment tres mal choisi pour cet article.

    Vous avez le droit d’être en desaccord et vouloir le montrer, mais à priori alain soral n’est pas un ennemi.
    Vos petits désaccord sur le relayage des videos et les citations(relevant pour moi plus de l’humour et de la provocation) ne justifient pas d’essayer d’enfoncer une organisation qui vous a ouvert à un plus grand public (dont moi) au moment ou celle-ci est attaquée de tout bord.

    Je ne suis pas contre l’idée de montrer son desaccord sur certains points mais je trouve que ca manque un peu de classe de le faire en ce moment.

    • Moi, Peter Sellers dit :

      Oh que non!!!…
      C’est extrêmement grave.. lorsqu’on considère que les média alternatifs sont en fragilité économique constante, cette pratique de bénéficier du travail des autres sans leur accorder un crédit tout en s’assurant que l’audience ne va pas sortir du site (avec son porte-monnaie) : c’est dégueulasse, bas, contre-productif car on perds confiance…
      Maintenant, ce qui est sure c’est qu’il y a plusieurs personnes travaillant sur la maintenance du site, on vois bien que c’est pas non plus systématique et que la plupart du temps les sites sont relayés, mis en liens.. ce qui m’encourage à le dénoncer car je pense que dans l’ensemble les militants à E&R doivent être exemplaires, mais que comme partout il y’a des pommes pourries.. Les critiques sont justement hyper-pertinentes.. E&R vu sa popularité est là pour rester, maintenant je souhaiterais que tout soit parfait afin de partir sur de nouvelle base (et de continuer le combat), ou perdre de façon significative sa crédibilité.. On est a un tournant.. tout est possible.. même d’augmenter par dix sa popularité.. à eux de voir..

  19. FK dit :

    Ce que personne ne semble avoir relevé, c’est qu’une pression énorme transforme n’importe qui en quelqu’un d’asocial.

    • franz dit :

      Personne, non… disons pas tout le monde 😉

      C’est d’ailleurs une tactique éprouvée des mafieux pour faire craquer les récalcitrants qui ne se soumettraient pas totalement.

      Par exemple quelqu’un qui refuserait qu’on traite de raciste et d’antisémite un comédien métis qui fait tous ses spectacles avec un comparse et ami juif…

    • Ananas en force dit :

      Oui, il y a du vrai.

  20. missa dit :

    j’ai arrêté de lire tant je vous trouve condescendant à nous expliquer que nous sommes des imbéciles suiveurs de Soral qu’il vaut mieux vous suivre vous qui n’avez pas un ego surdimentionné et qui êtes respectueux de tout le monde sauf de nous. De plus Dieudonné est assez grand pour parler seul sans vos suggestions. Décidément l’Homme ne retient rien de ses erreurs, dans 250 ans nous serons encore dans la même situation sauf que nous serons morts.

  21. Jean dit :

    Je ne connais ce site, ni son idéologie mais force est de constater que cet article pu la vérité.
    Fallait aller plus loin et dénoncer la bêtise crasse des groupies de soral qui vomissent leur antisionisme à la moindre occasion. C’est une armée d’incultes pensant détenir la vérité après quelques heures de visionage des vidéos de soral.
    ER c’est la poubelle du monde et de la pensée.
    Allez, qu’on passe à autre chose et que ce site s’auto-détruise.

  22. Rodrick dit :

    Bonjour JahRaph,
    J’approuve votre critique de Soral. Mais j’ai quand même envie de le défendre, car c’est à travers son site que ma vision du monde (et du pouvoir en particulier) a changé de manière drastique.
    Alors ces comportements : il y va sûrement du personnage (je détesterai être son pote), mais peut-être également du total surmenage auquel il doit être soumis ces derniers temps, surtout par rapport à l’argent. Maintenant à mon avis la meilleure réponse à cela c’est un peu de repos, voilà.

    Autrement, pour la pique à Guillon cela participe à ce que ceux qui bossent poir le pouvoir se sentent mal-à-l’aise : très bien. Beaucoup moins bien quand c’est Tepa, Belghoul ou LLP qui se prennent le même genre de vannes.

  23. Minouche dit :

    Bonjour Raphaël,
    La vidéo de RecNat figurant Dieudo et Soral n’est pas top loin de là, mais n’oubliez pas qu’ils ont été pris de cours par Plenel et ses amis des RG… Sinon, et ce même si vous avez raison sur nombres de points, je ne comprends PAS pourquoi vous vous attaquez à lui PUBLIQUEMENT, au lieu de lui tourner le dos tout simplement ou aller lui dire vos 4 vérités en FACE?! De par votre attitude (je ne vous pointe pas du doigt vous personnellement biensur car nombre de personnes semblent en total désaccord avec Soral), ce n’est pas le « jeu des sionistes » que vous faites, mais tout simplement nous desservir nous tous. Soral est un être antipathique et mégalo, nous le savons tous et ça transparait totalement de sa personne mais nous n’en avons absolument RIEN A CIRER!!!!!!!
    Le pays est en RUINE. Et ça n’est que le timide début, vous n’avez pas l’air de le réaliser?????
    2015 va être le début du véritable effondrement monétaire, j’en ai quoi à cirer de Soral et de ses histoires de CUL, et D’EGO???

    • 1) Je n’ai jamais laissé les médias mainstream décider de mon agenda de résistant.
      2) Lui dire les 4 vérités en face ? Vous plaisantez ? Une simple demande à leur site internet d’être crédité m’a suffit. Je n’ai pas spécialement envie de me « faire cracher à la gueule » en privé, puis en publique.
      3) Ce sont bien souvent les histoires d’Ego qui gâcher l’unité dans les mouvements révolutionnaires. C’est en se servant de l’ego des résistants que les puissances classiques parviennent à diviser.

      • Minouche dit :

        Merci Raphaël pour votre réponse et votre honnêteté. Et bien écoutez si tout cela pouvait faire se remettre en question le sieur Soral, ce serait donc positif… Je pense qu’il en est peut être capable.
        Il doit être insupportable au demeurant mais je ne le pense pas si « mauvais » que ça. Je prierai pour lui, et pour vous tous qui osez vous afficher publiquement. Car si une seule chose devait vous unir, vous et lui, c’est votre courage et votre témérité.
        Salutations.

      • Merci à vous. Pour la remise en question, je l’espère sincèrement !

  24. nim dit :

    Vous faites un peu du moualek là, beaucoup de ses arguments sont repris ..

    • Ah bon ? J’avoue ne pas trop avoir regardé ses vidéos avec assiduité, vous me le pardonnerez 😉

      Mais de toutes façons, un argument reste un argument, quel que soit celui ou celle qui l’énonce.

      • Hijack dit :

        Oui, Rapaël, on regarde bcp Moualek pour nous remonter le moral – Pffff … il n’y a pas que Dieudo pour nous faire rire.

        Et ce que tu dis, ressemble fort à du Moualek que je te conseille d’étudier, voire de relayer.

      • lantuti dit :

        … sauf si cette personne a une personnalité qui vous déplait apparemment.

  25. Air One dit :

    Parfait, parce qu’Alain Soral en Alpha et Oméga de la discussion politique, ça finit par être fatigant…
    Ça méritait d’être dit, vous l’avez dit noir sur blanc.

  26. Julien dit :

    Vous êtes journaliste ? Alors on s’en fou de votre opinion les gens sont assez grand pour se faire une idée du personnage en lisant ses bouquins ou en regardant l’ensemble de ses vidéos.

    Le reste c’est du Closer…

  27. bor2mer dit :

    c’est bien !!car parler du divin est à censurer, peace and love: à la poubelle.

  28. provence dit :

    Je ne connaissais ce site « le cerclesdesvolontaires » et c’est ce sujet « populaire » qui m’y amène (comme quoi…). Et bien le ton de cet article et la pratique utilisée m’a immédiatement fait penser à l’excellent livre « mangez le si vous voulez » ce fait historique qui a permit à des villageois perigourdins de « devorer » un « des leur » parcequ’un élément déclencheur a autorise ces « braves gens » à déverser leur haine…
    CERTES Mr Soral par son comportement et son manque de détachement (d’où sa vision érronée ) etc…ne possède pas les capacités à « transformer »la sté ( des branches nouvelles mais le même tronc) car il lui manque l’essentiel tout comme à Mr Laibi, Dieudonné, Joe, Mme Belghoul (merci à elle de defendre « nos enfants ») et seront peut etre « de passage » mais nous pouvons toutefois saluer leur perséverance et leur »courage » à tous et en vous lisant mr j’ai juste l’impression qu’il vous manque cruellement de courage, Allons soyez adulte svp et régler vos problèmes entre vous, en interne.

    • Lorsque vous participerez à la construction d’un mouvement fédérateur, qui regroupe lui-même de nombreux mouvement très différents, alors vous comprendrez l’importance du respect mutule, vous comprendrez peut-être le côté contre-productif du caractère intrinsèquement diviseur d’Alain Soral, de sa manière de s’exprimer, de ses peurs et des ses contradictions, qui rejaillissent malheureusement sur son discours.

      • provence dit :

        Vousparticipez à un mouvement fédérateur au même titre que tous les autres partis politiques (vous proposez simplement de 2, 3 idées diffrentes)..Pas de quoi vous prendre pour un héros et encore moins pour un « penseur » degonflez vos chevilles, viiiiite vous frisez le ridicule.
        et lorsque vous rejoindrez votre mouvement FEDERATEUR entre egos-surdimensionnes ou « de suiveurs »,et entre 2 discours federateurs pensez de temps à autres à vous « observer », vous les dissidents insignifiants (si loin du respect et de la « vérité »)…
        AU sujet de SORAL organiser vite un referendum : quel « rebelle lambda » devons nous conservé ? R. berland (du mouvement le cercle des volontaires) ou soral, le choix sera vite fait à mon humble avis

      • lantuti dit :

        Ca je trouve que c’est un argument autrement plus intéressant que « ça me donne la nausée » ou « la pitié ». Ca s’attache moins à Soral et plus à une stratégie.

        L’équipe de France est devenue championne du Monde en se passant de Cantona, pourtant reconnu comme un des meilleurs de son époque.

        Sans réfléchir, j’opposerais un Zidane borderline qui a reçu énormément de cartons rouges mais qui était capable de faire gagner un match à lui tout seul et qui n’aurait jamais été à ce niveau sans cette touche de génie/folie.

        Autre argument que j’ai noté chez vous dans les commentaires (et pas dans l’article), le but c’est le chemin.

        J’essaie honnêtement de comprendre et ces deux arguments méritent réflexion donc I’ll be back. (en espérant y trouver votre définition de vos buts, constat et valeurs)

      • lantuti dit :

        Bon, je réfléchis à voix haute.

        Argument « il faut des joueurs qui s’entendent pour faire une bonne équipe ».

        Je crois que le plus important, c’est le but commun.
        je ne suis pas sûr que mon analogie au football tienne. Déjà ce serait au coach de décider qui joue ou pas. Il n’y a pas de règles ou alors écrites par nos adversaires. Le temps n’est pas limité. Le nombre de joueurs non plus (et heureusement, c’est à peu près notre seule force.)

        Je pense que seul le but doit compter, et dire de quelqu’un « je n’approuve pas ses méthodes, je ne suis pas d’accord avec lui sur plusieurs points mais le plus important et que j’approuve son combat »

        Sinon on tombe dans le Pujadisme « Est-ce que vous la condamnez cette violence/politiquement incorrect ? »

        Argument « l’important c’est le chemin ».
        Je suis d’accord avec ça et à la fois je doute.
        Si on me dit « il suffit de tuer telle personne et on pourra changer le Système », surtout si je ne l’aime pas, c’est tentant. Une grosse partie de moi rejette ça, ce n’est pas le monde où je veux vivre. Mais il faut parfois mettre les mains dans le cambouis. Je sais pas. Je souhaite un changement dans le calme, je prédis du sang et des larmes.

        Là où je suis d’accord, c’est l’importance du chemin. Le chemin de chacun doit s’accorder avec les valeurs qui caractérise cette personne. Donc si vos valeurs sont la tolérance, alors soyez tolérants et acceptez que d’autres discutent et s’intéressent à des gens qui ne pensent et n’agissent pas comme vous, parce que c’est votre chemin, à vous seul. Vous ne pouvez juger ou décider du chemin des autres.

        Je comprendrais votre défense de Judith Bernard et l’exclusion de X. si votre valeur était « il faut gagner à tout prix » ou « la gauche et rien que la gauche (pour le bien de l’humanité) » mais ce n’est pas ce que j’ai cru comprendre.

      • lantuti dit :

        je voulais dire « Pujadasme ».

  29. Saber dit :

    Quelle est le but de cet article ?
    Ramener tout les petits troll d’Elfassi se la raconter comme on peut le voir sur facebook depuis quelques semaines…

    Cet article est malhonnête et d’un partie pris évident avant même de poser la question Soral.

    Déjà comme tout les autres tu ne fait que l’attaquer que sur ce qu’on appelle ses « dérapages » et ce qu’il serait censé être. Et également comme tous les autres, jamais aucune argumentation en profondeur sur le travail de réinformation et de prise de conscience que fait E&R et KK depuis maintenant de nombreuse années. Tu extrapole quelques minutes que tu considère comme des dérapages sur les centaines d’heure de vidéos et de conférences où sur tout le reste tu n’aurais tout simplement rien à redire.

    Excuse moi mais ton billet pue la frustration et la malhonnêteté. Tu va dire que tu avais anticipé mon commentaire, je répondrais que ta réponse est largement prévisible également. Pense fortement que je suis un adepte de la secte Soralienne qui défend aveuglement son gourou si cela peut réconforter ton égo, en attendant on attend toujours la critique en profondeur sur la ligne E&R et sur les livres de Soral que tu n’a apparemment quasiment pas lu.

    • [ironie] Bouh, je suis un vilan suppot d’Elfassi. C’est toi qui a raison ! Tu m’as démasqué ^^ [/ironie]

      • Sébastien dit :

        Laissons tomber les arguments. Vous réagissez exactement comme Alain Soral. Votre fébrilité à répondre à la moindre attaque, votre ironie derrière laquelle vous vous cachez, le moment choisi, votre sentiment de supériorité de participer à la curée, raison pour laquelle vous vous précipitez pour tenter de couper l’herbe sous le pied de ceux qui le remarquerait, le fait de chercher à vous refaire une virginité, les éléments que vous ressortez des années en arrière (vous en avez mis du temps pour réagir!), votre copier-coller de l’hystérique haineux LLP (oser défendre ce fou furieux aigri est la signature en bas de page)…
        Bref, tout est prétexte pour VOUS justifier. Ca crève tellement tellement les yeux.
        Vous avez n’avoir même lu son dernier bouquin, cherchez à le descendre en osant prétendre qu’il n’est pas écrivain, alors qu’il en a écrit plus de 10. Ca pue le règlement de compte, la jalousie, la haine, la mauvaise foi et le mensonge. Quand bien même tous les reproches que vous lui faites seraient vrai, vous donnez de l’eau à son moulin.
        Encore une fois, il a eu raison. La dissidence ça n’existe pas. C’est agaçant, je vous l’accorde, mais il n’y en a aucun parmi cette mouvance qui lui arrive à la cheville. On n’est pas déçu par Soral quand on le connait vraiment. Mais quand on a fait semblant pendant des années et qu’on profite de la situation pour se barrer comme un rat, on ferme sa gueule tout simplement. (j’entends déjà la réponse: vous êtes aussi grossier que votre Gourou, bla bla bla. Je te renvoie à Dieudo (et à Coluche) mon pote. Plus grossier y’a pas. Continue de nous prendre pour des cons.
        Je peux continuer longtemps l’argumentation mais j’attends en riant d’avance votre réponse qui va chercher à détourner le sujet pour ne pas répondre directement.

    • Hyswa dit :

      La légendaire réinformation d’E&R qui ne sait que reprendre les articles des autres et qui ne sais que produire des analyses sur les peoples. Oui, Mickey, t’es cultivé, même si tu fais des fautes à toutes les lignes…

  30. VosgienVolant dit :

    Bonjour, je suis régulièrement E&R et Soral depuis longtemps et je ne suis que partiellement d’accord avec vous.
    Il est évident que Soral doit avoir une personnalité assez spéciale et insupportable à bien des égares. De plus, il a une émotivité très féminine, alors qu’il vante sa virilité de manière outrancière. Là où je vous suis aussi, c’est sur les petites histoires pas claires et les mesquineries (pas très viriles non plus ;)…) sur lesquelles E&R ne s’explique pas (affaires Farida Belghoul, Marc George, la vôtre, insultes à LLP, etc…). Bref, beaucoup de choses qui rendent évidente que Soral n’a pas la carrure d’un leader. ça juste place est essayiste et polémiste…bref, un type « original » auprès duquel on vient chercher des idées.

    Là où je ne vous rejoins pas, c’est sur vos accusations de racisme, sexisme et violence. On peut accuser Céline des mêmes mots, et on le fait d’ailleurs. A-t-il pour raison tort dans ses analyses ou est-il potentiellement dangereux ou méchant par rapport à la vraie idéologie qui règne de manière effective et à ceux qui la propage. Vous semblez beaucoup trop idéaliste et sans vous en rendre compte vous adhérez à la sensiblerie imposée à la « populace » par l’idéologie dominante sur ces sujets. Entre un Soral, un Céline, un Hollande, ou mieux encore, un Julien Dray, qui croiseraient sur leur route un « étranger pouilleux » (second degré) agonisant, qui selon vous viendrait le plus probablement à son aide et aurait de la compassion pour lui. Vous savez pertinemment que se seront les deux premiers aux envolées racistes, sexistes et autres « horreurs ».

    Critiqué les envolées dits racistes et sexistes de Soral au premier degré est selon moi un manque de compréhension, et ce dernier malheureusement, avant de se remettre en cause sur ses innombrables défauts se focalise sur ces critiques qu’il peut qualifier à juste raison comme émanent de personnes qui n’ont rien compris.

    Quoiqu’il en soit, les épisodes récents nous montre que l’ensemble de la dissidence y compris celle qui ne fait pas parti d’E&R est une blague. Son seul intérêt est d’apporter des informations alternatives et de mieux vivre parce qu’on comprend pourquoi le monde est comme il est.

    • Moi, Peter Sellers dit :

      Tout à fait d’accord.. bien évidement Soral n’est pas raciste il est juste très excessif.. D’accord avec vous la dissidence guignolerie ça ne vaut rien.. mise à part relayer l’information et indiquer les auteurs et leurs ouvrages..

  31. casacci dit :

    Bonjour rapha’. Je suis d’accord sur l’article en fait. Soral est assez répugnant en lui même. Mais je ne sais pas quoi penser de KontreKulture, ca permet quand même à certain de publeir leur bouquin, tel que Philippe landeux qui parle bcp d’un monde sans argent et de robespierre. alors j’ai envie de dire, ça aide pour créer un nouveau paradigme et essayer de remplacer l’ancien. Soit dit en passant, que j’estime bcp plus « nauséabond » que soral, non serieusement, ce sytème m’a souvent mis des nausées! Ce serait peu dire! Cf : education nationale ; le fait de devoir gagner sa vie ; lécher le cul de son patron.. C’est horrible ça!!

    Ps : je crains plus un hollande ou un mélanchon qui cache leur véritable quête (ou celle de leur maître, caché dan l’ombre) qu’un soral qui fait la « bêtise » de dire ce qu’il veut, un monde de merde aussi. Mais au moins, lui on peut dire qu’il ne polisse pas son image pour les éléctions, il semble s’en foutre.. Bien que ce soit plutot pour un coup d’état.. ce qui n’est pas mieux, je le conçois. Je pense simplement que c’est peut-être pas la priorité! On se fait baisé par ces putains d’oligarques en attendant! Et pas que nous, des gens du tiers monde, dont des enfants qui n’ont rien demandé bordel !..

    • Un Volontaire est en train de préparer une tribune qui va exactement dans le sens de ce que vous dites.

      • lantuti dit :

        Ne l’accuserez-vous pas alors de « complaisance avec l’extrême-droite » comme Judith Bernard que vous soutenez et qui l’a fait avec Chouard ?

      • Regardez mieux nos articles, et vous verrez qu’il y a également chez nous un Volontaire qui a écrit une tribune critique à l’égard de Judith Bernard. La différence par rapport à E&R, c’est que au Cercle, si vous ne pensez pas comme le « chef », vous pouvez quand-même le dire publiquement.

        http://www.cercledesvolontaires.fr/2014/12/03/sorciere-sest-retractee/

      • lantuti dit :

        Qu’ER ait des défauts, c’est clair et cette pluralité vous honore, mais là encore ça n’est pas la question.

        Vous M. Berland souteniez Judith Bernard et donc validiez cette logique :

        Le présupposé de départ de son article était « X. est d’extrême-truc ».

        – Chouard dit que X. n’est pas le diable, il est donc coupable de complaisance envers l’extrême-truc.

        En toute cohérence puisque Chouard a validé certaines thèses de X., Judith Bernard, que vous soutenez, condamne maintenant Chouard non plus pour complaisance mais comme étant d’extrême-truc.

        Si votre collègue dit « non Chouard n’est pas d’extrême-truc », selon la logique de Judith Bernard que vous soutenez (j’insiste), alors votre collègue est lui aussi coupable de complaisance envers l’extrême-truc.

        Et je m’étonne que vous ne le condamniez pas. Pourquoi ce deux poids deux mesures ?

  32. jalidali dit :

    salut Raphaël, ton analyse est la même que la plus par des sincères résistants qui on la vrai intelligence de dépasser leur petit personne face au grand combat que l’on doit mener contre le risque d’une guerre civile…..Aussi Raphaël quel fut ma surprise en voyant que tu es producteur de reggae et de  » Black Marianne Riddim  » que j’ai repris en 2009 pour le titre  » zone rouge  » je suis moi même auteur compositeur interprète de reggae, j’espère qu’on pourra correspondre sur le sujet …fraternellement Jalidali

    zone rouge

    https://www.youtube.com/watch?v=0IMH8fVNs3Q&list=UUt5r7EllYsl3YBWy6pTeKRg

  33. Kshatriya dit :

    Autant je n’aime pas Soral, autant j’ai l’impression que vous le détester, Raphaël. J’ai toujours eu cette impression que les gens critiques envers Soral sont davantage liés à des facteurs humains.

    • Non, je vous rassure, je ne le déteste pas. Le sentiment qui m’anime est plus de l’ordre de la pitié. Car Alain Soral est une personne qui est dans une énorme souffrance, et ce depuis longtemps.

      • Matthieu dit :

        raphaël, alain soral est peut être torturé mais c’est un très grand bonhomme. Il a un côté génial et intelligent qui en fait un personnage vraiment au-dessus du lot. C’est pour cela que son nom est prononçé jusqu’au premier ministre et même le président. Je serais vous j’aurais la pudeur et le respect de ne pas parler avec ces mots-là de lui. C’est vous qui faites pitié sachez-le

      • Jarvys dit :

        Bonjour Raphael,
        Je trouve votre tribune finalement intimement personnalisée et malheureusement mal documentée, ce qui me pose la question du sérieux journalistique que je pensais évident pour un média alternatif (qui se doit de faire ces preuves) tel que le vôtre. Je reconnais vôtre travail pas toujours évident, mais je pense que pour parler d’une personne dont on a certaines remontrances à lui noter, il me paraît plus qu’important d’en déterminer toutes les facettes.
        Je crains malheureusement qu’au même titre que Soral, vous avez laissé s’échapper une pensée profonde, à la différence que vous l’avez écris et qu’elle était donc malheureusement murement réfléchit avant de la publier.

