« 2014 : Notre monde est-il au bord du gouffre ? » (4/4)

colloque-une-guerre-mondiale-demain-600Le 8 décembre 2014, le Club Participation et Progrès organisait à l’Assemblée Nationale un colloque intitulé « 2014 : Notre monde est-il au bord du gouffre ? », en collaboration avec La Revue Défense Nationale et en partenariat avec Jacques Myard, député et président du CNR. Ce colloque fût exceptionnel à plusieurs titres : de par la qualité des interventions d’abord (aussi bien les experts du civil que les généraux et amiraux présents), et de par les analyses exposées, sans langue de bois, sans langage diplomatique.

Et il est confortant de constater que ces analyses, exposées au sein-même du Palais Bourbon, rejoignent pour la plupart celles que nous relayons sur ce site depuis trois ans, et pour lesquelles nous (ainsi que d’autres médias alternatifs) nous faisons régulièrement qualifier de « complotistes ». Visiblement à tort !

1ère Partie : La montée accusée des tensions
2ème Partie : Les difficultés persistantes des régulations
3ème Partie : Quelles guerres demain ?
4ème Partie : Une guerre mondiale demain ?

4ème Partie : Une guerre mondiale demain ?

« La nouvelle guerre froide peut-elle, au delà, déboucher sur un conflit majeur ? »

Par le Général (2S) Jean Paul PERRUCHE, Président d’Euro défense- France, Ancien directeur général de l’EMUE

(intervention non filmée)

« l’Etat islamique et la tentation de la guerre mondiale sans fin »

Par Olivier HANNE, Agrégé et Docteur en Histoire, chercheur à l’Université d’Aix Marseille et aux Ecoles de Saint-Cyr Cöetquidan

« Américains contre chinois »

Par le Général (2S) Henri PARIS, Président de Démocraties. Auteur de « l’Oncle SAM et le Mandarin » Edition Nuvis

(intervention non filmée)

« Une guerre mondiale ou une mondialisation de la guerre ? »

Par Olivier KEMPF, Docteur en Sciences Politiques ; Directeur de la lettre d’analyse stratégique La Vigie, Chercheur associé à l’IRIS (et VP de Participation et Progrès)

« La bombe pour quoi faire ? »

Par le Général (2S) Claude LE BORGNE, Stratégiste

(intervention non filmée)

Questions du public, et réponses des intervenants

Propos recueillis par Raphaël Berland

(255)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 871 articles sur ce site.


6 commentaires

  1. Pierre L dit :

    Cette série « Notre monde est-il au bord du gouffre ? » est-elle une fumisterie pour nous faire avaler des couleuvres ?

    Pratiquement tout ce que racontent les divers intervenants, mélangeant vérités et mensonges par omission, va dans le sens donné par la grande presse.

  2. Mianne dit :

    Les femmes, plus de la moitié de la population, sont bien peu représentées dans cette assemblée de personnes âgées, tant parmi les intervenants que parmi les invités. Exclues de cette réflexion, tout juste vouées à figurer parmi les  » dommages collatéraux », le doux euphémisme pour désigner les victimes des nobles guerriers . D’ailleurs, la seule qui s’est exprimée parmi les rares invitées était une victime de la propagande anti-Poutine.

    Quant à l’impossibilité de trouver quelqu’un d’assez monstrueux pour appuyer sur le bouton rouge nucléaire, est-ce comme le dit cet ancien général? Chaque jour de jeunes aviateurs de l’OTAN appuient sans état d’âme sur un bouton IDENTIQUE, le bouton d’un écran embarqué semblable à celui de leur jeu vidéo favori,pour bombarder des villages entiers avec des missiles à l’uranium prétendument « appauvri », en Afghanistan, en Irak ou ailleurs, massacrant impitoyablement des familles entières, y compris les enfants, et irradiant pour des siècles leur territoire. Une simple pression sur un bouton, aucun sentiment de culpabilité .

    • Je suis tout-à-fait d’accord avec votre deuxième réflexion. Concernant la première, cependant, je me permets de vous dire que je vais à de très nombreuses conférences-débats, sur des thèmes très divers. Ces conférences sont la plupart du temps ouvertes à tout le monde, hommes et femmes sans distinction. Peu nombreux sont les thèmes qui intéressent les femmes et qui mobilisent leurs venues : elles s’auto-excluent ainsi de nombre de débats.

      • Mianne dit :

        Hélas, vous avez raison . C’est sans doute une question d’ habitude : les Françaises ont été les dernières en Europe à obtenir le droit de vote ( 1945). Même les femmes turques l’ont obtenu avant elles .

  3. Mais dit :

    Et oui et oui, avec juste un peu de bon sens on comprend que la guerre est inévitable et comme on fait des charrues pour labourer les champs, on fait des bombes atomiques…..

Laissez un commentaire

Why ask?