        Soral est un écorché vif, et cette nuance a dû vous échapper… Je n’excuse en rien certains mots qui peuvent être prononcés, mais cela note aussi un certaine authenticité de cet homme, qui ne souhaite pas se cacher derrière des séquences coupées, considérées comme politiquement incorrect. Il me paraît aussi évident que M. Soral, a également un égo, et cet égo, n’est rien d’autre qu’une auto-détermination de son omniscience, oui le mot a été lâché, mais cette omniscience c’est forgé, grâce aussi à ces détracteurs, qui aujourd’hui, loin de critiquer ces oeuvres, n’en critiques que la personne sur des morceaux de phrases, forcément sorties de leurs contexte, comment voulez-vous faire autrement pour détruire une personne si vous n’avez rien à redire sur le reste.
        J’imagine tout de même que lorsque vous lirez Soral (et je l’espère sincèrement), et que vous ferez le distingo entre la vidéo et les ouvrages, votre première impression changera un temps soit peu…

        Nous devons être critique les uns envers les autres, mais il est important de garder un certain respect des bâtisseurs d’une déconnexion de la propaganda médiatique, dont vous faîtes partie.

        J’espère donc qu’après ces longues lignes que j’ai déjà parcouru et qui me rassure sur le noyau dure (intellectuel et non le reste, infantile) qui entoure E&R, et vos différents échanges avec vos détracteurs vous amènerons un jour à reconnaître une certaine méconnaissance du personnage.

        Je suis un grand lecteur des médias dissidents, et je remercie ici tous les dissidents pour leur travail de ré-information.

        Merci pour votre honnêteté intellectuelle à reconnaître aussi vos torts, même si Soral a également les siens.

  34. lantuti dit :

    Bonjour,

    Alain Soral est souvent un gros con agressif et prétentieux et les méthodes de E&R à votre égard concernant cette vidéo sont dégueulasses. C’est entendu et partagé.

    Cependant, Soral n’est pas le sujet, là n’est pas la question essentielle.

    D’un coup de baguette magique, Alain Soral et E&R disparaissent. J’imagine que beaucoup seraient satisfaits, du côté de nos élites comme de certaines gens qui de bonne foi veulent résister.

    Ah ce qu’on est bien tout à coup entre braves gens. Et pourtant, rapidement, mince, il reste comme un caillou dans la chaussure, alors qu’on croyait s’en être débarrassé… il faut faire quelque chose !

    La vraie question elle est là :

    Et maintenant qui ? Qui va-t-on maintenant trouver trop sale, trop méchant, trop arrogant, trop clivant, pas assez ceci ou pas assez cela ?

    Où mène cette course à la pureté ?

    Tout simplement à la chasse aux sorcières à laquelle on est en train d’assister. On en est quand même rendu à Etienne Chouard, c’est pas rien !

    Qui ici a moins de choses à se reprocher qu’Etienne Chouard, son investissement, son humilité, ses résultats aussi ?

    Méfiez-vous, un simple « Ctrl » + « H » et c’est votre nom qui apparaitra dans le prochain article de Judith Bernard. Trouvez-vous que vous vous êtes suffisamment justifié ? Je ne suis pas sûr que Judith Bernard et la clique des antifas modérés que sont les « rétrovirus » soient de cet avis… méfiez-vous.

     » Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes. »
    Jacques-Bénigne Bossuet

    Et puis, si jamais la calomnie et le harcèlement ne suffisaient pas, quels moyens utiliser pour les faire taire ces affreux ?

    A l’avènement d’une jolie tyrannie de la bien-pensance auquel participe aujourd’hui le Cercle des Volontaires (inVolontairement).

  35. karim dit :

    Ce fumier (c’est affectif) est extremement clivant c’est vrai, c’est aussi un signe d’un intelect extremement fort (cf jean charles térassier psy spécialise dans les gosses surdoués)

  36. lucius dit :

    Bonjour,
    Article réaliste. Arrive au bon moment ? Non, en cela je ne suis pas d’accord avec vous (aurait du arriver plus tôt).

    Je vais ajouter un truc qui manque à votre article : La valeur du personnage et surtout l’absence de héraut pouvant porter le message du peuple encore humaniste et de gauche nous a fait accepter beaucoup de choses.
    J’ai donné de l’argent et j’étais prêt à en donner beaucoup pour que Soral puisse rester debout, tête haute, face aux représentants du système (ump/ps/fn/upr/antifas, féministes, médias, …) car enfin mes idées étaient représentées et entendues.
    Il a tout gâché ! tout ! Par des histoires de c*$, d’ego surdimensionné, de discours de plus en plus souvent limites, il a mis au sol l’espoir qu’il portait pour nous. Balancer son anatomie en privé ou public quel intérêt ? La cause valait plus que cela.

    p.s : bien que je sois français d’origine maghrébine et musulman les moualek, llp, … , sont incapables de représenter ce que je suis et pense, alors que Soral lui le pouvait, c’est d’autant plus écoeurant.

    • lantuti dit :

      Je suis d’accord avec la fin de votre commentaire.

      Moualek et JSS ont fusionné, LLP, rien qu’à écrire ces 3 lettres « santannistes » je m’endors..

      Pas mieux qu’un Soral pour rendre conscients politiquement les jeunes cons dont j’étais (j’ai vieilli un peu). Perso, je le trouve plus marrant que Dieudo et c’est un très bon marche-pied vers d’autres auteurs que KK publie. Je n’aurais probablement jamais fait l’effort de lire du Clouscard s’il n’en avait pas parlé.

      Après il a fait le con, c’est clair, mais peut-être aussi que nos attentes sont trop grandes… Ce n’est pas le Messie. Il faut prendre ce qu’il a de bon à proposer et faire avec le reste.

      C’est un mauvais gourou, une personnalité hors-norme et un sacré analyste. Qu’est-ce qui nous importe le plus ?

  37. bariboule dit :

    « On voit clairement qui a l’ascendant sur qui ! »

    Raphael, vous tombez dans l’écueil de Jean Robin: vous vous croyez aussi intelligent/pertinent que les figures dissidentes que vous interviewez. Et vous sortez des énormités comme cette phrase ou des prédictions immédiatement invalidées par les faits ou des aphorismes personnels sur les commentaires quand votre propre site n’a souvent même aucun commentaire (mais pas si on parle de… Soral. Hum).

    Mon propos est surement désagréable à lire mais comme Jean Robin, quand vous faites le relai d’acteurs ayant produit un discours susceptible de portée ou le journaliste, vous êtes par contre très bien.

    Par ailleurs quand on voit les bisbilles actuelles, la stratégie d’E&R de ne soutenir que les gens qui les soutiennent plutôt que de reposer sur un équilibre fragile entre individualités fait tristement sens.

  38. PYNed dit :

    Bonjour Raphaël,
    Ces jours ci, ce que tout le monde appelle la dissidence se divise en deux catégories ,
    les pros Soral, et les Anti Soral.
    Si par malheur vous trouviez mes critiques vis à vis de votre article un peu trop dur, alors immédiatement sans chercher à comprendre vous feriez comme Salim vous me traiterez de pro Soral, et certainement si vous aviez une page Facebook, vous me feriez subir le même sort que m’a fait subir, ce grand défenseur de la liberté de parole.
    Enfin bref, je ne suis pas là pour parler de ceci.
    Il est une chose qui s’est passé avec ce personnage qu’est Soral, et qui m’a fait me méfier de ce dernier très tôt, il à fait un « un coup d’état idéologique » en faisant pas mal d’idées dissonantes les siennes, les ressemblants, et ce voulant être un « Jean Moulin 2.0 ». Ce qui est arrivée avec Farida ou Bruno était largement prévisible.
    Il y a un proverbe qui dit , quand tu dînes avec le malin fait toujours attention d’avoir une très grande cuillère , car le malin est très malin.
    En fait , en ne soulignant pas que la dissidence n’existe pas , et que vous ne dites pas aux gens qu’ils ont été bernés, vous allez avoir pleins de gens contre vous , car, il a réussi à faire une chose , ce faire passer par une victime par tous les gens qu’il dit représenter.

    En clair cet homme fait le jeu du système qu’il dénonce, et si il n’avait pas existé alors ces ennemis l’auraient inventé, car, les vrais idées dangereuses ( projet de nouvelle constitution par exemple) peuvent facilement être diaboliser par le système médiaco-politique.

    Voilà j’ai encore pleins de choses à écrire, mais cet espace n’est pas mien, j’espère que vous ne me classerez pas, et que vous ne me censuriez pas non plus.

    Bien cordialement
    Pierre Yves

    • Ce n’est pas notre genre. Nous censurons pourtant allègrement :
      – les commentaires qui contiennent des insultes, des propos insultants
      – les commentaires qui contiennent des appels à la haine, à la violence, au meurtre.
      – les trolls de mauvaise foi (pléonasme ?)

      D’ailleurs, un Volontaire publiera prochainement une tribune plutôt à décharge. Du coup, le Cercle des Volontaires est-il un média pro ou anti Soral ? Ou ni l’un ni l’autre ? Vous aurez compris que j’espère que nous nous situons bien dans le « ni l’un ni l’autre ».

      • lantuti dit :

        Pierre-Yves je crois a mis le doigt sur le truc le plus important que j’ai lu jusqu’à maintenant dans cette affaire !

        On est quasiment en pleine affaire Dreyfus.

        Ce que je veux dire, c’est que rappelle le moment où se sépare nettement (en apparence du moins) la gauche de la droite en politique mainstream, en mettant en avant le sociétal sur le social, la forme sur le fond. L’affaire peut être importante, mais elle ne fait que divertir de problèmes plus graves.

        Sauf que là c’est pour la dissidence, qui sera désormais fracturée selon l’axe Soral/AntiSoral (voire Soral-Chouard/antiSoralChouard). (Soral et d’autres dissidents ont bien aidé à cela, on est d’accord, c’est pas la question)

        Tout comme le concept droite/gauche, il empêchera d’avoir une vision globale et une analyse juste de la situation, on se sentira justifié par rapport au salaud d’en face, automatiquement discrédité, pas la peine de l’écouter. Ces nouvelles boites à penser, pour moi imposées par les médias et ce côté droite/gauche dont certains n’arrivent pas à se défaire, va annihiler la résistance, grâce à cette opposition factice.

        Comment fait-on pour en ressortir par le haut ?

        Déjà en étant clair sur notre but.

        Et à mon avis, en s’acceptant les uns les autres, aussi affreux soit-on.

        En 45, les cocos et les cagoulards, qui devaient se détester froidement, se sont mis d’accord sur un programme qui a fait la richesse de la France. Est-on capable de faire pareil ou bien nos différences sont-elles si grandes que notre but ne peut pas nous rassembler ?

        (je me suis laissé aller à essayer de penser sur la fin, pas longtemps après le début, mais que pensez-vous du concept gauche/droite en politique avec en miroir Soral/antisoral pour la dissidence ?)

  39. SEA dit :

    Je trouve cet article consternant.
    Et je rejoins tout a fait la réponse de franz.
    Comme dirait Soral (et oui) on attend toujours vos arguments.
    Que vous n’aimiez pas le personnage, c’est une chose. Mais aujourd’hui, comme l’avez souligné au début de votre article, il y a des sujets bien plus important que le « personnage » Soral: les sujets dont il parle régulièrement. Or vous écrivez tout un article pour marquer votre détachement, mais toute l’argumentation repose sur la forme et non sur le fond. Il ne manquait plus que le traitié d’antisémite et de nazi, et nous avions un journaliste de Canal+.
    Non, je ne me considère absolument pas Soralisé-lobotomisé. Je suis moi même en désaccord sur certains sujet (des exemples ? La relation USA-Israel; je pense que les USA se servent d’Israel contrairement lui. Les banques; je ne pense pas que les banques soit des entités qui appliquent un plan de marchandisation du monde de façon absolu, mais que la dégradation des libertés humaines est le résultat d’une dynamique double, d’un coté des réseaux d’intérêts et de l’autre de la nature humaine propre à chaque individu). Etc… etc… Je pourrais développer, mais là n’est pas la but de ma contribution.

    Donc finalement, cette article est vraiment décevant, attristant……. on est vraiment pas sortie de la m.
    quand on voit le peu de niveau de cette majorité qui critique Soral.

    • La forme est tout aussi importante que le fond. Dit autrement, la fin ne justifie pas les moyens. Le bon combat est dans le chemin, pas sur la ligne d’arrivée.

      • SEA dit :

        Très jolie phrase.. Très poetique.
        Un peu comme cette fameuse phrase « je ne suis pas d’accord avec vous, mais je me batterais pour que vous puissiez le dire ».
        Malheureusement, on ne peut plus éloigné de la réalité.
        Il est très facile de philosopher sur un canapé, au repos.
        Mais dans un vrai combat, quand on s’attaque à un système, que l’on risque la prison, sa vie, ce genre de phrase ne veulent rien dire.
        A chaque nouveau coup, il faut s’adapter. Réagir. La forme n’existe plus. Seul l’efficacité reste.
        Combien d’enfant dois-je sacrifier pour en sauver d’autres ? 5 pour en sauver 20 ? 9 pour en sauver 20 ? Vous avez la réponse ? Ou se trouve la forme dans cette décision ?

        Les gens qui soutienne la « dissidence » on compris qu’il s’agit d’un vrai combat. Pas juste de philosophie devant un écran.
        Se concentrer sur le fond, et non la forme.

      • SEA dit :

        JE M’EXCUSE.
        Je retire mon dernier commentaire. Apparemment un problème ne me montrait pas la suite de la discussion.

        Je vous pris de m’excuser Raphael.

      • maxiime dit :

        Sea a raison,
        « citer n’est pas raison », on a l’impression que vous vivez dans un idéalisme béat, retranché derrière des citations à tout va. On vous demande votre avis sur le fond, et hop, comme par magie, une petite citation, qui en apparence vous place comme un irudit et vous évite de produire toute argumentation sur le fond.
        svp du fond 🙂 merci Raphael

    • Hijack dit :

      Oui, bcp oublient que Soral n’est qu’un homme avec ses défauts et qualités.

      Un tel article, même si l’auteur ne s’en rend pas encore compte, met celui qu’il cherche à descendre sur un piédestal.

      Bref, finalement, si ne restent que les convaincus, ce sera un grand pas de fait et, pas convaincus par Soral, mais par le combat engagé, vu les forces en présence.

  40. abdk dit :

    merci pour cet article juste un petit bemol sur Mr. Kemi et sa bonification. En 2013 lors d’un itw il affirmait faire toujours partie de la nation of islam. Alors pour ceux qui ne connaissent pas cela vaut le detour aussi raciste et racialiste il faut le voir pour le croire !

  41. abdk dit :

    superbe article ! il faudrait svp faire un article sur la bonification de Mr. Kemi ainsi que son attachement a la nation of islam qui sont ouvertement racialistes ! svp soyons entier … Merci

    • Je vous conseille son dernier livre (ou notre interview de K.S.) dans lequel il s’exprime assez longuement sur le sujet.

      • abdk dit :

        il a des courants, des idées que kemi , les black panthers cautionnent
        kemi en mai 2013 admet etre un disciple de louis farakhan kemi enseigne a d’autre comme les backs panthers en france l’idéologie de l’homme originel et du combat qu’il mene contre le caucasien . je te renvois aux vidéos du compte « afrostyly » sur youtube ce n’est pas une question de discredit tu verras. Commençons par nous respecter on s’aborde à la même echelle

      • lantuti dit :

        Je trouve Louis Farakhan très fin dans certaines analyses, courageux, entier et un leader né.

        Il est raciste. Ok, et après ?

        Si vous jetez les ivrognes et les racistes à la porte, y va pas vous rester beaucoup de monde.

    • lantuti dit :

      Si Keba trouve que je suis le dernier des excréments parce que je suis blanc mais qu’il me propose des analyses intéressantes sur l’Afrique, son combat pour l’autonomie et la dignité et réfléchit à une façon où les hommes pourraient vivre en paix et qu’en plus il est cohérent avec ses paroles, je prends sans hésitation, aucun souci.

      Ou alors vous cherchiez à dénoncer le fait que c’est un racialiste, mais noir donc on lui pardonne plus facilement qu’à un non-racialiste (ou qui essaie de l’être) blanc.

  42. Nicolas dit :

    Pour résumer rapidement (sans y mettre les tournures, mais avec respect quand-même) : vous adoptez la posture du Moraliste de Gauche qu’on ne voit que trop souvent sur les plateaux de télé. Sauf que là attention : c’est la « vraie gauche »… mmmouais.

    Citer Soral sans tenir compte de son sourire en coin quand il parle de Jésus, et de son style provocant pour faire « le buzz », c’est un peu comme quand le système médiatique cite Dieudonné sur les juifs ou la décapitation en faisant croire que c’était du premier degré. Dans votre cas je veux croire que ce n’est pas de la malhonnêteté, mais au minimum ce n’est pas pertinent.

    Bon on peut toujours reprocher à Soral de faire du Soral, mais ce qui est /vraiment/ insupportable et inacceptable c’est surtout son délire triple XL qui a commencé avec Farida Belghoul et qui se poursuit avec les Salim Laïbi, Meta TV etc… parce que là on n’est plus dans la réaction style provoc’ : on est passé dans l’attaque calomnieuse pure et dure avec des méthodes complètement minables qui le discréditent définitivement (j’avais mis en doute un de vos commentaires sur la « chute » de Soral, j’avais tort).

    Et puis je trouve assez mal choisi votre contre-exemple de Kemi Seba, le strasbourgeois qui va à la télé africaine déguisé en Super Africain pour insulter -sans honte aucune- les vrais africains chez-eux. L’homme qui, à la radio, supplie et implore la Fortune de lui donner enfin un attentat de blancs contre des noirs, en France, pour qu’enfin les noirs comprennent qu’ils sont haïs de tous… Vous dites s’améliore ? Moi je dis qu’on peut difficilement faire plus lamentable. Mais effectivement, dans le genre ego-trip dopé à la haine raciale il vaut largement un A.S.

    Pour finir, comme vous êtes quelqu’un de cultivé et avec un sens des valeurs, ce serait intéressant d’avoir votre avis sur Comprendre l’empire qui est selon moi la seule chose à retenir de l’auteur.

    • Dex dit :

      Effectivement.
      Comment peut-on reprocher à Soral de se faire lyncher par des gens peu recommandables tels que Farida, le LLP, Seba et j’en passe et des meilleurs ?
      Ce sont des illuminés ! Ils ont toujours fait tache sur E&R, donc bon débarras ! Alain le reconnait lui même ce côté positif.

      Il y a comme une volonté de dépecer E&R afin de s’approprier tout le travail que cette association a accompli, c’est à dire, amorcer un énorme mouvement de dissidence (la ré-information est la base).

      Cela dit ce n’est pas vraiment une surprise de voir la chienlit apparaître, c’est très « français moderne » de gaspiller ses forces dans des discordes stériles, parce les actuels français ne se supportent pas eux-mêmes…
      Désunis nous sommes tous à genoux.

      • Sàlàm dit :

        Faut arrêter d’agir comme un mouton et utiliser ton cerveau !!! C’est SORAL QUI VEUT LYUNCHER TOUT LE MONDE ! Toutes les personnes qu’IL attaque sont des personnes et des groupes qui veulent rester libre et non suivre un gourou ! Ce que je vois et ce que je comprends c’est que c’est lui-même qui utilise cette affaire de FESSES pour dire que tout le monde lui en veut ! Il a décidé de les anéantir puisque qu’il ne peut pas les manipuler… J’ai lu quelque part (et pas besoin de ER pour trouver mes infos sur le net) « pourquoi l’ont-ils (la dissidence) tous suivi alors qu’ils disent que c’est un malade mental » ! Ce que j’ai relevé c’est que la plupart ne l’ont pas suivi et qu’au début c’etait un échange de bons procédés et tout a dérivé lorsqu’il a commencé à vouloir s’approprier le travail des autres, comme celui de F Belghoul ou TEPA : qui lui a avec son équipe un bon format de TV
        SORAL EST UN TRèS BON MENTEUR : toutes ces histoires ne sont pas le fait de la création de son parti politique mais juste la destruction de toute opposition à l’organisation Soral. D’ailleurs il est bien seul Dieudonné rete silencieux … à suivre

  43. Ananas en force dit :

    Ça va c’est assez modéré comme texte, je m’attendais à plus violent. En tout cas c’est intéressant. Merci.

    Salutations

    • Sébastien dit :

      Mais non, le texte n’est pas violent du tout. Juste mesquin et sournois comme un Attali, ça fait tout de suite plus propre.
      La dissidence en charentaise, c’est bien moins risqué quand on commence à parler procès et gros sous.
      Changer le monde comme un pilier de bar en somme.

  44. Sàlàm dit :

    Salut à tous,

    Je suis d’accord avec cet article sur plusieurs points. Mais tout d’abord j’aimerai dire que la « Dissidence » ça n’existe pas vraiment ! Parce que tout simplement nous vivons tous au chaud, avec une assiette pleine presque tous les jours, on peut se balader dans les rues sans craindre qu’une bombe nous tombe dessus à tout moment. Ce que je veux dire c’est que la vraie Dissidence et la vraie Résistance ne se verra que le jour où tout s’écroulera, où les manques se feront où les vraies gens, les vraies combattants sortiront. »Peut être » parmi eux des gens qui ont pignon sur rue sur le Net…

    Ce que j’ai pu constater en lisant divers articles, visionnant plusieurs vidéos (je crois que j’en ai avalé bcp trop;) c’est que le problème ou les problèmes actuelles ne viennent pas des collègues « dissidents SORALIENS juste au moment où il crée SON PARTI POLITIQUE. La première attaque si vous vous en souvenez c’est contre Farida Belghoul en utilisant des ex de ER et Albert Ali. Alain Soral malgré le fait qu’il produise une assez bonne analyse géopolitique, eco, sociale n’est pas pas parfait (ceci pour les Tarés qui ne pensent pas par eux meme, mais qui à chaque phrase répètent : Soral dit ci, Soral dit ça… c’est affligeant) ET PERSONNE n’est parfait . Alain Soral a voulu torpiller La FAPEC et a ensuite attaqué tout ces EX « pôtes » de la « dissidence ». Tous ces gens connaissaient ces travers en privé, et ce qui est privé reste du privé! C’est lui-même qui a initié le « lavage de linge sale en public ». Quand on a tous un même BUT celui de s’opposer à un système en perdition on ne casse pas ses potes et si « ses potes se désengagent de A Soral et bruyamment c’est que peut être derrière cet homme il y a des personnes encore plus dangereuses.(Voir interview de Marc George sur Meta)
    Ce que j’en retiens c’est qu’il faut garder sa liberté de ton et de pensée. Qu’il ne faut pas s’inventer des héros, aduler des personnes que vous ne connaissez même pas. Continuer, à lire, à s’informer, à prendre ce qui bon et jeter ce qui ne l’est pas. Les vraies personnes honnêtes et intègres sont toujours celles que l’on n’attend pas ; j’ai pu le constater dans ma vie et ça vous apprend à prendre du recul sur tout. La majorité silencieuse elle existe vraiment et elle pense, elle agit sans faire de bruit.

    Enfin, ça c’est une réflexion personnelle : Peut être A. Soral suit des ordres (Fort possible) et qu’il veut préserver les autres…c’est pour cela qu’il attaque tout le monde…? Et je pense que l’affaire Binti n’était juste qu’un coup de trompette pour que les autres se mettent au déballage public.
    PAIX.

    • Laucas dit :

      Salut a tous,

      Soral a raison…. Donc Soral dit la vérité ? Est ce que cela est un argument? Pour ma part non.

      La vérité est UNIVERSELLE, elle n appartient a personnes, nos erreurs par contre nous appartiennent.

      Est ce que Hollande dit des verités ? Evidemment mais pas beaucoup.
      Est ce que BHL dit des verités …..
      Est ce qu Atali dit des verités….
      Meme l ivrogne clochard en bas de chez moi dit des verités.

      Quand les gens jugeront par a rapport aux actions et non aux belles paroles le monde ira beaucoup mieux.

  45. FLo84 dit :

    Restons sur les faits.
    juste une question :
    pourquoi ne pas avoir interdit E&R de diffuser vos vidéos ? (puisqu’on ne s’allie pas avec n’importe qui)

    Au passage seul les LLP, vous et tous les autres diffusent TOUS LES JOURS des articles CONTRE Soral.
    Il me semble qu’il a qu’un jour chargé les autres sur son facebook personnel (et non sur E&R) n’a jamais rien, ni fait depuis les faits si ce n’est que juste se défendre…

    • A ma connaissance, juridiquement, un média ne peut pas s’opposer à ce qu’un autre site place un lecteur vidéo YouTube sur sa page. En tout cas, constatant le problème, nous avons souhaité le régler à l’amiable, on nous a gentiment dit d’aller nous faire voir 🙂

    • J'vous l'dirais pas.. dit :

      Désolé, même chose avec l’affaire Farida.. Soral dit dans une vidéo recement qu’il avait entendu des bruits de couloir et qu’il a donc anticipé de couper les ponts (pris l’initiative) avec certains ET donc avec la FAPEC je présume… Cependant lorsque E&R diffuse un communiqué pour dissoudre la FAPEC, lorsque Soral communique avec Farida par mail.. il lui dit ne pas être impliqué dans le conflit et renvoi Farida aux signataires de la lettre.. bien que les signataires affirmeront n’avoir rien signés.. Ça ressemble malheureusement à un putsch.. Je n’accuse personne et je veux bien croire que cela n’est qu’une succession de couacs.. mais raison de plus pour ne pas balayer les critiques d’un revers de la main..

  46. Hijack dit :

    Trop facile d’accuser Soral à présent ! J’ai bcp à lui reprocher (sur des broutilles, mais rien sur le fond), seulement ce n’est pas le moment … le faire à présent est dommageable pour citer l’auteur, quand on voit qui relaie, comme LLP par exemple.

    Un tel article ressemble à quelque chose près à du Robin qui, soyons en certains, ne va pas tarder à se servir de votre billet s’il en a connaissance.

  47. tortuechat dit :

    Bonjour à tous ,
    personnellement votre analyse ne me dérange pas même si je la trouve un peu trop régis par le sentiment (ce qui peut être compréhensible). Dans mon cas , je vais être beaucoup plus vindicatif dans ma démarche car Mr.Bonnet malgré qu’il nous soit représenté comme une idéologie castratrice du monde actuel , ne représente pas grand chose au yeux de la population globale .

    Mais je le laisserai de côté car franchement il ne fait trembler personne , soyons réaliste …

    Sachant qu’il est facile d’avoir une culture mais que le vrai savoir n’est pas du tout la même chose , ce qui serait intéressant de ce poser comme question c’est :
    Est ce que cette « dissidence » même si je ne trouve pas le terme très approprié ne joue pas au final le jeux de ce qu’elle dénonce ? Tout ça n’est que jeux du cirque ou réelle influence ?

  48. nada dit :

    Bravo pour la discorde et la fracture du peu de résistants qu’il existe dans ce pays, je place le cercle des volontaires, à mon plus grand regret, dans la boite où j’ai mis LLP, les diviseurs, les gagnes petit qui tels des charognards se jettent sur une proie blessée.
    Vous préférez vous attaquez à vos propres rangs plutôt qu’à l’adversaire pour manifester je ne sais quel signe d’orthodoxie ?
    Vous n’aurez ni l’adoubement du système, ni celui des résistants (des véritables, ceux qui réalisent concrètement quelque chose sur le terrain, je ne parle pas des dissident de salon)
    Et encore bravo vous faites le jeu de nos ennemis qui doivent bien se poiler de voir autant de divisions et de crétineries chez leurs ennemis.

    Pour ma part je ne me trompe pas d’ennemi, je vois qui est attaqué par le système, ce ne sont ni LLP ni le cercle des volontaires ni le lobby sioniste, mais toujours les mêmes Soral, E&R et Dieudonné, et la raison est simple, ils sont beaucoup plus dangereux pour le pouvoir que les autres, ne soyez pas jaloux, l’égalité n’existe pas et vous venez de le démontrer avec cet article à charge.

  49. Makeda dit :

    J’ai suivi pendant quelques années les vidéos d’AS, et j’avoue qu’à un moment cette mégalomanie et vulgarité m’ont saoulé, certains aiment arguant que ça fait parti de son côté « punk » mais en ce qui me concerne la forme ne m’a même pas donné envie de lire le fond.
    Le plus drôle c’est qu’il se réclame de la droite des valeurs, laissez-moi rire, depuis quand se prendre en selfie à poil fait parti des valeurs de la droite traditionnelle ?
    C’est un héroïnomane, paranoïaque, raciste, suprémaciste, antisémite, négrophobe et même si il fait tout pour le cacher (car c’est l’essentiel de sa clientèle…euh son public je voulais dire), il ne doit pas être fan de l’Islam et des arabes (cf ses écrits où il dit que la maghrébinisation de la France lui a fait perdre en civilité).

  50. Gabriel dit :

    Toute votre critique de Alain Soral ce résume qu’à sa personnalité, ses défauts de caractère, son tempérament et etc, mais rien sur le contenu. C’est un peu trop facile de juger le contenant, mais lorsqu’il s’agit de critiquer le contenu, c’est une autre pair de manche. Les gens ne le suivent pas pour sa personnalité et son égocentrisme, mais pour les idées qu’il véhicule.

  51. Emma Peel dit :

    Alain Soral est sans doute le phénomène qui représente le mieux notre époque.Un phénomène qui provoque énormément de débats,de controverses sans jamais apporter quoi que se soit.Un phénomène a l`image des philosophes & autre pseudo intellectuels « penseurs professionnels » qui écument régulièrement les plateaux de televisions.Soral incarne parfaitement la pénétration de la sociologie et de la politique,par le monde du spectacle,de l`exhibitionnisme,par la vulgarité,l’immédiateté et l’amnésie en temps reel.Un phénomène qu`il faudrait étudier de près car il en dit très long sur notre société.
    J’éprouve un profond mépris pour ce professionnel de gonflette intellectuelle,
    mais l`écoute des éructations hystériques de ce prédicateur libidineux & mégalomane,rendent le personnage presque sympathique.Car avec Soral,on a dangereusement dépassé le stade de la schizophrénie et de l`hypocrisie la plus morbide.Soral souffre de troubles de la personalité.Je lui conseillerais de consulter un spécialiste,car au rythme ou vont les choses,il va très certainement finir ses jours,dans un service de psychiatrie

  52. Goupil dit :

    Difficile pour moi de taper sur Soral. Même si je dois concéder que cet article est totalement en phase avec ce que je ressens à son égard, si je n’avais qu’un seul mot à lui dire, ce serait « merci ». Rendons à César ce qu’on lui doit : avant lui, la politique avait fini de m’écœurer, et il m’aura au moins réconcilié avec moi-même sur ce point. Ayant eu l’occasion de travailler avec Dieudonné et refusant de croire au concert de « louanges » dont il fut victime suite à un fameux sketch qui ne cassait pourtant pas trois pattes à un canard, j’en suis venu à me poser naturellement la question de savoir si on ne serait pas aussi en train de m’enfumer au sujet de son acolyte supposé.
    J’ai ainsi pu prendre conscience au fur et à mesure de mes lectures de l’insondable décalage entre la ligne éditoriale d’E&R et la calomnie dont ce mouvement était l’objet. Quand bien même j’ai toujours gardé mes distances par rapport au mouvement et me suis généralement abstenu de commenter les articles que je lisais sur le site, je leur dois une réelle prise de conscience politique que ne m’avaient pas inspiré Médiapart, ASI et consorts … Il m’aura fallu par la suite attendre de découvrir le CdV pour enfin adhérer sans réserve à une ligne éditoriale qui partage mes valeurs. Mais le gros de la réinformation, c’est merci Soral (même si la porte d’entrée était Dieudo), car ce sont ses analyses qui m’ont permis de sortir de la matrice du politiquement correct. Je n’ai plus eu qu’à tirer sur la ficelle pour découvrir Asselineau, Meyssan, Collon, IRIB, RT … et réaliser à quel point nous étions manipulés.
    Enfin, si je suis globalement d’accord avec toutes les objections que tu formules, je ne peux m’empêcher de replacer ces charges dans leur contexte, et d’avoir une certaine empathie pour le personnage, qui présente les mêmes travers humains que moi : l’impatience et la colère face à une injustice généralisée flagrante. Pas moyen de lui en vouloir pour ça alors que j’ai moi même beaucoup de mal à me contenir. Et encore, personne ne s’acharne sur moi ! Pour conclure, j’ai bien envie de tous vous mettre dans le même sac : Soral, Baron, Asselineau, Chouard, Sigaud, Jova, Hillard, LLP, toi Raphaël … Parce que, chacun à votre manière, vous êtes des héros, mais aussi avant tout et surtout des hommes, avec leurs petits défauts et leurs contradictions. L’homme providentiel n’existe pas, et c’est très bien comme ça parce que ça va nous obliger à nous parler avec bienveillance. Personne n’est irrécupérable quand on œuvre pour le bien commun.

    • franz dit :

      Je pourrais reprendre à peu près chacune des phrases à mon compte… et en ajouter une : Raphaël vient en un article de ridiculiser et discréditer le Cercle des Volontaires qu’il a semble-t-il fondé. S’en remettra-t-il ?

      • Je pense exactement le contraire de vous, Franz. Raphaël vient par cet article montrer que les valeurs que défend le Cercle des Volontaires, valeurs de respect des autres, d’égalité vraie et de conciliation juste, sont les mieux en mesure de faire triompher durablement la lutte contre l’impéralisme américano-sioniste.

      • lantuti dit :

        Le message de Clément Dousset a été approuvé par la LICrA.

        « Révoltez-vous, mais gentiment s’il vous plait, n’oubliez pas de demander l’autorisation avant de faire grève ou de manifester et surtout en respectant le politiquement correct sinon attention le procès. »

        Le système est-il si bête qu’il ne voit pas ce qui se passe ? Si non, va-t-il attendre gentiment qu’on le déloge ? Si non encore, s’attaquera-t-il plutôt aux antifas et à la LDJ ou aux résistants les plus dangereux pour lui ? Les Antifas et la LDJ, il les finance.

        Combien de procès pour le Cercle des volontaires ? Combien de procès pour Soral ?
        Conclusion ?
        Une résistance respectant le politiquement correct se place sur le terrain préféré du système et est donc inopérante.

        Cette méthode a réussi à faire éjecter Chouard dès qu’il a mis un pied dans la justification du politiquement correct, ça a duré deux jours ! Après 10 ans de combat.

      • « Combien de procès pour le Cercle des volontaires ? Combien de procès pour Soral ?
        Conclusion ? »

        hum, je ne sais pas si c’est un argument très valable ! Si Meta-TV va probablement « avoir droit » à un procès, si parce qu’ils ont fait le choix d’aborder des sujets que nous n’abordons pas pour plusieurs raisons, à commencer par la loi Fabius-Gayssot notamment. Ce sont des choix qui peuvent être courageux du point de vue de la liberté d’expression, mais qui sont dangereux pour la survie du collectif.

        Certains des procès intentés à Alain Soral sont injustes, certains en revanche sont dus à ses outrances verbales publiques.

      • lantuti dit :

        A Clément Dousset,

        je vous vois invoquer de bien belles valeurs et c’est très bien.

        Par contre, souvent j’entends ici « moi/nous/de gauche/résistants acceptables, nous on a des valeurs » pour signifier que les autres n’en ont pas.

        Puis-je alors rappeler que les valeurs qu’on défend ne s’appliquent qu’à soi-même ?

        Pour moi respecter les autres,

        c’est aussi accepter leurs défauts, le fait qu’ils ne sont pas aussi parfaits que vous, pas aussi respectueux des autres, pas aussi « égalité vraie et conciliation juste » que vous ET qu’ils méritent pourtant tout autant à VOS yeux votre respect et votre égalité vraie puisque ce sont VOS valeurs, que vous y croyez et que vous essayez de les appliquez peu importe la personne en face.

        Sinon, c’est du « faites ce que je dis, pas ce que je fais ».

        Et au final, c’est même pire. C’est comme dire « je suis pour la liberté d’expression tant qu’on ne parle pas de certains sujets ou d’une certaine façon », au final, c’est être contre ce qu’on dit défendre.

      • lantuti dit :

        Ca n’est pas un argument transcendant on est d’accord.

        L’idée était que la protection du Système se base sur l’injure (et la calomnie, ce qui marche rudement moins bien en ce moment mais encore trop grâce à l’autocensure du politiquement correct d’après moi, tout le monde devant se justifier sans cesse, le moindre mot qui dépasse et on est un facho), la loi (on en est là plus ou moins, énormément de procès pour un mot ici ou un mot-là, jamais sur le fond) et après il y a les coups. Je tiens ça d’un spécialiste. Ceux qui dérangent le plus se font d’ailleurs déjà agressés.

        Mince, je retombe sur un autre argument toujours pas transcendant mais je pense qu’il y a quelque chose là-dedans à creuser.

        Et je soutiens le cercle des volontaires (je reprenais votre nom parce que vous étiez cités dans les commentaires au-dessus), j’y ai découvert des infos intéressantes et ce n’est pas parce que vous faites une c*nnerie une fois que je vous classerai dans les infréquentables.

        Je m’inquiète plus de la logique « Vive la démocratie, mais pas avec les salauds » (puisque j’en fais probablement partie selon Judith Bernard et que je trouve mon opinion pas aussi affreuse que ça. En tout cas pas au point de devoir la cacher comme un vice honteux pour pouvoir vivre en paix si vous (ou plutôt cette logique) arriviez au pouvoir).

  53. Nazli dit :

    Bravo pour cette tribune !!

    Affaire a suivre ?!

    Good luck

    Éden du dersim

  54. Fanfan dit :

    Lorsque vous terminez par « Le chantre de la réconciliation est le champion de la discorde », vous savez bien que la réconciliation dont il est le chantre n’a rien à voir avec vos tambouilles de « résistants au système ». Admettez au moins que c’est un fait réel qu’il a participé avec d’autres à agglomérer et donner de la face à une population diverse et rassemblée autour d’analyses que vous partagez en partie. Dommage de finir sur une formule bien construite mais auto-centrée sur votre position de membre de la « résistance ».

  55. hervé p dit :

    raphael,

    quand il parle de Houria, en autres, c’est comme cela qu’on reconnait du Soral!!! car il ne lésine jamais sur le fond pour faire apparaitre une vindicte vérité reconnaissable par tous! même toi par ailleurs, l’iconoclaste opportun. Cela dit, personne est parfait et il ne sert en rien d’avoir l’esprit plumitif pour éluder et pervertir sur simples contradictions ostentatoires, des caractères qui par défaut, sont brillants.

    • J'vous l'dirais pas.. dit :

      Les bienfaits de la colonisation? Demain ça sera les bienfaits de l’esclavage (obama, eddy murphy, bill cosby show, tiger woods, magic johnson, mickael jakson)?
      On voit bien la limite.. quand Soral n’est plus dans l’analyse mais dans l’insulte, le mépris, y aura toujours des mongolitos pour applaudir..
      Les vrais ennemis de Soral c’est ceux qui l’adulent sans nuance.. et qui ne distinguent pas quand il passe de l’analyse fine à la taquinerie, l’insulte grossière ; ses insultes je m’en tamponne le coquillart.. par contre les mongolitos je ne les supportent plus..

  56. Matthieu dit :

    Bonjour Ici

    J’apprécie beaucoup le travail du Cercle des Volontaires et beaucoup celui d’E&R et cela ne va pas changer car vous êtes sur la ligne de la dissidence!

    Très triste de voir un tel article sur alain soral sur ce site. Avec des arguments encore plus tristes. Soral serait il grossier? oui souvent? égocentrique? oui bien sûr? violent dans ses propos, sans retenue? oui souvent. Et alors? Nous avons la chance d’avoir une personne tel que Soral, c’est un brillant tribun, avec un raisonnement puissant, très éclectique et qui est clairement le personnage qui rassemble cet espoir ou l’éclaireur de conscience, qui n’existaient pas il y a encore 8 ans.

    Tout ce qui divise la dissidence est mauvais et celui qui divise à tort. Le Cercle des Volontaires aura tort devant l’histoire.

    salutations

  57. Cramazouk dit :

    Bonjour,

    Je découvre votre site que certains décriaient pour des raisons obscures sur FB (sans doute à cause de vos vidéos sur E&R). J’ai commencé par l’article sur Judith Bernard et l’inquisition, avant d’enchaîner sur celui-ci. Je suis pour le moment conquis par l’esprit, très en marge et au dessus de ce que je vois habituellement. Merci, deux articles sérieux et pertinents, je vais continuer à surfer un peu dessus.

  58. Jean Dépautre dit :

    Un papier de Charles Tremblay sur A.Soral dont je me sens proche et probablement beaucoup d’autres: jerusalemdesterresfroides.blogspot.fr/2013/01/coup-de-gueule-alain-soral.html

  59. torcos92 dit :

    Ex Soraelisé, j’avoue qu’il dépasse largement les limites et est en train de foutre en l’air la dissidence.

    J’ai vu une vidéo récente ou il se prend pratiquement pour le christ et nous parle de droite des valeurs, lui qui envoie des selfis a poil… le probleme c’est qu’avec le temps j’ai l’impression que Soral ressemble énormément a nos zélites dégénérés.
    Un type tellement mégalo qu’on a du mal a y croire, qui ne laisse pas les autres s’exprimer en les coupants sans arret(la vidéo avec Dieudo est pathétique), qui ne pense qu’a baiser alors que le mec a 60 ans et qui est incapable de travailler, se comportant comme un parasite. Franchement ca fait beaucoup pour le représentant du Christ sur terre….

    Je ne remet pas en cause ce qu’il dit… mais put@in il pourrait faire un effort sur son comportement indigne.

  60. Je connais votre site grâce à E&R.
    Quotidiennement je vais sur l’un et sur l’autre; E&R est plus fournis certes, mais j’y trouve bien mon compte avec celui également de l’A.I.L
    Chacun vous avez vos qualités et je vous remercie pour le travail accompli. Continuer ensemble à travailler honnêtement et en autonomie.
    Vous avez exprimé une opinion; est-ce utile? Je n’en sais rien, je ne suis pas à votre place. Je suis d’accord ou
    pas, ce n’est pas intéressant. je viens sur vos sites car vos productions sont sérieuses, retiennent mon attention et élargissent mes points de vue.
    Que chacun se repose et prenne de la distance.
    Dans toute cette discorde, j’ai une pensée pour Etienne Chouard. Continuons à le soutenir et à nous soutenir dans la diversité.

  61. Mouais…?

    Pas très joli tout ça. En tout cas bon buzz, j’ai jamais vu ça sur le Cercle. Comme quoi Soral déplace les foules. C’est pas donné à tout le monde et c’est bien dommage car il est le seul avec Dieudo à rabattre du monde vers la dissidence et des sites comme celui là et d’autres.
    Dans un de nos derniers échange je t’avais dit que comptais laisser tomber bien avant la déferlante. quand Rachida a commencé à remuer la merde. Tout en concluant « Ce qui nous divise est plus fort que ce qui nous unit ».
    La suite me donne raison.
    Ce a quoi tu m’as répondu « A toi de voir ».
    Maintenant c’est tout vu. Soral est ce qu’il est et lui resterai reconnaissant au moins pour son courage même si je ne suis pas toujours d’accord avec ses propos ou sa façon de les présenter, dans l’ensemble ça se tient.
    Il insulte les traître ou ce qui lui semble en être. Mais aussi ceux que nous combattons tous. Un coup de frein dans le slip ne motive pas de le foutre à la poubelle. Ca se nettoie.
    Je lui suis également reconnaissant de m’avoir fait découvrir bon nombre de bons livres.
    Je ne suis pas du genre à tirer sur une ambulance qui se trimbale avec 450 000 € d’amendes pour avoir eu du courage et dire tout haut ce que la plupart savent mais n’osent pas dire.
    Je resterai donc Soralien, Hillardien, Rougeyronien, Meyssanien, Dortiguierien, Tahanien, Chouardien, Sigauxien, Cohenien, Hatzmonien, Sapirien, Faurissonien, Abauzitien, Metavien …
    Penses tu que ce genre de gouroux suffiront t’ils à ma libre pensée?

    • Franchement Marco, tu sais (pour avoir fait partie du Cercle) que la recherche du buzz n’est vraiment pas ce qui nous caractérise. D’ailleurs, nous abordons suffisamment de sujets peu attrayants pour le démontrer.

      Je n’ai pas dit de « foutre Soral à la poubelle ». Mais c’est quand même dingue qu’autant de personnes intéressés par la pensée de Soral soient aussi susceptibles qu’on puisse émettre une critique, une TRIBUNE où l’on souligne ses égarement (sans pour autant tomber dans la plupart des travers du main-stream). Ces personnes sont pourtant les mêmes qui vont défendre mordicus le droit d’expression de Dieudonné.

      • lantuti dit :

        Pour moi (avec cet article, je ne jette pas le bébé avec l’eau du bain) vous n’êtes pas tombé dans les travers du mainstream : c’EST du Mainstream.

        Je n’ai aucun souci à vous imaginer sur BFM TV pour défendre votre point de vue.

        « Alors M. CdV, vous faites partie de la résistance, mais là, X. va vraiment trop loin, racontez-nous ça. »

        Vous critiquez sa personnalité, vous montrez que vous ne connaissez rien ou presque de son oeuvre et le combat mené s’efface devant le politiquement correct (que vous appellerez « respect des autres » si vous voulez) : C’est du mainstream.

        Plutôt que ce pamphlet (le mot est sans doute trop fort) « J’ai la nausée quand j’entends X., regardez tout ce qu’il fait de pas bien », un article sur la nécessité d’avoir une forme plus consensuelle pour soutenir le fond, sans forcément citer X, aurait été plus intéressant à mon goût (même si je ne suis pas d’accord du tout avec cette conclusion). (oui je sais c’est facile quand ce n’est pas soi qui écrit.)

        Et effectivement quel Buzz !

        J’essaie d’être positif, parait-il que rien n’est pire qu’une mauvaise publicité sauf pas de publicité du tout.

        Espérons que les gens soient assez adultes pour se faire leur propre opinion en allant écouter la source (et que l’aspect punk politiquement incorrect de X. ne les empêche pas de se pencher sur le fond).

      • Bah Soral s’est bien fait interviewer par BFM-TV, il me semble ? D’ailleurs, comme lui, lorsque je me suis fait interviewer par Canal+ par Ariel Wizman, j’ai contre-filmé l’intégralité de l’interview :

        http://www.cercledesvolontaires.fr/2014/02/06/canal-interview-raphael-berland-co-fondateur-du-cercle-des-volontaires-pour-en-faire-un-montage-oriente/

        Vous voyez, j’ai également pris publiquement la défense de Dieudonné, de la Quenelle, de la liberté d’expression…

        M’accuser de vouloir faire le buzz, c’est :
        1) mécomprendre ma démarche
        2) me méconnaître

      • lantuti dit :

        Pour X, oui il est passé chez BFM, mais pour défendre la quenelle, là ce serait pour enfoncer un collègue.

        Pour le buzz, ouh là, non non, je disais juste :

        « Quel buzz effectivement ! »

        Déjà au pire, vous feriez le buzz volontairement, ben, ça ne serait pas si grave. Ca permet d’attirer plus de gens vers votre site, qui va dans le bon sens (pour moi, globalement), donc ça ne serait pas immonde ou nauséabond… et y a pas de honte à vouloir être lu.

        Non, surtout, ce que je voulais dire, c’est que je n’ai jamais vu autant de monde et de commentaires sur CdV. (j’ai d’ailleurs essayé de rameuter les gens de chez Chouard).

        J’ai moi-même écrit 50x plus de commentaires en 4j qu’en toute ma vie. C’est positif, ça permet de clarifier ses pensées, par contre ça tourne à l’addiction.

        Et c’est le sujet du moment dans la dissidence ( pour moi pas X mais plutôt le politiquement correct pour diviser la dissidence et sa suite logique, la chasse aux impurs X-Chouard(-Bricmont bientôt?).

        Donc oui c’est le buzz. factuellement. c’est un buzz. pas de procès d’intention de mon côté. Je ne suis pas dans le secret de votre âme, pardon, j’adore cette phrase, j’ai tendance à la replacer machinalement même si ça contredit ce que j’essaie de dire.

        Quant à votre travail, croyez bien que si je suis ici à écrire 10 commentaires à l’heure, c’est bien parce que je le trouve en général très bon.

        L’idée de contre filmer était excellente, j’ai Adoré votre traitement après coup, je ne me rappelle pas pour Dieudonné ou la quenelle, mais j’ai relayé certains de vos articles que je trouvais vraiment bien pensé, de l’analyse de haute-volée, dernièrement sur « à quoi joue l’Etat? » notamment et d’autres…

        J’aime beaucoup votre travail et c’est même pour ça que je suis si étonné de voir ce qui me parait être
        * de la négligence du fond pour la forme,
        * de l’attaque à la personne plus qu’aux idées (que vous n’avez apparemment pas beaucoup creusées)
        * une certaine incohérence sur ces « valeurs de tolérance et de respect » qui ne s’appliqueraient qu’à ceux qui partageraient ces mêmes valeurs entrainant comme application logique l’exclusion de quasiment l’anti-X, je veux dire Chouard. qui lui essaie de prêcher ces mêmes valeurs dont vous vous réclamez par l’exemple, sans forcément attendre ça en retour.

        Si je trouvais votre travail inintéressant, je ne prendrais pas le temps de critiquer…

        C’est la rançon du succès, qui aime bien châtie bien. Faut croire que je vous aimais énormément.

    • J'vous l'dirais pas.. dit :

      @Marc Blanchard tu dis : Je resterai donc Soralien, Hillardien, Rougeyronien, Meyssanien, Dortiguierien, Tahanien, Chouardien, Sigauxien, Cohenien, Hatzmonien, Sapirien, Faurissonien, Abauzitien, Metavien …
      Penses tu que ce genre de gouroux suffiront t’ils à ma libre pensée?

      Quelle façon saugrenue de dire que tu n’es pas LLPien, libre-penseàrien.. sans être gêné aux entournures, sans tourner en rond dans du blablabla?

      Si tu as une critique à faire sur LLP pourquoi la déguiser à moitié? LLP se fait insulter, un praticien qui a pignon sur rue… il réponds à son détracteur et il ne dit pas des mensonges.. on peu regretter la démarche mais jusqu’à preuve du contraire c’est pas lui qui a commencé..

  62. Hugo dit :

    Raphael me fait tout de suite penser au « dissident historique » anonyme qui a publié sa ridicule vidéo chez Jean Robin il y a quelques jours. Je me trompe?

  63. Stéphane dit :

    « Présenter Alain Soral comme un écrivain, c’est presque aussi malhonnête que de présenter BHL comme un philosophe. Oui, Alain Soral a écrit UN livre. Waouw. »
    Je vous lisais avec intérêt, mais là… il en a écrit au moins cinq!!! Faut vraiment peu connaître l’auteur pour écrire un commentaire semblable!
    Et BHL, bien que je le déteste viscéralement, a son diplôme de philosophie, ne vous en déplaise.
    C’est bien de remttre des pendules à l’heure, de se désassocier d’un personnage venimeux, mais ce serait bien de s’informer davantage sur les travaux du dit personnage critiqué. Bonne continuité!

  64. Dex dit :

    Arguments minables, tous repris aux langues de putes qui mal interprètent ses propos (le hors contexte est tellement facile, tout comme le fait de jouer les vierges effarouchées pour quelques grossièretés ou vérités dites crûment).

    Bref, encore un site qui se jette dans l’arène de la bataille d’egos pour faire genre d’être plus dissident que le meneur de la Dissidence (votre site pompe à fond celui d’E&R !).
    C’est une crise d’adolescent qui ne mérite pas qu’on s’attarde dessus.

    Une petite question pour finir.
    Pourquoi citer un proverbe en anglais pour ensuite le traduire en français ? Je trouve ça con.

  65. franz dit :

    Pour remonter un peu le niveau (et donner les références de quatre oeuvres où Soral parle de sa « pathologie ») :

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-Violence-du-systeme-et-inconsistance-de-la-dissidence-29488.html

  66. Jean-Louis dit :

    Je ne connaîtrais pas votre site si E&R n’avait relayé votre travail…et pas le contraire…sans E&R peu de gens seraient conscient de votre existence…d’ailleurs qui connaît Raphaël »jahraph » Berland, il a écris quoi, il propose quoi, sur quoi il assoit sa crédibilité ? Le fait d’être « producteur de musique reggae », d’être « très curieux », lui procurerai une certaine autorité ?!!!Je le connait maintenant grâce à cet article contre Soral et E&R ! Faire du buzz en tapant sur ceux qui vous ont mis dans la lumière…mouais…pas sympa! Y’a même un gros mot pour ça!

    Tant mieux que tout cela se passe maintenant…c’est assez marrant de voir tous ceux que l’on « sentait » pas se révéler un par un,Robin y’a quelques années,puis Moualek, Llp, Tepa,(vous, on pouvait pas deviner, on vous connaît pas, seulement les vidéos émanent de votre site)…

    Soral a trébuché sur une pierre posée là par ses ennemis, censés être les vôtres aussi, et vous voilà tous prêts à le pousser dans le dos…vous tous que l’on connait grâce à lui…c’est bien que cela se passe maintenant…

    Et puis le coup des « groupies » soralienne est d’un méprisant et tellement proche des méthodes du système…Soral serait un gourou, et nous de joyeux tarés obnubilés…bah oui…ce pauvre « libre penseur » qui nous étale de nouveau ses frustrations…dont la plus visible et récurrente du dentiste, celle sexuelle…

    En attendant, c’est à nos ennemis que vous rendez service et pas le contraire! Mais bon, pas bien grave, on s’en remettra…y’a toujours eu ce genre de trucs avant les grands trucs…

    De toute façon c’est pas derrière des ordinateurs que l’on changera les choses, c’est dehors que ça se passera…si ça se passe…la seule chose que l’on puisse supputer, c’est que l’on est pas sûr de perdre!

    Bon reggae, « JahRaph », bon riddim, bon son, bonnes « vibes »!T’es surement bon dans ce domaine,peut être même un peu connu, mais ailleurs, je t’assures, on te connait pas! La prochaine fois, ponds nous un article sur ta passion musicale, histoire de voir si on sera si nombreux à venir le lire!

    Yé Man! Cooool!

  67. Battosai dit :

    Prendre les commentaires du site E&R pour parler des militants c’est vraiment navrant et prouve votre ignorance de la politique de terrain ! Car ceux qui se bouge dans les sections régionales ne sont pas ceux qui commente à tout va sur le site …. Pareil pour Facebook d’ailleurs, en pire même !

    Comme pour LLP pourquoi avoir attendu si longtemps alors ? Fallait nous cracher dessus dés le départ. Car beaucoup de vos « arguments » date d’un bon moment déjà ! Votre réponse à cette question dans l’article est plus que fumeuse …

    Puis je trouve assez facile de parler des problèmes entre un tel et un tel (ou dans ce cas précis, de soral VS d’autres) sans connaitre les réalités des faits en coulisse …

  68. jha dit :

    la veritable question est pourquoi Soral a voulu detruire le travail de Farida Belghoul et de toutes ces familles courageuses…tous les sites de re-information ont continue a donner la parole a madame Belghoul et cela a fait peter une durite au gourou …..
    il y a plus de virilite dans une gay pride que chez les Soraeliens.

  69. Robert Fion dit :

    Bah en somme, vous trouvez le gars insupportable mais son discours (au moins en partie) intéressant. Je crois que c’est le cas de beaucoup de gens. Chez Soral, il faut bien distinguer le fond et la forme.

    Perso, je me souviens d’une phrase qui m’avait fait bondir du genre « des putes ukrainiennes, c’est un pléonasme ». Ou encore « Tariq Ramadan, agent du mondialisme payé par le Qatar pour faire le Vatican II de l’Islam ». Des sorties comme celle-là, il en a des dizaines, et je ne vois pas trop l’intérêt de les relever au final.

    Soit on fait avec, on accepte le personnage et on prend ce qui est bon à prendre dans ses analyses, soit on passe son chemin.

  70. Zarathousthra dit :

    Les vidéos d’Alain Soral resteront quoi qu’on en dise le meilleur spectacle de divertissement jamais vu.

    C’est un peu dommage cet article qui se résume par dire que vous êtes bien content de voir Soral trainé dans la boue parce qu’il est méchant… Finalement vous auriez mieux fait de ne pas en parler comme à votre habitude.

  71. Beno dit :

    Bravo à vous M. Berland, 100% d’accord avec votre article!

    Et j’em***** les groupies sans cervelle et les mouches à m****!

  72. Raynald dit :

    Bonjour,

    Votre analyse est assez pertinente, bien que je trouve que vous avez choisis quelques sujets « polémiques » comme exemples, qui sont assez loin de représenter l’ensemble de son discours. En effet, lorsque vous lisez ses analyses économiques, sociales, politiques et qu’il présente le tout lié de manière une et indivisible, dans une conclusion claire et limpide, je ne vois pas ce qu’on peut lui reprocher.

    Maintenant, c’est sur, concernant les sujets de Mœurs, il a un discours âcre et parfois violent.

    Mais le plus gros problème dans votre analyse, c’est que vous omettez complètement le contexte dans lequel il évolue et vit. En effet, je pense qu’en étant mis sous pression pendant des années, pourchassé par la justice pour chaque parole prononcée, (alors que dans le même temps ces mêmes personnes lui crachent dessus ouvertement), assassiné et injurié publiquement par l’ensemble des principaux acteurs médiatico-politiques (et autres), etc etc, forcément un moment donné, il n’est plus possible d’avoir des paroles douces et gentilles…

    Prenons exemple de Dieudonné, lui aussi dans ses récentes vidéos il est plus agressif lorsque’il parle d’un de ses détracteurs en particulier, il n’hésites pas à être violent dans ses propos.
    Après tout, si vous prenez une baffe, vous tendez l’autre joue ?

    Je ne connais pas Soral en particulier, ce n’est pas mon ami, ni mon mentor, mais je le trouve très souvent sincère et pertinent dans ses analyses politiques, économiques et sociales

    Enfin il donne bien souvent d’excellents conseils de lecture 🙂

    Bref, a mon avis, il faudrait juste prendre le temps de le lire et de comprendre l’idée derrière le discours.

    J’en profites pour vous donner tout mes encouragements dans votre travail, continuez ainsi à informer, vous êtes plus que nécessaire, bravo

    raynald

  73. anselme dit :

    Tiens donc ! Ma page enregistrée signale des commentaires (y compris le mien !?) qui ont disparus…
    Bonjour la crédibilité !
    Adieu !

    • Nous évitons de publier des commentaires contenant des insultes et autres, j’ai modéré à 95% positivement, je crois que ici, on sait entendre la critique (la vrai, un minimum respectueuse et constructive). Et je crois qu’en matière de censure, E&R n’est vraiment pas exemplaire. Mais bon, on va dire que ce n’est que ma croyance ^^

      • Dex dit :

        Il est vrai que votre tolérance aux commentaires défavorables à votre article passent assez bien (je dois avouer que sur E&R ça passe moins bien ; mais il faut aussi comprendre que vous ne faites pas face au même nombre… Car vous n’êtes pas le premier site [méta]politique de France, donc la pression n’est pas la même).

        Je vous reproche une certaine intolérance à l’égard d’E&R. Ce qui peut nourrir des critiques tout à fait objectives. Sans pour autant être considérée comme des critiques émanant de « fanatisés du gourou Soral » (cet anathème vraiment stupide est tellement facile à lâcher par les temps qui cours, ça en devient vraiment pénible, insupportable, surtout venant de vous, car on s’attend à mieux intellectuellement).

      • et quel « mieux intellectuel » attendez-vous vis-à-vis de la violence verbale de Soral quasiment raciste, colonialiste et fasciste ? Le refus de la violence verbale, le respect de la liberté d’expression et en même temps l’engagement net dans le combat contre l’impérialisme américano-sioniste, tout cela ne rend pas forcément populaire parmi les révoltés contre le système. Mais s’il faut choisir entre être populaire et juste (et intellectuellement honnête), le Cercle, comme Raphaël, a choisi.

      • anselme dit :

        Je ne vois pas où était l « insulte » dans mon commentaire !?
        Je ne faisais que retourner votre propos !
        A la phrase(à mes yeux, très auto-congratulante !?) :
        « Ce qu’il y a de bien, avec les soraliens, c’est que quoi qu’on dise, on donne toujours raison à Soral… Magnifique ! »,

        « … Ce qu’il y a de bien avec les anti-soraliens (surtout ceux qui ne l’ont pas lu !) c’est que quoi que l’on dise, ils donnent toujours tort à Soral ! »

      • lantuti dit :

        Complètement d’accord avec JahRaph (sur ce point ;))

      • Dex dit :

        Les ravages de la lobotomie.
        A entendre constamment tous ces politicards qui n’ont que le politiquement correcte pour se faire bien voir et atténuer la violence réelle de leurs politiques, vous êtes obsédés par l’auto-censure !

        Le problème de Soral est la forme de son discours, alors vous vous attardez dessus pour ne pas parler du fond (par paresse intellectuelle).
        Trop focalisé sur la personne, et rien sur les idées !
        Quelqu’un a fait cette observation très juste :
        « Les gens intelligents parlent des concepts, les gens ordinaires parlent de faits, et les gens médiocres parlent des autres, pour en dire du mal généralement. »

      • J'vous l'dirais pas.. dit :

        Les modérateurs sur E&R sont pas tous des censeurs.. Par contre il y a des vraies taches qui ont surement fait beaucoup de tord à Soral rétrospectivement.. En effet combien de fois des personnes ont vu leur commentaires censurés non pas à cause du ton mais en raison de la teneur idéologique.. Quand on voit par contre laisser passer des commentaires débiles afin d’entretenir les réactions et diriger les conversations il y a de quoi vous hérisser quelques poils sur la caboche..
        Le pire c’est lorsque vous apportait des points précis et perspicaces enrichissant le débat et quand vous censure sans aucune mesure pour un mot de travers..
        Bien pire encore.. est le fait qu’en général les forums attirent beaucoup plus les anti-reconciliation (pourquoi pas).. Que penser de ces nombreux débats complément trollés sans qu’un seul cadres de E&R pour recentrer les brebis galeuses et rappeler la ligne de l’association..
        Si les forums de E&R c’est supposé être la vitrine ça ne va pas aider..

  74. Merci Raphaël de cet article clair, ferme et précis. Les causes justes ne doivent pas être défendues de façon injuste. Et si Soral s’intéresse le plus souvent aux mêmes causes que nous au cercle des Volontaires, il entache souvent la défense de ces causes de propos haineux très proches de l’antisémitisme, de l’homophobie, voire, de façon sournoise, du racisme anti-arabe ou anti-noir. Sa mégalomanie, sa violence vis-à-vis de ses adversaires, et même vis-à-vis de tous ceux qui se permettent la moindre critique font qu’il représente une sorte d’antithèse à tout ce à quoi nous sommes attachés au Cercle sur la façon de mener le combat politique. L’idée que nous puissions cautionner ce personnage doit être combattue et ton article vient à propos pour cela.

    Je vois la violence des réactions qu’il déchaîne et j’en suis certainement attristé mais en même temps j’apprécie la clarification que ces réactions opèrent. Elles montrent à la fois la justesse de notre combat et de notre façon de combattre dans le respect de notre charte. Certains soraliens pourront être nos alliés de circonstance mais nous n’accepterons jamais qu’on nous confonde avec eux.

  75. Duntha dit :

    « aujourd’hui, si Jésus était présent sur Terre (peut-être l’est-il), il serait ici à côté de moi » Je pense que vous vous êtes êtes trompés, il avait plus ou moins cette formulation  » aujourd’hui si Jésus était sur Terre, je pense que je serai, par mon combat, placé à ses côtés « . En gros avec votre citation on pourrait croire qu’il se voit au dessus de Jésus, mais avec la mienne, qui je crois est plus proche de ce qu’il a réelement dit. Il se dit par son combat, au côté de lui, donc inférieure quand même :).
    Sinon j’ai vu dans un commentaire que vous n’avez pas lu « comprendre l’empire », faute grave pour moi car il n’y a pas qu’un Soral mais plusieurs. Le Soral de Comprendre l’empire est génial, vraiment. Celui des vidéos alternent le très bon, avec des arguments pertinants même en étant vulgaire et l’ouverture à des pistes de réfléxion mais aussi le mauvais comme vous le décrivez, je rajouterai ça petite vidéo sur le handisport (pas le temps de la revoir pour la décrire, mais je me sens pas en accord avec ce qui est développé, même si certains trucs sont à prendre).
    Un point à rajouter à Soral, il touche beaucoup de gens et à certainement fait beaucoup pour augmenter la visibilité des dissidents en se mettant en première ligne, Et ça lui vaut des bons procès, donc la question buisness est quand même très flou.
    La où vous touchez juste, c’est que beaucoup de gens ont trop tendance à le défendre, quoi qu’il dise ou fasse et on aussi tendance à trop « sioniser » les problèmes, c’est à dire que dès qu’il y a un évènement, ils déclarent « c’est le sionisme » sans jamais essayer argumenter les vrais causes des problèmes et utiliser bêtement le raccourci.

  76. Soral évoquant la façon dont Elkabach se serait extasié devant Poutine à la suite de l’interview de lui qu’il avait faite dit ceci : »Et on a vu le petit Elkabach (là c’est mon analyse un peu plus racialo-communautaire) qui est finalement le petit sémite séfarade se soumettre finalement comme une femme à quelqu’un qui représente encore la virilité aryenne (même si elle est slave). Et ça c’est la juste hiérarchie traditionnelle. Quand Poutine ouvre sa gueule, Elkabach la ferme et c’est comme ça que se conçoit un monde qui fonctionne bien. Il y en a un qui incarne l’autorité légitime et la virilité et l’autre la place qu’il aurait dû garder depuis toujours, c’est à dire une place d’intermédiaire, de courtisan et, au mieux, de diplomate…Fascination d’Elkabach pour Poutine comme il y a eu la fascination de Moati pour Le Pen et qui correspond à la juste hiérarchie des cultures (je ne dis pas des races)… »
    Mais non, Soral ne dit pas « hiérarchie des races » et, comme toujours, prend ses interlocuteurs pour des imbéciles. Il ne dit pas « hiérarchie des races » dans une « analyse » qu’il qualifie dès le départ de « racialo-communautaire » et où il n’est question que de races (« aryenne » ou « sémite séfarade »), de « soumission » d’un représentant d’une race par rapport au représentant d’une autre, de « juste hiérarchie des choses » pour qualifier cette soumission et où le mot « culture » vient à la fin comme un cheveu sur la soupe. Accepter d’entrer dans un combat politique sous l’autorité intellectuelle d’un personnage comme Soral me parait tout simplement inadmissible. Soral est un partisan de la hiérarchie des races, donc un raciste au sens pur du mot.

    • Radio Réveil dit :

      Rien à dire sur Soral, mais je remarque que c’est toujours dans le même sens votre vision des choses, à vous, les blancs xénophiles.. vous reprochez à Soral d’avoir dit ça, c’est vrai que je me suis dis qu’il délirait quand on l’entendait dire ça, mais jamais vous ne reprochez ces mêmes délires à d’autres, genre Kemi Seba, j’ai écouté une de ses dernières interviews, il explique que jamais un blanc ne pourra diriger un pays Africain (en résumé) en fait, il dit qu’un blanc, même le plus Africanisé, ne sera jamais légitime pour donner son avis sur la marche à suivre en Afrique, même si le mec est né là bas etc.. donc il fait la même chose, mais jamais ça ne lui est reproché comme à Soral, car si Soral avait dit que jamais un noir ne pourrait diriger un pays de blanc, que jamais il pourrait donner son avis sur le sens à prendre pour des masses blanches, alors vous lui seriez tous tombés dessus.
      Vous tolérez pour les uns, ce que vous condamnez pour les autres,
      ça va même plus loin, quand on écoute KS, il dit que les noirs devraient s’organiser en Europe, que ce n’est pas aux blancs de choisir (quand bien même ils sont indigènes ici) vous justifiez donc le colonialisme de KS..
      C’est là tout votre problème.. soit vous reprochez à tout le monde, soit à personne, mais non, vous faites des sélections allant dans votre visions des choses (vision raciste selon moi)

      • J'vous l'dirais pas.. dit :

        Pourquoi xénophile et pas xéno-j’menfout-comme-mon-premier-slip?

        Sérieusement vous n’en avez pas marre de comparer les choses comme si elle étaient égales? Premièrement un noir peut être un occidental (c’est assez fréquent) mais un dit blanc peut-il être africaniste? Tous les blancs en Afrique sont des occidentaux… Soyez moins stupides et allez au bout de vos questionnements.. adressez vous directement à Kemi Seba et posez lui cette question : il existe de nombreux maitres soufis blancs.. demandez lui si il pense qu’un maitre soufis blanc respecter dans sa confrérie africaine si un tel maitre pourrait diriger un village africain? Une ville africaine? Une région africaine? Une nation africaine?
        Sur le fond.. sachez qu’il y a des pays africain ou le pouvoir est partagé avec des arabes qu’on considère habituellement comme de race blanche.. et certains sont réellement et totalement blanc.. L’Afrique du nord c’est aussi en Afrique et les berbères et surtout chez les Kabyles les blonds aux yeux bleus sont dans certaines région dix fois, cinquante fois plus fréquent qu’en Espagne, Italie ou en Grèce..

  77. LaurentS dit :

    Dans votre passage « comprendre Soral », vous lui reprochez de dire des vérités blessantes. La condition des femmes algériennes avant la colonisation était bien celle qu’il décrit. Aujourd’hui, la femme algérienne est encore considérée comme une mineure sur le plan juridique. Et, cracher sur la France et les Français, c’est bien ce que fait Houria Bouteldja le plus souvent. Elle nous appelle avec colère les « souchiens », mais qu’on entend « sous chiens », parce qu’elle ajoute qu’il faut nous éduquer, nous les « racistes » et « les colonialistes » ! Il y a combien de pays dans lesquels on peut émigrer, travailler pour leur Etat, et insulter les autochtones tout en leur faisant la morale ?
    En ce qui concerne Stéphane Guillon et de sa femme, Soral s’est conduit avec eux comme ils se sont conduits avec lui, c’est-à-dire avec irrespect total. C’était inélégant, certes, mais pas pire que leurs comportements. Ne dites-vous pas vous-mêmes « qui sème la haine, récolte la tempête » ?
    Dans cette critique d’Alain Soral, vous oubliez l’essentiel. Soral est le plus courageux et le plus efficace des dissidents. Car, avant lui, personne n’a pu être entendu autant et éveiller la conscience du peuple pour lui faire saisir la situation. Quoi qu’est pu être « l’affaire Binti » en réalité, les analyses de Soral restent pertinentes.

    • Laurent, je n’ai pas écrit ce que vous avez dit. J’ai parlé de ce passage par rapport à son rapport à la colonisation (en l’occurrence française), pas par rapport à la condition de la femme. D’ailleurs au passage, il parle de cette condition avec une telle condescendance que ce n’est quand même pas très respectueux…

      • LaurentS dit :

        Raphael, vous m’avez mal lu. J’ai relevé que vous avez écrit à charge ce passage sur les propos et les attitudes d’Alain Soral. Je vous ai contredit notamment avec les faits que tout le monde peut connaître (la condition de la femme algérienne présente et passée).
        Ce que vous jugez condescendant chez Soral, je le vois différemment. Ses mots sont crus, mais réalistes. Il agit bien ainsi. Car, il n’est pas toujours possible d’éveiller ou de réveiller autrui avec des paroles douces. Quand il s’agit de consciences, souvent l’emploi de moyens plus rudes est nécessaire. Autrement, on n’obtient aucun résultat.

        Au fond, vous et d’autres « dissidents » lui reprochez aujourd’hui des peccadilles, si l’on compare avec le fruit inespéré qu’a donné son travail pour l’éveil du peuple. Soral est brillant, mais il n’est qu’un homme, non un saint homme. N’exigeons pas de lui ce que nous ne sommes pas nous-mêmes capables de faire. Vous me répondrez peut-être que contrairement à (l’indigne) Soral, vous savez toujours rester polis et courtois. Ce à quoi je terminerai en disant que vous n’êtes sans doute pas un saint homme non plus, en vous rappelant la parabole de la paille dans l’œil d’autrui et de la poutre dans notre œil. Soral a le verbe et les attitudes corrosives, mais il a réussi ce que personne d’autre n’avait pu avant lui : réveiller des millions de moutons. Il mérite notre gratitude.

  78. Sàlàm dit :

    Salut à tous,

    Allez voir sur l’ancien site de joe le Corbeau (lui aussi violemment attaqué par A Soral)- Il y’a eu fusion avec Quenelle + de Dieudo !!! Peut être un début d’explication ;o)

    http://quenelplus.com/cat/croartistes/joe-le-corbeau/

  79. jean dit :

    ne critiquez pas Alain Soral, sinon vous faites le jeu des sionistes

  80. seven75 dit :

    1 Si Alain Soral n’existait pas, je ne serais pas au courant de l’existence du cercle des volontaires, je n’aurais jamais vu aucune de vos vidéos ni lu aucun de vos articles.

    2 Soral n’est pas un bloc monolithe, il avoue lui-même que sa position a évoluée sur nombre de sujets (le lobby juif américain, le traditionalisme, etc)

    3 Si vous passez votre temps au cercle des volontaires à vous masturber en pensant à Alain Soral dans vos réunions plutôt qu’à vous demander qui a envoyé notre armée massacrer des innocents en Libye et pourquoi, ce n’est pas au président d’E&R d’en répondre. Remettez-vous en question.

    4 Le fait de choisir l’annonce de la création du parti RN pour sortir cet article n’est certainement pas innocent.

    5 Pas une seule critique sur le fond des idées défendues par Alain Soral dans l’article.

    Concernant Guillon, au delà de la boutade, l’idéologie gauchiste dont il est un représentant a été critiquée de manière argumentée maintes et maintes fois. Houria Bouteldja a également été mise face à ses contradictions, (sur la repentance, sur son salaire, sa vision biaisée des rapports de force en France, etc).

  81. reneegate dit :

    et bien pour ma part, vous me rassurez entièrement, je n’ai jamais sauvé un lien vers E&R, jamais écouté ou lu Soral jusqu’à la fin, et j’ai toujours fais confiance à mon intuition. Votre texte correspond exactement à l’impression que me faisait Soral. Sa seule « qualité » était d’être dans le collimateur mais il est dangereux dans le sens où comme le FN il s’approprie des analyses justes avec des objectifs qui le sont bien moins.

  82. le bon entendeur dit :

    Bonjour Raphael,
    d’abord je veux souligner mon total respect pour votre travail a vous comme a vos collègues du cercle des volontaires.
    pour autant je ne comprend pas votre positionnement par rapport à Alain Soral qui ne représente pour moi qu’un personnage public comme les autres (pour ne pas me taxer de mouton, ou adepte d’une secte : mots à la mode depuis la déferlante anti Soral) que j’ecoute avec la meme sincerité que toute autre personnalité public. Je suppose que pour etre sincère il faut se dire les choses sans rien cacher : Alain Soral était à l’origine de ce qu’on appele la dissidence (avec Dieudonné vers 2005 si ma memoire est bonne), Alain Soral n’est certainement pas du niveau des plus de 99% des gens de la mouvance : il est simplement a des années lumière de l’ecrasante majorité : il produit un discours sans égal, avec une clarté et une limpidité incroyable : il est écrivain essayiste depuis plus de 20 ans , traduit dans plus de 13 langues (son background parle pour lui).
    par ailleurs Soral n’est pas l’etre le plus consensuel quand on se braque sur son style un peu punk et trash. est ce pour autant une raison de s’en prendre a cet etre très utile a la lutte (ayant reussi a sortir des milliers de jeunes du ghetto et a leur donner le gout de la lecture et surtout leur a ouvert les yeux sur l’arnaque anti racisme institutionnel).
    vous portez des accusations grave contre lui : racisme (j’ai envi de rigoler) : ou bien c’set votre definition du racisme est erronée, si non vous usez de non arguments pour d’autres raisons que j’ignore!

    bien a vous

    • Il ne me semble pas l’avoir accusé de racisme. J’ai rapporté certains de ces propos, sans essayer trop de les extraire de leur contexte, puisque j’ai mis des hyper-liens à chaque fois.

      Mais il est claire que la question raciale reste assez centrale dans son discours.

  83. Saida dit :

    Toute cette haine contre Soral est partie de l’affaire Belghoul.

    Mais les gens n’ont pas vraiment compris ce qu’il s’est passé et ont cru des mensonges sionistes inventés plutôt que de regarder simplement les faits:

    http://franckblod.canalblog.com/archives/2014/10/24/30819100.html

    Tout y est attention votre vision des choses va radicalement changer.

  84. mitch303 dit :

    bel article Raphaël.

  85. Jude Ananas dit :

    Elkabach vs poutine …. du racisme ou de la provocation ?
    Tous ces auto-dissidents tels LLP, Farida, Joe, Tepa et autres ainsi que Soral devraient avoir le courage de se réunir pour faire un congrès de la « dissidence » qui n’a pas encore eu lieu. Celui de Belgique annulé puis souillé d’eau sale et puante était un signe avant-coureur de dislocation orchestrée à venir.
    Il est temps de vous réunir sur le fond et de cesser vos enfantillages en vous pardonnant mutuellement vos erreurs afin de sortir par le haut du marécage dans lequel certaines forces veulent vous noyer les uns après les autres.

  86. PetitHomvert dit :

    « Quelqu’un qui souhaite changer le monde sans se changer lui-même, va projeter sur le monde ses propres zones d’ombre. Lorsqu’il prendra le pouvoir, il remplacera la corruption actuelle par sa propre corruption. »

    J’adhère tout à fait a ce propos, je trouve cela même beaucoup plus subversif qu’une dénonciation à outrance…

    je trouve ce qui unit un peu trop les « gens de la dissidence » est cette promptitude a dénoncer, ce que je ne trouve pas inutile, attention…
    mais comme le dit Sarah plus haut, lire les commentaires sur E&R est instructif et révélateur de ce que peut drainer la pensée de Soral, bien que les commentaires n’émanent pas forcément des militants.
    Et tout cela est validé par la modération.

    Bref, je trouve dommage tout ce travail de critique du système si l’on ne peut se remettre en question soi-même, c’est valable pou nous tous.

    « c’est pas moi c’est les autres »

    Et j’affirme ici qu’il y a en chacun de nous un dictateur, un voleur, un détraqué…

    Je trouve dommage Raphaël que tu n’aies pu prendre tes distances sans avoir critiqué à chaud (c’est ce que je ressens en te lisant »), même si je partage plutot ton point de vue.

    Continuez dans cet esprit, c’est ce qui fait votre originalité.

  87. Wtff dit :

    Article très bon, je ne vois pas l’utilité de se justifier ou de répondre à certains commentaires Raphael, surtout lorsqu’ils sont d’un niveau plus bas que terre comme celui d’Altair plus haut.

    D’ailleurs analyser les comportements indignes de quelqu’un qui se présente comme un leader doit être normal et la dernière affaire Soral-Binti en est révélatrice. La dissidence n’a pas besoin d’un dictateur de la pensée, refuser le mauvais et accepter le bon est un devoir lorsque que l’on se dit être dissident contre les forces qui sont nuisibles à la nation et cela n’enlève en rien les apports passés et futurs de Soral.

    Prenez ce qui est bon en chacun et rejetez le reste, là est le progrès sinon vous n’avancerez pas et/ou vous serez des groupies qui suivent un gourou dans le mauvais, surtout.

  88. Libremax dit :

    Je suis partagé entre la qualité de votre article (les billets critiques sur Soral cet acabit sont si rares) et des commentaires qu’on pu faire  » franz  » ou  » lantuti  »

    De plus, je trouve qu’affirmer qu’il s’agit du bon moment pour dézinguer Soral manque vraiment de finesse, à moins que tirer sur les ambulances soit votre spécialité.
    Ceux qui cherchent à diviser les mouvements patriotes doivent en ce moment jubiler à l’idée de voir la forteresse de la dissidence s’écrouler au rythme de ceux qui estiment après avoir suivi le sillage de ER que  » c’est le bon moment  » de retourner sa veste ou de pleurnicher sur les pratiques commerciales douteuses de ER comme le fait LPP.

    Je suis absolument d’accord quand je lis certains expliquer que la personnalité de Soral est incompatible avec la fonction d’homme providentiel dont il rêve. Je le répète, des articles comme le vôtre on leur importance ; ils contrebalancent les « verset » monolâtriques à la gloire de Saint-Alain sur ER (rien de plus agaçant)

    Mais personne ne me fera nier que Soral a su construire quelque chose et à permis à des milliers de gens de penser le monde différemment. J’ai moi-même adhéré à l’UPR après avoir vu les conférences de M. Asselineau sur ER
    Alors oui, peut-être que l’homme n’est pas à la hauteur de l’image qu’on s’en fait, ça ne fait pas l’ombre d’un doute. Oui peut-être que Soral profite de la notoriété de ER pour s’enrichir mais la synchronicité avec laquelle tout le monde se retourne contre lui est 100 fois plus gerbante qu’un petit selfie la bite à la main.

    • Mon but n’est pas de « dézinguer Soral », sincèrement. D’ailleurs, je n’en ai pas le pouvoir, loin de là ! Notre audience est bien moindre que la sienne, peut-être 20 ou 50 fois moindre.

      Mais si cette tribune, à laquelle je pense qu’il ne réagira jamais publiquement (d’ailleurs, la lira-t-il ?), si jamais elle lui fait prendre conscience de certains travers contre-productifs de son attitude, alors ce billet n’aura pas été vain. Je me moque des censeurs et des jugent de la pensée, je n’en suis pas, ou plus précisément, j’essaie de ne pas en être.

  89. Shaka Mohamed dit :

    Bonjour,
    les masques tombent en effet. Je souscris à cet article et je pense aussi qu’il sort à point nommé. Soral est en train de montrer son vrai visage et c’est pas beau à voir.

    J’appréciais le personnage jusque récemment parce que je pensais naïvement qu’il avait un rôle positif sur les gens mal informé, malgré ses dérapages constant et les nombreuses contradictions d’une vidéo à l’autre, voir la vidéo avec Gabriel Adinolfi ou il explique pourquoi ce serait suicidaire de créer un parti politique…

    Mais force est de constater qu’il s’avère être très nocif au final, car il envoi son troupeau de mouton dans le mur. Son nouveau parti est déja inféodé au FN et lui servira à faire pression sur MLP pour virer Aymeric Chauprade et récupérer les votes des membres/sympathisant E&R qui votent UPR.

    De plus il ne supporte pas la concurrence surtout quand elle lui fait de l’ombre, il veut être la seule référence anti-système du net. C’est pourquoi il centralise toutes les bonnes vidéos et les bons articles sur son site et prétend après que si ils ont du succès c’est grâce à E&R… Lorsqu-il s’en est pris à Tepa sur facebook j’ai compris qu’il avait totalement craqué son slip le père Soral. Il pense qu’il est assez influent pour diabolisé et détruire Meta TV, erreur! Grave erreur!

    Toutefois j’espère que les moins moutonnié de ses disciples comprendront que l’on ne peut rester crédibles quand on insultes un ancien compagnon de route de gros lard stupides après avoir vendu ses bouquins et organisé avec lui des conférences pendant des années.
    Est ce qu’il aurait le culot de dire aujourd’hui que Dieudo n’est pas drôle et n’a aucun talent si il se dispute avec?… Ce n’est pas sérieux.

    Je pense que Soral va bientôt gouter à ce qu’il appel lui même « l’éternel retour du concret » et il ne l’aura pas volé!

  90. K-RIM dit :

    Tant que je n’ai pas l’explication des invectives qui ont été proférées PAR Alain Soral contre ses frères d’armes de la dissidence ; pour moi il est le responsable…
    Il restera le responsable de la merde dans laquelle il s’est mis et du bordel qui règne dans la dissidence.
    En tout cas, tant qu’il n explicite pas les coups de poignards qu’il aurait reçu dans le dos (voir sa dernière vidéo) ?

    Cette vidéo est pleine de contradiction par rapport à tout ce qu’ils avaient dit auparavant et son côté gourou qui cherche à faire du fric est maintenant évident pour moi (ce côté cupide qu’il partage avec Dieudo d’ailleurs) !
    J’ai toujours ressentie qu’humainement il devait être insupportable (égocentrique, manque assumée de modestie et de respect pour les autres, coupe la parole tout le temps, etc.) mais là il est redescendu grave dans mon estime…
    Je plains d’ailleurs son entourage…

    Il a assumé avoir censuré ces alliés par « punition. »..ce qui me dégoute.
    Lui qui a tant souffert de la censure et qui n’a jamais cessé de s’en plaindre….finalement, il ne vaut pas mieux que les autres.
    Meta TV a des leçons à lui donner sur la liberté d’expression….

    Qu’il soit le plus talentueux des dissidents après Dieudo….n’excuse pas ce genre de comportement.
    Mon seul espoir est que Dieudo, ou un autre, organise une réconciliation entre Alain Soral et ceux qu’il a insultés (pour ce faire, chacun fera son autocritique surtout Alain).
    Si cette réconciliation entre alliés n’est fait dans les prochains jours..la réconciliation nationale sera mort-née et l’incapacité d’Alain Soral a fédérer une dissidence sera démontrée !
    La meute de la dissidence vient de muter en horde……notre défaite face est garantie !

    Preuve en est que de plus en plus de gens de qualité vont se distancier d’Alain Soral comme l’auteur de cet article…

    • sayashi dit :

      Bien entendu je vous rejoins dans votre critique. Sincèrement je crois que relativiser les propos d’Alain Soral nous condamnerais relativiser les propos de ceux qu’ils critiquent également (blancos de Valls, « le nègre » de Pascal Bernheim etc)

      Les faits sont là, un homme qui prône la réconciliation et le respect des valeurs ne peut se permettre d’injurier de cette manière (en privé ou en public c’est du pareil au même). Nous imaginons que dorénavant les positions de chacun vont se durcir et les soutiens seront plus radicaux.

  91. Sabri dit :

    Bonne critique des contradictions du discours et de la personnalité d’ Alain Soral. Vous n’avez jamais donné dans la chasse au sorcière contre lui, et vous réalisez votre travail de médias alternatif en le critiquant de façon objective, afin de se faire une opinion réelle. En effet il était temps de la faire.

  92. Tom Huxley dit :

    A l’Auteur :

    Je suis Soral depuis ses débuts et je ne peux qu’être d’accord avec votre article. Je ne peux cependant qu’être également d’accord avec certains commentaires critiquant votre article.

    En effet, le fond de l’histoire ici relève plutot de la psychologie des foules. Indépendamment de la psychologie de Soral (dont, comme l’ont précisé certains commentaires, on a le droit de se foutre royalement, au nom de considérer le contenu et pas le contenant), cette histoire est intéressante d’un point de vue de psychologie sociale.
    Qu’il y ait des petits soldats formatés, prêts à le suivre aveuglément, à tout accepter de leur leader, n’est pas propre à Soral et à ER. C’est pour ainsi dire une régle obligatoire dans toute structure sociale organisée autour d’un individu de nature leader charismatique.
    Regardez Sarkozy, peu importe ce qu’il fait, il aura des soutiens persuadés de bonne foi qu’il n’a jamais rien fait de tout ce dont on l’accuse. L’idolâtrie et la déification du leader est un phénomène récurrent, une constante anthropologique.
    Je vous invite à voir le film Allemand « La vague » qui retranscrit vulgairement quelques règles de bases de psychologie sociale permettant l’avénement d’une structure sociale dirigée par un leader, au fonctionnement que l’ont peut qualifier de sectaire. Un leader charismatique, des valeurs communes invoquées, une identité à part autoproclamée, un but défini, un drapeau, un hymne, un geste (« la quenelle »), tels sont les caractéristiques de bases d’une telle structure sociale. Tout y est à ER, comme à l’UMP, comme chez Rael, comme au PS, etc etc etc.

    De ce fait, il aurait été interesssant de partir de phénomène Soral vers l’analyse globale de l’endoctrinement des masses via certaines formes de structures sociales régies par certains mécanismes bien définis.
    Une fois l’analyse faite, on peut ainsi cesser de considérer Soral comme un diable ( ou tout autre leader, aussi néfaste soit il ) et comprendre qu’il n’est finalement qu’un objet d’un plus large mécanisme. A partir de là, on peut également apprendre à apprecier la qualité de certaines de ses analyses. Car tout mouvement de masse, pour qu’il se constitue, a toujours besoin d’une part de vrai et de pertinent.

  93. guiñol dit :

    Soral: générateur de citoyen

    Son génie? La vulgarisation et la vulgarité.

    Combien sont tombé sous le charme de ses vidéo désopilantes(ou, à votre guise, nauséabondes)?

    Les vidéovores, les clashophiles, les gens qui analyse la politique par le prisme du rap, bref des paumés comme moi, sommes complètement méprisés par des gens comme vous.
    Le mainstream,au moins, nous propose des baffie, ou des guillon(Qui gagnait son pain a crachez son venin façon LLP, rappelons-le) afin d’assouvir nos vils appétits.

    C’est alors qu’arrive Alain Soral, sordide et sublime, populiste et élitiste, à la TV ou sur internet: la performance est là, les montons subjugués.

    Puis, petit a petit, des émissions compliqués, des livres sans images, des sites avec des commentaires sans fautes d’orthographe… Un nouveau monde pour beaucoup.(pour moi notamment )

    C’est donc en grande partie grâce à mon gourou(et son marabou Dieudo) que je suis ici aujourd’hui a vous lire et vous ecrire.
    Suis-je le seul?

    Enfin, pour vous expliquer notre indulgence avec Soral, c’est très simple, il à su se rendre indispensable ayant une posture inédite dans le paysage mediatique avec Dieudonné.

    EPILOGUE
    -Comment se fait-il que Jahraph Comptabilise 233 commentaires sur son dernier article?
    -Tout simplement parce qu’il dit parfois des choses intéressantes.

  94. Marco dit :

    Je me doutais depuis longtemps de sa nature mais ce que j’apprends là dépasse tout, ce type est une ordure au niveau humain. Essayer de monter le fils d’un ancien collaborateur E&R contre son père pour régler ses comptes avec ce dernier c’est abject. Comment peut on encore soutenir ce… ? Finalement c’est un pote qui a trouvé le juste dicton : on ne construit pas une maison solide avec des planches pourrie… et aujourd’hui comme il l’avait dit, la baraque s’écroule.

  95. Excellent article. Il fallait clarifier les choses.

  96. Minawa dit :

    J’ai suivi les vidéos de Soral « froidement ». Sa vidéo pour critiquer LLP est une merde de la nature. Il n’arrive pas à attaquer, à le dominer sur le plan de l’intellect et sur le plan de la pensée stricte. il se borne à attaquer Salim sur le plan physique. Comment peut on descendre aussi bas ? L’auteur de « Comprendre l’empire » n’a pas assez d’arguments intellectuels pour faire front à LLP. Il n’ y a pas de doute. A l’endroit de Houria, les propos de Soral sur la colonisation (crime contre l’humanité) est une vision raciste. Je me demande ce que font tout ces Blacks (Dieudo, Cardet, etc…) à côté d’un type comme Soral. C’est Bizarre…

    • tortuechat dit :

      Je trouve aussi que c’était ridicule et si on prend les commentaires plus l’effet modération on touche au summum ! Personnellement après avoir vu cette vidéo , (pas en entière) on aurait dit un gars qui essaie de vendre une bible en trente tomes à une personne atteinte d’Alzheimer et j’en suis venu à me demander si l’affaire Binti ce n’était pas Soral qui l’avais crée de toute pièce !

  97. maxiime dit :

    Soralien ! Ou la nouvelle insulte qui te paralyse, plus fort encore que le légendaire antisémite !
    On peut dire ce que l’on veut mais le constat que l’on peut faire est que le compte des commentaires à exploser.
    Vous justifiez l’écriture de cet article, (ce qui un point faible). Je pense que rien justement ne vous impose de justifier vos choix éditoriaux. Vous écrivez ce que vous voulez quand vous le voulez. Je comprends bien que vous voulez anticiper certaines réactions mais je pense que cela dévie du corpus du sujet. Qui n’en est pas un à mon humble avis. Vous écrivez (ce que j’apprécie) et je critique constructivement (à espérer).
    Il est indéniable que vous êtes sur le terrain et c’est considérable comparé au fou du net qui ne sorte pour faire leur course à carrefour (petite généralisation  ). Donc, vous n’avez pas à répondre à vous justifier de dire ce que vous pensez. Par contre si une de vos pensées est inconsistante, espérons qu’il aura toujours quelqu’un pour vous le rappeler.
    Dans votre texte Il y a un peu trop de généralisation qui est un procède léger, les « soraliens » comme si ceux que vous dénommez forment un groupe homogène, qui peut le croire ? Il y a aussi des raccourcis, « les propos d’Alain Soral » sur Guillon. Objectivement, vous avez le droit d’être contre de tel propos sur le fond et sur la forme. Cela n’empêche pas le fait qu’il y a un contexte, que les deux protagonistes se connaissent et que l’un répond à l’autre. Alors, oui cela peut choquer mais rien ne vous oblige à cliquer sur « play » et à écouter la vidéo. Personne n’est forcé de regarder ces vidéos du mois, et si cela vous déplaît vous avez le droit de passer votre chemin et de garder votre opinion pour vous car vous n’êtes pas concerné dans la vidéo soit de l’écrire. Dans ce cas, ne soyez pas étonné d’être soumis à la critique (pas toujours bonne je l’avoue, mais est-ce la faute à Soral ?).
    Ce que j’aurai voulu lire de vous c’est la critique de la pensée, la critique de l’œuvre, que pensez-vous de la féminisation, existe-t-elle d’ailleurs ? Pouvez-vous nous apporter d’autres intellectuelles qui se confronte a une-t-elle théorie ?, Il en est de même avec « l’Empire » selon Soral. Est-ce une notion que vous critiquez, qu’est-ce qui vous parle ou pas?
    Il y a aussi un dans votre article une analyse psychologique de la vidéo de Soral avec Dieudonné. Je permets de vous demander vos qualifications en matière psychologique, physiologiquement même !
    C’est même niveau que les cerveaux malades et d’après Dieudonné est soumis à la clairvoyance de Soral, bon… j’ai déjà entendu cet argument Bhlien. Pourquoi, n’allez-vous pas demander ce que pense Dieudonné de cet argument et des contextes dans lequel a été faite cette vidéo? Vous avez votre grille de lecture, valable ou non, je ne la critique pas mais vous oubliez souvent le contexte. Il y a toujours un contexte, ne pas le prendre en compte c’est ne pas comprendre l’histoire, à mon avis, bien sûr.
    Vous nous dites que ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous divise, j’aimerai savoir ce qui vous rassemble idéologiquement avec certains discours de Soral, le communautarisme, la domination par la soumission, le désir et le mensonge. Bref, il y a des choses à écrire.
    Si vous le faites certainement, embrasser plus ce qui nous rassemble, cela ne veut pas dire que ce qui nous ressemble et pour cela il faut enlever le caractère personnel du concept.
    Personnellement, j’attends la critique d’idée et si le cercle veut s’agrandir et non pas tourner en rond il faut continuer le travail que vous faites sur le terrain des idées et seulement des idées.
    Bien à vous,

    • Concernant les citations, j’ai mis les liens à chaque fois vers les vidéos, pour contextualiser justement ces citations

      Je n’ai jamais parlé des « soraliens », j’ai bien précisé « une partie de ses sympathisants ».

      (désolé pour ma réponse trop courte… Pas le temps aujourd’hui !)

      • Maxiime dit :

        C’est bien ce que je dis rien ne vous oblige à regarder ses vidéos, vous êtes d’un illogisme abyssale. Vous êtes n’aimez pas un gars qui ne parle même pas de vous… Mais vous continuez à le regarder. S’il vous est indifférent ignorez- le. point. N’est ce pas plus logique?
        Je ne supporte pas BHL donc je n’ai plus de télé. Bref.

  98. Bibi dit :

    @Raphaël
    Merci
    Bonne continuation sur la voie de l’impartialité…

  99. Eric H dit :

    Ce texte ressemble drôlement à une participation à la curée à laquelle vous ne voulez pas participer non ?

    Le personnage de Soral, en bon génie torturé qu’il est, est outrancier dans ses propos, sa vulgarité et sa relation aux autres. C’est son style. Certains ne le supporte pas et vous en faites partie.

    Je rejoins cependant Chouard : Peu importe le personnage, ses travers insupportables pour certains et ses dérapages insignifiants ici et là dans des vidéos. Ce qui compte uniquement c’est:
    1) Les analyses. Si critique il y a, elle doit porter sur les livres et les idées, pas le personnages, les bouts de phrases ou les vidéos.
    2) Les ennemis communs. Toujours garder en tête qui est son propre ennemi et ne pas s’attaquer à qui le combat.

    Pondre un texte sur les travers d’un personnage, ça ne sert à rien de positif. Critiquer un personnage qui combat les mêmes ennemis que vous, c’est contre productif.

    • Lorsque Sarkozy fait des dérapages verbaux, nous le soulignons. Ce n’est pas parce que untel ou untel, fût-il Soral-le-grand (c’est vrai qu’il n’est pas petit, pour qui l’a déjà vu en vrai !), est censé faire partie de la « dissidence », de la « résistance » ou du club des « pas-contents-qui-vont-tout-changer » que cela lui donne le droit de prendre les autres de haut, mal se comporter, mal parler, blesser inutilement, diviser, gâcher des liens possibles, etc.

  100. Pudding dit :

    Je ne suis pas d’accord sur l’ascendant de Soral envers Dieudo dans la vidéo de présentation de RecNat. On voit surtout que Dieudo s’en fout, il fait de la politique bien plus intelligemment avec l’Ananassurance, j’ai l’impression qu’il fait ça pour faire plaisir à Soral, par loyauté, car Soral l’a toujours soutenu.

    Bizarre que leurs webmasters ai supprimé vos vidéos, je croyais qu’ils étaient débordés !

    Article intéressant, assez bien argumenté, sauf pour la curée, sortir cet article à ce moment vous y fait participer. Attendre un peu m’aurait semblé plus opportun.

  101. Fred47 dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord je tiens à m’excuser pour mes futures fautes d’orthographe et de frappes car je vois ici qu’il faut avoir le verbe haut si l’on veut se faire entendre (on pourrait faire un sujet avec ça….Faut il obligatoirement écrire comme un énarque pour que notre parole soit entendue?)
    -On ne juge pas une personne par ses dires mais bel et bien par ses actes… A.Soral a tellement un ego sur-développé qu’il ne se présentera a aucun élection mais tien a donner de son image comme son compère Dieudo pour que d’autre fasse avancer la machine.

    Qui peut (dans la dissidence) assumer et prendre de face ce qu’a vécu, vit et vivra Alain Soral. Toutes les critiques jusqu’à présent ont été porté sur la forme (tien j’en reviens a mon introduction) Mais très rarement sur le fond.
    Bien sur on peut critiquer tout le monde! Bien évidement personne n’est parfait, Soral le premier. Mais tout son travail et tous les coups qu’il a pris mérite un minimum de respect et d’auto critique de ceux qui le pointe du doigt quand tout est fait pour l’enterrer vivant.
    Je rappel que Soral est un combattant de ring, et il utilise les mots comme il utiliserais ses poings n’en déplaise au pacifiste.
    Si tu recherche un discours politiquement correct forcement, ceux de Soral peut donner mal aux oreilles.

    Ce qui me déçois, c’est que demain encore l’unité de la « dissidence » (dont le cercle fait partie) ne serras toujours pas. A la joie de nos gouvernants.

    Amicalement, Fred.

  102. Louis.D dit :

    Article très intéressant qui permet le débat, mais j’aurai deux critiques à adresser et une question :

    – il est facile de critiquer quelqu’un après que le CDV l’eut courtisé, encensé etc (à l’image de LLP, Marc George et compagnie). Cela peut dénoter une certaine incohérence.

    – pourquoi ne pas avoir mentionné le fait que le  » parti  » de Soral existe déjà et qu’il appartient à quelqu’un d’autre :

    http://www.franckabed.com/2014/11/14/reconciliation-nationale-nappartient-pas-a-dieudonne-et-soral-mais-a-franck-abed/

    Comme vous le dites si bien dans votre article, vous relevez les propos décalés de qui que ce soit, alors pourquoi ne pas insister sur un fait majeur. Soral ne peut pas utiliser l’appellation Réconciliation Nationale.

    – seriez-vous prêt à débattre avec Soral (dans le cas improbable ou celui-ci vous le proposerez) sur les arguments de fond ?

  103. Josef dit :

    Bonjour,

    J’ai écouté pendant un bout de temps Soral et suivis l’actualité via son site, qui allant à la pêche aux infos sur les autres sites que je ne connaissait pas forcement.

    Je trouve que Soral dit (disait) des choses intéressantes, mais son discours commence à tourner en rond et n’évolue pas.

    Petit à petit je me suis rendu compte que plus il avançait dans le temps et plus il devenait orgueilleux, prétentieux,
    dogmatique, imbus et égocentrique.

    Les points que vous citez Raphaël, (Jésus-Christ, la femme de Mr Guillon, etc…) plus d’autres points, m’ont révélé le fond de sa personnalité.

    Il a fait le vite autour de Dieudonné, pour mieux l’accaparer.
    A ce sujet, je ne comprend pas pourquoi ce dernier, qui n’est pourtant pas le dernier des imbéciles,
    ne l’a pas déjà laché…c’est un mystêre pour moi.
    J’espere en tout cas que Dieudo va se réveiller et le dégager de son horizon !

    Soral pêche par orgueil.

    Avant lui il y eut bien plus intelligent, à savoir Samaël,
    le premier et le plus beau de tous les Archanges.
    Hélas il pêcha par orgueil.
    Aussi il fut chassé du Ciel et tomba de haut, de très très haut, du plus haut des Cieux.
    Alors il devint sombre, emplis de rage et de haine, il cria : « Vengeance ! » contre Le Créateur.
    C’est ainsi que Samaël, le plus beau de tous, devint Lucifer,
    autrement nommé Satan.

    Ceci pour dire que l’orgueil aveugle l’intelligence et fait tomber ceux qui manquent d’humilité.

  104. Tutu dit :

    La mise au point que tu fais est sans doute nécessaire, mais à mon avis insuffisante. La première fois que j’ai entrendu parler de Soral, c’est quand il est allé au Liban avec Dieudo et Meyssan. C’est Meyssan qui m’intéressait.
    Dieudo est un triste pitre, qui ne m’a jamais fait rire et qui n’a pas grand chose à dire quand il essaye d’être sérieux.
    Quand à Soral, je vais souvent sur son site, car on y trouve des infos intéressantes dans les vidéos qu’il met à disposition. J’ai voulu me renseigner sur la pensée du bonhomme, j’ai donc acheter « Comprendre l’empire ». Beaucoup de platitudes et rien qui ne méritait vraiment d’intérêt, sinon un abus absolument sidérant des points de suspension… Comme si Soral invitait son lecteur à une complicité dans le sous-entendu.
    Ses bouquins précédents ne m’intéresse pas, vu que je ne suis pas dragueur et que je ne conçois pas mes rapports avec les femmes sous cet angle.
    Cela dit, j’ai été surpris par le creux du propos, Car dans ses vidéos, Soral sait être pertinent, même s’il est stupidement agressif et complètement imbu de lui même.
    Une dernière chose, cela fait longtemps qu’il ne passe plus mes commentaires, parce qu’il m’arrive de le critiquer, et que manifestement, ça ne plait pas.
    Salut à tous les volontaires !

    • Josef dit :

      @ TUTU :

      « Une dernière chose, cela fait longtemps qu’il ne passe plus mes commentaires, parce qu’il m’arrive de le critiquer, et que manifestement, ça ne plait pas. »

      T’en fait pas, t’es loin d’être le seul…

      • J'vous l'dirais pas.. dit :

        Qui que ce soit qui a mis en place cette orchestration des forums.. cette orientation des commentaires, ne devrait pas être surpris par les réactions en chaine que susciterons les révélations présentes et celles (inévitables) à venir..

  105. Paul Howard dit :

    Nous sommes nombreux aujourd’hui à penser et à dire ce que vous venez d’écrire.
    Pour preuve je vous renvoie à cet article paru sur alterinfo début septembre 2014.
    http://www.alterinfo.net/Soral-payant-qui-paie-Soral_a105980.html

    E&R avait supprimé la page des commentaires suite aux vidéos payantes pour la remplacer par une mise au point. Mais dans ces critiques on voit le mécontentement et les interrogations des adeptes de la dissidence à l’encontre du gourou.

    S’il est vrai que l’on peut supporter un chef assez rustre on s’étonne de la violence verbale de quelqu’un de cultivé comme Soral. Je dis cultivé mais après l’avoir écouté je me sens comme un badaud qui s’est fait avoir par un bonimenteur de foire. Pour me laver l’esprit, je me passe une vidéo de Pierre Dortiguier, c’est comme une eau de source d’une pensée saine, organisée, véritablement intellectuelle, juste et docte. Quelle différence !

    Alain Soral a écarté tous ceux qui seraient des concurrents à son business. Il le dit dans sa dernière vidéo d’explications sur l’affaire Binti. Paranoïaque, il croit que les critiques viennent de ceux qui voudraient lui voler son ‘ Biz ‘ comme il dit.

    Ce qu’il y a d’étonnant avec Soral c’est qu’il sait très bien manipuler son auditoire. Il s’adapte en fonction de ce qu’il sait , qu’il a entendu, de l’opinion courante. Mais il est malade, il ne le cache pas, à la fois nerveusement et psychologiquement. Et quand il dérape, il crie au complot, à l’invention mensongère de ses ennemis. Et en même temps il avoue qu’il a bien pris cette photo.

    Nous sommes peut-être des trolls derrière leur écran ( des trolls qui ont inventé l’informatique qui te fait vivre ) mais nous ne sommes pas un vieux de presque 60 ans qui se montre à une inconnue. (une vidéo retirée depuis, le montrait en train de se masturber).

    Cet homme n’a ni morale, ni courage, ni honneur. Mais avec son bagou il avait fini par nous le faire croire. Nous avons simplement perdu du temps. Notre colère vient de notre confiance mal placée et trahie. Réconciliation Nationale ne fera rien, ne changera rien. Et l’on passera à autre chose. Soral pourra prendre des vacances. (dire qu’ils nous avaient accusé (nous les français – les moutons selon lui) de l’avoir fait travailler deux ans sans avoir de vacances.
    Comme dit dieudo,  » va jouer avec tes crottes de nez « 

  106. Louis.D dit :

    Le terme courtisé est fort, mais disons que le CdV était proche voire très proche de Soral. Je suis toujours dérangé quand des proches s’attaquent. Par exemple je ressens une profonde aversion intellectuelle pour les vidéos de LLP. Il dénonce ce qu’il a couvert pendant des années. Dans sa vidéo 2 sur Soral, c’est très facile de dire, nous n’étions pas amis, je l’ai croisé 5 secondes au théâtre de la main d’or etc. Mais il était bien content de voir Soral débarquer dans le sud etc…

    J’aimerais vraiment que Soral réponde sur le fond à vos critiques mais j’en doute. Soral n’est pas très bon en débat, vous pourriez gagner ;-).

  107. Galactica dit :

    LES 3 SEULES QUESTIONS A SE POSER
    – Est-ce que je voudrais lui ressembler ?
    – Est-ce que j’en voudrais comme beau-frere ?
    – Est-ce que je voudrais qu’il me représente ?

    A ces trois questions j’ai répondu non.

    Soral à la droite d’al Capone.

    Il se plaint des  » faux  » dissidents,  » les trolls derrière leur écran « , alors qu’il passe son temps sur internet à montrer sa bite… Quel bouffon pervers.

    En insultant gravement tout le monde, il a perdu le contrôle de lui-même. C’est surement lié à ses prises ou ses manques de drogues. Je comprend mieux ses rapprochements avec Morsay et les milieux mafieux. C’est pour s’approvisionner plus facilement.

    Et de quel droit se prend-il pour le chef de la dissidence ? Ce n’est ni exact, ni juste. Je demande aux services secrets du FN de rentrer leur pouliche au paddock, graduellement mais définitivement. Sinon…

    De toute façon Soral disait qu’il n’allait plus venir (à ER/dissidence) que comme consultant, faire quelques vidéos (ce qu’il fait déjà). Pensez-vous que s’il crée un parti, il parte militer ? Vous rêvez. Il l’a déjà annoncé. Il n’est même pas éligible. Par contre il a bien déposé le nom Reconcilation nationale comme MARQUE commerciale à l’INPI. Le bizness çà il ne l’oublie pas. Et même le vol puisque cette appellation avait été déposée depuis 2006 par Frank Abed, un autre dissident.
    … les méthodes du père Soral …

  108. Martin dit :

    Très bon texte, parfaitement clair, et dans lesquels je me reconnais. Bravo, belle plume !

  109. Louis.D dit :

    – Est-ce que je voudrais lui ressembler ?
    – Est-ce que j’en voudrais comme beau-frere ?
    – Est-ce que je voudrais qu’il me représente ?

    Non aux trois questions 😉 !

  110. Freddo dit :

    Si DSK avait dit « la plupart des femmes noires sont des putes », ça aurait été la 3ème guerre mondiale dans la dissidence… Mais comme c’est soral qui l’a dit, ça va…c’est bien! Et si soral vous crache dans la bouche vous allez dire quoi, ça va c’est bon???

  111. Cryssate dit :

    Soral a de nombreux défauts.
    Mais qui a sa maîtrise des concepts et du verbe?
    Qui est capable de renverser la table?
    A mon sens personne.
    Rester dans une dissidence à l’eau tiède en se félicitant de 3000 vues pour une vidéo?
    Laisser notre pays aller dans le gouffre sans réagir, si ce n’est sur les forums?
    Voilà ce qui me semble aujourd’hui le plus probable depuis l’éclatement.
    J’espère que cet épisode donnera à Soral plus de sagesse et le forcera à plus d’ouverture.
    Restée à savoir si le reste de la dissidence saura pardonner ses offenses et qu’ il saura pardonner à ceux qui l’ont offensés.
    Sa position doit forcément lui monter à la tête parfois.
    Il doit corriger ses défauts.
    Je crois hélas que sans lui nous sommes perdus les amis.

  112. Izem dit :

    Bravo pour cette analyse

  113. Tambour dit :

    Article juste et percutant qui fait tomber certains masques (vu les com.) de quelques Soraliens et que voit’on ? des moutons !

    Ce n’est pas parce que AS débite des propos justes sur certains sujets qu’il représente la Parole incontournable, il n’est QUE le boss d’un site, et je n’ai jamais vu une manif ou une action percutante de la part d’E&R.comme toujours, ce sont les militants de base qui font le job et je suis sur qu’ils le font bien sur le terrain, dommage pour eux que le chef s’appelle Alain Soral !

    Il y a quantité de personnes censées et qui méritent d’être connues par le plus grand nombre et le Net est là pour ça, nul n’a besoin de Soral pour réfléchir, tant mieux.

    Je regrette que Dieudo se fourvoie dans cette mascarade de parti bidon dont apparemment le nom existait déjà avant !

    AS montre tout de même son vrai visage pour qui sait voir et la façon dont il a flingué Farida Belghoul sur son site avec une méthode digne du Mossad en dit long !!

    Mais il y a d’autre combat et personne n’est obligé de regarder ou parler d’AS, donc tirons la chasse et passons à autre chose !!

  114. Minawa dit :

    L’article est pertinent (j’ai manqué de le dire dans mon 1er commtr). Mais l’analyse sur la psychologie de Soral mérite d’être souligné sévèrement. Sinon on risque de ne rien comprendre et faire les mêmes erreurs que lui. Soral a une vision anthropologique qui date des années de Gobineau et Lapouge où à cette époque en Europe même, on considère que l’Homme : l’Homme (sapiens) est le dolichocéphale blanc et blond aux yeux bleus. Les autres Blancs, les Noirs et Arabes et Magrébins, les Jaunes qui n’avaient pas ces critères étaient considérés comme des serviteurs, des esclaves, des colonisés, des races inférieures. Soral, comme beaucoup des citoyens occidentaux ou autres ont acquis cela par réflexe de subordination, par éducation scolaire laïque(maçonnique). L’éducation occidentale n’a jamais voulu déconstruire ces préjugés profondément racistes puisque l’impérialisme et le sionisme n’a aucune bénéfice à en tirer. Ces préjugés sont là, ils vagabondent dans les bibliothèques universitaires occidentaux. Seuls les adeptes du panafricanisme luttent véritablement contre contre la RACINE de ces préjugés BLANCOPHOBES et NEGROPHOBES. C’est ce qui manque profondément dans la culture de Soral, il répète par réflexe de subordination, par éducation depuis son tendre enfance ces conneries racialistes que l’impérialisme culturel occidental nous dicte, nous inculque dans notre éducation, dans notre conscience. C’est très compliqué de s’en débarrasser car c’est son intellect, son cortex qui est atteint. Et même s’il croit s’en être débarrasser il se fourvoie encore là-dedans. S’il ne change pas il fait exactement ce que l’Empire fait subir aux peuples martyrisés de la Terre par se dernier. Il faut qu’il revoie urgemment sa copie sur « Comprendre l’empire » que j’ai lu de A à Z. Soral a besoin d’une thérapie dans le domaine du MATRIARCAT AFRICAIN et PATRIARCAT OCCIDENTAL. Je le renvois à  » Civilisation ou Barbarie » du Pr C.A. DIOP (ne citer que lui). Soral a encore le choix soit il s’enfonce avec ses amis et ennemis dans la négrophobie profonde tout en classifiant honteusement les musulmans, soit il redevient un leader qui s’est profondément trompé sur la « question raciale » (qui est très complexe et complexifiée par les agents de l’impérialisme culturel : Zemmour-Attali-BHL-etc…) et sur sa lâcheté vis à vis de certaines personnes qu’il avait insulté. Il faut qu’il s’excuse ouvertement publiquement vis à vis de ces gens-là : c’est humain et ce n’est pas perdre sa dignité, contrairement à ce que pense des incultes qui l’encouragent à s’enfoncer dans le mépris des autres. Point trait. Soral doit se demander: comment peut il aimer les travaux de Dieudo ou Cardet ou K Seba, tout en étant négrophobe ? S’il ne change pas, s’il ne sort pas de schéma matriciel anthropologique du 18 ème siècle, c’est qu’il est vraiment un raciste qui sert ouvertement le « système ». Comment peut-on aimer et soutenir la musique d’un Noir et mépriser les autres Noirs ? C’est quoi son projet ? Toute la soit disant Dissidence doit se poser cette question. Il ne suffit de dire qu’on est pas raciste et qu’on ne l’est pas. Il faut s’attaquer à la RACINE du racisme et en particulier à ces philosophes des ténèbres (lumières dira t-on) que sont Voltaire, Hegel etc qui ont fait plus du mal que du bien et qui continue à le faire aujourd’hui sur les bancs des écoles et des universités, sinon on sera tous dans la matrice de l’Empire et quoi qu’on fasse on travaillera toujours pour l’Empire. Les travaux de F. Belghoul est plus que légitime car quand Soral et les autres dissidents se fourvoient dans les les querelles, l’Empire enseigne, éduque et manipule à sa guise nos enfants. Pour en faire quoi d’après vous Mr Sora ? Des futurs sionistes, des futurs défenseurs du sionisme, des racialistes arrogants, des suprématistes virulents, des dégénérés sexuels et des analphabètes de haut niveau. c’est là où l’Empire à de l’avance incontestable sur vous, il fabrique ses soldats, il éduque ses futurs bras armés, ses généraux et commandants. Le débat n’est pas la rentabilité des sites internet et du sionisme que personne ne peut combattre à l’heure actuelle. L’avenir des enjeux nationaux et patriotiques est sur les bancs des écoles et non sur les culs des femmes. L’EMPIRE MISE SUR LES ECOLES : MEME UN NIGAUD COMPREND CELA. Si la dissidence ne se focalise pas à 99% de sa force sur l’EDUCATION VERITABLE (et non laïque maçonnique) des enfants tous les combats sont stériles. L’EMPIRE MISE DEPUIS BELLE LURETTE SUR VOS ENFANTS QUI DEVIENDRONT VOS FUTURS ADVERSAIRES SIONISTES. C’est par éducation que : Obama-Taubira-NVBelkacem-BHL-Attali-etc… sont là au service de l’Empire (Satan). Comprenne qui voudra et qui ne voudra pas.

  115. Massilia Si ! Yankis Nô ! dit :

    J’ai l’impression que ce débat de pureté et de légitimité de la « dissidence » devient de plus en plus stérile.

    Je me révolte de voir que les pseudos résistants, dissidents prennent le temps (trop de temps) de monter des vidéos, de faire du regroupement d’information sur l’un ou sur l’autre. Pour prouver quoi ? Je suis plus légitime que toi nanani nanereuh ! Regarde ce que tu as dis et moi ce que j’ai fais !

    Ça en devient regrettable … navrant…

    Le grand apport des différents acteurs de ce mouvement est d’avoir proposé une autre lecture et d’autres sources d’information !

    Je les en remercie.

    En revanche je suis dégouté de voir tout ce qui s’offre à nous depuis novembre…
    J’ai l’impression d’être dans une réunion des JEunesses d’un parti politique.. A savoir quel maître est le plus pure pour pouvoir porter la cause.. Quelle cause ? Celle qui en ce moment déchire le corps des militants, sympathisants, passionnés et assidus, se sentant penetres par un sentiment de rejet de l’ignominie quotidienne que l’on nous propose.

    De ces gens la vous en faites quoi ? Alors si un soutien Soral alors c’est une groupie dégénère, si on soutient Chouard, Asselineau ou l’un ou l’autre on apparaît comme un traître à la « . « dissidence » , mais qu’est ce que vous nous racontez !

    J’ai longtemps suivi Monsieur Soral, en faisant abstraction de certaines de ses bouffées délirantes. Je le remercie de m’avoir proposé une autre lecture qui m’a amené vers d’autres personnes que vous citez dans cet article. Je le remercie à demi mot compte tenu de ce que éclate à la gueule des militants et internautes, et que lorsqu’on surfe sur youtube à force de mots clés on nous propose des vidéos de plus en plus « spécialisées ». On ne peut pas prendre tout accepter ou tout refuser des différents acteurs de cette fameuse « dissidence » ou « résistance », appelez cela comme vous voulez, c’est votre affaire.

    En espérant de voir quelque chose qui puisse apporter une défiance unie face à l’Hydre systémique, j’invite à se détourner de ce débat sans fin et tellement pauvre pour se concentrer sur la lecture.

    PS: si quelqu’un est intéressé par la maçonnerie, il faut se procurer « le symbolisme des rites de perfectionnement et des ordres de sagesse » vol 1 et 2 de Irène Mainguy (Godf), dispo à la FNAC.. Elle dévoile la symbolique, les légendes, les histoires, tables, de chaque degrés de perfectionnement du Rite écossais et du Rit français (ils l’écrivent comme ça.. ), à partir du 10eme degré, on commence à parler de kabbale, et de sephiroths. Il s’agit d’un document maçonnique des plus authentiques.

  116. drester dit :

    Tant que l’on a pas compris que Soral est MALADE on a rien compris de cet homme.

    Certains se demandent comment ils ont pu être si longtemps berné par le maestro. Cela tient à trois phénomènes. 1 – ils ne vivent pas avec lui pour le connaître comme il est. 2 – Soral est un très grand manipulateur et dissimulateur qui s’appuie sur des quart de vérités. 3 – Ils n’ont pas vérifié les sources de ses propos.

    Soral a toujours menti sur sa vie même s’il en a donné quelques passages possiblement véridiques. Il l’a dit lui-même, c’est un fils de bourgeois déclassé qui ne sait rien faire. Il a donc choisi de mentir et de tromper les gens pour survivre. C’est ce qu’il appelle plus légèrement  » se débrouiller « .

    Soral a toujours été doué pour lier les idées, idées qu’il exprime lors de dîners où il fait  » l’amuseur en bout de table « . Dîners qu’il rejoint pour être remarqué des réseaux de pouvoir et des femmes de ces milieux. C’est pour çà qu’on le retrouve à la télé puis à faire du cinéma et des romans. Cinéma où sa soeur, clone d’Agnes Jaoui, (Les Bonnet sont aussi descendants d’une famille juive de fourriers suisses ), plus capable et plus stable que lui, fera carrière.

    C’est aussi comme çà qu’il sera remarqué par des recruteurs politiques des services secrets. Il rejoindra le parti communiste, alors opposition au gouvernement, puis qu’il passera au Front National quand le PC aura disparu. Le FN est aujourd’hui le parti d’opposition. Soral est un électron libre sous tutelle des services et du FN. Il gère sa propre affaire, le réseau ER, et drague la jeunesse pour l’anesthésier politiquement. Il demande à ses militants de ne rien faire ou de basculer pour le FN lors d’élections. Le FN, un parti en voie de neutralisation (voie de garage) et d’extinction programmée par le système sioniste.

    Ce n’est pas parce qu’il nous fait, sans le regretter, le récit de ses erreurs passées, que nous devons accepter le reste de ses analyses ou fermer les yeux sur ses comportements. Cet esprit de fausses confidences engendre chez l’auditeur un sentiment de confiance qui fait tomber les résistances et endors le sens critique. Ceux qui ne sont pas d’accord avec lui se voient violemment rejetés. C’est le système utilisé dans les sectes.

    Tout l’édifice de sérieux de ER et de son futur parti est enterré sous la montagne de contradictions de son gourou et de son  » enseignement « . Et quand on voit que leur signe de ralliement est le bras d’honneur, signe d’intromission phallique ordurier, on ne s’étonne plus du choix de ce geste.

    • Exdex dit :

      Soral chapeauté par « des recruteurs des services secrets ». Avez-vous des sources à partager ?

      @ casacci
      Aucune maison d’édition ne publie Philippe Landeux, mais peut-être que vous êtes dans le secret des dieux, et que Kontre Kulture nous réserve une bonne surprise. Landeux est un véritable penseur avec une clé et des outils pour sortir de la matrice sataniste (j’emploie l’adjectif sans connotation complotiste) dans laquelle nous nous débattons.

      • drester dit :

        Des sources sur les liens de Soral avec les services secrets ? Vous êtes bien peu informé. Soral déclare à plusieurs reprises dans ses vidéos du mois qu’il a des amis dans les services secrets, qui lui font des confidences et avec qui il échange des infos… Il a été recruté par un membre des services (P.P.) qui travaille pour (dans) le Front National et sous l’autorité directe de JM Le Pen. Soral était chargé de rapatrier les ouvriers de gauche sur le vote de droite. Il a aidé à la disparition du parti communiste. Il a rejoint le parti FN puis a développé ER pour ratisser plus large en amenant les jeunes et les immigrés vers le FN et le vote de droite. sa méthode de responsabilisation politique et d’apaisement social sert à bâillonner une jeunesse aux prises avec les pires injustices. En ce sens Soral travaille de facto pour le pouvoir sioniste et son avatar le FN. Après le coming-out de Chauprade, la messe est dite.

        Soral se fait des ennemis et des ennuis juridiques parce qu’il injurie les gens jamais par le vrai combat de résistance. C’est de la poudre aux yeux, du buzz. Pendant ce temps son business décolle. La même chose pour Dieudonné qui le déclare bien fort et en rit. Ce sont tous deux des businessmen et des artistes, pas des combattants.

  117. xuartema dit :

    Nul n’est parfait en ce bas-monde et Soral ne fait pas exception. Ceci dit, il a le mérite d’éxister !! ce qui est déjà quelquechose. Je suis d’avis qu’il faut se concentrer sur le MESSAGE et non sur le messager, quand bien même celui-ci desservirait celui-là. Personnellement, je le trouve bon dans ses analyses mais non-exhaustif. Il est limité par sa méconnaissance de l’anglais et/ou de l’allemand et n’a dès lors pas accès à une mine d’information très importante outre-Atlantique voire outre-Rhin. De plus, son évidente corruption morale dûe à la trop grande liberté qu’il s’accorde, tant dans ses propos que dans ses actes (voir la récente affaire Binti), le décrédibilise fortement même s’il assume totalement.
    Il publie les Evangiles sur son site E&R mais les a-t-il seulement lus ? Et si oui, les met-il seulement en pratique ?
    J’en doute. Tout leader crédible doit avoir une moralité irréprochable mais à voir la façon dont il insulte ses ennemis, c’est clair qu’il est encore dans « oeil pour oeil, dent pour dent » plutôt que dans « aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous maltraitent, priez pour ceux qui vous persécutent, si on vous frappe sur une joue, tendez l’autre (pour désamorcer le conflit), si on veut prendre ton manteau, donne en plus ta tunique », etc.
    Finalement, chacun récolte ce qu’il sème, chacun a ce qu’il mérite. Il prétend être dans la même ligue que le Christ mais Celui-ci ne répondait pas insulte pour insulte, tout au contraire. Que Soral en prenne de la graine, il rendra un très grand service à son image et à celui de la dissidence.
    Peace, Love, Harmony to all.

  118. François dit :

    Je suis assez déçu du niveau de ce que vous proposez, après avoir vu la totalité de votre entretien de Méta TV, assez vivifiant et non dénué d’intérêt, loin de là.
    Malheureusement ici, pour le premier papier que je lis de vous ou de votre mouvance plus généralement, je retrouve cette faiblesse de toutes les critiques adressées à Soral.
    L’individu peut me déranger par certains aspects de sa personnalité, mais je ne m’intéresse guère à la critique par la personnalité ou l’histoire des grands noms. C’est ici ce que vous faites, très proche de cette voie indigente du psychologisme. Vous n’êtes ni tout à fait sur le procès d’intention ni tout à fait sur le psychologisme, mais vous naviguez toutefois dans les mêmes eaux.
    J’ai trouvé ça amusant, moi, ce que Soral a dit sur la femme de Guillon. Savez-vous au moins à quelle ignominie lâche il répond ? Ces hommes dévirilisés, sans noblesse qui attaquent de loin et sans fond, d’une inculture crasse, se permettent de cracher sur lui depuis la retraite de leur position confortable. Ce que Soral a fait, c’est répondre au tac au tac, sur le gazon de celui qui l’agresse.
    Et vous parlez d’insulte ? A un moment donné, si vous êtes attaqué comme Soral l’est parce que vous en aurez fait assez pour mériter opprobre et châtiments, peut-être que vous vous permettrez l’insulte ; pour répondre aux crachats, aux calomnies, aux avanies et à la lâcheté caractérisée. Je crois rêver.
    J’avais donc trouvé ça amusant comme j’avais trouvé très amusant la quenelle épaulée royale et aujourd’hui encore toujours aussi savoureuse qu’il avait gracieusement lancée à Maffesoli, duquel il avait retrouvé trace sur un site de rencontres : celui-ci cherchait avec sa bourgeoise, je cite (sans verbatim non plus), « un jeune homme viril pour baiser sa femme devant lui avant de se faire enculer. »
    Contextualisez un peu plus si tu désires parler de la nécessité de rester toujours poli, courtois et calme quoi que tu prennes sur la gueule, alors. Développez et faites monter le niveau, parce que là c’est la Bérézina, c’est (proche de) zéro.
    Vous vous cantonnez donc à cette critique très subjective de sa personnalité, alors que vous dites condamnez cette attitude-là précisément (« l’homme, toujours l’homme, pour revenir à l’homme ») dans votre entretien sur Méta TV.
    Et comme tous les médias dominants, vous ne relevez pas une seule idée que vous contestez chez lui. Pourtant, et voilà pourquoi je trouve Soral brillant, notamment, à côté d’un courage notable et à souligner, et sans parler d’un certain travail et d’une culture et d’une intelligence vives qu’il déploie, si vous étudiiez, écoutiez le personnage (qui certes, oui, « parle beaucoup », mais non pour ne rien dire) vous souligneriez quelques idées intéressantes ou très intéressantes (pas seulement « parfois »). Moi j’en ai souligné des dizaines, exprimées d’ailleurs quelquefois avec beaucoup de poésie et de beauté. Je pense par exemple à ce qu’il dit sur l’ilotisme, l’abrutissement des masses en partie voulu, le suicide de Venner.
    Enfin, bref, par ma culture en sciences humaines, je sais qu’il dit des choses très intéressantes et en nombre et qu’il est souvent aussi très précis.

    Ecrire un papier sur Soral, le seul, pour dire qu’il est « insupportable », c’est à la lettre se foutre du monde. C’est le papier d’une postulante chez « Flair » ou « Marie-Claire », pas celui d’un dissident.

    J’ai enregistré l’adresse du site et vais vous accorder un vote sur Facebook, je vous suivrai aussi et lirai d’autres articles. Mauvaise première impression, quoi. Cela arrive.

    • Vous êtes presque aussi condescendant qu’Alain Soral. Mes deux principales critiques étaient :
      – Alain Soral prétend « Réconcilier » (au niveau national) mais en réalité il divise ; il crée des embrouilles qui n’ont pas lieu d’être (dans son entourage, ce qui augure mal de la suite s’il avait des responsabilités plus grandes).
      – Alain Soral est le premier à critiquer les autres, et le dernier à accepter la critique (le fameux « faites ce que je dis, pas ce que je fais », ou encore le « deux poids deux mesures », que l’on reproche tant à nos dirigeants).
      – Alain Soral prétend tendre la main aux minorités pour en faire de « bons français » alors qu’en réalité il les méprises

      A un moment donné, il faut être cohérent.

      Et son incohérence pourrit toute son discours, toute son action.

  119. coscosy dit :

    Je suis ravie de voir de si bonnes analyses du cas Soral, merci à tous pour vos contributions.

    Je voudrais dire et redire aux personnes « sensibilisées » par Soral que tout ce qu’il dit n’est pas faux, il peut faire des constats sociologiques ou politiques très pertinents, à dissocier bien sûr de propos que d’aucuns sympathisants jugeront de « dérapants », mais il parvient, comme les plus doués des hommes politiques (les philosophes ne se montrent généralement pas aussi populistes), à trouver les bons mots et les bonnes attitudes pour passer pour un (voire le) bon défendeur des droits et des valeurs des « citoyens ».

    Or c’est un imposteur, et il n’est pas honteux de s’en rendre compte même tardivement. Il est même tout à fait normal que la mise à jour progressive du manipulateur puisse encore troubler un bon nombre de bonnes âmes.

    N’ayons pas peur de remettre en cause les personnes qui peuvent incarner nos aspirations politiques ! C’est la preuve d’une saine démocratie.

    Je ne vais pas rentrer dans une analyse que d’autres font mieux que moi, mais je voudrais rappeler à tous que continuer à donner du crédit à une personne qui se contredit lui-même (et son association) en se montrant raciste, sexiste et autoritaire, c’est donner le pouvoir à un homme dangereux, bien que séduisant, et donc enchaîner sur une nouvelle erreur politique.

    J’ai grande foi en un hommme comme étienne Chouard pour nous mettre dans la bonne voie, celle du pouvoir du peuple et de la réduction drastique de la marge de manoeuvre des hommes avides de pouvoir.

    Or cet homme Alain Soral, qui manie le verbe comme un esthète de la chose publique ne fait au final qu’attiser les haines qu’il pourfend. Il divise c’est le moins que l’on puisse dire. Il incarne parfaitement cette posture contradictoire soi disant alternative et « nationalo-humaniste » mais en fait tout à fait conforme aux dogmes dominants, à savoir phallo-occidento-franco-blanco tout ce que vous voudrez-centriste.

    Disons simplement sans rentrer dans les détails politiques qu’il prouve un peu plus chaque jour son mépris vis à vis de l’humain en essayant de faire mousser en chacun la fibre dominatrice comme substitut au pouvoir citoyen qui réside en nous.

    Il n’est pas étonnant pour moi de voir qu’il revendique lui-même d’en être arrivé à la politique par l’intermédiaire de son activité de prédation sexuelle (voir ses propres propos ô combien finement relatés par le Libre Penseur)

    C’est là le lit de sa pratique de domination sociale, que son ego surdimensionné a conduit à appliquer à l’ensemble du corps social, un énorme phallus voilà un bon « totem » à son nouveau parti politique !
    Ne sous-estimez pas l’école de la séduction, elle n’est que le précurseur dans le cas Soral à son hégémonie intellectuelle sur la « dissidence ». Il n’y a qu’une femme pour dire ça ? peut-être bien… que non (enfin j’éespère!)

  120. Paul Requant dit :

    d’accord avec coscosy (et d’autres, beaucoup d’autres)

    Soral est un imposteur, ER est une escroquerie. Je crois que le premier surpris de la bonne marche de ses affaires doit être Soral lui-même. Pas étonnant qu’il traite les français de couillons et que la censure chez ER s’intensifie. Soral a réussi à se faire passer pour un politologue, un sociologue, un économiste, un philosophe, un journaliste et j’en passe. Et nous on applaudissait.

    Soral a construit la dissidence un peu comme Supermorbak alias le nomade patriote est en train de construire sa « renommée ». Du bluff, un semblant d’intérêt, de l’entrisme, de la soumission, de la trahison, de l’opportunisme, du mensonge un peu de biceps, du bagou et une bonne  » couche  » de porno. Les deux font la paire. Pas étonnant donc de voir alain Soral lui tenir la poubelle qui lui fait office d’estrade (véridique !) lors de son dernier grand-guignol de parking  » special ER PACA « . https://www.youtube.com/watch?v=Yk3digKhzag
    (le nomade pornocrate travaille en kilt et roustons et annonce qu’il abandonne les discours patriote dans ses spectacles – voir sa vidéo N°9)

    Oui, qui s’étonne encore de l’imposture Soral ? Il ressemble de plus en plus à ceux qu’il dénigre.

    Soral dit défendre la France mais se dit fier d’être savoyard et suisse ! Je croyais la France unie, tous derrière son drapeau, pas de régionalisme ni de double nationalité ?

    Soral prétend être le rassembleur et le chef de la dissidence. Mais il a tout fait pour repousser les autres personnalités qui ont voulu aider. Le chef, qui l’a élu ? pas moi en tout cas.

    Soral propose le retour à la terre et aux racines. Soral n’appartient pas à la culture savoyarde, ni suisse, ni basque. Il est un parasite, un déraciné, un nomade, un cosmopolite.

    Soral disait qu’il (ER) était indépendant politiquement. On s’aperçoit qu’il roulait pour le Front National, la droite chrétienne, les services secrets et surtout pour lui.

    Soral dit défendre la famille mais s’est fâché avec ses parents. Il habite en pays basque à l’opposé de chez eux. Il est divorcé et laisse sa femme élever sa fille. Il ne voit plus sa soeur.

    D’ailleurs, non monsieur Soral, être chauve n’est pas symbole de virilité comme vous dites mais de décadence des cellules. Et avoir une fille montre la force des gènes de votre femme sur les vôtres. Pour ceux qui réfléchissent … Pas étonnant qu’il pleure quand on le défie aux poings.

    Soral dit qu’il faut respecter les valeurs, la morale, mais on le retrouve à insulter les gens, la bite à l’air. Il aura des affaires de sexe tout en étant marié. Il va même draguer la femme de ses amis. Il a participé au recel de biens volés. Il a menti sur ses diplômes. etc, etc. Les délits ne datent pas d’hier…

    Restons humbles et ne jetons pas la pierre à l’homme. MAIS qu’il ferme sa grande g-ueule et ne vienne pas nous donner des leçons de quoi que ce soit. De toute façon il est grillé et c’est lui qui en est responsable. Il a voulu faire le beau, il n’a fait que s’enfoncer toutes ses années. Maintenant il a dépassé les bornes, trop d’insultes, trop de mensonges, trop de trahisons. Dégage Soral !
    _

  121. Loniste dit :

    Quand il dit « Y’a des gens ici qui n’ont pas le droit de m’interrompre quand je parle parce qu’ils n’ont rien prouvé dans leur vie vous voyez ? Il faut réintégrer ce sens de la hiérarchie et ne pas dire ‘Moi je, j’ai droit à l’égalité’. Les trois-quarts des gens ici sont des petits cons et n’ont droit à rien du tout car ils n’ont rien prouvé, ils sont des loosers, ils ont gobé toutes les conneries et caetera ».

    C’est drôle, mais moi, ça me fait marrer. Parce qu’à quelque part, c’est bien vrai! Trop de gens peu cultivés parlent à travers leur chapeau et veulent toujours qu’on les écoute même s’ils n’ont jamais lu, n’ont jamais fait de recherches, etc. L’anti-intellecualisme a ce slogan: « Mon ignorance vaut autant que votre savoir ». Et beaucoup prennent cela pour de la démocratie!

    De nombreux intellectuels et citotyens déplorent depuis des décennies le manque de connaissances générales et de savoir-faire d’une part grandissante de la population, qui est « zombifiée » devant les divertissements futiles. La seule différence ici, c’est que c’est dit avec véhémence, arrogance et en quelques phrases, au lieu d’écrire un bouquin de 200 pages sur le sujet, ce qui, de toutes manières, a déjà été fait. En une réplique acerbe, Soral vient de résumer ces bouquins.

    Même chose avec certains propos qui vous paraissent choquants. Quand il réplique à Houria Bouteldja qu’elle est la « réussite de la colonisation », c’est bien qu’il la met face à ses contradictions. Car elle ne peut à la fois critiquer de cette manière la colonisation de son pays d’origine tout en n’en critiquant pas les modes de vie traditionnels, des modes de vie souvent très mysogines et rabaissants pour les femmes. Si elle était vraiment pro-femmes, elle défendrait les femmes dans son pays d’origine avant tout. Mais comme son communauratisme identitaire prend le dessus, elle préfère critiquer la France plutôt que son pays d’origine. En cela, Soral soulève l’ironie de la chose avec une réplique cinglante.

    C’est certain qu’il dit parfois aussi les choses d’une manière un peu trop violente, mais bon, question de style. Vous semblez réduire le fond à la forme, or, pourtant, la forme n’est, en définitive, qu’une question de communication et d’esthétique, qui ne devrait jamais miner un dialogue sérieux. Soral trouve des oreilles attentives chez bien des gens à qui sa véhémence, son arrogance et sa condescendance plaisent. Visiblement, vous n’êtes pas du lot, et c’est bien correct, mais de grâce, respectez aussi les gens dont les pensées et les idées se sentent portées par la parole de Soral. Après tout, sur le fond, vous êtes en bonne partie d’accord, non?

    • Un arabe musulman vivant en Israël devrait-il, comme Alain Soral le suggère à Houria Bouteldja, remercier Israël pour les bienfaits de la colonisation, ou bien « retourner en Cisjordanie » plutôt que de critiquer son « pays d’accueil » ?

      • Loniste dit :

        Votre analogie est logiquement erronée. On parle d’un immigrant qui critique son pays d’accueil alors que les choses sont bien pires dans son pays d’origine. Soral pense que les immigrants sont mal placés pour critiquer leur pays d’accueil, surtout si les normes sociales de ce pays sont infiniment plus humaines que celles de leur pays d’origine. Autrement dit, il critique les gens qui veulent le beurre et l’argent du beurre. On peut ne pas être d’accord, mais l’argument se tient.

        Un arabe musulman vivant en Israël n’est pas un immigrant dans un pays d’accueil, mais bien un conquis. Par conséquent, votre analogie est un non-sens.

    • robustax dit :

      tu oublies ceci :
       » n’importe lequel des chauffeurs de taxis ou des barmen en savent plus sur la politique et le social que beaucoup de politiciens et d’intellectuels  »
      c’est de Soral, souvent répété, jamais inégalé.

      Mais un jour il te dis que tu dois te cultiver, lire. Et un autre jour il te dis que l’accumulation de connaissance et la civilisation t’éloignent de ta nature, de la spontanéité et de la réalité.
      Un autre jour il te dis qu’il faut constamment se tenir au courant. Le lendemain il traite les internautes de trolls immatures derrière leurs clavier. Les téléspectateurs, d’inactifs ramollis.
      Un autre jour, il te dis qu’il est pour la défense des français et le lendemain il les insulte.
      un autre jour, une autre histoire rapidement démentie ou trahie par des propos contraires.

      Alain Soral a montré qu’il était à la fois malade nerveusement, psychologiquement. Il a aussi montré que c’était un imposteur, un plagiat, un arnaqueur et un manipulateur, un violent, un déséquilibré. (suite à l’affaire binti il fait profil bas mais pas pour longtemps, il ne peut se contrôler)

      Alain Soral vend des livres. D’ailleurs ses dernières vidéos le montrent. Un mois sur deux leur sont consacrés. Etes-vous donc aveugles, allez-vous nier ce fait ?
      Il continuera à vous bercer avec la dissidence en vous endormant avec des analyses de cour de récré. Il vous a monté contre le gouvernement, contre d’autres groupes sociaux, il veut se faire passer pour Chavez et Kadhafi réunis. Mais que fait-il au final ? Il vend des livres ! Allez-vous le nier et refuser de le voir encore longtemps ?

      • Loniste dit :

        Je ne l’oublie pas, car si vous lisez bien, il dit « beaucoup de politiciens et d’intellectuels », il ne dit pas tous. Il y a des vrais intellectuels authentiques, qui ne sont pas forcément les intellectuels officiels des institutions et des médias (voir Gramsci).

        Soral dit qu’il est plus brillant que bien des gens, et il se désole de l’idéologie égalitariste qui veut que « tout le monde est aussi intelligent ». Il a raison. Il dit aussi que beaucoup de gens du peuple sont plus intelligents que bien des intellos ou politiciens. Il a encore raison, et non seulement il a encore raison, mais contrairement à ce que vous prétendez, il n’est aucunement en contradiction.

        Votre deuxième paragraphe me paraît confus, car je ne suis pas sûr « qu’il dit » tout ce que vous lui faites dire… Et je ne suis pas sûr que vous saisissez toutes les subtilités ici. Pour ne prendre qu’un exemple, il a une vision de la France, il aime son pays, il aime la vision qu’il a de son pays. Il méprise ce qu’en ont fait les Français, et pour ça, il est dans une position difficile, d’amour-haine. Donc, oui, c’est subtil, mais il faut saisir cette subtilité.

        Le fait qu’il soit malade ne démontre en rien que ce qu’il pense est faux. D’ailleurs, je lis les commentaires critiques sur ce blog, et on s’attaque toujours à la forme plus qu’au fond… C’est à se demander si on lit un tant soit peu les ouvrages du principal intéressé, ou on ne fait que s’intéresser à sa manière véhémente de s’exprimer et à ses déboires personnels…

        Il vend des livres… Comme la plupart des intellectuels, oui. Mais il ne fait pas « que cela » comme vous semblez le suggérer. Il a fondé une organisation qui emploie 30 personnes, il donne des conférences, il a milité dans trois partis politiques, il rencontre des centaines de personnes, il stimule la réflexion, il a fondé un parti politique… Pouvez-vous en dire autant de beaucoup de gens???

  122. superbobox dit :

    Soral a l’envergure d’un chef. Il est un excellent tribun doté d’une virilité populaire.
    C’est un orateur et un vedrtueux théoricien. Sera-t-il un bon gestionnaire, l’avenir le révèlera.
    Son but n’est pas de plaire mais de vaincre. Il est dur parce que ses ennemis sont impitoyables.
    Je crois qu’il entrera dans l’Histoire.

    • robustax dit :

      « l’avenir le révèlera  » dites-vous.
      vous croyez ? Mais demain ne vient jamais, vous savez. Cela fait 10 ans que Soral vous endors pour servir l’agenda du FN. Si chauprade n’avait pas révélé l’agenda sioniste du FN, Soral serait en train de se la couler douce entre une branlette internet et une vidéo promo. Il a dû se résoudre à monter RN, son futur parti pour ne pas perdre la face, faire semblant. Même Marine se fout de lui ouvertement en dénonçant la mascarade d’une telle entreprise. Soyons sérieux.

      Cela fait 10 ans que Soral fait le présentateur télé sans contradicteur, l’expert sans diplôme. Cela fait 10 ans qu’il essaie d’avoir du succès, de  » rentrer dans l’histoire « . Il était jusque-là plutôt enclin à s’occuper d’affaires de fesses (voir ses livres et son film). C’est lui même qui le dit :  » le sionisme n’est pas mon sujet de prédilection. Je préfère parler de l’art et de la mode, sujets que je connais bien mieux ». Il dit un peu la même chose du cinéma et de la littérature. C’est bien connu, Soral sait tout sur tout et a toujours raison (même pris la bite à la main).

      Mais il faut l’avouer, le sionisme ca paie, comme dit Dieudonné qui en connait un rayon question pognon. C’était l’époque du conspirationnisme, internet regorgeait d’infos sur le sionisme, les illuminatis, le nouvel ordre mondial. Et soudain, Soral nous sors « Comprendre l’Empire  » Un livre plagiat sans aucune références (!!!) qui reprend les théories des autres et qu’il impose (entouré d’une fine équipe de marxistes) à un public de français passablement endormis et dépolitisés, pris dans son vivier de droite, chrétiens et gauche ouvrière. Et l’affaire est partie. Lui qui se destinait à la mode, le voilà chevalier Bayard, Jeanne d’arc, Vercingétorix, Napoléon et Jesus, venu nous indiquer le bon chemin. On voit arriver piero sans giorgio « j’aime les plages de Tel Aviv » avec le survivalisme, business à la mode aux etats-unis et au canada. Puis viendra s’ajouter le bio et le vin à l’entreprise des éditions Kontre Kulture de Soral.

      Soral est entré dans l’histoire. Oui, celle des boutiquiers. Pendant les guerres ce sont ceux qui s’enrichissent salement sur le dos des pauvres tout en dénonçant les « grands méchants usuriers » afin de détourner l’attention du peuple de leur petit commerce.

      • neilY dit :

        un producteur de musique reagge qui nous bassine avec les valeurs de gauche! on comprend mieux cet article… je n’aime pas l’homme soral et il lui arrive de dire des betise mais soyez assure que quand soral parle lordre naturel des choses vous impose lesilence. Je peux comprendre que si vous refusez il vous insulte… la forme est discutable le fond non!

  123. Mais dit :

    « Y’a des gens ici qui n’ont pas le droit de m’interrompre quand je parle parce qu’ils n’ont rien prouvé dans leur vie vous voyez ? Il faut réintégrer ce sens de la hiérarchie et ne pas dire ‘Moi je, j’ai droit à l’égalité’. Les trois-quarts des gens ici sont des petits cons et n’ont droit à rien du tout car ils n’ont rien privé, ils sont des loosers, ils ont gobé toutes les conneries et caetera »

    Rien que ces mots-là démontre à quel genre de personnage nous avons à faire. Ma-fois, les moutons soraliens, cela ne les dérange pas ce genre de propos. Il faut vraiment être malade dans sa tête pour suivre une cochonnerie pareille.

  124. Vince dit :

    Ça fait plaisir de lire une critique constructive d’Alain Soral.

    Elle rejoint ce que je ressent, Soral est une personne assez insaisissable, à la démarche honnête mais en même temps foncièrement vulgaire.

    Il joue souvent de la même technique de persuasion dans ses discours :
    1/ affirmation d’une idée sur un adversaire. Méthode directe sans gants
    2/ confirmation par des exemples nombreux historiques à l’apparence convaincantes, il expose sa « connaissance »
    3/ c’est pas moi qui le dit c’est de l’aveu de mon propre adversaire. Imparable.

  125. Jack dit :

    Article intéressant et réfléchi, et vous auriez pu choisir des extraits bien pires. Aurait-il fallu attendre le papier du collègue pour garder un certain équilibre et aussi une distance raisonnable dans le foutoir ambiant qu’est la « dissidence »? Mais un truc me turlupine plus que le reste tout de même… Le timing. Remettre les pendules à l’heure est essentiel mais pas n’importe quand?

    Que le type soit détestable… Mais quand on est face à un adversaire le genou à terre et acculé, à cause de ses erreurs, provocations, ou pas, peut-être faut-il éviter d’attaquer avec cette meute qui pense l’achever grâce au de pouce de « l’affaire » Binti. Remarquez, avec le brin de paranoïa de Soral, un jour ou 6 mois plus tard… Certes… Il crierait tout de même au complot… Mais là, ça fait beaucoup. Et tout ceci est trouble et nauséabond.

    Pour vous écouter et vous lire depuis un bout de temps, je ne peux me résigner à imaginer que ce timing soit délibérément ié à la débâcle du prophète. Car si le masque tombe pour Soral, l’opportunisme des attaques simultanées en fait tomber bien d’autres. Une chasse à courre en cache une autre, et on se retrouve avec des méthodes finalement pas si éloignées par l’intéressé et les autres de ce qui nous insupporte tant dans les médias dit « mainstream ». Et ça, de mon point de vue, c’est bien plus désastreux que Soral, nazi à poil et à demi-molle… Quoique.. Après tout, doit-on faire preuve d’humanité, de décence et de tolérance face à quelqu’un qui en est peut-être dépourvu? Migraine. J’arrête là.

    Et ne vous inquiétez pas pour l’étiquette Soralienne, et les raccourcis crétins qui vont durer hélas, je vous ai découvert sur « Fachoravox » 🙂
    Bande d’antisémites rouge-brun! 😉

  126. Rogue dit :

    Bien, moi ça me conforte, je trouvais ce personnage puant et assez méprisant. Je comprends son « combat » mais à la vue de ses vidéos (qui, je l’avoue, m’ont été très pénible à visionner)il apparaît qu’il est son propre talon d’achile

  127. L.C dit :

    Je tout à fait d’accord avec l’auteur de cet article.

    Pour avoir supporté Soral pendant une période où j’étais faible psychologiquement j’ai beaucoup appris de ses analyses souvent très pertinentes pour cela je respecte son travail et les gens qui ont bâtit E&R dans l’ombre.

    Mais quelle déception le jour où je me suis rappelé des valeurs qui font qu’un humain devient un homme respectable et respecté.

    Alain Soral arrivé déjà à un âge que certains n’ont pu connaître se fait tourner la tête comme un idiot par une très jeune femme rencontré uniquement sur le web.
    Et lorsque cette femme repousse ses avances au lieu d’agir comme un homme ayant compris qu’il à fauté, accepte son erreur et apprend; il agit comme un gamin colérique et capricieux en insultant du haut de ce qu’il représente pour un large public toute une ethnie qui l’a pourtant soutenu et pour certains continuent de le soutenir.

    Quel comble pour l’homme qui à écrit sociologie du dragueur et réalisé confession d’un dragueur, l’homme se targue en plus d’être un très grand dragueur. Quelle manque de discernement dans cette relation avec cette femme.
    Surement dans son esprit, puisque c’est une noire donc une pute il n’a pû supporter un refus.
    Excusez moi pour cette dernière phrase mais c’était plus fort que moi et j’admets que cette phrase était extrêmement facile à sortir au vu de la situation. Mais je ne peux pas nier cette évidence comme le font d’autres.

    Le reste de ce que je pense être déjà dans l’article.

    Alain Soral et son parti politique n’est dangereux pour personne tellement le fondateur manque cruellement de prestance. Son parti politique servira juste à étendre son réseau d’influence propre régit par un système hiérarchique vertical identique à celui du pouvoir en place.

    Remplacer le loup noir par le loup blanc ne change rien au destin des moutons.

  128. Jean-Francois Beaulieu dit :

    Soral n’est pas Dieu mais à ce que je sache, ce n’est pas lui qui s’est autoproclamé chef de la résistance ou « ennemi public #1 ou #2 », c’est le pouvoir et les médias qui ont une obsession de Soral, donc il doit bien déranger ou faire peur quelque part.
    Pour Tepa de MetaTV, Soral aurait pu s’abstenir de l’attaquer en effet. Mais pour Salim Laibi et Ahmed Moualek, ces deux la ne veulent exister qu’en l’attaquant sans oser monter quoi que ce soit de sérieux pour déstabiliser le pouvoir. Ils veulent sa place mais sans les risques qui vont avec!

  129. libertab dit :

    Restons calme et mangeons des ananas. 🙂

    Et dire que la devise de ce site est « Ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise ».

    Revenons sur le fond de la lutte anti-système. La forme plus ou moins virulente de traiter le fond du problème, moi personnellement je m’en contre fou quand je vois tout ce que le système nous met tous les jours un peu plus dans la tronche.

    Vive la résistance.

    • Oui, c’est une devise que Monsieur Soral ferait bien de méditer…

      • libertad dit :

        Tous ceux qui participent à commenter des histoires sans intérêts comme la photo privée d’un type d’age mûr à poils ou bien de savoir (gna gna gna…) jusqu’à quel degré de politiquement correct il faut dénoncer le système qui lui par contre ne fait de cadeau à personne.
        Tous ces gens là feraient bien de méditer cette devise pour rester toujours plus concentrés sur une résistance vraiment efficace.
        Et en l’occurrence, je suis au regret de vous le dire M. BERLAND. Votre article participe également à cet éparpillement futile.
        Heureusement pour la crédibilité du « cercle des volontaires », dans la foulée un autre article rédigé par Baptiste MANNAIA (Attention à ne pas jeter le bonnet avec l’eau du bain) vous a rappelé cette évidence que vous aviez semble t’il malencontreusement oubliée vous même.

        L’erreur est humaine, on est tous des hommes et cela n’enlève en rien tous le travail bien senti par ailleurs.

        Cordialement.

      • La critique de l’ennemi, et l’autocritique son salutaire. Votre commentaire montre votre aveuglement, et votre soumission idéologique à Soral, soumission quasiment militaire. Je préfère rester un Libre Penseur.

        Soral tue la résistance, il la salie, et lui met chaque mois un peu plus de plomb dans l’aile. Mon article était de salubrité publique concernant la résistance. Ce que je n’accepte de « l’ennemi » entre guillemets, pourquoi l’accepterai-je de Soral ? Car en l’acceptant, je me conforme à « l’ennemi ».

  130. libertad dit :

    Par votre réponse vous me faites une sorte de point Godwin. Vous me traitez de Soralien comme d’autres traitent d’antisémite toute personne qui critique le système. Attention, c’est en général le procédé qui vient quand les arguments commencent à manquer.
    Je ne suis en adoration devant personne que ce soit clair. Je soulignais tout simplement comme l’a fait dans son article M. MANNIAI qu’il est toujours préférable d’attaquer nos ennemis plutôt que ceux qui les combattent. Aussi imparfaite soit leur façon de faire.
    Il est certes tout à fait justifié de faire certaines critiques constructives au sein de la résistance. Mais il ne faut pas que cela devienne non plus votre priorité et/ou obsession. Ne tombez pas dans l’excès inverse comme certains brûlent ceux qu’ils ont autrefois tant adorés.
    De plus. Je pense qu’une grande majorité du peuple en résistance a assez d’esprit libre et critique pour se faire une opinion concernant cet individu. On ne se débranche pas d’une matrice main-stream pour se rebrancher sur une matrice « ego centré ». Rassurez-vous 🙂
    Bonne continuation.

  131. galen dit :

    merci pour la qualité de votre analyse –

    j ai ressorti un commentaire que j’avais fait en 2012 sur
    http://www.medialibre.eu/france/quand-olivier-mukuna-raconte-le-vrai-alain-soral/13188

    —————————————
    Juste quelques lignes à propos de Soral
    – je regarde régulièrement ses vidéos : je trouve le personnage intérréssant et ses vidéos sont souvent instructives.
    je regrette principalement 2 choses :
    s’agissant des commentaires sur ses vidéos, aucun de ceux que j ai pu poster mentionnant une critique de son propos ou de son site n’a été publié. c’est ainsi que l’on se retrouve sur son site avec des dizaines de commentaires vantant les mérites de l’individu postés par des inconditionnels applaudissant à toutes ses théories. je trouve cela grotesque, car bien que souvent brillantes, ses analyses sont parfois discutables. on voit ici les limites de l’ouverture d’esprit.
    en second, je trouve dommage que tout intellectuel qui propose des analyses qui contredisent le discours de Soral se voit qualifié de connard ou de type qu’a rien compris. c’est dommage, son attitude a plutôt tendance à diviser les gens qui luttent contre le systeme
    —————————————

    j’ajouterais deux ans après, qu’il est pénible d’entendre dans ses vidéos, qu’on lui a piqué ses idées – ( ex Zemmour, dont le bouquin est un succès, se voit critiqué pour avoir repris toutes les théories du sieur Soral )

  132. ToStand dit :

    Je suis content de voir qu’il y a des gens qui ont un esprit doublement critique comme le tien Raphaël. Il y a les sionistes, les anti-sionistes, et il y a des intellectuels qui ne se font pas « allumer » par un personnage comme Soral – ni par ses opposants, bien sûr.

    Je suis d’accord avec toi sur la plupart des choses que tu as dites et, effectivement, Soral est souvent très vulgaire. Mais il a néanmoins le mérite de s’opposer à un système totalitaire qui veut l’être de plus en plus.

    Je partage ton idéalisme (néanmoins réaliste) et je trouve aussi que ce monde manque cruellement de valeurs humaines (respect, amour, équité, …). Je suis parfaitement d’accord avec toi sur tous les points que tu as cités.

    Soral dit beaucoup de choses intéressantes, et je regarde beaucoup de ses vidéos, mais il faut dire ce qui est : il est vulgaire (je n’arrive toujours pas à digérer ce qu’il a dit de Stéphane Guillon, que je n’apprécie pourtant pas particulièrement non plus), machiste, condescendant, prétentieux, arrogant pour toutes les raisons que tu as relevé.

    D’un point de vue psychologique (MBTI), il faut noter que c’est un ENTP, qui sont littéralement réputés pour être des trolls. Ceci explique peut-être cela.

    Un grand bravo et merci pour ta finesse d’esprit.

  133. Guillaume dit :

    Jésus Christ aurait dit :  » Matthieu 10.34. Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée.

    35 Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère;

    36 et l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison.  »

    pourtant c’était un homme de paix !!

    il s’est faché contre les marchands du temple.

    Qu’en déduire ??

    Article sympathique mais à toute analyse subjective ( de bonne foi pourtant j’espère ), conclusion subjective.

    Tous les tenants et aboutissants ne sont pas réunis.
    Aussi lorsqu’on critique quelqu’un on se doit de critiquer sa propre critique.
    moi même je pense avoir été subjectif dans ce post !! 😉

    • Peter Tosh a dit : « Il n’y a pas de Paix sans Justice ». Et le chemin qui mène à la Justice n’est pas toujours un long fleuve tranquille…

      Lorsque Jésus Christ a tenu les propos que vous relatez, il faisait allusion au fait qu’une parole de Vérité, dans un système où le mensonge et l’hypocrisie règne, c’est une parole porteuse de division. Face à elle, les gens vont devoir assumer : soit on se laisse éclairer par sa lumière, soit on la refuse, car on est habitué à plus d’obscurité, et cette lumière nouvelle nous indispose. Une parole de vérité lancée implique que nous fassions un choix, en connaissance de cause. Celui de la vertu, ou celui de la corruption.

      Alain Soral ne divise pas tellement par sa parole de Vérité. Il divise par son côté outrancier, vulgaire, mégalomane, péremptoire, méprisant, rancunier, vaniteux, totalitaire… La comparaison ne tient pas, d’après moi 🙂

  134. Tietie007 dit :

    Soral fonctionne comme un gourou, un prophète, puisque seuls eux ont « toujours raison », comme lui le crie haut et fort. Ses fans sont donc des croyants qui admirent et vénèrent le guide et ne sont pas sensibles aux arguments raisonnables puisque, par essence, une religion est basée sur une « révélation » qui produit des dogmes qui n’ont pas à être prouvés.

  135. 6mik dit :

    « Alain Soral a un ego démesuré » je dirais qu »il a surtout une franchise démesurée…

    Pour le reste si vous vous voulez un jour avoir un avis statistique sur sa « gentillesse » vs sa « méchanceté » il vous faudra alors faire un travail sur ces vidéos sérieux, comme compter les fois ou il insulte les autres expliquer pourquoi il insulte, ou aussi compter les fois ou il dit « merci » et met en avant les autres que lui même, par exemple en citant ces sources ou les personnes dont ils utilisent les concepts etc etc etc…
    Bref un travail minutieux dont personne ne voudra avoir l’honnêteté de faire car il pourrait surprendre beaucoup de gens, quand la balance serait clarifiée.

    PS: Merci pour votre site et bonne chance.

  136. Latengo dit :

    Bon beaucoup de bruit pour pas grand chose. Je trouve que les supporters de Soral se fanatisent. J’ai souvent écouté Soral. Je lui trouve du talent, je reconnais une pertinence parfois, une intelligence, une culture même si sa personne et parfois ses idées communiquent quelque chose de très désagréable. Ce que dit l’article est assez juste : Soral ne reconnaît pas la critique, il s’est mis beaucoup de monde à dos dans son propre camp et il a une fâcheuse tendance à adopter la même posture que ces adversaires. De ce fait, il discrédite lui-même le combat qui ne lui appartient pas mais à tous ceux qui veulent se réveiller. Donc à l’avenir, ça se fera avec ou sans lui, c’est un risque qu’il prend …

  137. yeahdude dit :

    « Y’a des gens ici qui n’ont pas le droit de m’interrompre quand je parle parce qu’ils n’ont rien prouvé dans leur vie vous voyez ? Il faut réintégrer ce sens de la hiérarchie et ne pas dire ‘Moi je, j’ai droit à l’égalité’. Les trois-quarts des gens ici sont des petits cons et n’ont droit à rien du tout car ils n’ont rien prouvé, ils sont des loosers, ils ont gobé toutes les conneries et caetera »

    je suis allé regarder le passage avec le contexte, de 38mn à 50mn, et merde je l’ai trouvé très bon, encore une fois il apporte un énormément de pertinence dans son constat sur le chaos et sur le chemin de retour à l’équilibre.

    Quelque part ses propos (globaux, pas les quelques mots insultants sortis du contexte) s’appliquent bien à moi. J’ai appris sur moi. J’en ai pris pour mon grade. Et vu le ton de l’article, j’invite son auteur à en faire autant ;).

    • yeahdude dit :

      ps: bien sur il est fier, orgueilleux, les propos cités sont abusifs, etc. je précise que je verse pas dans l’idolatrie de soral. A vrai dire on s’en fout un peu du personnage, ça ne nous regarde pas, et qui sommes nous pour juger. Le fond de ce message en question est tellement vrai: on est au bord du gouffre, poussés dans le dos par une minorité ultra puissante, arrêtons déjà au moins de nous critiquer les uns les autres de manière stérile, c’est à dire sans une raison noble.

    • Oui, il y a toujours des gens qui apprécient qu’on leur parle mal. Pas moi 🙂

  138. Christophe dit :

    La critique de la personnalité d’Alain Soral est juste, mais comme vous le dites, Soral dit énormément de vérités a de tres bonnes analyses, et diffuse plus largement que quiconque les idées d’anti-mondialisme, anti-impérialisme etc…

    Tous les défauts personnels de Soral sont donc secondaires pour quiconque veut faire avancer le débat. Le site d’E&R est un relais d’information formidable, inégalé, jalousé. Point final.

    D’ailleurs, cette personnalité vive, franche, parfois vulgaire et violente d’Alain, que certains critique, EST une part de ce qui plait à son public. Ce bonhomme nous ressemble, il parle comme nous (hommes du peuples, ouvriers, jeunes etc), il a des couilles, il n’est pas mou du genoux, lent, difforme et flasque comme la quasi totalité des hommes publics de ce pays. Ce bonhomme nique le système, explications à l’appuie, et ça fait du bien.

    Petite citation de Soral lui même, interviewé par Medias-Presse-Infos:

    « [Je fais le travail]… même si le style peut choquer certaines personnes. Le style a un sens pédagogique. Pour que je puisse faire passer des idées je dirais anciennes, il faut le faire aussi par la forme accessible aux contemporains ».

    Cette citation démontre qu’il est conscient de ses défauts qui sont des qualités, et de ses qualités qui sont des défauts.

    A bon entendeur.

  139. Greg dit :

    Depuis, toute la rhétorique du cercle des volontaires a été de passer en boucle les phrases de Mr Soral, de l’extraire et de l’isoler pour mieux le dénoncer, jusqu’à l’interdire….

    cette phrase ou j’ai remplacer le nom original par Soral et mise au pluriel, est de vous ou d’un de vos collaborateur sur un autre sujet similaire sur le fond !!!

    Avoir peur des mots, c’est avoir peur d’être libre !

    Cordialement

Laissez un commentaire

Why ask?